DomusLab

DomusLab

DOMUSLAB 2021/2022

Comment penser l'espace habité des personnes âgées au sein de la question plus globale de revitalisation des centres-bourgs ?






Pour cette édition, les travaux des étudiants en 2e année de cycle Master encadrés par Nadège bagard, maître de conférences à l'école d'architecture de Nancy, ont porté sur les pistes d'intervention en milieu rural, dans le contexte du vieillissement de la population.

L'atelier de projet ont élu résidence en terrain concret, dans le village de Colombey-les-Belles (54). L'équipe a investi les lieux par différents moyens médiatiques et techniques pour rencontrer les habitants, les élus et acteurs de terrain et identifier des potentiels de projet basés sur une approche multiscalaire : de la table de la cuisine à la mobilité territoriale, en passant par la place du village.

Le village de Colombey-les-Belles se situe au sud du pays toulois, dans un environnement marqué par une géographie de côtes, ponctuées de forêts et de terres agricoles. Comptant environ 1 500 habitants, la commune fait partie d'une communauté de communes couvrant un territoire assez étendu (Communauté de communes du pays de Colombey et du Sud-Toulois / 38 communes).
Elle entame une réflexion sur son centre-bourg dans le cadre du programme “Petites villes de demain” lancé par l'Agence nationale de la Cohésion des Territoires en 2020, visant à aider les petites communes à identifier et mettre en oeuvre des leviers de redynamisation.

L'Etude de revitalisation de Centre Bourg commandée et réalisée par le Conseil départemental 54 et le CAUE 54 (décembre 2020) a donné des pistes sur l'orientation du programme de l'atelier.

Les points suivants étaient au coeur de l'étude :
• le potentiel de reconfiguration des maisons lorraines typiques du centre bourg,
• le potentiel éventuel de terrains libres à l'intérieur du centre-bourg,
• le potentiel de reconversion de bâtiment existant délaissé pour créer un équipement public “support” pour les personnes âgées (programme à définir),
• la qualification d'espaces publics ciblés pour leur rôle dans la continuité de la mobilité des personnes âgées en particulier, mais aussi de tous les habitants en général.



L'atelier DomusLab est réalisé dans le cadre de la convention triennale de partenariat signée entre l'école d'architecture de Nancy et le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2018 qui encadre des actions liées notamment à l'adaptation du cadre de vie et de la prise en compte des problématiques de notre société.
 
 

DOMUS LAB 2017 - 2022

PLAN HABITAT ET TRANSITION DES ARCHITECTURES
POUR UNE INNOVATION ARCHITECTURALE PLURIDISCIPLINAIRE
AU SERVICE DES CULTURES D'HABITER, DE L'ÉCONOMIE
ET DE L'ATTRACTIVITÉ DU GRAND EST

 
Le DomusLab, un laboratoire mobile permanent, démonstrateur in situ  et catalyseur d'innovation pour l'habitat dans le Grand Est
• Capitaliser la méthode du Villemin Lab pour la faire fructifier dans d'autres villes du Grand Est.
• En faire un dispositif mobile permettant de fabriquer les conditions pour une recherche-innovation permanente afin de répondre à d'autres problématiques, d'autres lieux.
• Alimenter le DomusLab avec des questionnements inédits, consolider la méthode, tester des solutions et produits avec tous les partenaires de la filière de l'architecture.

Un groupement d'acteurs régionaux parties prenantes pour agir et développer plus vite et plus massivement l'architecture de la transformation
• Passer d'un partenariat bi-latéral à un groupement d'acteurs parties prenantes : bailleurs sociaux, promoteurs, collectivités, CDC, FFB, industriels, écoles d'architecture, laboratoires, ...
• Développer notre potentiel collectif d'innovation en cumulant nos intelligences d'agir autour de l'objet concret que constitue le démonstrateur in situ et répartir les investissements entre nous.

Un programme pluriannuel de recherche-action et de valorisation collective autour de l'habitat pour innover et apporter des solutions et méthodes réplicables
• Suivant nos ambitions et moyens, construire un programme de recherche-action pluriannuel pour accélérer les innovations et intégrer les nouveaux
produits et solutions de l'habitat d'aujourd'hui.
• Identifier collectivement les lieux et thématiques futures d'expérimentation dans le Grand Est.
• Valoriser nos résultats et communiquer notamment pour développer l'attractivité résidentielle du Grand Est.

Un plan régional de « permis d'innover » pour concrétiser les recherches du DomusLab au travers d'opérations de logement et optimiser le coût des normes
• Saisir rapidement l'opportunité qui s'ouvre à nous d'expérimenter concrètement par l'architecture sur les normes avec le « permis d'innover » (art. 88 de la récente Loi LCAP ).
• Identifier les futures opérations de construction, réhabilitation ou reconversion dans lesquelles l'innovation par l'architecture a le potentiel d'apporter des solutions d'usage augmenté et une meilleure efficience de l'investissement public allant au-delà du cumul des normes.
• Construire pour chaque « permis d'innover », un groupe d'action réunissant bailleurs / architectes / constructeurs / écoles chargé de construire le contrat d'innovation, de mener l'opération et de l'évaluer avec les parties prenantes.

A terme, une chaire de recherche partenariale orientée sur « Habitat et
transition des architectures »

Dans le cadre de la dynamique Région Architecture, cette chaire de recherche partenariale stimulera et développera les potentiels de recherche de nos territoires autour de ce thème fédérateur.
Elle permettra notamment de faire développer l'excellence et la compétitivité de nos formations et entreprises, de faire de la veille internationale sur le sujet, de valoriser nos résultats de nos recherches-actions et d'internationaliser nos diplômés et entreprises sur ces nouveaux marchés.


A titre d'exemple, quelques problématiques identifiées qui pourraient être explorées :
• l'espace domestique et sa qualification juridique : comment qualifier, autoriser, intégrer et financer des dispositifs « hors-normes » ?
• l'espace de l'habitation, la typologie et l'usage : quelles représentations portent les architectes sur l'habitation... comment enrichir leur regard, comment produire des images « sources de connaissance » sur l'architecture ?
• la filière bâtiment et les dispositifs innovants : comment intervenir en site patrimonial en étant performant techniquement, énergétiquement et économiquement, dans le cadre d'un chantier de logement ?
• la création de ressources en ligne et d'aide à la décision (sous forme de BIM) à destination de tous les acteurs de la réhabilitation et facilitant le travail partagé et collaboratif, adossé à une base de données.


La récente loi LCAP a mis en place le « permis d'innover » (art 88) ouvert uniquement aux bailleurs sociaux et aux collectivités, en lien avec les acteurs de la filières de l'architecture. Le «permis d'innover » offre un dispositif nouveau jusqu'en 2022 qui permet, dans le cadre d'une démarche d'innovation par et pour l'architecture, d'obtenir des  dérogations normatives et réglementaires contractualisées.

Documentation à télécharger

REPORTAGE /// Habiter & vieillir #3

Architecture et vieillissement entre permanence et adaptation

Interviews et images du projet

REPORTAGE /// Habiter & vieillir #3

DOMUSLAB 2020/2021
En savoir+ sur DomusLab

DomusLab / Publications

habiter et vieillir

Master 2

DomusLab / Publications



Sous la direction de Nadège Bagard, architecte et maître de conférence, de Virginie Derveaux et de Xavier Géant, architectes et  enseignants à l'école d'architecture de Nancy, en charge de l'enseignement de projet “Architecture et vieillissement, entre permanences et adaptations” en 2e année de cycle Master


Habiter et vieillir, une approche au prisme de l'architecture
Synthèse des projets architecturaux de 2e année de cycle Master et colloque 2019/2020
Cet ouvrage réunit les travaux des étudiants de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy, encadrés par Nadège Bagard, Virginie Derveaux et
Xavier Géant, et les échanges tenus lors de la première journée d'étude « Habiter et Vieillir » portée par DomusLab le 25 octobre 2018.
Cette journée d'étude a été organisée conjointement par l'école d'architecture de Nancy et le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.
En savoir + sur DomusLab

A lire dans l'Est Républicain

Des pistes de réflexion pour bien vivre et vieillir au village OCT. 2021

A lire dans l'Est Républicain