Etudiants étrangers (hors UE)

Etudiants étrangers (hors UE)

Modalités d'accès des étudiants étrangers

Rentrée 2020 
Procédure d'admission des étudiants étrangers, hors Union Européenne, dans les études d'architecture en France

Les dossiers d'admission préalables (DAP jaune) pour le rentrée 2020 sont à retirer auprès des écoles, des services culturels des ambassades de France ou sur les sites campusfrance.org à compter du 1er octobre 2019.


Les candidats étrangers ressortissants d'un pays autres que ceux de l'Union Européenne ou candidats en pré-adhésion, ou membres de l'Espace économique européen, qu'ils résident en France ou à l'étranger, s'ils ne sont pas titulaires d'un baccalauréat français ou de son équivalent obtenu dans un des pays de l'Union Européenne, du diplôme d'accès aux études universitaires en France ou d'un diplôme de l'enseignement supérieur français doivent déposer un dossier avant le 15 décembre.

Les candidats étrangers titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur français doivent suivre la même procédure que les candidats européens.

Les candidats doivent justifier d'un certificat attestant d'une maîtrise de la langue française correspondant au niveau B2 minimum.

Modalités d'accès des étudiants étrangers, non Européens

Rentrée 2020 
Procédure d'admission des étudiants étrangers hors Union Européenne dans les études d'architecture en France

Les dossiers d'admission préalables (DAP jaune) pour le rentrée 2020 sont à retirer auprès des écoles, des services culturels des ambassades de France ou sur les sites campusfrance.org à compter du 1er octobre 2019.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 décembre 2019.

La demande d'admission préalable (DAP), dossier de couleur jaune, concerne tous les étudiants étrangers, titulaires ou en cours de préparation de diplômes étrangers, non ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne ou d'un Etat partie à l'Espace économique européen, quel que soit son lieu de résidence. Elle est requise pour une pré-inscription au diplôme d'études en architecture conférant le grade de licence et au diplôme d'Etat d'architecte conférant le grade de master.

Si vous résidez en Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo-Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Maurice, Mexique, Pérou, République Démocratique du Congo, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Togo, Tunisie, Turquie, Vietnam, vous devez obligatoirement vous connecter au site Internet des espaces campusfrance à procédure « études en France », correspondant à votre pays :

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/etudesenfrance/dyn/public/authentification/login.html

Si votre pays ne figure pas dans la liste ci-dessus, vous devez remplir un dossier DAP jaune qui est téléchargeable via le lien ci-dessous. 

https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_11962.do


Le formulaire DAP jaune est également disponible dans les services culturels des ambassades de France pour les candidats résidant à l'étranger et dans les écoles nationales supérieures d'architecture pour les candidats résidant en France.

Le dossier DAP jaune renseigné devra être retourné dans les délais impartis dans les services culturels des ambassades, si vous résidez à l'étranger ou dans les écoles nationales supérieures d'architecture, si vous résidez en France.
 

NE SONT PAS CONCERNÉS PAR LA DAP :


Les candidats étrangers titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français ou son équivalent préparé ou obtenu dans un lycée français à l'étranger ou dans l'un des pays de l'Union Européenne doivent se connecter au site : https://www.parcoursup.fr pour une admission en 1ère année du 1er cycle.

Certains candidats de nationalité étrangère doivent présenter leur demande d'inscription en suivant la même procédure que les candidats européens. Il s'agit :

- des titulaires d'un diplôme français d'études supérieures ;
- des bénéficiaires d'un accord inter-école ou entre gouvernements ;
- des boursiers étrangers du gouvernement français, d'organismes internationaux ou de gouvernements étrangers dont les bourses sont gérées par un organisme français agréé ;
- des apatrides, des réfugiés politiques, des bénéficiaires de la protection subsidiaire ;
- des enfants de diplomates en poste en France et y résidant eux-mêmes ;
- des étudiants souhaitant partir en échange dans le cadre de la mobilité étudiante.
 

Documentation à télécharger

Licence

Procédure d'admission préalable

Procédure d'admission préalable

Mode d'emploi rentrée 2018

La procédure préalable à l'inscription dans une école nationale supérieure d'architecture concerne les candidats étrangers résidant en France ou à l'étranger qui sont ressortissants d'autres pays que :

- les pays membres de l'Union européenne,
- les pays candidats en pré-adhésion,
- les pays membres de l'Espace économique européen.

Cette procédure repose sur le décret n° 2005-734 du 30 juin 2005 relatif aux études d'architecture et sur les arrêtés du 20 juillet 2005 relatifs aux modalités d'inscription des étudiants dans les écoles d'architecture (articles 23 à 28), et aux cycles de formation conduisant au diplôme d'études d'architecture conférant le grade de licence et au diplôme d'Etat d'architecte conférant le grade de master.

Elle concerne tous les étudiants de nationalité étrangère souhaitant accèder à l'un des cycles des études d'architecture.
Les candidats qui résident en Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo-Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Maurice, Mexique, Pérou, République Dmocratique du Congo, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Toga, Tunisie, Turquie, Vietnam, doivent obligatoirement se connecter au site internet du centre pour les études en France (CEF), correspondant à leur pays : http://www."nomdupays".campusfrance.org/
Les candidats aux études d'architecture, quel que soit le cycle concerné, pourront être soumis à une épreuve de vérification de leur niveau de français : le TCF.

Au mois de décembre et avant le 20 janvier, les candidats résidant en France peuvent se rendre dans une des 20 écoles d'architecture françaises pour retirer le dossier de demande d'admission préalable (jaune). Les dossiers téléchargés sur le site du ministère de la culture doivent être déposés dans une des écoles avant le 22 janvier.

Les candidats résidant à l'étranger doivent s'adresser aux services de l'ambassade de France dans le pays où ils résident. Dans certains pays, un service en ligne est disponible via "Campus France ". Les candidats étrangers titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français obtenu dans un lycée français à l'étranger doivent se connecter au site parcoursup.fr
 

Licence

Test Linguistique / Etudiants étrangers

Test Linguistique / Etudiants étrangers

Le Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP) est chargé par le Ministère de l'Education nationale et de la recherche, de l'organisation, de l'élaboration et de la correction des épreuves linguistiques pour les étudiants étrangers, non communautaires, désirant dôposer une demande d'admission préalable (décret n° 2003-1108 du 21 novembre 2003, arrêté du 21 novembre 2003 du Ministère de la jeunesse de l'éducation nationale et de la recherche).

Les candidats à une inscription préalable dans une école d'architecture, non concernés par les dispenses listées ci-dessous, seront soumis aux épreuves du TCF portant sur quatre épreuves obligatoires permettant d'évaluer :

- la compréhension orale, la maîtrise des structures de la langue (grammaire et lexique),

- la compréhension écrite et l'expression écrite.

Les frais d'inscription sont à la charge du candidat.

L'école d'architecture de Nancy exige que les candidats obtiennent au moins 410 points (score global) et 10/20 au moins, en expression écrite.

Vous pouvez consulter le site internet du CIEP : www.ciep.fr, rubrique " tests et diplômes ".

Dispense du TCF

Sont dispensés du test linguistique :

- les ressortissants des Etats où le français est langue officielle*

- les étudiants non français issus des sections bilingues françaises figurant sur une liste établie conjointement par les ministères chargés de l'éducation nationale et des affaires étrangères

- les titulaires du diplôme approfondi de langue française (DALF),

- les candidats qui ont déjà passé le test organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris et ont obtenu la note de 16/20 à l'épreuve d'expression écrite de celui-ci.

* Pays où le français est langue officielle ou administrative, à titre exclusif : Bénin, Burkina-Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Togo.

 

Les admissions

L'admission des candidats dépend :

- d'un niveau de diplôme permettant d'accèder aux études supérieures dans leur pays d'origine, et notamment aux études d'architecture,

- du niveau des candidats (aussi bien en français - une bonne maîtrise du français est indispensable - que dans les disciplines utiles aux études d'architecture) afin qu'ils puissent suivre avec succès la formation envisagée,

- des conditions requises pour l'obtention d'un visa de longue durée à entrées multiples (des voyages d'études en France et à l'étranger sont prévus durant le cursus), et des conditions de ressources en France (les études sont longues et il est très difficile d'assurer en même temps une activité salariée),

- des possibilités d'accueil de l'école (capacité des locaux - nombre d'enseignants pour assurer l'encadrement de toutes les activités : cours, TD, soutien....).

La décision d'admission relève exclusivement des écoles d'architecture. Cette décision n'est valable que pour l'école d'architecture ayant admis le candidat et pour l'année académique mentionnée sur le dossier.

Les candidats étrangers titulaires d'un diplôme étranger doivent donc veiller à ce que leur dossier de demande d'admission soit rempli avec le maximum de précisions et notamment :

- que soit bien argumenté le volet " MOTIVATIONS " du dossier,

- que soit mentionnées, lorsqu'elles existent, les attaches familiales en France ou les possibilités d'hébergement proche,

- que soient jointes toutes les pièces demandées et celles apportant des informations complémentaires susceptibles d'étayer la motivation du candidat (dossiers de travaux par exemple).

Accès à Campus France

Accès à Campus France