Premier cycle (DEEA )

Cycle menant au diplôme d'études en architecture Bac+3

Premier cycle (DEEA )

A l'école d'architecture de Nancy, le premier cycle d'études d'une durée de 3 ans conduit uniquement au diplôme d'études en architecture conférant le grade de licence (DEEA). L'obtention du diplôme (ou de son équivalent au niveau européen) est une condition nécessaire à la poursuite des études d'architecture dans le cycle master.

 

diplôme d'études en architecture

Le cycle Licence est commun à tous les étudiants. Ces trois années sont consacrées à l'acquisition des bases d'une culture architecturale, des processus de conception, de la compréhension et de la pratique du projet. L'enseignement du projet y structure la formation en interaction avec les autres disciplines.

Ce cycle d'étude doit permettre à l'étudiant d'acquérir les bases :

  • d'une culture architecturale ;

  • de la compréhension et de la pratique du projet architectural par la connaissance et l'expérimentation des concepts, méthodes et savoirs fondamentaux qui s'y rapportent ;

  • du processus de conception dans leurs rapports à divers contextes et échelles et en référence à des usages, des techniques et des temporalités, dans un cadre pédagogique explicite.


Activités pendant le cycle Licence
Le premire cycle des études d'architecture comporte 21 unités d'enseignements. A delà des cours magistraux, des travaux dirigés et des séances de critique de projet, plusieurs activités pédagogiques sont   proposés avec des modalités pédagogique moins "traditionnelles".

Au cours du cycle, l'étudiant·e doit participer à plusieurs semaines intensives, des voyages d'études, un rapport d'études, un mémoire, un engagement citoyen, ...

Poursuite en Master
Ce premier cycle d'enseignement supérieur prépare à la poursuite des études en cycle master. L'étudiant, mis à part les cas particuliers (étudiants salariés, annulation d'année, dérogation exceptionnelle) dispose de 4 années pour clore le cycle.

Le diplôme d'études en architecture confère le grade de licence.
Ce diplôme est délivré après validation des trois premières années d'études, la présentation d'un rapport d'études et d'un document attestant d'un niveau minimum dans une langue étrangère.

 


Orientation

Les titulaires du diplôme d'études en architecture ont vocation à être employés par des agences d'architecture, d'urbanisme, d'architecture intérieure ou de design, des bureaux d'études et d'ingénierie, des entreprises du bâtiment et de travaux publics, des sociétés d'aménagement.

Après l'obtention de 120 crédits européens sanctionnant les quatre premiers semestres, l'étudiant peut, le cas échéant, s'orienter vers d'autres formations d'enseignement supérieur, comme les licences professionnelles, dans le respect des conditions particulières d'accès à ces formations.

Ce dispositif de réorientation doit s'élargir dans les années à venir en enrichissant l'offre avec des formations de type licence professionnelle proches de notre domaine telles la maîtrise d'ouvrage, la gestion du patrimoine, la maîtrise d'oeuvre, etc. Ces formations pourront être montées conjointement avec des partenaires universitaires locaux.


 

Remise des parchemins de diplôme
  • Les parchemins des diplômes de 2005 à 2009 sont disponibles auprès de l'école d'architecture
     
  • Aucun duplicata ne sera délivré.


Les parchemins des diplômes sont disponibles auprès de l'école d'architecture après édition et signature par le ou les ministres concernés.
Les titulaires de ces diplômes peuvent les retirer auprès du département études de l'école d'architecture.
Une permanence est ouverte à cet effet le mardi de 9h à 12h et le vendredi de 13h30 à 16h30.
Aucun document ne sera adressé par voie postale. Les personnes empêchées peuvent demander à un tiers de retirer le ou les parchemins à leur place. Dans ce cas, la personne chargée du retrait devra se présenter à l'école munie d'une pièce d'identité, d'une copie d'une pièce d'identité du titulaire du diplôme ainsi que d'une procuration signée par lui.







 
 

Transferts entre écoles d'architecture en France

Transferts entre écoles d'architecture en France

Transfert entre écoles

Comment changer d'école en cours de cursus ?

La plupart des écoles d'architecture européenes délivrent un diplôme valant grade de licence. Les étudiants ayant obtenu ce diplôme peuvent demander à s'inscrire dans une autre école d'architecture pour suivre le cycle master.

Lorsque le diplôme de licence est obtenu dans une des écoles sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication l'étudiant peut demander à être transféré dans une autre école d'architecture française de son choix. Le transfert en cours de cycle est possible mais reste exceptionnel.

Les demandes doivent être déposées au service scolarité de l'école d'origine (la date limite est spécifique à chaque école)

Transfert vers l'école d'architecture de Nancy

Transfert entre écoles

Comment changer d'école en cours de cursus ?

La plupart des écoles d'architecture européenes délivrent un diplôme valant grade de licence. Les étudiants ayant obtenu ce diplôme peuvent demander à s'inscrire dans une autre école d'architecture pour suivre le cycle master.

Lorsque le diplôme de licence est obtenu dans une des écoles sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication l'étudiant peut demander à être transféré dans une autre école d'architecture française de son choix. Le transfert en cours de cycle est possible mais reste exceptionnel.

Les demandes doivent être déposées au plus tard fin mai au service scolarité de l'école d'origine (la date limite est spécifique à chaque école)

Transfert entre école françaises - règles générales

Lorsqu'un étudiant a obtenu le diplôme d'études en architecture, son transfert dans une autre école d'architecture est subordonné à la capacité d'accueil de cet établissement.

Lorsqu'un étudiant n'a pas achevé le cycle d'études menant au diplôme d'études en architecture, ou celui menant au diplôme d'Etat d'architecte, son transfert dans une autre école ne peut intervenir qu'après accord du directeur de l'école d'accueil, après avis de la commission compétente, au vu du nombre et du contenu des crédits européens déjà obtenus. Celui-ci détermine, sur propositions de la commission, les enseignements ou les unités d'enseignements manquants que l'étudiant doit obtenir pour achever son cycle d'études. Tous ces types de transferts sont subordonnés à la capacité d'accueil des établissements.

Les informations relatives aux conditions des transferts figurent dans le règlement des études de chaque école d'architecture. Vous trouverez ci dessous, au fur et à mesure de leur publication, les règles propres au transfert vers l'école d'architecture de Nancy et vers les autres écoles d'architecture françaises.

Transfert vers l'école d'architecture de Nancy

Transferts vers les autres écoles d'architecture

Les dates de dépôt de dossier et les modalités de transfert varient d'une école à une autre. Les informations relatives aux transferts des étudiants inscrits dans une ENSA en France vers une autre ENSA française sont teléchargeables ci-dessous.

Candidature en première année

Candidature en première année

Candidature en première année

Les candidatures à une inscription en première année du premier cycle des études d'architecture s'effectuent exclusivement via le portail d'admission dans le supérieur (parcoursup.fr), entre le 22 janvier et le 12 mars.

Sont concernés par cette procédure :
  • Les candidat·e·s préparant le baccalauréat français,
  • Les candidat·e·s titulaires du baccalauréat français,
  • Les candidat·e·s titulaires ou préparent un diplôme admis en dispense du baccalauréat français (DAEU, BTCA, ...)
  • Les candidat·e·s titulaires ou préparent un diplôme de l'Union Européenne équivalent au baccalauréat français,
  • Les candidat·e·s titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur français.

Précision : Les candidat·e·s ressortissant d'un pays hors Union Européenne qui ne sont pas titulaires d'un diplôme français de l'enseignement supérieur, ne sont pas concerné·e·s par cette procédure (voir note d'information sur les étudiant·e·s des pays étrangers).


Pour présenter votre candidature, vous devez vous inscrire sur le site d'admission dans le supérieur (www.parcoursup.fr). Pour cela, vous devez disposer d'une adresse de courrier électronique. Si vous n'en possédez pas, sachez que vous pouvez vous en faire ouvrir une gratuitement sur des sites tels que www.laposte.net, www.yahoo.fr, www.gmail.com, etc.

Votre dossier sera automatiquement transmis à l'école d'architecture. Une participation de 37 euros est demandée aux candidats pour le traitement des dossiers de pré-inscription. Aucune participation n'est demandée aux élèves boursiers du secondaire) Le paiement des ces frais peut être acquitté en ligne ou par chèque adressé à l'école.

Les candidat·e·s titulaires du baccalauréat, de son équivalent européen ou d'un diplôme de l'enseignement supérieur français, peuvent faire valoir des compétences particulières dans leur lettre de motivation et présenter des travaux personnels lors de l'entretien.

Les dossiers doivent être complets et les éventuelles pièces complémentaires (chèque, certificats médicaux, ...) envoyés à l'école, au plus tard, le 2 avril.

Vous pouvez rencontrer les enseignants, étudiants et responsables pédagogiques de l'école lors de la journée portes ouvertes, le samedi 8 février 2020.

La commission d'admission examinera votre dossier, sur le base de vos résultats scolaires, si vous êtes lycéen·ne·s et sur vos notes du bac, vos résultats universitaires et votre lettre de motivation, si vous avez déjà le bac. Si votre candidature est retenue pour la seconde phase, vous serez convoqué·e à Nancy, fin avril, pour un entretien. Cet entretien permettra d'apprécier vos motivations, votre personnalité et vos autres aptitudes pour le cursus des études en architecture. Les lycéens boursiers du secondaire ou des lycées français à l'étranger peuvent demander à effectuer cet entretien en visioconférence (Skype ou équivalent) depuis leur établissement.
Les autres candidats résidant outre mer ou dans un pays éloigné de Nancy peuvent également demander à effectuer cet entretien en visioconférence.

Vous serez informé.e mi-mai du résultat de l'admission, via le portail de l'enseignement supérieur (parcoursup.fr). Si vous êtes admis·e vous aurez quelques jours pour accepter cette proposition.  Si vous êtes classé·e "en attente", nous vous admettrons, en fonction de votre place sur la liste d'attente, si une ou plusieurs places se libèrent.  

ATTENTION
  • Votre demande ne sera prise en compte que lorsque vous aurez clôturé votre dossier, joint toutes les pièces justificatives indiquées et effectué votre paiement.
  • Vous devrez présenter l'original du relevé des notes obtenues au baccalauréat ou équivalent, au moment de votre inscription définitive, en juillet ou en août.


 

Année (ou semestre) de césure

Année (ou semestre) de césure

Définition

La période dite « de césure » s'étend sur une durée maximale représentant une année universitaire pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation d'enseignement supérieur, la suspend temporairement dans le but d'acquérir une expérience personnelle, soit de façon autonome, soit au sein d'un organisme d'accueil en France ou à l'étranger. Elle est effectuée sur la base d'un strict volontariat de l'étudiant qui s'y engage et ne peut être rendue nécessaire pour l'obtention du diplôme préparé avant et après cette suspension. Elle ne peut donc comporter un caractère obligatoire.
 

Caractéristiques

Tout projet de césure est soumis à l'approbation du chef de l'établissement d'inscription d'origine de l'étudiant au moyen d'une lettre de motivation en indiquant les modalités de réalisation.

La césure peut être effectuée dès le début de la première année de cursus mais ne peut l'être après la dernière année de cursus. Elle devra se dérouler selon des périodes indivisibles équivalant à au moins un semestre universitaire et débutant obligatoirement en même temps qu'un semestre universitaire. 

La césure peut également consister en une année universitaire effectuée dans le but de recevoir une formation dans un domaine autre que celui de la scolarité principale.
 

Droits et obligations de l'étudiant et de l'établissement

Quelles que soient la nature et les modalités de réalisation de la période de césure, l'étudiant devra maintenir un lien constant avec son établissement en le tenant régulièrement informé du déroulement de celle-ci et de sa situation.

L'établissement d'origine et, le cas échéant, le nouvel établissement d'accueil, signent avec l'étudiant qui suspend sa scolarité un accord lui garantissant sa réintégration ou son inscription au sein de la formation dans le semestre ou l'année suivant ceux validés par l'étudiant avant sa suspension.

Les ECTS délivrés au titre des compétences acquises lors de la période de césure peuvent faciliter, le cas échéant, la réorientation de l'étudiant vers un cursus de formation différent de celui qu'il entreprenait avant sa césure.
 

Caractérisation des étudiants en situation de césure

Pendant toute la période de césure, l'étudiant demeure inscrit dans l'établissement qui lui délivre une carte d'étudiant. Il bénéficie ainsi du statut d'étudiant et ses droits à la plupart des avantages liés à ce statut sont préservés. Cette inscription n'entre pas dans le décompte du nombre total de droits à inscription ouverts à l'étudiant au titre de chaque cursus.

Lorsque le diplôme préparé dans l'établissement d'inscription est un diplôme national, l'étudiant acquitte des droits de scolarité au taux réduit. Les étudiants boursiers sont exonéres du paiement des droits de scolarité.
 

Bourses et prestations sociales

Si la période de césure consiste en une formation, l'éligibilité de l'étudiant à la bourse est soumise aux conditions de droit commun attachées à la nature de sa formation. La formation doit notamment relever de la compétence du ministre chargé de l'enseignement supérieur conduisant à un diplôme national de l'enseignement supérieur ou être habilitée à recevoir des boursiers. Le maintien de la bourse est soumis aux conditions de progression, d'assiduité aux cours et de présence aux examens fixées dans le cadre du droit commun.

Dans les autres cas, le droit à bourse peut être maintenu sur décision de l'établissement, qui se prononce sur la dispense ou non de l'étudiant de son obligation à assiduité durant sa période de césure. La décision sera prise en fonction de la relation entre la thématique de la césure et la formation dispensée au sein de l'établissement.

Lorsque le droit à bourse est maintenu, celui-ci entre dans le décompte du nombre total de droits à bourse ouverts à l'étudiant au titre de chaque cursus.
 

Modalités pratiques

Pour demander à bénéficier d'une césure, vous devez déposer votre demande à l'accueil de l'école ou l'adresser par mail à etudes(at)nancy.archi.fr, au moins un mois avant le début de la césure.


Télécharger le formulaire de demande de césure (pdf)

Semaine intensive dessin

Licence 1

Semaine intensive dessin

Semaine Intensive Dessin Licence 1

Les étudiants de première année du cycle licence débutent leurs études en architecture par une semaine d'initiation au dessin d'observation in situ.

Pour les enseignants responsables de ce temps fort pédagogique de rentrée, (Ethel BUISSON, Laetitia CAUTERO, Antoine CAROLUS, Alexandre NADEAU, Eric TOUVENOT) dessiner c'est d'abord se situer dans l'espace, percevoir par les sens et ressentir.

Pendant cette semaine, il s'agira donc pour les étudiants d'apprendre à voir, voir au sens large - Le dessin découlant de cette première observation.

Chaque jour de cette semaine sera l'occasion d'appréhender un type de dessins, de représentation enseigné à l'école d'architecture.

Le lundi, la première journée est introductive, elle est dédiée à la perception.
Le mardi les étudiants font l'expérience du géométral in situ, dit le relevé.
Le mercredi est dédié au "dessin instinctif : ce que vous voyez et non ce que vous croyez".
Le jeudi est une initiation au dessin perspectif à main levée.
Le vendredi explore le dessin sensible par les volumes et ambiances.






Clairefontaine est partenaire de l'événement.

Semaine architecture transition écologique

Licence 2

Semaine architecture transition écologique

Semaine architecture transition écologique 

2019 / du 4 au 8 novembre à Dijon

A suivre sur : http://blogs.nancy.archi.fr/transition/


Cette semaine intensive, dont la première édition a eu lieu en 2013, a pour objectif principal de permettre aux étudiants de Licence 2 en architecture de comprendre les contours des enjeux de transition écologique en travaillant à différentes échelles territoriales, à partir de situations concrètes et dans différents horizons et à différentes échelles temporelles.

Elle amenera les étudiants à prendre conscience des enjeux de transition écologique sur une période limitée et intensive, dès la seconde année du premier cycle de leurs études.

Cette semaine prend la forme d'un atelier exploratoire d'une semaine (4 au 8 novembre) autour des mots, des notions, des concepts, des principes, des circonstances, des formes, des poétiques, des techniques, des processus, des démarches, des attitudes… pour la soutenabilité du monde habité contemporain et sa transition écologique.

Conférences SATE programmées à Dijon

lundi / 18h30 - 20h
Écoquartiers / éco-rénovation
L. Dessay & S. Magnière
La Nef (1 place du théâtre, Dijon)
 

mercredi / 18h30 - 20h
Politique environnementale de Dijon Métropole 
(J-P. Masson, Vice-président de Dijon Métropole)
Salle du conseil de Dijon Métropole
(40 avenue du drapeau, Dijon)

 



La semaine est organisée à Dijon du 4 au 8 novembre 2019 sous la responsabilité de :

  • Antoine Steck – Architecte & Urbaniste –  Agence strasbourgeoise MOBIO, Maître de Conférences Associé à l'ENSarchitecture de Nancy, Enseignant à l'ENSGSI de Nancy
  • Christophe Huon – Ingénieur & Chercheur – Maître de Conférences Associé à l'ENSarchitecture de Nancy
 

 

Semaine architecture et patrimoine

Licence 3

Semaine architecture et patrimoine

SEMAINE ARCHITECTURE

ET PATRIMOINE

DU 23 AU 28 SEPTEMBRE 2019

À DOLE


 

Téléchargez la plaquette de présentation de l'édition 2019

Contexte du projet
Mise en place pour la première fois en 2004, la semaine architecture et patrimoine est un temps fort de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy. Il s'agit d'une semaine intensive d'enseignement autour du patrimoine bâti et de la création architecturale. Après un cycle en Champagne-Ardenne, ce programme d'enseignement des étudiants en 3e année de licence se déroule en Bourgogne-Franche-Comté depuis 2016.

Principe de la semaine intensive
L'agglomération et la ville seront le terrain de réflexion des étudiants en cycle licence. Une centaine d'élèves nancéiens découvriront la ville de Dole et les communes voisines du 23 au 28 septembre 2019. A travers une journée de visite, ils analyseront les formes urbaines, l'histoire, observeront son architecture, les paysages urbains et les sites spécifiques en devenir. Durant une semaine en atelier, ponctuée de conférences (histoire de la notion de patrimoine, présentation de projets par l'architecte invitée) ils se concentreront sur plusieurs sites par une programmation, les esquisses d'un projet architectural et urbain.

Un site comme outil pédagogique de nouvelles perspectives territoriales
L'agglomération et la ville deviennent un véritable laboratoire de recherche partagé entre étudiants, enseignants, architectes et acteurs locaux permettant de faire émerger de nouvelles contributions utiles au territoire. Pour les étudiants, ce projet permet de se confronter à une « commande » concrète sur les espaces urbains stratégiques. Sur le plan politique, les travaux des étudiants offrent aux élus de nouvelles réflexions sur des projets architecturaux et urbains avec un regard neuf porté par de futurs professionnels.

Méthodologie
Le travail proposé aux étudiants se décline en quatre grandes étapes :
  • Observation, analyse, compréhension du lieu et de l'architecture,
  • Recherche de références, mise en place d'un programme,
  • Construction des bases du projet,
  • Production écrite : plans, croquis,
  • Restitution sous forme orale devant un jury participatif (enseignants, architectes, élus).

Encadrants de la semaine :
  • Hélène Corset, AUE-ABF Bouches du Rhône
  • Jean-Pascal Lemeunier, AUE-Conseiller à l'architecture DRAC Grand Est
  • Aurélie Husson, architecte du patrimoine, enseignante à l'école d'architecture de Nancy
  • Matthieu Lardiere, directeur CAUE de Saône-et-Loire
  • Virginie Thévenin, chef de l'UDAP de la Marne, achitecte urbaniste de l'état
  • Jennifer Didelon, architecte-ingénieur, architecte du patrimoine enseignante à l'école d'architecture de Nancy

Les sites étudiés
  • Le passage de l'Arsenal
  • Ensemble des Jésuites
  • Le Pasquier
  • Usine Idéal Standard
  • Château de Crissey

Merci aux partenaires de cette année
  • Le Ministère de la culture
  • Le Conseil régional de l'ordre des architectes de Bourgogne Franche-Comté
  • La Maison de l'architecture de Franche-Comté
  • La ville de Dole
  • La communauté d'agglomération Grand Dole
  • La Caisse des dépôts et consignations Bourgogne Franche-Comté
  • La Région Bourgogne Franche-Comté