SIA 2018

SIA 2018

PARCS PUBLICS

ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT URBAIN




Restitution des travaux
de la semaine internationale
d'architecture 2018
samedi 9 juin - 9H00




Téléchargez le Programme 2018 (VF)

Version anglaise

 

Aujourd'hui à Nancy, au niveau de l'administration publique, plusieurs démarches cherchent à appréhender les enjeux de développement urbain en termes d'environnement et d'espaces naturels, forestiers ou agricoles, sur tout le territoire. La Semaine internationale d'architecture 2018 compte apporter le regard que peuvent poser sur ces questions des architectes-urbanistes et des paysagistes étrangers, en un temps court, avec des étudiants en architecture de niveau Master.

Il s'agit lors de cette semaine, de considérer les espaces plantés publics comme des ressources, alors qu'ils sont vus généralement comme une espèce à protéger et deviennent des sanctuaires préservés de tout (et notamment de toute construction).

Bien entendu, ces espaces ne sont pas des réserves foncières, la métropole n'en manquant pas par ailleurs. Mais chacun de ces espaces, par son histoire, par sa position dans la ville, par ses caractéristiques botaniques ou topologiques peut jouer un rôle dans la mise en place d'une nouvelle dynamique urbaine, à la fois citoyenne et respectueuse de l'environnement, au service d'un mieux vivre pour chacun et d'un mieux vivre ensemble.

Trois parcs du Grand Nancy, de nature différente, pour lesquels plusieurs enjeux ont été identifiés, sont proposés à l'étude. Ils pourront être abordés de façon isolée ou avec une approche globale, par une mise en relation des espaces plantés ou par des recherches de diversification et de complémentarités.

 

Parc Sainte-Marie et avenue Boffrand

Cet ensemble est issu d'un aménagement datant de l'époque Art Nouveau. Les nouveaux usages recherchés dans ce type de parc, inséré dans le milieu urbain et très fréquenté, sont rendus difficiles par l'obsolescence des quelques équipements et du bâti qui s'y trouvent.

 

Parc de Brabois

Domaine de chasse d'avant la Révolution, ce parc est situé en périphérie de la ville dense. Il pourrait jouer un rôle qu'il n'a pas, compte tenu de son emplacement exceptionnel en balcon sur la ville, de la présence d'un château désaffecté depuis des décennies, mais aussi de sa proximité avec nombreux équipements universitaires et hospitaliers.

 

Parc Richard-Pouille à Vandoeuvre

Au coeur d'une ville située en périphérie immédiate de Nancy et faite principalement d'ensembles d'habitats sociaux construits dans les années 60 et 70, ce parc pourtant central est aujourd'hui isolé.

 

- Comment, où et quoi construire dans ces parcs aujourd'hui ?

- Comment régénérer ces ensembles à partir de leurs caractéristiques et en particulier à partir de ce qu'ils peuvent témoigner d'une nature d'avant la ville ?

- Comment trouver et mettre en place des relations avec d'autres ensembles urbains, grands projets ou extensions urbaines proches, pour favoriser de nouvelles pratiques de la ville et notamment la mise en place de réseaux de déplacement doux ?

25th WEEK INTERNATIONAL ARCHITECTURE

English translation

25th WEEK INTERNATIONAL ARCHITECTURE

Today in Nancy, at the level of public administration, several approaches seek to understand the issues of urban development in terms of the environment and natural areas, forest or agricultural, throughout the territory. The SIA18 intends to bring the perspective that can be asked on these questions of architects-planners and foreign landscape designers, in a short time, with students in architecture of Master level.

During this week, it is a question of considering public planted spaces as resources, whereas they are generally seen as a species to be protected and become sanctuaries preserved from everything (and in particular from any construction).

Of course, these spaces are not land reserves (the metropolis does not lack elsewhere). But each of these spaces, by its history, by its position in the city, by its botanical or topological characteristics can play a role in the setting up of a new urban dynamic, both citizen and respectful of the environment, in the service of a better life for everyone and a better life together.

Three parks in Greater Nancy, of a different nature, for which several issues have been identified, are proposed for study. They can be approached individually or with a global approach, by linking planted areas or by researching diversification and complementarities.

 

Sainte-Marie Park and Boffrand Avenue

This set comes from a development dating from the Art Nouveau era. New uses sought in this type of park, inserted in the urban and busy, are made difficult by the obsolescence of some equipment and the building that is there.

 

Brabois Park

Hunting estate before the Revolution, this park is located on the outskirts of the dense city. It could play a role that it does not have, considering its exceptional location over looking the city, the presence of a castle disused for decades, but also of its proximity with numerous university and hospital equipments.

 

Park Richard-Pouille in Vandoeuvre

At the heart of a city located on the outskirts of Nancy and made mainly of social housing projects built in the 1960s and 70s, this central park is now isolated.

 

- How, where and what to build in these parks today ?

- How to regenerate these sets from their characteristics and in particular from what they can testify to a nature before the city ?

- How to find and establish relationships with other urban complexes, major projects or nearby urban extensions, to promote new practices in the city and in particular the establishment of networks of soft movement 


WORKING CONDITIONS
Each guest speaker will be followed by a group of about fifteen students. Each group will be formed after the short presentations made by each guest on the first day of the workshop (Monday morning).
From his/her observations, each guest will be able to work with his/her group on objectives that he will define. He/she will direct and supervise the work of his/ her students, alone or in groups, depending on how they decide to organize the work in their group.

Download program

Vidéos

Interview / Nicolas Depoutot

co-responsable de la Semaine internationale d'architecture 2018

Interview / Nicolas Depoutot


Nicolas Depoutot, co-responsable avec Anne Schéou, nous parle de cet événement pédagogique destiné aux étudiants de Master 1.

Si la vidéo n'apparait pas, cliquer ici


 

études

Loreta CASTRO REGUERA

Mexico, Mexique

Loreta CASTRO REGUERA

CASTRO REGUERA Loreta


Mexico, Mexique

Loreta Castro Reguera a une formation internationale. Elle a mené ses études à l'UNAM (Université de Mexico), les a complétées par une maîtrise en architecture à Mendrisio où son travail a été suivi par Peter Zumthor, puis par un Master à Harvard. Elle a fondé le Taller Capital à Mexico City, avec José Pablo Ambrosi et travaille principalement sur l'espace public. Dans un contexte de surpopulation et de concentration urbaine, l'approche de Taller Capital croise les questions liées à l'usage avec des ambitions de sobriété, notamment concernant les ressources, les matériaux et les mises en oeuvre.

Experte des questions liées à la gestion de l'eau, Loreta Castro Reguera est régulièrement invitée à ce titre au Etats-Unis et en Europe.

Bibliographie de l'intervenante
Dossier zip 

études

Marco NAVARRA

Caltagirone, Italie

Marco NAVARRA

NAVARRA Marco
Caltagirone, Italie

Marco Navarra a fondé le Studio Nowa à Caltagirone, petite ville de la Province de Catane, perchée dans les montagnes de la Sicile Baroque. Dans ce contexte où l'architecture contemporaine de qualité est rare, il s'attache à considérer comme ressources tous les types de territoires et en particulier les espaces résiduels ou dégradés.

Marco Navarra installe sa pratique dans un aller-retour constant entre recherche et maîtrise d'oeuvre. Pour lui, l'architecture se pratique comme un sport extrême, quels que soient les contextes et les conditions du projet. Les champs d'intervention du Studio Nowa vont du logement aux bâtiments publics, de l'architecture au paysage. Son travail a été présenté plusieurs fois à la Biennale de Venise.

Bibliographie de l'intervenant
Dossier zip

études

Mattias GUSTAFSSON

Stockholm, Suède

Mattias GUSTAFSSON

GUSTAFSSON Mattias


Stockholm, Suède

Après plusieurs années d'expériences professionnelle dans les domaines de l'architecture et du paysage, Mattias Gustafsson a fondé URBIO à Stockholm.

URBIO appuie son travail et ses recherches sur sa relecture de l'acronyme RGB. Le vert et le bleu, couleurs invoquées généralement et naturellement lorsqu'on cherche à qualifier les écosystèmes urbains, doivent être complétées par le rouge, couleur donnée à l'activité humaine. À partir de cette attention poussée aux questions d'usage, Mattias Gustafsson et son équipe constituée d'une douzaine de collaborateurs, architectes ou paysagistes, développent des projets paysagers à toutes les échelles et dans des contextes variés en Suède, dans d'autres Pays Nordiques et jusqu'en Chine.

Bibliographie de l'intervenant

études

Susan CARRUTH & Camilla JENSEN THORUP

Copenhage, Danemark

Susan CARRUTH & Camilla JENSEN THORUP

 

JENSEN THORUP Camilla
& CARRUTH Susan


Copenhague, Danemark

Basé à Copenhague et présent à New York, Sydney et Stockholm, 3XN est un des plus grands bureaux d'architecture du nord de l'Europe. Un projet y est considéré comme réussi s'il transcende sa seule fonction et met en résonnance corps, esprits et environnements. Les aspirations des individus sont à relier aux besoins de la communauté, l'esthétique est issue directement de la fonctionnalité.

Camilla Jensen Thorup et Susan Carruth sont architectes. Elles travaillent dans une émanation de 3XN, dédiée à la recherche. GXN (avec G pour ‘green') étudie les questions relatives aux matériaux biosourcés, mais aussi les processus de conception avec ambitions écologiques, notamment dans le développement de systèmes d'économie circulaire.

Bibliographie des intervenantes

études

Takashi FUJINO

Takasaki, Japon

Takashi FUJINO

FUJINO Takashi


Takasaki, Japon

Takashi Fujino est installé à Takasaki, ville située sur l'île de Honshu entre Tokyo et Nagano. La précision avec laquelle il travaille les petits espaces pour ses commanditaires, a été plusieurs fois distinguée par le Japan Institute of Architecture. Dans ses réalisations, les grandes thématiques de l'architecture japonaise sont abordées de façon singulière, notamment les continuités et ruptures entre intérieur-extérieur et le rapport contrôlé à la nature environnante.

Le travail de Takashi Fujino transcende toutes les limites et convoque les dimensions spirituelles, les forces et les esprits de la nature présents, pour lui comme pour la plupart des japonais, autant dans les falaises rocheuses que dans le vol d'un papillon.

Bibliographie de l'intervenant