Conférences

FRAGMENTS DE VILLE

GIACOMO GUIDOTTI - ARCHITECTE (TESSIN)

CONFÉRENCE REPORTÉE

FRAGMENTS DE VILLE

Fragments de ville

GIACOMO GUIDOTTI - ARCHITECTE (TESSIN)

AGENCE GUIDOTTI ARCHITETTI




CONFÉRENCE REPORTÉE

Entrée libre



Diplômé de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en 1997 et étudiant du professeur Patrick Berger, Giacomo Guidotti ouvre la même année avec sa soeur Riccarda Guidotti l'agence Guidotti Architetti à Monte Carasso dans le Tessin.

La conférence de Giacomo Guidotti
s'appuiera sur des projets récents réalisés par son agence, se focalisant sur le rapport avec le contexte urbain et ses spécificités.
L'introduction de la conférence livrera une lecture des caractéristiques de la
conurbation tessinoise en stricte relation avec les préoccupations des projets traités.

Pour sa conférence, Giacomo Guidotti présentera les projets suivants :
- Residenza Pedemonte
- Ex casa parocchiale
- Casa Forini
- Casa Toti-Truniger


Giacomo Guidotti est actuellement professeur de projet à la Haute école spécialisée (HES) de Fribourg, enseignant au séminaire international d'architecture de Monte Carasso dirigé par Luigi Snozzi et, depuis trois années, professeur de projet invité à l'Académie d'architecture de Mendrisio (AAM).

L'agence Guidotti Architetti à reçu plusieurs prix et distinctions et a participé à plusieurs expositions personnelles et collectives en Suisse comme à l'étranger.


Conférences

DE LA VILLE AU LOGEMENT

FRÉDÉRIC BOREL - GRAND PRIX NATIONAL D'ARCH. 2011

MAR. 3 MARS 2020 18H / SITE BOFFRAND

DE LA VILLE AU LOGEMENT

De la ville au logement

FRÉDÉRIC BOREL - ARCHITECTE
GRAND PRIX NATIONAL D'ARCHITECTURE 2011




MARDI 3 MARS 2020 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
CONFÉRENCE DANS LE CADRE DU CYCLE LOGEMENT


Entrée libre



Diplômé de l'École Spéciale d'Architecture en 1982, Frédéric Borel devient successivement lauréat du PAN XIII, des Albums de la jeune architecture de la villa Medicis hors les murs, puis en 1999 est nommé chevalier des arts et des lettres et commandeur en 2011.

Établi à Paris depuis 1985, Frédéric Borel a élaboré une nouvelle approche de la question urbaine, à travers des bâtiments emblématiques d'une nouvelle expressivité architecturale. Ses édifices, en se creusant, cherchent à proposer des espaces librement accessibles aux citadins. Ils surgissent au coin des rues comme des volumes complexes et fragmentés définissant des lieux atypiques. Pour lui, en effet, la revalorisation des espaces publics ne peut plus passer par la reconduction mécanique des typologies imposées par le XIXe siècle (la rue, la place, le square, le cours, la cour...).

Ses constructions s'affirment comme des événements plastiques révélant la poésie de leur site d'inscription : boulevard de Belleville, un énigmatique tempietto métallique sort d'une trompe pour répondre, en contrepoint, au grand axe d'échange et de circulation ; rue Oberkampf, une loge cadre dans la profondeur de la parcelle l'affrontement de deux tours gémellaires surplombant un jardin onirique.

Les scénographies de Frédéric Borel, exploitent les réserves spatiales des cours traditionnellement inaccessibles et invisibles, apportent des respirations dans des lieux souvent étroits, denses et homogènes, et créent des zones de résistance dans des villes qui tendent à se banaliser de manière exponentielle.

Télécharger l'affiche

Conférences

PLUS D'ESPACE QUE DE SURFACE

CHARLES-HENRI TACHON - ÉQUERRE D'ARGENT 2019

CONFÉRENCE REPORTÉE

PLUS D'ESPACE QUE DE SURFACE

PLUS D'espace que de surface

CHARLES-HENRI TACHON - ARCHITECTE
LAURÉAT DU PRIX DE L'ÉQUERRE D'ARGENT 2019




CONFÉRENCE REPORTÉE

Entrée libre



Créée en 1999, l'agence Charles-Henri Tachon, architecture & paysage partage son activité entre Paris et Mercurey, en Bourgogne.

La démarche de l'agence est fondée sur l'idée que l'homme est au coeur du processus de projet et qu'il existe un lien indicible et pourtant tangible entre l'espace et la construction, entre l'espace et la structure. L'architecture est une expérience dont l'émotion naît de la pratique de l'espace, c'est-à-dire de la rencontre d'un volume et de la lumière dans le mouvement.
Elle ne peut se limiter à une idée ou une image.

En 2019 le projet "Trait d'union", à la fois centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Coeur à Paris XIVe remporte en le Prix de l'Équerre d'argent, et est lauréat du Trophée Béton ainsi que du Prix du Public.

"Trait d'union, signé Charles-Henri Tachon, une entité unique et insécable"
Chronique d'architecture


Avec près de 20 années de pratique, l'agence propose une expertise plurielle : de l'intimité domestique au paysage.
La diversité des expériences de l'agence démontre son aptitude à appréhender chaque nouveau programme dans sa spécificité tout en maintenant l'idée que l'architecture est un acte responsable parce qu'elle définit le cadre de notre quotidien.

Télécharger l'affiche

Conférences

CONFÉRENCES / WORKSHOP DIJON

3, 4, 5 et 6 FÉVRIER / ENSA-DIJON

CONFÉRENCES / WORKSHOP DIJON

Conférences ville ignorée et densité
OPPORTUNITÉS URBAINE EN CENTRE-VILLE,
L'APPORT DE L'OBSERVATION DE LA VILLE JAPONAISE


3, 4, 5 et 6 FÉVRIER / 18H / École nationale supérieure d'art de Dijon - Galerie 1er étage (3 rue Michelet - 21000 Dijon)

Réservation obligatoire : communication@ensa-dijon.fr

_______________________________________________________________


TOKYORAMA / LUNDI 3 FÉVRIER - 18h
Nicolas Depoutot
Une déambulation photographique commentée dans
une ville pleine de contrastes et de surprises.

LA MICRO-ARCHITECTURE À TOKYO / MARDI 4 FÉVRIER - 18h
Romain Rousseaux Perin
Une réalité fascinante qui croise l'intensité urbaine et
une appétence japonaise pour l'habitat individuel.

L'INTENSITÉ URBAINE / MERCREDI 5 FÉVRIER - 18h
Nicolas Depoutot
Une notion subjective à explorer tant elle est désormais
convoquée dans tous les projets urbains.

LA VILLE JAPONAISE / JEUDI 6 FÉVRIER - 18H
Romain Rousseaux Perin
Entre tradition(s), modernité(s) et hors de nos repères ...
et même si cela semble être un cliché !



Nicolas Depoutot est architecte, maître de conférences à l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy. Il voyage régulièrement au Japon et s'appuie largement dans ses enseignements sur la connaissance qu'il se fait patiemment de ce pays captivant.

Romain Rousseaux Perin s'est engagé dans un doctorat, après des études d'architecture. Dans le cadre de ses recherches sur la densité dans les villes moyennes, il a fait un long séjour d'études à Tokyo à la découverte de la ville et de ses micro-architectures.

Conférences organisées par l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy
dans le cadre du Workshop ville ignorée et densité.

 

Télécharger le flyer
Télécharger l'affiche
 

Conférences

La deuxième génération d'enseignants de l'école d'architecture de Nancy

influences, parcours et pratiques (années 1970-2010)

Mirjana Gregorcic, doctorante au 2L2S Pierre Maurer, enseignant architecture Nancy Mercredi 18 décembre à 18H / amphi Boffrand

La deuxième génération d'enseignants de l'école d'architecture de Nancy

La deuxième génération d'enseignants de l'école d'architecture de Nancy 
influences, parcours et pratiques (années 1970-2010)
MIRJANA GREGORCIC, DOCTORANTE AU 2L2S (UNIVERSITÉ DE LORRAINE) ET PIERRE MAURER, ENSEIGNANT À L'ÉCOLE D'ARCHITECTURE DE NANCY ET CHERCHEUR AU LHAC




MERCREDI 18 DÉCEMBRE 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09

La conférence vient en introduction du vernissage de l'exposition.


L'Unité Pédagogique d'Architecture de Nancy (UP17), créée par décret du 6 décembre 1968, comptait autour de Jean-Pierre Epron une première génération d'enseignants composée entre autres de Philippe Boudon, Bernard Hamburger, Guy Naizot, Alain Sarfati ou encore Stanislas Fiszer. Dès les années 1970, la seconde génération, tout juste formée par ces enseignants fondateurs, se constitue autour de plusieurs de leurs élèves, parmi lesquels on trouve : Joseph Abram, Jean-Claude Bignon, Marie-José Canonica, Jean-Jacques Cartal, Anne-Marie Crozetière, Christian François, Daniel Gross, Jean-Pierre Perrin, Alain Potoski, Daniel Rémy, André Vaxelaire, Françoise Schatz ou encore Jean-Claude Vigato.

La conférence de Mirjana Gregorcic et Pierre Maurer propose une approche socio-historique de l'enseignement de l'architecture à Nancy, de 1970 aux années 2010, en suivant ces élèves qui ont été parmi les tous premiers de l'école d'architecture de Nancy et qui ont ensuite constitué la dorsale principale de son corps enseignant durant trois à quatre décennies. La communication s'appuie essentiellement sur des entretiens réalisés avec eux. Est questionné le lien de ces enseignants avec leurs propres formateurs, le rôle essentiel de leurs premiers travaux de recherche, leur pratique pédagogique, mais aussi  leurs origines et influences.
 



Télécharger l'affiche

Conférences

LIBERTÉ, CONFIANCE ET LÉGÈRETÉ

VALÉRI LE MARQUIS - ARCHITECTE ENSEIGNANT

MAR. 14 JAN. 2020 / 18H SITE BOFFRAND

LIBERTÉ, CONFIANCE ET LÉGÈRETÉ

LIBERTÉ CONFIANCE ET LÉGÈRETÉ
ÉQUIPE, COMPLEXITÉ, JUSTIFICATION.
LOURDEUR ADMINISTRATIVE, LÉGISLATION.

VALÉRI LEMARQUIS - ARCHITECTE ENSEIGNANT
(DIPLÔMÉ DE L'ÉCOLE D'ARCHITECTURE DE NANCY)



MARDI 14 JANVIER 2020 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09

Entrée libre



Sur la base de 2 projets réalisés récemment, Valeri Lemarquis aborde deux manières de concevoir et de réaliser un projet, deux manières de communiquer avec  les partenaires qu'il soient issus du milieu de la Maîtrise d'Ouvrage  ou de la Maîtrise d'Œuvre. Le conférencier va tenter de mettre en exergue la légèreté créative, les relations privilégiées de confiance pour lesquelles il a choisi ce métier, et la complexité d'un travail en partenariat qui nécessite des justifications permanentes des intervenants et doit faire face à la lourdeur administrative qui en découle.


BIOGRAPHIE

Issu de l'Ecole d'architecture de Nancy, Valéri Lemarquis est diplômé en 1987. Il est remarqué à travers son parcours universitaire, on lui propose en 2002 un poste d'enseignant associé.
Lauréat en 1984 pendant ses études d'un concours organisé au niveau national pour les écoles d'architecture sur le thème du logement, cela lui permettra d'être contacté par des agences régionales pour des études de concours.
Pendant son parcours universitaire il adhère aux théories et doctrines architecturales avancées par les membres fondateurs de l'école de Nancy et tout particulièrement aux enseignements de Stanilas Fiszer, Philippe Boudon et Bernard Hamburger.
Il collabore pendant et après ses études avec Odile Perreau Hamburger avec laquelle il participe à la mise en scéne de la maison du futur projet exposé à la Villette. 
A partir de 1989 il  est salarié dans des agences parisiennes et travaille sur des concours à l'agence Babel dirigée par Michel Seban et à l'agence Stanislas Fiszer.
Il crée son atelier d'architecture en 1993  et élabore des projets issus de la commande publique et privée. Il met un point d'honneur à travailler sur des programmes variés ce qui lui permet de rencontrer à chaque projet des interlocuteurs d'horizons très divers.
A partir de 2003, il expérimente la construction bois dans son atelier et enseigne en détachement de l'Ecole d'architecture de Nancy à l'ENSTIB, Ecole Nationale supérieure du Bois à Epinal. Il participe à développer une démarche pédagogique inversée en collaboration avec Jean Claude Bignon suite la mise en place des Défis du Bois depuis l'origine en 2005 jusqu'en 2014. Quelques uns de ses projets réalisés en structure bois serviront de support d'études pour analyse par des étudiants :
grenier à sel, laboratoire prothésiste dentaire, maison, HLL, surélévation d'habitation en milieu urbain.
Il partage son temps depuis 2002 entre architecte d'opération et enseignant.

Télécharger l'affiche de la conférence

Conférences

DE L'ACCROCHAGE AU DISPLAY

PATRICIA FALGUIÈRES - PROFESSEURE EHESS

JEU. 14 NOV. / 18h15 CLSH NANCY

DE L'ACCROCHAGE AU DISPLAY

DE L'ACCROCHAGE AU DISPLAY : UN PARCOURS DANS LA THÉORIE ET LA PRATIQUE DES EXPOSITIONS
PATRICIA FALGUIÈRE  - PROFESSEURE EHESS
(ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES EN SCIENCES SOCIALES)
 



JEUDI 14 NOVEMBRE 2019 18H15 / CAMPUS LETTRES & SCIENCES HUMAINES - NANCY / SALLE A104

Entrée libre



Patricia Falguières est l'auteure d'ouvrages et d'articles de références tant sur les périodes moderne que contemporaine, sur les cabinets de curiosités que sur le white cube, sur Gottfried Semper, Carlo Scarpa ou Luc Tuymans, entre bien d'autres.

La conférence portera sur un axe majeur de ses recherches : l'espace d'exposition, son histoire, ses dispositifs.

Conférence dans le cadre du séminaire dédié à la notion de display du Master Histoire, Civilisations, Patrimoine , parcours Patrimoine, Arts, Histoire (UL), associant des promotions de l'Université de Lorraine et de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy, sous la conduite de Daniela Gallo, professeur des universités, et Béatrice Laville, architecte et enseignante à l'école d'architecture de Nancy.


Plan d'accès :


 

Conférences

CONFÉRENCE ELDO YOSHIMIZU - MANGAKA

MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019 / 18H SITE BOFFRAND

CONFÉRENCE ELDO YOSHIMIZU - MANGAKA

FROM JAPAN, WITH
ELDO YOSHIMIZU - MANGAKA




MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09

Entrée libre



Originaire d'une formation en sculpture à l'université des arts de Tokyo, Eldo Yoshimizu a réalisé de nombreuses oeuvres d'arts pour des espaces publics au Japon comme à l'étranger.
Après avoir exposé dans le monde entier, Eldo Yoshimizu se tourne vers le gekiga, signifiant "dessins dramatique", explorant l'art de raconter une histoire et devenant ainsi scénariste et dessinateur de ces propres récits.

Précis, sec, rapide et puissant mais aérien aussi, le trait acéré de Eldo Yoshimizu se démultiplie au fil des pages de ses nombreux mangas.
Dans la grande tradition de la bande-dessinée japonaise, les pages sont envoyées à un rythme soutenu : les cadrages se superposent dans une dynamique étourdissante, les contenus débordent de leurs contenants, les personnages et les caractères surgissent à chaque page...

La parole des mangakas est rare, surtout hors du Japon. Eldo Yoshimizu sera présent à l'école d'architecture de Nancy pour présenter ses images et son imaginaire nourris à la source d'un univers urbain noir et blanc.

Conférence en partenariat avec la ville de Briey et les éditions du Lézard Noir.

Télécharger l'affiche

__________________________________________________________________________________
 


Présentation d'une exposition de Eldo Yoshimizu au sein du hall du centre cardio-vasculaire du CHU de Poitiers : "Circulations"
Eldo Yoshimizu offre ici une représentation du système sanguin inspiré de l'esthétique des sculptures romanes de la ville de Poitiers.

Conférences

HOMME - ANIMAL

PIERRE JANIN - ARCHITECTE

LUNDI 18 NOVEMBRE 2019 / 18H30 SITE BOFFRAND

HOMME - ANIMAL

HOMME - ANIMAL
PIERRE JANIN - ARCHITECTE
(AGENCE FABRIQUES ARCHITECTURES PAYSAGES)
 



LUNDI 18 NOVEMBRE 2019 18H30 / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
CONFÉRENCE DANS LE CADRE DES RENCONTRES INTERDISCIPLINAIRES MUTATIONS

Entrée libre



Architecte DPLG et diplômé d'un Master 2 Recherche et Philosophie, Pierre Janin est Architecte Conseil de l'État depuis 2016 dans le département de Nièvre.
Il à fondé en 2007 l'agence Fabriques Architectures Paysages avec son frère Rémi basé à Vernand et à Lyon.
L'agence Fabriques réalise des projets et études paysagères liées aux dynamiques et mutations des paysages agricoles, construit des bâtiments agricoles et d'élevage essentiellement publics, des équipements publics en milieu rural, en employant des ressources locales comme le bois et en posant la question des savoir-faire et filières constructives de proximité.
Dans ses études et projets, l'agence Fabriques interroge l'évolution et les possibles hybridations des pratiques urbaines et agricoles.

La conférence de Pierre Janin aborde le thème de l'humain et du non-humain, au regard de nos pratiques d'agence et de notre travail sur le milieu agricole, donne envie de s'interroger et de faire le point sur le rapport qui peut être aujourd'hui perçu entre le territoire et les constructions humaines, et la présence domestique des animaux concomitante, tant cette relation éprouvée et interrogée aujourd'hui, appelle à être renouvelée et est l'objet de débats sociétaux vifs.

Cette interrogation fait pour nous appel à la notion de paysage domestique, qui concernerait l'ensemble des pratiques agricoles, et lierait par ces pratiques constructions architecturales et paysagères, formant ainsi des milieux singuliers et vivants, habités, résultats d'une interaction dynamique et d'un travail commun entre l'homme, l'animal et la nature, dans une relation systémique qui peut être équilibrée.
L'enjeu de la conférence sera donc de montrer comment d'une part une construction peut faire sens dans un milieu, employer des ressources et des savoirs faire qui localisent et actualisent l'acte de bâtir, et faire intervenir des matières et matériaux vivants. Ensuite, l'idée est de montrer comment un bâtiment agricole d'élevage peut être un lieu d'accueil et d'abri, et être ajusté à l'habitat animal et à ses besoins spécifiques. Enfin, des expériences menées sur la ferme familiale et la présentation d'études conduites par l'agence permettront de rendre compte de comment territoire agricole et pratiques d'élevage peuvent construire une domestication mutuelle entre homme et animal et finalement, comment le « regard » animal modifie et adoucit notre rapport aux milieux, et enclenche une attention et des temporalités singulières dans notre rapport à l'environnement.
L'enjeu est de montrer qu'il est possible de percevoir l'action humaine autrement que comme une domination sur la nature, et que peut être enclenchée une relation d'accompagnement et de réciprocité attentive entre l'humain et le non-humain.

Télécharger l'affiche

+ d'infos sur les rencontres interdisciplinaires MUTATIONS

Conférences

CINÉ-DÉBAT

ANTARÈS BASSIS / CYRILLE HANAPPE

LUNDI 25 NOVEMBRE 2019 / 18H CAMÉO COMMANDERIE

CINÉ-DÉBAT

LA VILLE MONDE

PROJECTION GRATUITE SUIVIE D'UNE RENCONTRE
AVEC ANTARÈS BASSIS (RÉALISATEUR)
ET CYRILLE HANAPPE (ARCHITECTE)




LUNDI 25 NOVEMBRE 2019 18H / CAMÉO COMMANDERIE
16 RUE DE LA COMMANDERIE - 54000 NANCY

L'école d'architecture de Nancy organise la projection du film documentaire « La Ville Monde » de Antarès Bassis (2018 - 104 min) suivie d'une rencontre avec le réalisateur et l'architecte, Cyrille Hanappe, au Caméo Commanderie (Nancy).



Depuis la fin 2015, l'afflux de migrants s'est considérablement accru dans le nord de la France. En mars 2016, à quarante kilomètres de Calais, le maire de Grande-Synthe ouvre un camp humanitaire pour deux mille cinq cents réfugiés, s'opposant ainsi à l'Etat. Il travaille avec deux ONG et tous espèrent que ce camp d'un nouveau type, ouvert et humain, devienne un exemple… Un architecte, spécialiste en architecture des risques majeurs, apporte son expertise et sa vision. Et si le camp, à l'origine provisoire, devenait une extension de la ville ? L'histoire nous prouve que bien des bidonvilles à travers le monde sont à terme devenus des quartiers urbains. Mais sur place, l'architecte utopiste se cogne sans cesse à la réalité du terrain… Sur une période de dix-huit mois, le réalisateur a suivi cette expérience dans toute sa complexité, ses espoirs et ses impasses. Son film questionne le rôle de chacun dans l'accueil des réfugiés, ouvrant la voie à une réflexion sur le long-terme sur cet impensé politique.

ANTARÈS BASSIS
Antarès Bassis, auteur et réalisateur, oriente ses projets autour d'un même désir : parler du monde actuel à travers des formes cinématographiques fortes que ce soit par la fiction ou le documentaire.
Après deux courts-métrages récompensés "l'Emploi vide", récit d'anticipation et "Porteur d'hommes", fable sur le travail, Antarès Bassis co-crée en 2016 avec Sophie Hiet la série d'anticipation "Trepalium" pour Arte.
En 2017 il co-réalise avec Pascal Auffray le documentaire "En Equilibre", autour de la relation fusionelle d'un duo et couple de circassien, confronté à la grossesse de leur premier enfant (FIPA d'Or Doc National 2018 et Étoile de la SCAM 2019).
France 3 diffuse en 2018 son premier long métrage documentaire "La ville monde" qui traite de l'expérience du camp de réfugiés de Grande-Synthe.
2019, il collabore et co-écrit "Colère" avec le réalisateur Emmanuel Gras, film documentaire pour le cinéma qui abordera le mouvement des gilets jaunes.

CYRILLE HANAPPE
Architecte-ingénieur, Cyrille Hanappe est particulièrement concerné par le thème de l'hébergement d'urgence.
Enseignant à l'École natonale supérieure d'architecture de Paris-Belleville et directeur pédagogique du diplôme supérieur d'architecture "Architecture des Risques Majeurs", Cyrille Hanappe est  également associé de l'agence Architecture Ingéniéries Recherches (AIR Architecture), agence qui accorde une importance primordiale à la dimension humaine et sociale de ses réalisations.
Cyrille Hanappe a aussi fondé avec Olivier Leclercq l'association Actes & Cités.


 Antarès Bassis                                                         Cyrille Hanappe

PROJECTION ORGANISÉE POUR LES ÉTUDIANTS DE L'ÉCOLE D'ARCHITECTURE DE NANCY
OUVERTE AU PUBLIC DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES


Télécharger l'affiche de l'évenement
Télécharger l'affiche du film

 

 

Conférences

OUVERTURES

JEAN-JACQUES HUBERT - H2O ARCHITECTURE

MARDI 8 OCTOBRE 2019 / 18H SITE BOFFRAND

OUVERTURES

OUVERTURES
JEAN-JACQUES HUBERT - ARCHITECTE (H2O ARCHITECTES)
 



MARDI 8 OCTOBRE 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
CONFÉRENCE DANS LE CADRE DU WORKSHOP INTERNATIONAL
RE-FACT

Entrée libre



Architecte DPLG, diplômé de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes en 1999, Jean-Jacques Hubert crée h2o architectes avec Charlotte Hubert en 2005. Il enseigne également à l'École Supérieure des Arts et Techniques, studio d'architecture à Paris depuis 2006.
En 2008, l'agence h2o architectes est lauréate des nouveaux albums des jeunes architectes et paysagistes, puis lauréate du prix "Europe 40 Under 40" en 2014.

L'agence h2o architectes a oeuvrée sur le réaménagement des abords du familistère de Guise ainsi que sur la cour d'honneur de l'Assemblée nationale. Depuis 2013, l'agence coordonne la reconversion urbaine de la caserne de Reuilly à Paris, elle est également en charge du réaménagement du musée de la Marine au Trocadéro ainsi que du projet Studio au Louvre. L'agence h2o architectes vient de livrer de nouveaux espaces de travail pour les documentalistes de l'INA.

Dans chaque projet, quelle qu'en soit l'échelle, l'agence h2o architectes étudie le contexte pour parvenir à une dualité maitrisée entre usages prédéterminés et situations ouvertes, ses actions se situent au carrefour de la création architecturale et urbaine, de la restauration des monuments historiques, et de la reprogrammation de situations bâties.

Dans sa conférence, Jean-Jacques Hubert évoquera les enjeux de pratique du projet et de résultats. Raconter un commencement, une histoire et des suites, comme une stratégie de jeu d'échecs. L'irruption soudaine de la lumière dans une architecture. Il s'agit d'évoquer le travail de l'agence entre cambouis et poésie, d'explorer différents thèmes allant du patrimoine aux enjeux de programme, des lieux à la géométrie, des usages à la lumière. Nous souhaitons dévoiler une dynamique de conception attentive, permissive, bienveillante vis-à-vis des projets en devenir comme de leurs nouveaux usagers.

Conférence dans le cadre du workshop international Re-Fact 2019.

Télécharger l'affiche


 

Conférences

L'EXPOSITION, L'ESPACE SINGULIER, L'ESPACE CRITIQUE

ARNAUD SOMPAIRAC - ARCHITECTE SCÉNOGRAPHE

JEUDI 10 OCTOBRE 2019 / 18H SITE BOFFRAND

L'EXPOSITION, L'ESPACE SINGULIER, L'ESPACE CRITIQUE

L'exposition, l'espace singulier, l'espace critique
ARNAUD SOMPAIRAC - ARCHITECTE SCÉNOGRAPHE
 



JEUDI 10 OCTOBRE 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
Entrée libre



Avec une double formation en architecture et philosophie, Arnaud Sompairac enseigne depuis 25 ans, actuellement titulaire à l'école nationale supérieure d'architecture de Paris Val de Seine.

Arnaud Sompairac fonde en 1989 son agence d'architecture et de scénographie à Paris, consacrant principalement son activité à la réalisation de lieux d'exposition, petits musées, centres d'interprétations et autres petits équipements d'une part, à la fabrication d'expositions permanentes d'autres part.
La scénographie d'exposition est le thème principal d'une réflexion théorique  et d'un engagement qui habite Arnaud Sompairac depuis près de 10 années à travers conférences, débats, publications, séminaires et cours, s'interrogeant sur l'espace public du XXIème siècle.

La conférence d'Arnaud Sompairac abordera les questions de spécificités de l'espace d'exposition, au travers quelques exemples de scénographies dans le registre des beaux-arts, de l'éthnographie, des sciences et techniques. Où il sera question d'une rencontre, parfois difficile avec l'architecture, où l'espace se met au service d'une connaissance critique. Où la fabrique de l'espace résulte d'un engagement esthético-politique.

Il sera question de bien-pensance et de dissonance, et aussi d'une lumière qui viendrait de l'intérieure.

En partenariat avec l'université de Lorraine.

Télécharger l'affiche



Conférences

DES CHANTIERS DESSINÉS

FRÉDÉRIC CHAUME - DESSINATEUR / GRAVEUR

MARDI 24 SEPTEMBRE 2019 / 18H SITE BOFFRAND

DES CHANTIERS DESSINÉS

DES chantiers dessinés
FRÉDÉRIC CHAUME - ARTISTE DESSINATEUR / GRAVEUR
 



MARDI 24 SEPTEMBRE 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
Entrée libre



Artiste, dessinateur et graveur, Frédéric Chaume étudie l'apprentissage du dessin et de la peinture académique à l'École des Beaux-Arts de Troyes de 1982 à 1985, il entreprend ensuite jusqu'en 1995 des études d'architecture d'intérieur à l'École Camondo à Paris.
C'est en 1998 que Frédéric Chaume se lance dans des projets d'architecture et d'architecture d'intérieur en freelance à Paris.


Vingt ans plus tard, après de nombreux projets, voyages et expositions, Frédéric Chaume s'est spécialisé dans la valorisation des chantiers et des transformations urbaines par le dessin et la gravure.

Dans le cadre de sa conférence, Frédéric Chaume parlera de son projet baptisé Par la ville les chantiers, et de sa volonté de témoigner par le dessin de l'activité humaine sur les chantiers, une manière de s'impliquer, et de nous questionner sur notre relation à l'image, sur le temps nécessaire pour la compréhension d'un lieu et la représentation de l'architecture aujourd'hui.


Ce projet qui trouve son origine au printemps 2013 à Berlin avec la reconstitution du Berlinerschloss sur l'île aux Musées.
Après les gravures réalisées sur de grands chantiers tels que ceux du Tribunal et de la Philharmonie de Paris, réalisée entre 2014 et 2016, le projet s'enrichit depuis novembre 2017 avec la construction du futur siège du groupe Le Monde, situé le long de la gare d'Austerlitz.
Suivre sur la durée la naissance d'un bâtiment au coeur de la ville, se mêler aux constructeurs, raconter leur quotidien ou l'arrivée d'une pièce ... tel sont les motifs du travail qui débute en dessin sur le site, au moyen de différentes techniques (pierre noire, encre, aquarelle ...) et aboutit en atelier par la composition de gravure sur cuivre.

Ce projet offre l'occasion de restituer la beauté du travail préalable à l'émergence d'une architecture, et de rendre hommage aux ouvriers, bâtisseurs de nos villes.



Télécharger l'affiche



 

Conférences

Bulle d'utopie

Le Muséumotel de Pascal Haüsermann à Raon l'Étape

SAMEDI 21 SEPTEMBRE / 18H / SENONES

Bulle d'utopie

 

Samedi 21 septembre à 18h
Grande bibliothèque de l'abbaye de Senones

Cécile Demange, architecte DPLG, enseignante à l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy et Alexandra Schlikling, architecte diplômée d'État et docteure en architecture présenteront leur travail de recherche sur le projet des années 1960/70, aujourd'hui en quête d'un nouveau souffle.

La maison-bulle, la maison Barbapapa, souvent décrite comme une tentative de créer une architecture totale, le Muséumhotel est aussi une douce utopie dont les formes font écho à un rêve d'architecte des années 70.
Alors maîtrise totale de l'espace ou espace ouvert et plein de possible ? L'ancien hôtel de Raon l'Etape mérite quelques éclairages. Concept, idées, mais aussi techniques et matériaux se combinent au service d'un bâtiment unique.

Conférence organisée par l'association Helicoop.

Conférences

Conférence inaugurale Corinne Vezzoni

TERRES RARES

Mardi 17 Sept. 2019 / 19H / Centre des congrès Prouvé

Conférence inaugurale Corinne Vezzoni

Conférence inaugurale : terres rares
CORINNE VEZZONI - AGENCE VEZZONI ET ASSOCIÉS (MARSEILLE)



MARDI 17 SEPTEMBRE 2019 19H / CENTRE DES CONGRÈS PROUVÉ / NANCY


 

Architecte talentueuse basée à Marseille, distinguée à maintes reprises, Corinne Vezzoni a répondu à l'invitation de l'école d'architecture de Nancy et sera la marraine de la nouvelle promotion d'étudiants de l'école 2019/2020.


Outre ses rencontres avec les jeunes diplômés et les étudiants de l'école d'architecture de Nancy, Corinne Vezzoni donnera une conférence publique au Centre Prouvé intitulée "Terres rares" où à travers la présentation de son travail, de ses valeurs, elle s'interrogera sur le devenir des territoires, l'expérimentation de nouvelles densités et l'organisation des villes au bénéfice de la qualité de vie.
 

L'urbanisation envahit l'équivalent d'un département français tous les sept ans. En France, tout est à priori constructible, sauf les zones classées. Et si cela devenait le contraire ?  Si tout devenait inconstructible Et si pour construire il fallait donner la preuve qu'il n'y a pas d'autre solution. Rendre inconstructible ce qui est encore naturel obligerait à voir la réalité autrement. Alors un autre regard serait porté sur le territoire.
Alors chacun découvrirait que la ville et surtout sa périphérie sont des gisements de densification urbaine et humaine. Chacun serait attentif aux mutations des “zones commerciales” qui défigurent les entrées de villes, attentif à la vacance des centres anciens privés de vie qui dépérissent dans les régions. Alors chacun saurait que l'extension sans fin des lotissements n'est pas inéluctable. 

Utopie, bien sur ! Pas vraiment, d'autres pays ont fait des choix différents, les grandes surfaces de périphérie n'existent pas et restent au coeur des villes. Il existe des exemples convaincants de mixité, de surfaces commerciales associées à des bureaux, des logements, ou des hôtels. La superposition évite l'étalement, libère le sol, préserve sa porosité, favorise la nature, promeut l'agriculture. Au terme de ce processus vertueux et économe c'est l'homme qui y trouve son compte.

Retour d'un processus du rapport respectueux des territoires qui accueillent les populations. Il faut imaginer autrement l'habitat, proposer des alternatives aux grappes de lotissements qui tissent les villes àperte de vue. Si les citadins continuent à fuir les villes pour retourner à la campagne, il existe d'autres moyens pour leur offrir un petit morceau de nature. Il faut éviter la dispersion de l'habitat, la transformation des espaces naturels en routes et parkings, bannir l'isolement amplificateur des déplacements en voiture.

Partout en Europe se multiplie les exemples de nouvelles densités. Au grignotage implacable des campagnes, la ville dense est la seule réponse. Pas une densité́ du portefeuille et des intérêts immédiats, mais une densité́pensée, organisée, comme ont pu l'être certaines révolutions urbaines des époques passées. Il est impératif que la ville dense, à travers sa beauté́retrouvée, puisse à nouveau porter l'émotion et le rêve. Il est impératif de mutualiser, d'économiser, de densifier pour dépenser au plus juste les surfaces naturelles proches du coeur des villes et ce pour le “bonheur” des hommes.

Télécharger l'affiche de la conférence

En savoir plus sur Corinne Vezzoni
Lauréate du prix Femme architecte 2015 et des Born Awards France 2018, Corrine Vezzoni exerce en tant qu'architecte associée au sein de l'agence Vezzoni et associés qu'elle à créee en 2000 avec Pascal Laporte et Maxime Claude.
Parallèlement, Corinne Vezzoni enseigne à l'Université de Provence en Master aménagement et urbanisme, elle est également invitée des écoles des Arts et Métiers et de Polytechnique Marseille Château-Gombert.

Elle s'est notamment fait connaître par plusieurs réalisations au coeur de Marseille en particulier le Centre de Conservation et de Ressources du MuCem. Nommée au Grand Prix national d'Architecture 2018,  elle se réfère volontiers au contexte paysager et urbain pour décrire son travail. Son agence a livré le Pôle judiciaire de Martigues au printemps 2018, l'emblématique The Camp, premier campus européen dédié aux technologies et aux nouveaux usages du futur, en septembre 2017 et le lycée Simone Veil, à Marseille. Ce dernier projet se caractérise par son architecture en restanques et a été conçu suivant les objectifs de la COP21 en matière d'énergie, d'économie du territoire, de construction, d'eau, de transformation du bâti et de sa pérennité.

https://www.vezzoni-associes.com/