Galeries photos

Galeries photos

Actualités diverses

à lire cet été

Les Architectes ne meurent pas toujours dans leur lit

Livre de François-S. BRAUN

à lire cet été

Les Architectes ne meurent pas toujours dans leur lit

Livre de François-S. BRAUN
Ouvrage disponible à la médiathèque de l'école


Critique de Jean-Claude Vigato
Les Architectes ne meurent pas toujours dans leur lit, un roman policier et architectural, édité par Le Lys Bleu, écrit par un architecte contemporain, François S. Braun. Comme le dit la quatrième de couverture, Braun est « fondateur d'une agence réputée. Enseignant impliqué dans la vie politique de sa profession, il a milité pour une architecture humaniste. » Ce qui explique ses thèses. Les élèves en architecture découvriront dans ce roman une évocation des travaux d'une grande agence parisienne des années 2000, mais aussi les aléas de la commande publique.

Dans quatre de ses chapitres, apparaît le célèbre Le Corbusier (1887-1965), trois où il est vivant et, dans le quatrième, où il est l'auteur d'un message posthume. Le premier daté de 1942 raconte un voyage à Berlin, (voyage sans doute imaginé : je n'ai pas trouvé sa référence dans les courriers publiés ; mais je ne connais pas toutes ses lettres en particuliers celles à sa mère madame Marie Charlotte Amélie Jeanneret). À Berlin, Corbu espère rencontrer Hitler pour s'entendre confier le rôle d'urbaniste des territoires conquis par le Reich. Il ne rencontrera que l'architecte préféré du Führer, son ministre Albert Speer, qui pressé l'écoute à peine. C'est une déception, qui succède à celle déjà éprouvée à Vichy. Les deux suivants sont datés de 1938, l'un en février, à Vézelay, raconte un dîner où se retrouvent en compagnie du Corbu, son épouse Yvonne dite Von, la décoratrice Eileen Gray et l'architecte et critique Jean Badovici, un couple en train de se séparer, et le créateur des Cahiers d'Art Christian Zervos et son épouse. Ce dîner voit Badovici, malgré ses réticences, céder à une demande pressante du Corbu, le laisser peindre des fresques sur les parois de E1027, la villa bâtie sur un projet d'Eileen à Roquebrune-Cap-Martin sur les rives de la Méditerranée. Badovici sait pourtant qu'Eillen, qu'il avait secondé pour régler les questions techniques, ne voudrait pas voir cette maison perdre sa blancheur.
Mais en avril, Corbu arrive à Roquebrune avec ses pinceaux, ses couleurs, bien décidé à effacer les formes de « cette diabolique petite Gray », s'emparer de son oeuvre, la faire sienne. Jalousie ? Quant au chapitre posthume, l'un des derniers, on y entend, lue par une jeune architecte une confession-testament écrite par Corbu (elle aussi imaginée). En révéler la teneur ce serait trahir le suspense, ce serait dévoiler une fin inattendue, mais que tout architecte ou élève architecte en ce début du vingt-et-unième siècle devrait lire, méditer et discuter.

Je reviens aux événements contés par l'auteur et au premier cadavre. Il se nomme Henri Ferracci surnommé Rico, un Méditerranéen dans la quarantaine, célèbre et célébré mais aussi détesté car provocateur. Lors d'une intervention en juin 2015 à la Maison de l'architecture d'île de France, il a annoncé qu'il ferait en septembre lors d'une manifestation organisée par l ‘honorable Académie d'architecture de la place des Vosges pour célébrer le cinquantenaire de la mort du Corbusier, des révélations sur les amitiés collaborationnistes et les partis pris dictatoriaux du grand architecte. Au sixième chapitre daté du 18 juin à 14 h 30, lors d'une visite d'un immeuble en construction, Rico tombe du huitième étage, le garde-corps d'une console ayant cédé. On apprendra vite que ce garde-corps a été saboté. C'est un meurtre. Une jeune architecte associée de Rico sur un projet pour la Mairie de Paris, bousculée, tombée sur lui, rattrapée puis évanouie, a vite été soupçonnée. Elle se nomme Pauline Denouël. Talentueuse, dynamique, elle va fusionner son agence à celle de Rico, comme il l'avait prévu s'il ne pouvait plus diriger la sienne. La nouvelle entreprise est baptisée « fAdA ». Son frère Élie avocat la sortira de sa cellule de garde à vue. Elle peut aussi compter sur un soutien amoureux et moral de sa compagne Carmen, une styliste.

Un autre personnage partage les interrogations de Rico puis de Pauline, Lionel Capitan, un géant de trente-trois ans, un historien de l'architecture qui étudie et enseigne le patrimoine de l'entre-deux-guerres à la Sorbonne, dans une école d'architecture et à l'EHESS. Il habite une maison, que son architecte d'origine islandaise a qualifiée de mimétique, bâtie à flanc de falaise au-dessus des boucles de la Seine à la Roche Guyon. Ami de Rico, il recherche des documents qui pourraient nourrir son opinion sur Corbu. Il tient une piste, alerté par la découverte d'un petit carnet rouge, journal tenu par la chanteuse réaliste Damia, qui fut une amoureuse passionnée d'Eileen, dont la bisexualité était et est connue. À Pauline venue lui rendre visite, il montre ses notes où il a recopié les paroles d'une chanson vengeresse à charge contre le Corbeau Jaloux. Après une rencontre avec une amie archiviste à Paris, à la Bibliothèque nationale, la chasse de l'historien le mène à Lorient dans l'ex-maison de Germaine Tillion à Plouhinec, où Charlotte Perriand aurait oublié sa serviette lorsqu'elle y était passée quelques mois avant sa mort. Une découverte : un carton à dessins retrouvé contient une lettre de Corbu à Charlotte datée de 1941, tentative de faire revenir du Japon à Paris cette collaboratrice avec qui il s'était fâché. Deuxième étape bretonne : à Concarneau. Dans une crêperie, Lionel croise un ancien de la Royale qui lui parle d'une visite du Corbu, décidemment inévitable, à la Cité radieuse de Nantes-Rezé, où le Maître a vécu une déception rageuse : la petite amie du marin aurait chamboulé ameublement et parois de la cellule qu'il avait dessinée. Mais Lionel est venu à Concarneau non pour y admirer la Ville Close mais pour rencontrer une autre de ses connaissances de quatre-vingt-quatre ans, Irène qui avait reçu elle-aussi la visite de Charlotte Perriand. Il découvre alors un porte-document oublié qui contient une correspondance entre Charlotte et Corbu et des dessins de l'ébéniste et sculpteur breton Joseph Savina. Puis Irène lui révèle qu'en 1968, au cours d'une escapade amoureuse, un menuisier rencontré à L'Étoile de Mer à Roquebrune lui a montré dans le Cabanon mitoyen de la guinguette une étagère comprenant un mince compartiment secret que Jeanneret lui avait fait installer. En août 2015, Pauline, Carmen et Lionel se rendent à Roquebrune. Dans la nuit du 8 août Pauline se glisse par une fenêtre à l'intérieur du Cabanon, ouvre le compartiment secret, découvre l'enveloppe, qui contient une confession-testament, que le 15 septembre suivant, à l'Académie d'architecture devant une assistance pléthorique, Pauline lit, commente alors que le manuscrit est projeté sur un écran.

La confession et son commentaire sont évidemment nés sous la plume de l'auteur, ce ne sont pas des documents historiques, mais ce n'est pas une excuse pour ne pas les lire. Il resterait à commenter cette ultime pirouette que notre auteur prête au Corbu, ce grand artiste si admirable mais aussi si détestable. Je vous invite à lire ce roman et peut-être à méditer et à discuter ce qu'il peut apporter à nos réflexions sur l'urbanisme corbuséen et celui à venir. Ah ! à la fin de la réunion de l'Académie, un homme s'effondre. C'est notre deuxième cadavre, un suicide au cyanure. C'est l'assassin. Bonne découverte, et bonne lecture.


 
Jean-Claude Vigato
Architecte, historien et passioné de l'architecture suisse notamment tessinoise, il a enseigné à l'école d'architecture de Nancy.
Ses publications phares :  l'Architecture Régionaliste en France 1890 - 1950 en 1994, et Régionalisme en 2008,


Actualité école

Séminaires et Workshops

été 2024

Séminaires et Workshops

séminaire de Monte Carasso (SUISSE)


Du 6 au 19 juillet 2024 - Séminaire de Monte Carasso

Le séminaire international de projet de Monte Carasso ouvre sa 31e édition à Bellinzone, en Suisse aux élèves des écoles d'architecture ou déjà diplômés.
L'édition 2024 du Séminaire poursuit la réflexion sur le développement urbain du nouveau Bellinzona, tout en proposant un thème à échelle plus architecturale que les précédentes éditions, dans le but d'inaugurer une série d'expériences de conception visant à vérifier les hypothèses de développement urbain proposées par le plan directeur développé à partir de l'édition 2013
Le Séminaire aura le caractère d'atelier de conception et sera suivi par les enseignants avec la contribution d'architectes et d'experts externes.
Les liens intellectuels historiques entretenus entre l'école d'architecture de Nancy et l'architecture tessinoise ont conduit de nombreux étudiants et enseignants à participer à ce séminaire initié par Luigi Snozzi. Les architectes et enseignants Mario Ferrari  et Romain Crozetière, comptent parmi les organisateurs et encadrants
>> Candidatures avant le 28 juin 2024
Informations et inscriptions
 
 séminaire de PESMES (70)


Du 15 au 28 juillet 2024 - Séminaire d'architecture à Pesmes
L'édition 2024 du séminaire d'architecture de Pesmes organisée par l'association Avenir Radieux est ouverte aux étudiants en architecture et aux jeunes diplômés. En ouvrant des pistes pour la transformation du centre historique du village de Pesmes, chacune des éditions du séminaire tente de répondre à la question suivante : comment des interventions architecturales de qualité peuvent-elles contribuer au maintien de la vie d'un village ?
Ce séminaire, encadré par Stefano Moor, Bernard Quirot et Emilien Robin, sera accompagné comme chaque année par un cycle de conférences et des discussions finales autour des projets, suivies d'un débat public.
>> Candidatures avant le 14 juin 2024
En savoir +

 
L'ECHO DU MARTEAU (54)

Du 1er au 10 août 2024 - Festival de construction et d'expérimentation L'Echo du Marteau

La 4e édition de ce festival dans le village de Vaudémont (54) sur la colline de Sion
encadré par des concepteurs et conceptrices, des architectes et des professionnels, est ouvert à tous les étudiants et étudiantes en architecture pour explorer la conception et construction frugale et raisonnée.
En savoir +
 
workshop BOSCO COLTO (Sicile)


Du 23 au 31 août 2024 - Workshop d'été de construction Bosco Colto

Ce workshop aura lieu en langues italienne et anglaise dans les Boschi di San Pietro, en Sicile près de la ville baroque de Caltagironeµ.
Nicolas Depoutot, architecte et enseignant à l'école de l'architecture de Nancy, encadrera avec Marco Navarra, architecte et professeur à l'école d'architecture de Siracusa, ainsi qu'une quinzaine d'acteurs culturels locaux ou étrangers, l'édition 2024 du BOSCO COLTO, workshop d'été de construction et de réflexion destiné aux étudiants en architecture et aux jeunes architectes et artistes.
Information et inscriptions
 
Building with Earth (bruxelles)


Du 26 au 30 août 2024 - Summer school

Cette université d'été en langue anglaise organisée par la Faculté d'Architecture de l'ULB offre l'opportunité d'appréhender la construction en terre crue et d'expérimenter diverses techniques. Etude du matériau et des propriétés  de la terre ; ancrage dans l'architecture vernaculaire ; son utilisation dans l'architecture contemporaine ; évaluation du potentiel d'une terre locale ; utiliser la terre pour construire du pisé, des blocs et pour faire des enduits.  Ces thématiques seront abordées à travers une combinaison de conférences, de visites et ateliers pratiques, animés par des praticiens. Travail en groupes étudiants et professionels, participants internationaux.
>> Candidatures avant le 30 juin 2024
Infos et inscriptions
 
Festival BELLASTOCK (93)


Du 12 au 15 septembre 2024 - Festival à Epinay-sur-Seine

Les inscriptions à la 19e Edition du festival Bellastock organisé sur le site de l'Éclair à Epinay-sur-Seine sont désormais ouvertes.
En 2024, Bellastock souhaite à travers son festival d'architecture élargir la réflexion autour du réemploi, en envisageant autrement les pratiques de ces métiers pour les rendre enviable face aux enjeux climatiques et sociaux.
Bellastock propose chaque année la fabrication collective d'une ville éphémère autour d'une thématique spécifique, et l'objectif cette année serait discuter de ce que le réemploi nous suggère de questionner en profondeur dans un contexte de transition, en l'évoquant d'un point de vue pratique bien entendu mais aussi philosophique, sociologique, politique. Lors du festival qui est ouvert à tous les étudiants et toutes les étudiantes des écoles d'architecture, la ville éphémère construite à partir de matériaux de réemploi, sera le théâtre d'échanges et de rencontres approfondis autour de cette thématique et proposera une programmation culturelle riche pour s'ouvrir au grand public et aux habitantes et habitants du quartier.
L'inscription au festival pour 4 jours peut se faire individuellement ou en groupe.
Informations
billetterie

Actualité école

Expédition Goûter

Quatre étudiants de l'école d'architecture de Nancy à l'ascension du refuge du Goûter

du 3 au 5 juin

Expédition Goûter




Quatre étudiants de l'école d'architecture de Nancy
partent à l'ascension du refuge du Goûter


Dans le cadre de l'enseignement  "Architecture contemporaine : critique et expérimentation" à l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy, Clément Gacougnolle, Antonin Vaxelaire, Kylian Zimmermann et Benjamin Boulanger, étudiants en 3e année de cycle Licence à l'ENSA Nancy s'engagent non seulement sur l'étude monographique et la production de maquettes d'analyse du refuge du Goûter (GroupeH construction), le plus haut refuge gardé de France à 3835m, mais ils ont aussi décidé de faire l'ascension à la rencontre de cette architecture de l'extrême au plus près du Mont-Blanc. Ascension prévue du 3 au 5 juin à suivre sur les réseaux.

Au cours de ce semestre, les étudiants de la 3e année de cycle licence de l'école d'architecture de Nancy travaillent en groupes sur la réalisation de maquettes en bois qui marquent un temps fort dans leur cursus au sein de l'école.  L'exercice proposé consiste à produire une maquette analytique d'un édifice existant d'un architecte dont ils ont étudié largement la pratique. Leur travail n'est pas un exercice de réduction, il vise à mettre en exergue les ressorts singuliers d'un édifice. C'est un projet savant d'analyse et de critique. Faire une maquette d'un bâtiment déjà construit place l'édifice comme objet d'étude, la maquette est le projet. Matériaux, échelles, choix des plans de coupe et des angles de vue, couleurs… l'ensemble de leurs choix y fait sens et renvoie à l'impression d'une oeuvre à part entière qui en fait découvrir une autre ou la réinvente..

Le refuge du Goûter édifié par GroupeH construction est apparu comme une évidence pour les 4 étudiants de l'expédition Goûter. En plus de répondre aux
enjeux pédagogiques de l'enseignement, il répond à des questionnements et des intérêts personnels. Cette architecture de l'extrême rassemble un concentré de technologie tout en faisant appel aux notions fondamentales de la construction bois, avec la nature comme contrainte qui se montre finalement alliée. Les concepts d'autonomie, d'inscription dans le paysage ou encore d'ingénierie bois sont en question. C'est un abri pour tous mais difficile d'accès. Les 4 étudiants voulaient en savoir plus et partager leurs travaux par la suite.

Dernière étape avant le toit de l'Europe occidentale, plus haut refuge gardé de France, le refuge du Goûter est un bâtiment hors normes. Véritable concentré de technologie, il est conçu pour s'adapter aux conditions extrêmes du site tout en accueillant confortablement 120 alpinistes sur la voie normale du Mont Blanc. Cette information a motivé les étudiants à relever un défi aussi bien humain qu'architectural : aller découvrir l'oeuvre pour mieux la comprendre dans son implantation, sa structure ou encore son fonctionnement et la percevoir dans son environnement.

Ils ont scrupuleusement suivi une préparation physique, se sont engagés dans la recherche de partenaires pour ficeler le budget nécessaire ; L'ENSA Nancy a contribué grâce au FSDIE (fonds de solidarité pour le développement des Initiatives étudiantes). Enfin, ils se sont entourés de professionnels pour préparer l'expédition. ils seront accompagnés par 2 guides de haute montagne pour cette ascension.

Les suivre sur les réseaux : Instagram LinkedIn
Télécharger le dossier de présentation

L'enseignement Architecture contemporaine : critique et expérimentation
L'exercice existe depuis 1994 à l'école d'architecture de Nancy à l'initiative de Joseph Abram, professeur émérite dans un cours qu'il a dispensé pendant plus de deux décennies aux étudiants de 3e année de cycle Licence. Il a associé cet exercice à son cours d'histoire de l'architecture moderne et contemporaine. Ce cours et le TD Architecture contemporaine, critique et expérimentation ont pour objectif d'accroître les connaissances en matière d'architecture contemporaine, de développer des outils critiques nécessaires à l'analyse d'une oeuvre et d'expérimenter des moyens d'expression. Ce cours présente les productions et les principaux courants d'idées des grands architectes du XXe siècle.
Les maquettes bois de cet exercice constituent un réel marqueur dans la formation distillée à l'école d'architecture de Nancy. La production de maquettes est une activité centrale dans les études d'architecture. A travers cet artefact sont
convoquées plusieurs notions relevant de la représentation et leur réalisation nécessite de procéder à une série de choix, ce qui rend l'étendue des possibilités d'expression très vaste.

Actualité Recherche

séminaire UP - Date

SÉMINAIRE UP DATE

VEN. 7 JUIN 2024

séminaire UP - Date

SÉMINAIRE DE RECHERCHE

VEN. 7 JUIN. // 9h30 // Salle Prouvé
Évènement public
 


Dans le cadre du cycle de séminaire de recherche « urbanisme et patrimoine : Débats, transferts et expérience en France et en Europe » ( UP-DATE), l'école d'architecture de Nancy reçoit vendredi 7 juin 2024 la 7ème séance intitulée « patrimoine et urbanisme : cartographies et récits ».

  • Intervenants : Angelo Bertoni, Josianne Cerasoli, Yann Vaxelaire, Vincent Bradel, Audrey Brantonne, Pierre Maurer 
  • Information pratique : Télécharger le programme
  • Inscription requise par mail : cynthia.martin@nancy.archi.fr 

Actualité école

jury HMONP 2024

jeudi 23 mai 2024

jury HMONP 2024

Les jurys de HMONP se tiendront le jeudi 23 mai à l'école d'architecture de Nancy
Ils sont ouverts au public.
 

JURY 1 - 7 candidats / Salle O

Heures de passage Candidats Directeurs d'études
10:00 Rebecca d'Andrea Antoine Brochard
10:50 Charlyne Hess Antoine Brochard
11:40 Philémon Queudet Marc Verdier
12:30 Délibération intermédiaire
13:00 Pause-déjeuner
14:00 Sara Taïbi Marc Verdier
14:50 Emmanuelle Prommier Agnès Hausermann
15:40 Lola Fairise Agnès Hausermann
16:30 Pauline Peillon Pierre Colnat
17:20 Délibération 
18:20 Annonce des résultats
Composition du jury  
Presidente et ens. ENSAN Maryline Piquemil
Ens. ENSAN Julien Mussier
Ens. Hors ENSAN Margotte Lamouroux
Architecte praticienne Lucie Marsal
Ordre des Architectes Julien Defer
 

JURY 2 - 6 candidats - salle P

Heures de passage Candidats Directeurs d'études
10:00 Agathe Lukasek Sylvain Sabau
10:50 Elise Mariani Sylvain Sabau
11:40 Alice Thiriot Sylvain Sabau
12:30 Délibération intermédiaire
13:00 Pause-déjeuner
14:00 Jérémy Leclerc Nadège Bagard
14:50 Valentine Pietri Nadège Bagard
15:40 Hélène Piroit Nadège Bagard
17:20 Délibération 
18:20 Annonce des résultats
Composition du jury
Président et ens. ENSAN Raphaël Cayre
Ens. ENSAN A.Hausermann / A.Brochard
Ens. Hors ENSAN Alain Fuchs
Architecte praticien Frédérik Ambert
Ordre des Architectes Stéphane Gutfrind
 

JURY 3 - 6 candidats salle K

Heures de passage Candidats Directeurs d'études
10:00 Thomas Hoareau Eric Touvenot
10:50 Pierre Monnin Eric Touvenot
11:40 Marie Roux Eric Touvenot
12:30 Délibération intermédiaire
13:00 Pause-déjeuner
14:00 Cindy Saab Eric Touvenot
14:50 Aymen Kecharem Nicolas Beyret
15:40 Julie Allain-Allée Nicolas Beyret
17:20 Délibération 
18:20 Annonce des résultats
Composition du jury
Présidente et ens. ENSAN Ana Vida
Ens. ENSAN Antoine Steck
Ens. Hors ENSAN Jean-Paul Wetzel
Architecte praticien Julien Biganzoli
Ordre des Architectes Julien Maddalon
 

JURY 4 - 6 candidats - salle Prouvé

Heures de passage Candidats Directeurs d'études
10:00 Christelle Remy Caroline Leloup
10:50 Mélaine Schmitt Caroline Leloup
11:40 Sima Alkhatib Caroline Leloup
12:30 Délibération intermédiaire
13:00 Pause-déjeuner
14:00 Aurélien Cuchet Damien Hanser
14:50 Marion Hoenig Damien Hanser
15:40 Camille Klein Damien Hanser
17:20 Délibération 
18:20 Annonce des résultats
Composition du jury  
President et ens. ENSAN Marc De Fouquet  
Ens. ENSAN Pierre Colnat  
Ens. Hors ENSAN Guillaume Zilio  
Architecte praticienne Marie Blareau  
Ordre des Architectes François Siettel  

Actualité école

BOSCO COLTO

Workshop étudiant architecture

Du 23 au 31 août / Sicile

BOSCO COLTO



Workshop d'été de construction

du 23 au 31 août Boschi di San Pietro, Sicile

Nicolas Depoutot, architecte et enseignant à l'école de l'architecture de Nancy, encadrera avec Marco Navarra, architecte et professeur à l'école d'architecture de Siracusa, ainsi qu'une quinzaine d'acteurs culturels locaux ou étrangers, l'édition 2024 du BOSCO COLTO, workshop d'été de construction et de réflexion destiné aux étudiants en architecture et aux jeunes architectes et artistes.

Ce workshop aura lieu en langues italienne et anglaise du 23 au 31 aout dans les Boschi di San Pietro, en Sicile près de la ville baroque de Caltagironeµ.
Il permettra aux étudiants participants d'obtenir de 2 ECTS au titre de l'option libre.

Les frais d'inscription incluent les repas du 23 au 31 août, sauf petits-déjeuners, en plus des matériaux de travail, ainsi que l'adhésion à l'association organisatrice Makramè et les assurances.

Liens utiles :
En savoir plus sur ce workshop / inscription
Pour toutes questions , il est possible de contacter par mail Nicolas Depoutot.


Cadre théorique du workshop
En italien, le mot ‘culture' se traduit par culture ou par colture.

BOSCO COLTO relie la culture des esprits et celle des sols, prenant la forêt comme emblème de coexistences et d'alliances multi-espèces à toutes les échelles.

BOSCO COLTO pose la question de la nature comme réalité distincte : la ville est comme une forêt cultivée où s'entremêlent la culture des esprits et celle des sols, et la forêt est comme une ville où cohabitent et collaborent diverses communautés.

BOSCO COLTO est un projet de recherche qui s'appuie sur des ressources locales oubliées ou ignorées, pour mettre en question les interrelations entre l'homme et les choses du monde dans lequel il vit.

C'est une expérimentation qui vise le renforcement et la stimulation des liens sociaux et culturels pour l'activation et la régénération d'un territoire.  



 

Actualité école

Conférence Benoît Jacquet

mardi 11 juin 2024 / 18h / amphi A

Conférence Benoît Jacquet

Le charpentier et l'architecte : une histoire de la construction en bois au Japon
Benoît Jacquet
Architecte - théoricien de l'architecture
Maître de conférences - l'École française d'Extrême-Orient (EFEO)
Enseignant - ENSA Paris-La Villette

Mardi 11 juin / 18h

 

À l'évocation de l'architecture japonaise, les images d'un temple ou d'une pagode viennent assez naturellement à l'esprit. Certains auront également en tête des oeuvres conçues par des architectes connus pour la qualité de leurs détails constructifs ou par une spatialité innovante.

Le charpentier et l'architecte sont les deux maîtres d'oeuvre de la construction en bois au Japon. Le premier est le garant de cultures constructives locales, sa connaissance des bois est inégalée, sa pratique est essentiellement artisanale. Le second est mué par le désir de répondre aux enjeux sociétaux par de nouvelles créations, nourries par l'artisanat, l'art, ou même l'industrie. Aujourd'hui, ils sont les principaux acteurs d'une histoire contemporaine de l'architecture japonaise.


Illustration BJ Fujii Chôchikukyo


Benoît Jacquet (1973), architecte et théoricien de l'architecture, maître de conférence à l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) et enseignant à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette.

Installé au Japon depuis 1999, il a publié plusieurs ouvrages dont Vers une modernité architecturale et paysagère (Collège de France, 2013), Dispositifs et notions de la spatialité japonaise (PPUR, 2014), Le charpentier et l'architecte. Une histoire de la construction en bois au Japon (EPFL Press, 2019), L'architecture du futur au Japon. Utopie et Métabolisme (Le lézard noir, 2020). Il mène actuellement des recherches sur la réhabilitation de l'architecture des maisons de ville (machiya) à Kyoto.

Actualité école

Architecture en Champagne 2024

Workshop Châlons-en-Champagne

Construction de loges de vigne

Architecture en Champagne 2024

Châlons-en-Champagne
du 19 avril au 1er mai





Depuis le 19 avril, l'édition 2024 du workshop Architecture en Champagne rassemble cinq équipes d'étudiants ou jeunes diplômés en architecture et en design, 24 participants originaires de Nancy, Strasbourg, Reims, Châlons et même de Pologne. 
Huit étudiants de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy sont engagés parmi ces équipes pour imaginer et construire des loges de vigne, microarchitectures destinées à être installées dans les vignes champenoises comme les 23 autres déjà construites lors des éditions précédentes et qui jalonnent le paysage viticole.


Organisé par Châlons Agglo, en partenariat avec la Maison de l'Architecture de Champagne-Ardenne, ce workshop combine l'opportunité pour les étudiants de concevoir un projet et de construire à l'échelle 1, séquence d'apprentissage et de professionnalisation avec la collaboration d'architectes praticiens, d'enseignants, de professionnels de la construction et de Compagnons du Devoir, tout en contribuant à mettre en valeur les paysages de Champagne, dans une démarche respectueuse de l'environnement.
En savoir +

Les marraines de l'édition 2024 sont les architectes Catherine Frénak et Béatrice Jullien. Le président d'Architecture en Champagne est l'architecte Giovanni Pace. La directions de l'édition 2024 a été confiée à l'architecte et enseignant Camille Tourneux (ENSA Nancy). Les architectes encadrants sont Adèle Roqueta, Arthur Poiret (ENSA Nancy), Camille Lemeunier , Rémi Buscot et Cécile Demilly (ENSA Nancy).

En une dizaine de jours, les équipes ont ainsi proposé cinq créations architecturales uniques, en répondant au cahier des charges des vignerons ou des maisons de Champagne des sites sélectionnés. La construction s'est effectuée dans les hangars du centre Jacquesson mis à disposition par l'agglomération. Chaque loge est constituée de bois et de matériaux de réemploi spécifiques, collectés et fournis par le vigneron ou la maison.
Les sites 2024 sont situés à Nogent l'Abesse, Chigny les Roses, Avenay Val d'Or, Avize (lycée viticole) et Bassuet.
Suivre le workshop sur instagram

Dévoilées le 29 avril , les cinq loges quittent désormais les hangars pour être acheminées et reconstruites sur leurs parcelles d'implantation avec la collaboration des vignerons et des maisons de Champagne qui les accueillent.
Article de l'Hebdo du Vendredi du 29/04


   

Actualité école

Frugalité heureuse et créative

Appel à ateliers

pour les 5e rencontres nationales organisées à Nancy

Frugalité heureuse et créative

Le groupe Frugalité Lorraine lance un appel à ateliers pour les rencontres nationales qui auront lieu du 4 au 6 octobre prochain à Nancy.


Cet appel est ouvert aux porteurs de projets ou de démarches qui questionnent l'évolution de l'architecture et des territoires, et qui souhaitent partager des hypothèses techniques, programmatiques, économiques et artistiques s'inscrivant dans les thématiques de la recherche du mouvement.

Les prochaines rencontres nationales souhaitent promouvoir l'articulation entre ressources, filières & paysages dans l'aménagement du territoire. Le groupe Frugalité Lorraine laisse une grande liberté aux ateliers pour se saisir d'un sujet qui dialogue avec ce thème. Les ateliers sont souhaités comme des temps de partage entre expériences et questionnements sur des sujets précis, pouvant mobiliser outils et manipulations.
Pour postuler, téléchargez l'appel à ateliers et envoyez vos propositions avant le 31 mai.
Contact et information lorraine@frugalite.org
 
ARTICULER : RESSOURCES, FILIÈRES & PAYSAGES
Du 4au 6 octobre 2024
L'Octroi // NANCY


Depuis 2019, le mouvement de la Frugalité Heureuse & Créative organise ses rencontres nationales au plus près des territoires pionniers de la transition. Après Chambéry en 2023, le rendez-vous est pris cette année à Nancy pour les 5es rencontres. Le groupe Lorraine organise un événement à la croisée des situations locales et des enjeux nationaux dans l'architecture et l'aménagement des territoires.
Télécharger le pré-programme
 

Frugalité heureuse et créative
Le mouvement pour une frugalité heureuse et créative, lancé en 2018 par Dpminique Gauzin-Müller (architecte-chercheure), Alain Bornarel (ingénieur), et Philippe Madec (architecte et urbaniste), appelle à développer des établissements humains frugaux en énergie, en matière et en technicité, créatifs et heureux pour la terre et l'ensemble de ses habitants, humains et non humains, respectés.
Il anime aujourd'hui de multiples initiatives, proposant visites, conférences, rencontres, ateliers, formations, publications, partages d'expériences, et de nibreux outils de développement, notamment une cartographie collaborative des resources frugales.
En savoir +

Marchés publics

Intitulé de l’opération : Remplacement d’installations GTB, Contrôle d’accès, intrusion et l’installation d’une vidéoprotection et d’un système de supervision de l’ensemble des équipements.

Date limite 03 juin 2024 à 12h

Intitulé de l’opération : Remplacement d’installations GTB, Contrôle d’accès, intrusion et l’installation d’une vidéoprotection et d’un système de supervision de l’ensemble des équipements.


Marché public de travaux de bâtiment

 
Section 1 : Identification de l'acheteur:
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de NANCY
Représentée par Madame Gaëlle PERRAUDIN Directrice
2, rue bastien Lepage 54000 NANCY
SIRET : 195 401 351 000 26
L'établissement ne fait pas partie d'un groupement d'acheteurs

 
Section 2 : Communication :
Les candidats intéressés peuvent télécharger le dossier de consultation sur le profil d'acheteur
dénommé la ‘PLate-forme des AChats de l'Etat' PLACE à l'adresse :
https://www.marches-publics.gouv.fr
sous l'identifiant interne de la consultation
« ENSA_NCY_TVX_GTB_CTRL_ACCES_ELEC »
L'intégralité des documents de consultation se trouve sur le profil d'acheteur
L'acheteur n'utilisera pas de moyens de communication non communément disponible
Nom du contact : M. Patrice GEOFFROY
Adresse mail du contact : patrice.geoffroy@nancy.archi.fr
N° téléphone du contact : 03.83.30.81.45

 
Section 3 Procédure
Type de procédure : Procédure adaptée ouverte (articles L2123-1 et R2123-1 du code de la commande publique.)
Technique d'achat : sans objet.
Date et heure limite de réception des plis : Le lundi 03 juin 2024 à 12heures
La présentation des offres par catalogue électronique est interdite.
Le nombre de candidats ne sera pas réduit.
L'acheteur se réserve la possibilité d'attribuer le marché sans négociation, sur la base des ffres
initiales

L'acheteur exige la présentation de variante.
X Non
_ Oui

 
Section 4 : Identification du marché :
Nota : Dans cette section le terme marché désigne l'opération Travaux
Intitulé de l'opération : Remplacement d'installations GTB, Contrôle d'accès, intrusion et l'installation d'une vidéoprotection et d'un système de supervision de l'ensemble des équipements.
Le lieu d'exécution des prestations est le suivant : 2, rue bastien Lepage 54000 NANCY.
Type de marché : Travaux
Durée prévisionnelle de l'opération : 3 semaines de préparation de chantier et 4 mois de travaux.
L'opération ne sera pas réalisée en tranches.
La consultation ne prévoit, pour aucun des lots cités ci-dessous, de réservation pour tout ou
partie du marché au sens des articles L2113-12 à 16 du CCP.

 
Section 5: Lots
L'opération est allotie:
Lot n°1 à 2 : code CPV 45311200 : Travaux d'installations électriques.
code CPV 45300000 : Travaux d'équipement du bâtiment

 
Section 6: Informations complémentaires
Visite:
Une visite du site est obligatoire pour chacun des lots.
Les modalités pratiques de ces visites sont définies dans le Règlement de la consultation.
Conditions de participation et moyens de preuves acceptables
Pour chacun des lots, le candidat présentera une capacité économique et financière compatible avec le marché. Le candidat devra également présenter au minimum les niveaux de qualifications professionnelles suivants :
 
Lot Libellé Qualification
1 Electricité courants Forts – courants faibles Qualifélec :
CFMGTI2-CFMGTI3 domaine GT, RC
et ST
2 Gestion Technique Bâtiment Qualibat 5511 : Installation de systèmes de gestion technique de
bâtiment (GTB)

La preuve de la capacité technique et professionnelle du candidat peut être apportée par la fourniture des certificats de qualification susmentionnés ou par tout moyen de preuve équivalent, prévus au règlement de consultation.

Clause environnementale : Le marché comporte une clause environnementale.

Marchés publics

Maîtrise d’oeuvre de Diagnostics bâtimentaire et énergétique du site de l'ENSA Nancy

date limite vendredi 24 mai 12h

Maîtrise d’oeuvre de Diagnostics bâtimentaire et énergétique du site de l'ENSA Nancy


AVIS DE MARCHE

Marché public de prestations intellectuelles

 

Section 1 : Identification de l'acheteur:

Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de NANCY
Représentée par Madame Gaëlle PERRAUDIN Directrice
2, rue Bastien-Lepage 54000 NANCY
SIRET : 195 401 351 000 26
L'établissement ne fait pas partie d'un groupement d'acheteurs

 

Section 2 : Communication :

Les candidats intéressés peuvent télécharger le dossier de consultation sur le profil d'acheteur dénommé la ‘PLate-forme des AChats de l'Etat' PLACE à l'adresse :
(https://www.marches-publics.gouv.fr) sous l'identifiant interne de la consultation
« ENSA_NCY_MOE_DIAG_ENERGETIQUE »
L'intégralité des documents de consultation se trouve sur le profil d'acheteur
L'acheteur n'utilisera pas de moyens de communication non communément disponible.
Nom du contact : M. Patrice GEOFFROY
Adresse mail du contact : patrice.geoffroy@nancy.archi.fr
N° téléphone du contact : 03.83.30.81.45

 

Section 3 Procédure

Type de procédure : Procédure adaptée ouverte (articles L2123-1 et R2123-1 du code de la commande publique.)
Technique d'achat : sans objet.
Date et heure limite de réception des plis : Le Vendredi 24 mai 2024 à 12 heures
La présentation des offres par catalogue électronique est interdite.
Le nombre de candidats ne sera pas réduit.
L'acheteur se réserve la possibilité d'attribuer le marché sans négociation, sur la base des offres initiales

L'acheteur exige la présentation de variante.
X Non
Oui
 

Section 4 : Identification du marché :

Nota : Dans cette section le terme marché désigne l'opération de maîtrise d'oeuvre
Intitulé de l'opération : Maîtrise d'oeuvre de Diagnostics bâtimentaire et énergétique du site de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de NANCY.
Le lieu d'exécution des prestations est le suivant : 2, rue bastien Lepage 54000 NANCY.
Type de marché : Maîtrise d'oeuvre

Durée prévisionnelle de l'opération : 4 à 5 mois.
L'opération ne sera pas réalisée en tranches.

 

Section 5: Informations complémentaires

Visite: Une visite du site est obligatoire.
Les modalités pratiques de ces visites sont définies dans le Règlement de la
consultation.

Conditions de participation et moyens de preuves acceptables :
Pour chacun des lots, le candidat présentera une capacité économique et financière compatible avec le marché et des niveaux de qualifications professionnelles minimum suivants:

Compétences techniques TCE (CVC, CFO/Cfa, etc…)
OPQIBI 19.05 relative aux audits énergétiques des bâtiments tertiaires ou
équivalence pour les établissements publics.
Références sur des audits patrimoine XXe
La preuve de la capacité technique et professionnelle du candidat peut être apportée par la fourniture des certificats de qualification susmentionnés ou par tout moyen de preuve équivalent, prévus au règlement de consultation.

Clause environnementale :
Sans Objet.

Actualité école

Conférence Étienne Lenack

mardi 28 mai 2024 / 18h / amphi A

Conférence Étienne Lenack

Architectes séculiers
Étienne Lenack
Architecte - Urbaniste (75)
Maître de conférences ENSA Paris-Val de Seine
 

Mardi 28 mai / 18h


Cette conférence portera sur les conditions contemporaines de la production du logement en France et sur la démarche de l'agence Lambert Lénack pour cultiver une exigence du beau.

L'agence Lambert Lénack est engagée dans une pratique qui questionne le contexte de la production courante : des architectes séculiers. En résonance avec la qualité des lieux, leurs projets témoignent d'une forme d'éclectisme. Dans chaque cas, une conjonction entre structure, espace et architecture poursuit un objectif d'abstraction formelle et de poésie de l'usage.
La présentation sera centrée sur des recherches morphologiques, typologiques et constructives, portées par une rigueur de conception : la précision du dessin vise la frugalité, le confort et une ambition esthétique.
 



projet Vésinet, nommé à l'équerre d'argent logements 2023
Photo Giaime Meloni / Salem Mostefaoui

Etienne Lénack (1974), architecte DPLG (ENSA Paris-Est 1999) et urbaniste OPQU, a collaboré comme l'un des associés pendant 15 ans avec Yves Lion jusqu'en 2011.  Il a mené alors des projets urbains d'ampleur comme la Cité de la Méditerranée à Marseille, des projets d'équipements comme le Musée des Beaux-Arts de Dijon et de nombreuses opérations de logements.

Il a d'abord enseigné à l'ENSA Paris-Est avec des studios de projet tournés vers l'habitat en Licence et dans le Master Métropole alors dirigé par David Mangin. Depuis 2016, il est maître de Conférences à l'ENSA Paris Val de Seine où il poursuit différents projets pédagogiques dont le master Architecture-Ville-Nature. Il collabore avec des personnalités comme Benjamin Colboc, Jean-Marc Bichat ou Antoine Viger-Kohler autour de questions de recyclage de la ville moderne et de son patrimoine.

En 2012, avec Adrien Lambert, il a créé l'agence LAMBERT LÉNACK qui propose un travail de convergence entre architecture et territoire, animé par trois valeurs : la qualité d'usage, l'écologie et le beau.
Avec une équipe d'une trentaine d'architectes, l'agence développe une grande diversité de projets à toutes les échelles et sur l'ensemble du territoire national : urbanisme, logements, équipements, bureaux. Primée en 2014 avec le Palmarès des Jeunes Urbanistes et nommée à l'Équerre d'Argent 2023, Lambert Lénack entreprend une démarche ambitieuse en matière de coordination urbaine et de recherche sur l'habitat.

En prise avec la réalité, l'agence associe une démarche exploratoire avec la conviction que l'architecture doit produire un projet inspirant.

En savoir +
Article AMC - avril 2024, cliquer ici
Article d'a - mai 2021, cliquer ici

Actualité école

Deux diplômées de l'école lauréates du Grand Prix Palpite

Camille Oppé et Marie Dziechciarz, - ADE, promotion 2023

Grand Prix Palpite

Deux diplômées de l'école lauréates du Grand Prix Palpite


Camille Oppé et Marie Dziechciarz, titulaires du diplôme d'état d'architecture de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy ont reçu le Grand Prix du Palmarès Palpite jeudi 11 avril 2024 en présence de Dominique Faure, Ministre déléguée, en charge des Collectivités territoriales et de la Ruralité.

Elles sont récompensées pour leur projet de fin d'études intitulé « Les paysages de l'après-ski ». Ce projet a été réalisé dans le cadre du domaine Architecture Villes et territoires, encadré par Marc Verdier et labellisé par la Chaire Nouvelles ruralités – Architecture et milieux vivants de l'ENSA Nancy, et à travers lequel Camille et Marie proposent une approche plus durable pour la station Frère-Joseph de Ventron, dans les Vosges.


Sur les 104 dossiers reçus dans le cadre de la 1ère édition de ce palmarès, 30 ont été pré-sélectionnés pour leur capacité à inspirer les territoires ruraux et l'action publique, ainsi que pour leur inscription constructive dans les grandes transitions contemporaines.

 


Les paysages de l'après-ski :
 

un travail d'analyse et de réflexion qui propose de considérer l'effacement progressif de l'activité de ski, non pas comme une fatalité, mais comme une opportunité pour les territoires

Problématique : + = -. Si cette équation va à l'encontre de tout ce que pourraient nous dire nos professeurs de mathématiques, elle fait pourtant écho à une réalité qui touche de plus en plus les massifs montagneux français, à savoir + 1°C = - 1 mois d'enneigement. Face à cela, les avis divergent. Faut-il investir dans des canons à neige ? Capter une clientèle plus aisée ? Ou, accepter la perte du ski et trouver un modèle plus vertueux ? Ce sont ces mêmes questionnements qui ont été au coeur de nos réflexions

Notice de PFE


Carnets de Campagne sur France Inter

Dorothée Barba, marraine de la première édition du Palmarès Palpite a consacré une émission spéciale de Carnets de Campagne aux prix décernés lors du palmarès diffusée le 12 avril dernier sur France Inter.
Dans cet épisode, figurent les interviews exclusifs des deux étudiantes lauréates.
Parce que les campagnes françaises ont besoin d'être analysées sous tous les angles. Un village rural, quelles que soient les difficultés qu'il traverse, gagne à être observé avec des lunettes de designer, avec des lunettes d'architecte, avec des lunettes de journaliste, de paysagiste, de sociologue. Et les solutions proposées, évidemment, ne seront pas les mêmes en fonction de la paire de lunettes choisies.
Emission disponible en podcast en cliquant ici

Le palmarès Palpite

Le palmarès des étudiants pour inspirer les territoires – Palpite – est une initiative nationale organisée par la Ministre déléguée, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, à destination des étudiants travaillant sur et dans les ruralités. 

Il propose de rassembler la communauté des étudiants, quelle que soit leur discipline, et des futurs professionnels qui s'engagent pour documenter et imaginer les ruralités et qui contribuent à y faire émerger de nouvelles idées, dans le but de constituer une base de données inédite et un espace de dialogue interdisciplinaire pour les étudiants intéressés par les Ruralités.
En savoir plus sur le Palmarès Palpite

Actualité école

Atelier Transversal de Projet 2024

événement pédagogique

DU 16 AU 19 AVRIL

Atelier Transversal de Projet 2024

Du 16 au 19 avril à l'école d'architecture de Nancy
Le sujet : → Concevoir un learning-center aux multiples facettes… dans un quartier en totale requalification, à 2 mn du coeur de la ville de Nancy et de la place Stanislas, au bord du canal et à proximité de plusieurs écoles supérieures.

télécharger le dossier du sujet

 


L'ENSA Nancy lance une expérience pédagogique avec l'Atelier Transversal de Projet qui mobilisera l'école et impliquera tous les étudiants de cycle Licence et de 1ère année de cycle master du mardi 16 au vendredi 19 avril 2024.

Les étudiants travailleront en groupes transversaux, composés d'au moins un ou une étudiante de chaque promotion. Plus de 80 équipes seront ainsi constituées. Tous les groupes travailleront sur le même sujet et avec les mêmes attendus.
L'atelier s'appuie sur la responsabilité et l'autonomie des étudiants.

Les enseignants qui prendront part à l'atelier pourront être sollcités par les groupes sur des questions spécifiques ou pourront proposer des cours en lien avec les thématiques du sujet

Une réunion collective sera organisée chaque matin pour répondre aux interrogations du déroulé de cette semaine. Des évalutations quotidiennes seront programmées entre groupes de projet à partir de critères communs

Rendez-vous le mardi 16 avril pour le dévoilement du sujet.

+ mar. 16 avril / 13h30 / Amphi A
Point de vue sur le sujet, site et programme par Gilles Marseille
Après une première matinée de travail pour les étudiants, Gilles Marseille, enseig
nant à l'ENSA Nancy, maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'Université de Lorraine et chercheur associé au LHAC, présentera en amphi et en visio un "Point de vue sur le sujet, site et programme" de 13h30 à 14h30.
Deux membres de chaque groupe étudiants doivent être présents lors de cette présentation.

+ Télécharger le planning ATP 2024


--------------------------

Cet exercice pédagogique comptera pour 1 point ECTS dans le cursus.

Un groupe pilote a été mis en place pour diriger cette séquence.
Le groupe pilote : Cécile Demange, Nicolas Depoutot, Agnès Hausermann,
Lucas Aubey - L3, Yannis Cyrul - M1, Lou Morel - L3, Léopold Simon - L2, Émilie Visca - L2.
Contact : atp24@nancy.archi.fr


suivre sur Instagram
@atp_ensan

Actualité école

Conférence exposition Pierre-Louis Faloci

Révéler le « Hors-champ », une éthique contemporaine

MER. 10 AVRIL / 18H

Conférence exposition Pierre-Louis Faloci

Révéler le « Hors-champ »,
une éthique contemporaine


Mercredi 10 avril 2024 // 18h
à l'école d'architecture de Nancy

Pierre-Louis Faloci, Grand Prix national de l'architecture sera présent à l'école d'architecture de Nancy mercredi 10 avril pour une conférence publique intitulée Révéler le « Hors-champ », une éthique contemporaine. Il répond à l'invitation d'étudiants de cycle master qui ont conçu et scénographié une exposition sur le travail de l'architecte à partir des ressources et des maquettes transmises par Pierre-Louis Faloci. Une rencontre entre la pratique et l'expérience d'un architecte marquant et le regard de l'oeuvre et l'analyse d'étudiants engagés dans leurs études d'architecture.

L'exposition Pierre-Louis Faloci, Révéler le « Hors-champ », une éthique contemporaine est une exposition réalisée par une équipe de 6 étudiants de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy. Dans le cadre de l'atelier de projet de 1ère année de cycle Master du domaine Architecture Théorie Critique (ATC), encadré par Béatrice Laville, architecte et maîtresse de conférences, un projet de mise en espace scénographique sur l'oeuvre de l'architecte Pierre-Louis Faloci a été pensé et conçu au sein de l'école. Durant un semestre, les étudiants ont dessiné, pensé, choisi, élaboré et monté ce projet de scénographie autour d'un contenu minutieusement analysé et sélectionné.

Cette proposition de mise en espace s'appuie sur une sélection de maquettes de projets de Pierre-Louis Faloci autour duquel s'articule un parcours. La maquette est un outil précieux pour l'architecte, tant lors de la conception d'un projet, qu'une fois la réalisation terminée pour favoriser sa compréhension.
Fort de son parcours, de sa culture et de son expérience, Pierre-Louis Faloci a retranscrit sa vision, ses réflexions et sa pensée dans ses projets. À travers cette exposition, découvrez toute la singularité de son architecture qui montre ce qu'on ne voit pas, ce qu'on ne sait pas, ce qu'on a oublié et ce qui révèle le hors-champ.

Pour Pierre-Louis Faloci, le choix de faire le métier d'architecte est né d'une «obstruction visuelle». L'édification d'un immeuble devant la maison familiale a effacé pour lui, à l'âge de 13 ans, « la vue de son enfance » sur Nice, la baie, la mer, le rocher, les collines, les pré-Alpes. Ce « choc optique » va accompagner toutes ses recherches sur la question de l'architecture et du paysage comme un tout. Recherches qui vont porter particulièrement sur la culture du regard dans l'histoire de l'art, l'origine de la perspective, la photographie et surtout une certaine forme de cinéma.


Programme

  • 18h : Conférence de l'architecte Pierre-Louis Faloci
    Architecte - Grand Prix national de l'architecture 2018
     
  • 19h30 : Vernissage de l'exposition
    scénographiée par les étudiants de l'école d'architecture de Nancy
    dans le cadre de l'enseignement de projet de 1ère année de cycle master
    encadrée par Béatrice Laville, architecte enseignante.
    Étudiants et étudiantes responsable de l'exposition :
    Julien Chovelon, Solène Freund, Camille Rabec, Emma Roszak,
    Manon Roublot, Antoine Wang-Genh Parra.
     
Partenaires de l'exposition :
Association la Première Rue Briey
Syndicat National du béton prêt à l'emploi SNBPE
Agence Pierre-Louis FALOCI

Actualité école

Conférence de François Brugel

Architecte, Equerre d'argent 2023

MARDI 26 MARS 2024

Conférence de François Brugel

Construire dans la condition ordinaire
François Brugel
Architecte, Equerre d'argent 2023
enseignant école d'architecture de Marseille.
Agence FBAA - François Brugel, Architectes Associés - Paris
 

Mardi 26 mars / 18h

Première conférence du cycle logement 2024
de l'école d'architecture de Nancy


photo : Îlot Saint-Germain - Jared Chulski

« Ne pas se renier – ne pas renier sa personnalité, telle qu'elle est,
mais la reconnaître en tant qu'essence. »
Käthe Kollwitz, Journal, 18 février 1917

S'il est difficile de caractériser avec justesse ce qui fonde la pratique de l'agence, on peut distinguer et faire émerger deux sillons, deux traits creusés à part apparemment égale. Le premier sillon inscrit notre réflexion sur le projet dans la longue durée, projet pensé comme outil de transformation de la ville. Le second aborde l'habitat dans tous ses états avec une production de logements - majoritairement à vocation sociale - essentiellement pensée dans l'existant, ou à partir de l'existant.

Ces projets développés, construits ou non, sont probablement en accord avec l'intelligence culturelle de l'époque actuelle, rejoignant également les thèmes qui nous sont chers. Mais c'est sur la question du complexe et de l'hybride, où peu de voix portent aujourd'hui, que nous prendrons le temps de nous arrêter. Les architectes sont amenés à prendre la mesure des situations contradictoires ou des valeurs contraires. Cela implique une pensée sur plusieurs niveaux de signification et des stratégies de « coexistence ».


photo : Îlot Saint-Germain - Jared Chulski
L'agence François Brugel, Architectes Associés

"La réflexion de l'agence porte sur des questions que pose l'évolution de la ville et de ses édifices sur la longue durée, son équipement et ses logements plus spécifiquement. Le territoire, tel qu'il est, est riche de traces, de couches successives, de ratures, de reprises qui le font ressembler à un palimpseste. Les transformations qu'il subit modifient ces couches tout autant que sa substance et ce, de façon irréversible. Ce modelage est finalement, pour nous architectes, une source d'informations que nous devons comprendre, repenser, manipuler et ordonner.

Notre travail s'adosse toujours à cette conscience générale de « ce qui s'est passé avant ». Observant les formes sédimentées, les projets neufs ou les interventions dans l'existant que nous proposons entrent en matière sur de nouveaux éclairages qui considèrent les alliages constitués et osent les alliances proposées, à toutes les échelles.

L'impact des questions de notre temps et des enjeux environnementaux sur les idées, les structures, les pratiques élaborées et sur les formes architecturales est porteur de pistes de projets dépassant largement les seules réponses nécessaires aux normes et réglementations. Notre volonté est bien de mettre au centre du projet la qualité d'usage, une détermination et une manière d'écouter, de comprendre la demande, parfois de la réinterroger, et d'y répondre avec toutes les attentions nécessaires."


photo : Îlot Saint-Germain - Jared Chulski

Actualité école

Hommage à Jean Pierre EPRON

CONFERENCE ET HOMMAGE

MAR. 19 MARS 2024 / 28H

Hommage à Jean Pierre EPRON

mardi 19 mars / 18H


L'école d'architecture de Nancy souhaite rendre hommage à Jean-Pierre Epron (1929-2022), architecte, formateur et chercheur. Nommé directeur pédagogique de la nouvelle Unité pédagogique d'architecture de Nancy en 1968, il y a posé les bases structurantes d'un enseignement solide de l'architecture ainsi que des pratiques de la recherche pionnières. En saluant sa mémoire à travers l'organisation d'une table ronde et la dénomination d'un espace à son nom, l'école souhaite souligner l'apport essentiel de Jean-Pierre Epron à l'enseignement et à la recherche en architecture en France.

Inscription en ligne


Programme
 
  • 18h : Table-ronde « Enseigner l'architecture : l'architecture en projet », modérée par Anne-Marie Châtelet, professeure à l'ENSA Strasbourg et chercheure au laboratoire ARCHE, et Cécile Fries-Païola, maîtresse de conférences à l'ENSA Nancy, chercheure et co-directrice du LHAC.
Invités :
- Joseph Abram, historien de l'architecture ;
- Lorenzo Diez, conseiller architecture DRAC Grand Est ;
- Alain Sarfati, architecte et urbaniste ;
- Françoise Schatz, ancienne enseignante à l'ENSA Nancy ;
- Jean-Marc Weill, architecte, ingénieur, professeur à l'ENSA Ville et territoires Paris-Est.
 
  • 19h30 : Inauguration de l'espace Epron de la médiathèque
    Dévoilement de l'oeuvre hommage, une réalisation de Florian Decamps, diplômé de l'ENSA Nancy et documentaliste à la médiathèque, en présence de la famille Epron.

     
Jean-Pierre Epron (1929 – 2022), architecte, formateur et chercheur, il a posé les bases structurantes d'un enseignement solide de l'architecture ainsi que des pratiques de la recherche pionnières. Aujourd'hui, il est considéré en tant que fondateur de l'enseignement de l'architecture à Nancy.

Diplômé de la section d'architecture de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, J. Epron a été nommé directeur pédagogique de la nouvelle Unité pédagogique d'architecture de Nancy en 1968, membre du Conseil supérieur de l'enseignement de l'architecture en 1977, président du conseil d'administration de l'UPA de Nancy et directeur du département échanges et formations du nouvel Institut français d'architecture (IFA) au début des années 80.

Il a fondé son agence en association avec Christian Édouard-Lambert, et a créé le Centre de recherche méthodologique pour l'aménagement (CEMPA).

Parmi ses nombreuses recherches et publications, citons :
  • Enseigner l'architecture - L'architecture en projet (1975) ;
  • Norme et institution (1977, avec D. Gross) ;
  • Le jugement en architecture (1980, avec D. Rebois) ;
  •  L'architecture et la règle. Essai d'une théorie des doctrines architecturales (1981) ;
  • L'École de l'académie (1671-1793) ;
  • L'institution du goût en architecture (1984) ;
  • Patrimoine et contrôle architectural (1985, avec F. Ewald) ;
  •  Éclectisme et profession (1987) ;
  • Architecture, une anthologie (3 tomes, 1992 et 1993) ;
  • Comprendre l'éclectisme (1997).

Actualité école

Soutenance de thèse Victor Fréchard

MER. 6 MARS / 14H Amphi B

Soutenance de thèse Victor Fréchard

ingénieur, doctorant au LERMAB et au MAP-CRAI, ED SIMPPÉ de l'Université de Lorraine,
Maître de conférences associé à l'ENSA de Nancy

 

Contribution à l'étude de l'utilisation du procédé de Stratoconception® pour la conception et la fabrication de composants non-standards pour l'architecture en bois.


MERCREDI 6 MARS / 14H / AMPHI B

Soutenance de thèse ouverte au public


Résumé de la thèse de Victor Fréchard :

L'architecture non-standard en bois explore l'étendue des possibilités techniques et esthétiques pour de nouveaux usages répondant à des exigences fonctionnelles cohérentes avec les enjeux environnementaux, sociétaux et économiques contemporains. Ce type d'architecture peut cependant se heurter à la complexité de leur réalisation en raison de la grande liberté formelle qui leur est associée, impactant directement leur efficience par rapport aux enjeux précédemment énoncés. 
 
La fabrication additive, connue du grand public sous l'appellation « impression 3D», a été récemment introduite dans le secteur de la construction en apportant de nouvelles opportunités pour la conception et la fabrication de composants architecturaux multifonctionnels, d'une grande liberté formelle. Parmi l'ensemble des procédés de fabrication additive, la Stratoconception® apparait comme une solution prometteuse pour dépasser les limites des moyens de fabrication conventionnels de la construction en bois pour développer des architectures et des composants non-standards en bois tout en possédant une forte capacité d'adaptation aux moyens techniques et matériels utilisés par cette industrie.
 
Ce procédé de fabrication se limitait jusqu'à présent à la réalisation de maquettes et de prototypes de petites dimensions pour l'architecture et ne s'appliquait pas à la conception et à la fabrication de composants fonctionnels à usage structurel de petites comme de grandes dimensions. De plus, l'utilisation de ce procédé pour la réalisation de prototypes ou d'outillages pour l'industrie implique que la conception du processus de fabrication par Stratoconception® est indépendante de la conception des objets eux-mêmes, destinés à être réalisés par d'autres procédés de fabrication. Au contraire, l'architecture non-standard privilégie un renforcement du lien entre la conception architecturale et les techniques de fabrication.
 
Ce travail s'est alors dirigé vers le développement d'une base de connaissance, orientée vers des enjeux identifiés, des mécanismes, des problématiques et des limites de l'utilisation de la Stratoconception® dans les pratiques de l'architecture et la construction en bois. Nous avons identifié des opportunités d'applications du procédé pour la conception et la production de composants architecturaux non-standards, particulièrement les noeuds d'assemblages en bois de treillis tridimensionnels et les parois.
 
Afin d'obtenir un processus de conception flexible, informé, attribuant davantage de temps aux tâches créatives, et applicable dans les pratiques de l'architecture et de la construction en bois, nous avons introduit une méthode de conception pour la fabrication additive par Stratoconception® intégrant les contraintes et les opportunités du procédé dès l'étape de conception de la géométrie de la pièce en s'appuyant sur l'association des outils numériques de conception architecturale et de fabrication par Stratoconception®.

 

 

COMPOSITION DU JURY :
  • Rapportrice : Aurélie de Boissieu, Professeure équivalent HDR, ULiège
  • Rapporteur : François Guena, Professeur HDR, ENSA Paris-La-Villette
  • Examinatrice : Myriam Chaplain, Maîtresse de conférences, Université de Bordeaux
  • Examinateur : Thierry Ciblac, Professeur, ENSA Paris-Malaquais
  • Directeur de thèse : Laurent Bléron, Professeur HDR, ENSTIB, Université de Lorraine
  • Co-directeur de thèse : Julien Meyer, Maître de conférences, ENSA Nancy
  • Membre invité : Cyril Pelaingre, CIRTES

Actualité école

Benoît Goetz

Hommage

Benoît Goetz




 
Benoît goetz
[1955 - 11 février 2024]

Benoît Goetz s'est éteint le 11 février, à l'âge de 68 ans. Professeur à l'université de Metz jusqu'en 2017, il avait enseigné l'esthétique à l'ENSA Nancy au cours des années 1980-90, où il était connu pour son atypisme, son humour, sa générosité et la qualité de son enseignement.
Ancien « situationniste Mao-spontex », disciple fervent de Gilles Deleuze et ami de Jean-Luc Nancy, co-fondateur de la revue « Le Portique » et membre du Laboratoire lorrain des sciences sociales, Benoît Goetz a produit de nombreux articles et ouvrages sur l'architecture et la philosophie (notamment « La Dislocation, Architecture et Philosophie » et « Théorie des maisons - L'habitation, la surprise » aux éditions Verdier).
Grand amateur de Rebetiko (blues grec oriental des années 1930) autant que de Karlheinz Stockhausen, il fréquentait également les milieux artistiques et littéraires avec fluidité. On ne compte plus ses rencontres avec Roland Barthes, Philippe Sollers, Alain Finkielkraut, … mais aussi de plus improbables et dont il se vantait gentiment, comme avec l'actrice Monica Vitti, le grand musicien Vassilis Tsitsanis, le poète breton Guillevic ou le saxophoniste Archie Shepp.
La pensée libre et érudite qu'il distillait et confrontait avec plaisir et ouverture autour de tables bien garnies manquera indéniablement à tous ceux qui l'ont croisé.

L'école d'architecture de Nancy, sa directrice Gaëlle Perraudin, les enseignants de l'école et les personnels présentent leurs condoléances à son épouse Olesia, son frère Olivier, ses neveux et son entourage proche.


Quelques repères bibliographiques à la médiathèque de l'ENSA Nancy
- Théorie des maisons : l'habitation, la surprise / Benoît Goetz
Lagrasse : Éd. Verdier, impr. 2011

 - La dislocation : architecture et philosophie .[précédé de] L'espèce d'espace pensée / Benoît Goetz ; par Jean-Luc Nancy
 Lagrasse : Éditions Verdier, DL 2018

-  L'indéfinition de l'architecture : un appel / Benoît Goetz, Philippe Madec et Chris Younès
Editions de La Villette, impr. 2009


Conférence en 2014 à l'école d'architecture de Paris-Est
 

Actualité école

Exposition Domus Lab - Habiter et vieillir

Explorations au prisme de l'architecture

DU 5 AU 14 FEV. Hôtel du Département à Nancy

Exposition Domus Lab - Habiter et vieillir


crédit illustration : Omaël André

EXPOSITION

DOMUS LAB - HABITER ET VIEILLIR

Explorations au prisme de l'architecture

du 5 au 14 février 2024

Hôtel du Département
48 esplanade Jacques-Baudot  à Nancy

Les ateliers de projet Domus lab « Habiter et vieillir » des étudiants de 2e année de cycle master de l'Ecole d'architecture de Nancy sont encadrés par Nadège Bagard, maîtresse de conférences.  Un partenariat entre l'école d'architecture de Nancy et le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle a donné lieu à cinq éditions de ces ateliers pédagogiques en immersion dans des contextes réels, en lien étroit avec les communes d'accueil : Piennes, Neuves-Maisons, Essey-Lès-Nancy, Colombey-les-Belles et Joeuf.

A partir d'un travail de terrain et des apports de la recherche, les travaux des étudiants architectes ont répondu aux problématiques urbaines et architecturales du vieillissement de la population par la diversité des modes d'habiter. Par une approche documentée et propice à l'expérimentation, l'architecture offre ainsi  un espace de réflexion fécond entre les étudiants, les acteurs de terrain et les habitants, pour ouvrir le champ des possibles et dire : « et si... ?

L'exposition présente une rétrospective de ces ateliers qui ont mobilisé 65 étudiants et leurs enseignants pendant plusieurs semestres pour explorer ces problématiques par le projet architectural, utilisé comme moyen de recherche et de réflexion libre entre les étudiants, les chercheurs, les collectivités, les bailleurs et le monde professionnel.
En savoir + sur les différentes éditions

Lundi 5 février, à l'occasion de cette exposition et de la parution d'une publication retraçant ces 5 années d'ateliers, le Conseil départemental accueille l'équipe de Domus Lab et organise un temps de propos croisés avec la participation d' André Corzani, maire de Joeuf, 2e vice-président délégué à l'aménagement pour le département de Meurthe-et-Moselle, Anne-Bérénice Simzac, sociologue, docteure en science politique, chercheure associée au LHAC (ENSA Nancy) et Nadège Bagard, architecte, maîtresse de conférences ENSA Nancy.
Voir +