REGION ARCHITECTURE

REGION ARCHITECTURE

Université d'été Architecture et Champagne

Architecture Champagne 2017

ANCA Atelier National des Collectifs d'Architecture

ANCA Atelier National des Collectifs d'Architecture

presse

presse

Concours

Concours

Vidéos et audios

Vidéos et audios

Médiathèque

Zoom sur...

En ce moment

forum bois construction 2017

forum bois construction 2017

Newsletter de l'école

Newsletter de l'école

Partenaires de l'Ecole

Partenaires de l'Ecole

LE PRIX TONY GARNIER, DÉCERNÉ À MAXIME GUERY

LE PRIX TONY GARNIER, DÉCERNÉ À MAXIME GUERY

L'Académie d'Architecture a remis le prix Tony Garnier le 23 mars 2017 à Maxime Guery 

Maxime Guery - diplômé d'état en architecture à Architecture nancy - est le gagnant du prix Tony Garnier 2017 de l'Académie d'architecture. Il y a présenté son projet de fin d'étude, réalisé dans le cadre de l'atelier PFE Architectures, Ville et Territoires sous la responsabilité de Marc Verdier, enseignant à Architecture Nancy. Le sujet était « Lisière, habiter et cultiver pour régénérer », plus précisément « la Lisière périurbaine et agricole de Dijon ». Les résultats ont été prononcés le 23 mars 2017.

Le prix Tony Garnier est un prix d'urbanisme destiné à récompenser tous les ans un jeune diplômé ou un étudiant architecte et urbaniste, réalisant un projet correspondant à l'esprit de l'enseignement du Séminaire Tony Garnier. 

Une cérémonie pour lui remettre son prix est prévue en juin.

Site Académie d'Architecture 
 

Le Grand Prix de l'urbanisme décerné à Pierre Veltz

Le Grand Prix de l'urbanisme décerné à Pierre Veltz

Le ministère du Logement et de l'Habitat durable a remis le 20 avril 2017 le Grand Prix de l'urbanisme 2017 à Pierre Veltz.


Pierre Veltz, né à Phalsbourg (57) en 1945, est diplômé de l'Ecole polytechnique, de l'Ecole des ponts et chaussées. Entre 1981 et 1991 il a été doyen de la recherche de l'école des Ponts, dont il prendra la direction de 1999 à 2004. Durant toute cette période il a fondé pas moins de dix laboratoires de recherche, dont le Laboratoire Techniques, territoires et sociétés (Latts), et a contribué à la création du Polytechnicum de Marne-la-Vallée qui agrège dix-huit établissements d'enseignement supérieur. Depuis 2009, Pierre Veltz dirige la mission de préfiguration de l'Etablissement public de Paris-Saclay et participe à la mise en place du Grand Paris et du Grand Paris express.

Pour en savoir plus, lire l'article sur lemoniteur.fr
CONFERENCE / NADEGE BAGARD / RESTRUCTURATION D’UN ANCIEN HOPITAL EN LOGEMENTS : EXPERIMENTATION LAB CDC / JEU. 4 MAI

CONFERENCE / NADEGE BAGARD / RESTRUCTURATION D’UN ANCIEN HOPITAL EN LOGEMENTS : EXPERIMENTATION LAB CDC / JEU. 4 MAI

JEUDI 4 MAI / 11H30 / GRANDS SALONS DE L'HOTEL DE VILLE - NANCY

Conférence
Nadège Bagard, Architecte et enseignante à Architecture Nancy 
Restructuration d'un ancien hôpital en logements : expérimentation LAB CDC 

Nadège Bagard, enseignante à Architecture Nancy,  interviendra lors du séminaire «Economie circulaire en renouvellement urbain : Comment refaire la ville sur la ville» organisé par L'Union des Consultants et Ingénieurs en Environnement, le jeudi 4 mai aux Grands Salons de l'Hôtel de Ville de Nancy à partir de 11h30. 

Plusieurs thèmes seront abordés lors de ce séminaire :

Thème A : 

Requalification de terrains réputés « à passif » en zone urbaine à péri-urbaine : comment bien faire, jusuq'uon aller et avec qui ? 

Thème B :

Renouvellement urbain et économie circulaire : les clés de la réussite 

Nadège Bagard se penchera sur le thème A, en donnant l'exemple de la restructuration d'un ancien hôpital en logements, elle nous parlera notamment de la reconversion de l'ancien sanatorium Villemin de Nancy en logements sociaux, trois prototypes de logement ont été mis en place,  ce projet - Villemin Lab - s'est construit en partenariat avec Batigère Nord Est, l'école d'architecture de Nancy et l'école d'architecture de Strasbourg. 

 

Pour en savoir plus : 
Formulaire d'inscription / Programme de la journée  
Informations Villemin Lab
 

Colloque l'entre deux-barres / JEU. 27 AVRIL AU SAM. 29 AVRIL 2017

Colloque l'entre deux-barres / JEU. 27 AVRIL AU SAM. 29 AVRIL 2017

Colloque international / L'entre-deux barres 

Une ethnographie de la transformation des ensembles de logements collectifs par leurs habitants 

DU JEU. 27 AVRIL 2017 / SAM. 29 AVRIL 2017 

Le colloque l'entre-deux barres se déroulera le 27 et 28 avril à la Cité de l'architecture & du patrimoine, à l'Auditorium, et le 29 avril à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La-Vilette.

AU PROGRAMME : 

Jeudi 27 avril 

9:00 Introduction par Guy Amsellem 
9:15 L'entre-deux barres, Olivier Boucheron, Maria-Anita Palumbo 

9:30 : Planter le décor : le projet de la Modernité 
Grand Témoin, Philippe Panerai, architecte, urbaniste, historien et théoricien des formes urbaines, Paris 

10:00 Cas d'études : 
Unidad Vecinal 3 (UV3), Lima, Pérou par Viviana d'Auria 
L'OCA, Kinshasa, Rep. Dem. Du Congo par Bruno De Meulder 
HLM et SICAP, Dakar, Sénégal par Monica Coralli 
Chaoyang Xincun, Shanghai, Chine par Chen Yang et Françoise Ged 
Micro-rayon de Chilanzar, Tashkent, Ouzbékistan par Lucile Pierron et Justine Bisserier 

12:30 Discussion avec les participants et le public 
Modérateur : Marie-Hélène Contal 

14:30 : Démesure - Mesure 
Grand témoin : Olivier Rey, mathématicien et philosophe, chargé de recherche au CNRS, enseignant à l'Université Paris 1 

15:00 Cas d'études : 
1er Micro-district, Oulan-Bator, Mongolie par Amgalan Sukhbaatar et Camille Rouaud 
La ZEN, Palerme, Italie par Ferdinando Fava 
Les ‘trains' de Michenzani, Zanzibar, Tanzanie par Annelies De Nijs 
Superbloques, Caracas, Vénézuela par Viviana d'Auria et Katharina Rhode 
Hautepierre, Strasbourg, France par Barbara Morovich 
Balta Alba, Titan et Drumul Taberei, Bucarest, Roumanie par Florina Pop 

18:30 Discussion avec les participants et le public 
Modérateur : Marie-Hélène Contal 

20:30 Projection 
(sous réserve)
 

Vendredi 28 avril

9:15 Introduction de la journée par Olivier Boucheron et Maria-Anita Palumbo 

9:30 : Faire ville 
Grand Témoin, Michel Agier, ethnologue, anthropologue, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris 

10:00 Cas d'études : 

Scampia, Naples, Italie par Carolina Marelli 
KTT, Hanoi, Vietnam par Olivier Boucheron 
Ayn al-Sira, Le Caire, Egypte par Bénédicte Florin et Florence Troin 
Conjunto habitacional Pedregulho, Rio de Janeiro, Brésil par Clara Passaro L'Habitat d'El Hank, Casablanca, Maroc par Hiba El Youssoufi 

12:30 Discussion avec les participants et le public 
Modérateur : Christiane Blancot (APUR) 

14:30 : Habitants 
Grand témoin : Lucien Kroll, architecte, Bruxelles 

15:00 Cas d'études : 
Tioplyj Stan, Rjazan'skij prospekt, Perovo, Moscou, Russie par Sarah Carton de Grammont 
Osiedle Rataje, Osiedle Lecha, Poznan, Pologne par Anna Szczasiuk 
Gldani, Tbilissi, Géorgie par David Gogishvili 
White Building Bassac, Phnom Penh, Cambodge par Pen Sereypagna 
Nuovo Corviale, Rome, Italie par Maria-Anita Palumbo et Andrea Ferreri 
Le Microrayon de la ville de Varna, Bulgarie par Faurisson Florian 

18:30 Discussion avec les participants et le public 
Modérateurs : Christiane Blancot (APUR)
 

Samedi 29 avril

L'entre-deux barres : de Banlieue 89 au programme ANRU, retour sur le cas français 
La troisième journée du colloque international, dédiée à la situation française, se tiendra sur le site des 4000 de la Courneuve puis à l'ENSAPLV. 

Un atelier de travail de terrain collectif rassemblera les chercheurs internationaux présents avec les chercheurs, praticiens, institutionnels, politiques et habitants français, suivi d'une table ronde de réflexion sur la situation actuelle des grands ensembles en France, mettant en dialogue recherche, actions et processus de rénovation portés par les institutions. 

Modérateurs : Pierre Chabard (Criticat et ENSAPLV), Olivier Boucheron et Maria-Anita Palumbo 

9:00 Accueil au Moulin Fayvon à La Courneuve, lieu géré par l'association FACE 9:30 Ateliers dans les 4000 
14:00 Table ronde et débats à l'ENSAPLV 
18:00 Fin de la journée

Plus d'information sur le colloque l'entre-deux barres
Inscription 
Site web de la Cité de l'architecture et du patrimoine
 
Exposition / AJAP 2016 / 24 avril - 26 mai

Exposition / AJAP 2016 / 24 avril - 26 mai


 

EXPOSITION AJAP 2016

du 24 avril au 26 mai 2017 de 9h à 18h

L'exposition relaie tous les deux ans la politique du ministère de la Culture et de la Communication en faveur des jeunes architectes et paysagistes. Cette promotion des AJAP 2016 distingue 15 équipes d'architectes et 5 équipes de paysagistes de moins de 35 ans.

Karine Parra, commissaire de l'exposition, définit les lauréats comme des « Maitres d'oeuvres tout terrain », « Tout terrain, ils le sont par leur positionnement géographique éclaté mais également par le contexte des commandes auxquelles ils sont confrontés : en coeur de village, dans des lotissements, en zone d'activité ou industrielle, en zone péri-urbaine. Tout terrain, ils le sont également par leur volonté de sortir du cadre du projet et de construire avec ce qu'il y a autour, à côté, et au delà du projet : le territoire, l'espace public, les habitants, les ressources, le réel. »

Présentée à la Cité de l'architecture & du patrimoine en avant-première, l'itinérance en région de cette exposition commence par l'école d'architecture de Nancy. Parmi les lauréats présentés, l'agence ABC Studio de Nancy et l'agence Omnibus de Montigny-lès-Metz.

Rencontre - Table ronde - vernissage

mercredi 10 mai 2017 – 18h – Entrée libre

L'école organise une soirée AJAP avec plusieurs des lauréats qui viendront présenter leur production en une suite de conférences en format court, avant de participer à une table ronde avec des élus locaux et des personnalités de la société civile. Les lauréats AJAP invités sont : Yann Caclin (architecte Nancy), Gaspard Pinta (scénographe Paris), Guillaume Ramillien (Bois / Paris), Anne-Cécile Jacquot (Paysagiste Omnibus Montigny-les-Metz); Jean-Aimé Shu (Patrimoine / Soja – Paris).

En savoir plus

 

EXPOSITION / LIVRE D'IMAGE PROVINCE / LE LIEU MINUSCULE - REIMS

EXPOSITION / LIVRE D'IMAGE PROVINCE / LE LIEU MINUSCULE - REIMS

JEUDI 6/04 AU DIMANCHE 30/04

Exposition Province, Livre d'image
À Le Lieu Minuscule 

A l'occasion de son invitation au Lieu Minuscule, GENS - association d'architecture libérale, composée de 5 architectes,  Guillaume Eckly, Barbara Fischer, Jean-Baptiste Friot, Sylvain Parent, Mathias Roustang - publie Province, un livre d'images illustrant le travail d'un peu plus d'une décennie.

Volontairement peu bavard - il n'est ni la description de projets ou de bâtiments ni l'explication de leur conception - le livre propose à chaque double page l'association de deux images, qui résonnent sur différents modes.
L'exposition sera l'occasion de plonger dans ce Memory sans règle fait de photos de chantier ou de constructions achevées, d'intérieurs, de paysages rencontrés par hasard, de collages, de figures magiques.

Le Lieu minuscule : 
14 bis, rue Hannequin, 51100 Reims 
Site web 

Association libérale d'architecture GENS : 
Site web

Le livre est disponible à la vente : contact@gens.archi 

 
EXPOSITION / L'ARCHITECTE. PORTRAITS ET CLICHES / CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE DU 21 AVRIL AU 4 SEPTEMBRE 2017

EXPOSITION / L'ARCHITECTE. PORTRAITS ET CLICHES / CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE DU 21 AVRIL AU 4 SEPTEMBRE 2017

VENDREDI 21/04 AU LUNDI 4/09

Exposition "L'architecte. Portraits et clichés"
Cité de l'Architecture et du Patrimoine 

Si l'histoire de l'art a retenu quelques grands noms d'architectes, si aujourd'hui, tels les grands chefs de cuisine, ils sont adulés par les médias et "starisés", connait-on, vraiment leur histoire, leur métier et la façon dont ils sont perçus ? Qui a été le premier architecte ? Sa figure a-t-elle évolué au cours des siècles ? Soigne-t-il son apparence ? Comment travaille-t-il ? 

L'exposition s'attache à répondre à ces questions en faisant découvrir, essentiellement par l'image, l'apparition et l'évolution de la figure de l'architecte, sa formation, son univers de création, ses méthodes de travail, en solitaire ou en agence, ses outils et son vocabulaire. 
Longtemps placée au sommet de la hiérarchie des arts, l'architecture fut la "clé de voûte de tous les arts". 
Aujourd'hui, plus qu'autrefois et grâce au développement des médias, l'architecte est un personnage qui fascine notre société contemporaine. Il devient le sujet - acteur ou personnage - d'oeuvres littéraires et cinématographiques, de bandes dessinées, ou encore de livres ou jeux pour enfants. 
A la "Une" des journaux et des magazines, en timbres ou billets de banque, il devient, parfois à son corps défendant, la star d'un système qui en a fait l'un des héros des temps modernes. 

Un ouvrage a également été publié à l'occasion de l'exposition, il sera disponible à partir du 13 mai, vous pourrez le trouver ici : Ouvrage "L'architecte. Portraits et clichés"
13ème édition des Défis du Bois 3.0 / du 29 avril au 6 mai 2017

13ème édition des Défis du Bois 3.0 / du 29 avril au 6 mai 2017

LES DEFIS DU BOIS 3.0
du samedi 29 avril au samedi 6 mai 2017
à l'ENSTIB, Campus Bois / Épinal

Pour la treizième année consécutive, l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy, l'école nationale supérieure des technologies et industries du bois et les compagnons du devoir organisent les Défis du Bois 3.0. 

Les Défis du Bois sont une expérience pédagogique originale comme en atteste les éditions précédentes et particulièrement l'édition 2013 qui a été lauréate des Alérions de la Jeunesse (catégorie projet étudiants-universités) délivrés par la Conseil Régional de Lorraine.

Ils réunissent chaque année, une cinquantaine d'étudiants architectes, ingénieurs et compagnons, qui sont séparés en 10 équipes, les équipes sont faites par un tirage au sort.

Les organisateurs prennent soin de proposer un sujet de réflexion mêlant technique et poésie, ingéniosité et créativité, pour le plus grand plaisir d'un public de spécialistes, mais aussi de visiteurs totalement conquis par l'ambiance et les créations présentées.
Le sujet est dévoilé le jour où commencent les défis du bois, cependant cette année nous savons que l'édition sera musicale sans plus de précision.

Les missions des Défis du Bois sont issues de la réflexion d'un groupe d'enseignants en architecture et en ingénierie partageant la passion du bois,  matériau de construction.  
Conscients que le travail collectif entre ingénieurs et architectes n'est pas aisé, ils ont créé les Défis, pour plonger les étudiants au coeur du travail collectif.
Ces Défis permettent à tous d'expérimenter et de vivre ce partage de savoir et de savoir-faire que les organisateurs de la manifestation souhaiteraient voir plus souvent dans leurs professions.

Cette 13ème édition sera parrainée par Jérôme MAYET, qui est le directeur général de SETEC bâtiment, société du groupe indépendant d'ingénierie SETEC.

Franck Besançon, et Gilles Duchanois, enseignants à Architecture Nancy, font  partie de l'équipe pédagogique de cette événement. 

Agenda (29 avril au 6 mai 2017) : 

> Samedi 29 avril de 9h à 10h - Public
Inauguration des Défis du Bois 3.0 - 2017

> Lundi 1er mai de 17h à 18h30 - Public
Conférence : « Architectures Proches, pour une culture de la conception : l'Agence CANONICA-CARTIGNIES » par  Karine THILLEUL, Maître-assistant associé en Histoire et Cultures Architecturales, chercheur au LHAC, ENSA-Nancy


> Mercredi 3 mai de 20h à 22h - Public
Conférence : « Approche d'un Chantier Bois en BIM » par Sébastien BOUILLON, Synergie Bois (IBC), FR-Cholet ; Yoann QUELLIEN, Cadwork, CH-Boney ; Damien QUIDET, Itech Logiciels ACORD, FR-Saint-Maurice

> Samedi 6 mai de 16h30 à 18h - Public
Proclamation des résultats et clôture des Défis du Bois 3.0 - 2017

> Du samedi 29 avril au vendredi 5 mai de 9h à 12h et de 14h à 17h - Public
Exposition : Architectures Proches, pour une culture de la conception : l'Agence CANONICA-CARTIGNIES

Affiche Défis du Bois 3.0
Site Défis du Bois 3.0
Facebook Défis du Bois 3.0



 

Actualité des revues d'Avril 2017

Médiathèque

Actualité des revues d'Avril 2017

28/04/2017

Le dernier n° de Werk (4, 2017) s'intéresse aux Espaces intermédiaires = Stadt räume, à Lausanne, à Zürich et ailleurs en Suisse

Dans D'A, n°252, avril 2017, un dossier sur la construction bois : structures performantes et innovantes, consacre  le développement de la filière hêtre dans les Vosges, p. 116, 125-126

Sous l'empire de Charles Percier, dans Connaissance des artsn mai 2017, p. 98-102. Au sujet de l'exposition "Charles Percier (1764-1838), architecture et design entre deux révolutions", au château de Fontainebleau. Voir aussi les livres du fonds ancien et leurs rééditions : 7/2.007, 7/2.041, 72.01.2 PERC

Pierre Breau et les enjeux du dessin d'architecture au temps de Colbert, dans la Revue de l'art, n°195, 1-2017, p. 9-22

Versailles (Ecole de paysage) se régénère autour du projet, pilier de sa pédagogie, dans Paysage actualités, avril 2017, p. 42-43

N°127 de TC Cuadernos consacré à ANMA 2001-2017 : des réalisations dans le Grand Est : Metz, Nancy (ARTEM et autres), Strasbourg, Reims, Saint-Dizier



13/04/2017

M, magazine du Monde : Spécial Design, Milan temple du goût, 1er avril n°289

Dossier Déchets, dans Diagonal, mars 2017, n° 199, avec un article sur Toul, p. 44-46

Dans Baumeister, avril 2017, une interview de Hisao Suzuchi, photographe d'architecture, p. 16-18
CONFERENCE / LUDOVIC ZACCHI / L'ILLUSTRATION AU CŒUR DU PROJET D'ARCHITECTURE / MARDI 25 AVRIL / 18H30 / AMPHI B

CONFERENCE / LUDOVIC ZACCHI / L'ILLUSTRATION AU CŒUR DU PROJET D'ARCHITECTURE / MARDI 25 AVRIL / 18H30 / AMPHI B

LE PROJET AU CŒUR DE L'ILLUSTRATION D'ARCHITECTURE

Comment révéler les fondements du projet à travers sa représentation

10 illustrations = 10 façons de représenter le projet

La question de la représentation du projet d'architecture est centrale aussi bien dans le métier d'architecte que dans les écoles d'architecture. Elle est la clef d'une bonne communication des intentions de projets tant en phase conception qu'en phase construction.
La représentation de tout ou partie d'un projet est toujours orientée, de manière à faire comprendre au mieux les fondements du projet aussi bien à des personnes averties que non averties.
L'illustration d'architecture communément appelée perspective a cette vocation, à ceci près qu'elle a tendance à être pensée comme une finalité, montrant un projet abouti, définitif. Il n'en est rien. 
Elle est active dans le processus de conception et permet de le requestionner, de s'en éloigner afin de s'en rapprocher ; ainsi accentuer des points fondamentaux de la conception.
Le travail d'illustrateur d'architecture permet cette prise de recul vis-à-vis du projet et de la conception travaillée en amont par l'architecte.
Chaque projet rendu est différent, donc chaque illustration est différente, ainsi la manière de l'aborder prend des directions différentes.

LUDOVIC ZACCHI



Ludovic Zacchi est architecte, diplômé de l'Ecole d'Architecture de Nancy en 2006.

Après plusieurs années de pratique du projet d'architecture dans plusieurs agences (Gremillet Architecture, Scape), il cofonde en 2013 l'agence Opsin, atelier pratiquant également la représentation de projets.

Ludovic Zacchi crée en 2016 la société ILULISSÄ IMAGES qui se concentre sur la production d'illustrations d'architecture : images de synthèses à destination multiples : rendus de concours, démarches de communication d'oeuvres, et plus rarement images de commercialisation. C'est sans nul doute son parcours qui explique la précision et la sensibilité particulière de son regard.

Lorsqu'il représente l'architecture, il sonde et détecte les fondements du projet, peut le mettre en critique avec élégance et persuasion. Ainsi pensées, ses relations de travail avec les auteurs des projets lui permettent de produire les images « inhérentes » aux décisions projectuelles, sans jamais les trahir.

 

Interview Forum Bois Construction par Bati Journal TV / Camille Tourneux, Clément Raimbault, Constance Parra, Tess Phok

Interview Forum Bois Construction par Bati Journal TV / Camille Tourneux, Clément Raimbault, Constance Parra, Tess Phok

Interview Lorenzo Diez par Bati Journal TV pour le Forum Bois Construction

Interview Lorenzo Diez par Bati Journal TV pour le Forum Bois Construction

Après-midi d'études / Nouvelles proximités : mobilités, énergies, matières

Ecole d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée

Jeudi 20 avril 2017

Après-midi d'études / Nouvelles proximités : mobilités, énergies, matières

Dernier cycle d'études le Jeudi 20 avril 2017 de 14h15 à 17h30
Ecole d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée


Après les deux premiers rendez-vous (17 novembre 2016 et 23 février 2017) qui ont répondu à de nombreuses questions sur les nouvelles proximités : mobilités, énergies, et matières, la dernière après midi d'études se terminera par l'évocation sinon de l'autosuffisance alimentaire et énergétique, du moins par le constat de la multiplication des circuits courts. Des témoignages nous conduiront des conditions de production de Matières jusqu'à la valorisation des déchets en passant par distribution et consommation en proximité. 

Ces rencontres sont destinées au public étudiant, aux professionnels et aux élus. Elles font intervenir en vue de débats et d'échanges avec la salle et sur une grande demi-journée des scientifiques, universitaires, praticiens spécialistes, acteurs de terrain et témoins. 

Au programme de la journée : 

14h15 : Accueil du public - Grand amphi EAV&T

14H30 : Propos introductif

15h30 : Table-ronde en présence de Sabine Barles 

16h30 : Débats-échanges avec la salle 

17h30 : Clôture de l'après-midi 

L'inscription est obligatoire et doit être faite avant le 14 avril 2017 à l'adresse caue77@wanadoo.fr 

Pour plus d'informations : Fiche informative


http://www.marnelavallee.archi.fr


 
 
Appel à candidature Ecole de Chaillot / promotion 2017-2019

Appel à candidature Ecole de Chaillot / promotion 2017-2019

appel a candidature DU 1er avril au 30 mai 2017 pour le diplôme de spécialisation et d'approfondissement (DSA) "architecture et patrimoine"

Promotion 2017-2019

Le diplôme de spécialisation et d'appronfondissement de l'Ecole de Chaillot est une formation post-master, ouverte aux détenteurs du diplôme d'Etat d'architecte conférant le grade de Master (DEA), ou diplôme d'un autre pays dont l'équivalence est reconnue en France, qui souhaitent se spécialiser dans la conservation et la restauration du patrimoine architectural, urbain et paysager, en vue de sa mise en valeur et de son usage dans la société contemporaine.

La formation se déroule sur deux années universitaires, à raison de deux jours tous les 15 jours, les lundis et mardis. Un voyage « découverte » en début de 1ère année, un atelier sur site et une semaine intensive en 2ème année viennent compléter ce dispositif, ainsi que trois mercredis par an. 

Pour candidater : télécharger PDF
Bibliohraphie à titre indicatif : bibliographie PDF
Pour plus d'informations : appel à candidature PDF


 

MEDIATHEQUE Nouvelles acquisitions avril 2017

MEDIATHEQUE Nouvelles acquisitions avril 2017


Cote : 71.7 CHAR


















Cote : 711.01 LAND
























Cote : 72.073 DECO

















Cote : 72 ARCH 2016
























Cote : 711.428 MANG



















Cote : 502.3 ALON



















Cote : 711.68 DELP


















Cote : 37 LEDE

























Cote : 62.03 NEGR

























Cote : 316.7 FRIE
Apprendre à voir la ville, apprendre à voir Lunéville - Exposition jusqu'au VEN. 7 AVRIL 2017

Apprendre à voir la ville, apprendre à voir Lunéville - Exposition jusqu'au VEN. 7 AVRIL 2017

Apprendre à voir la ville, apprendre à voir Lunéville

UNE EXPÉRIENCE D'ANALYSE MORPHOLOGIQUE, 2013-2016

Exposition Hall galerie // Architecture Nancy
jusqu'au VEN. 7 AVRIL 2017


Derrière l'apparente stabilité des monuments et des espaces publics qui fonde l'identité d'une ville, se jouent au fil du temps d'innombrables transformations, radicales ou imperceptibles, qui en font évoluer le paysage et la structure.

Accompagner cette évolution des « formes » d'une ville pour la mettre au service de ses habitants, impose au préalable d'en découvrir les ressorts, l'histoire et la géographie.

Entre l'automne 2013 et le printemps 2016, près de cent trente étudiants de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy ont investi le territoire de Lunéville, pour s'initier à ce mode particulier de lecture du monde urbain.

L'exercice dont rend compte cette exposition ne vise pas tant à dresser un portrait architectural et urbain de Lunéville qu'à explorer les multiples facettes de sa morphologie, de la singularité de son ancrage dans la vallée de la Meurthe, à la diversité de ses quartiers et de ses constructions, au delà de son emblématique château.

L'ambition est de forger des regards attentifs à la complexité du monde urbain, qui puissent concevoir des projets d'intervention respectueux de leur environnement, ou des études patrimoniales à l'image de la démarche d' « Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine » engagée par la ville en 2008 et approuvée en 2014.
Vincent Bradel


 
Permanences et renouvellement des espaces publics / 28-29 mars

Permanences et renouvellement des espaces publics / 28-29 mars

Journées professionnelles "Patrimoine Actualités" de l'École de Chaillot

28 - 29 mars 2017 de 9h30 à 17h30

Mardi 28 mars : 

Le thème de la journée est "Un jour à Paris-Métropole, cultures urbaines et génie civil"

Mercredi 29 mars : 

Le thème de la journée est "Préserver les centralités, faire ensemble la cité"

Lorenzo Diez, directeur de ARCHITECTURE NANCY, interviendra pendant cette journée du 29 mars, de 9h30 à 10h, il s'exprimera sur le sujet "Pôles de centralités et valeurs locales, agir pour les villes moyennes" 


Les inscriptions sont libres.
Rendez-vous sur 
http://www.citechaillot.fr/data/auditorium_c49f4/fiche/25296/programme
_au_22_02_2017_des_28_et_29_mars_21daa.pdf
 pour avoir le programme détaillé et vous inscrire. 

Conference / Entre mimèsis & sentiment / 6 avril 2017 / Isabella Pasqualini

Conference / Entre mimèsis & sentiment / 6 avril 2017 / Isabella Pasqualini




Entre mimèsis & sentiment

Le mythe de la cabane primordiale ou: le biofeedback pour l'espace architectural ?


Depuis toujours la proportion de l'espace architectural fait référence au corps humain en deux dimensions. Cette idée a été favorisée par le fait que les formes dans l'espace influencent l'expérience subjective de l'environnement architectural – ou les sentiments vers l'architecture – selon son style. Un des modèles éminents dans la discussion de l'évolution du sens humain de l'espace est la cabane primordiale. Et si on considérait le corps humain dans ses relations avec l'espace en trois ou plusieurs dimensions comme un aspect lié à l'imitation de la nature – ou mimèsis ? 
Les neurosciences cognitives disposent de plusieurs notions de « embodiment » – ou cognition incarnée – liées à la perception, l'action et la pensée. Le « embodiment » et l'expérience de soi dans l'espace architectural sont associés aux sensations multisensorielles évoquant la conscience de son propre corps par une combinaison de modalités sensorielles. Les investigations empiriques des neurosciences ont montré que la conscience de son propre corps est liée à l'identification avec et la localisation de son propre corps dans l'espace – soit la sensation de posséder un corps qui se trouve à un endroit spécifique. L'expérience subjective de l'architecture en tant qu'un espace multisensoriel peut donc être investiguée par la réalité virtuelle immersive en mesurant l'identification et la localisation de soi dans l'espace. Au Laboratoire de Neurosciences Cognitives (EPFL) j'ai testé deux intérieurs différents sur des sujets en les exposant à un biofeedback cardio-visuel par un casque de réalité virtuelle. Les surfaces des intérieurs virtuels s'articulaient en textures 3D qui clignotaient en synchronie exacte avec les battements du coeur des sujets, soit avec une modulation de fréquence (augmentation ou ralentissement). Une première étude a montré un fort impact du biofeedback cardio-visuel sur la sensation de joie, et au même temps sur la fréquence cardiaque, quand la fréquence cardio-visuelle était accélérée. Par contre, avec une fréquence cardio-visuelle décélérée, les sujets s'identifiaient mieux avec les textures. Dans une deuxième étude j'ai trouvé que ces émotions étaient seulement possibles si la fréquence accélérée était couplée au propre rythme du coeur. Sur ce fond empirique, en discutant un possible lien entre l'émotion et l'expérience corporelle de l'architecture, je dessinerai une possible évolution du mythe de la cabane primordiale vers une idée d'espace connecté.



Isabella Pasqualini
Après ses études en architecture à Venise, Zürich et Madrid, Isabella Pasqualini obtint son diplôme d'architecte de l'École Polytechnique Fédérale de Zürich (ETHZ) en 2000. Elle travaille alors pour des agences d'architecture de renommée internationale en Suisse et aux Pays-Bas et s'établie en tant qu'indépendante à partir de 2004. En 2012 elle obtient un Doctorat en architecture et neurosciences cognitives de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) pour ses travaux sur la cognition incorporée dans l'espace architectural. En 2013 elle reçoit une bourse de la fondation Cogito pour un Post-doctorat au Centre de Neuroprothèses de l'EPFL au sujet de « Visual Touches – Touching Views ». Isabella est chercheuse invitée au Laboratoire de Neurosciences Cognitives (EPFL). Par son travail elle explore la relation mutuelle et intime entre le corps humain et l'architecture par les multimedia immersifs, avec un intérêt particulier dans l'augmentation de l'espace construit. Elle a publié ses investigations empiriques dans la presse scientifique spécialisée (Frontiers 2013, 2017) et est éditrice au journal « Frontiers in Cognitive Science » pour une édition spéciale sur la cognition en art et en architecture. En 2016 elle a présenté sa recherche sur l'émotion et la perception de l'architecture par l'espace virtuel immersif et biofeedback à la Biennale d'Architecture de Venise. Elle a été Professeur invitée au Département de Design Industriel à la Université des Arts de Zürich (ZHdK), à l'Art and Design Academy de la Tsinghua University à Beijing, et chargée de cours à la Faculté de l'Environnement Naturel et Construit à l'EPFL. Isabella Pasqualini a planifié une nouvelle ville en Angola et bâti un édifice temporaire pour une banque à Luanda. Elle a gagné plusieurs prix de concours et présenté ses travaux à des expositions internationales (Ville de Rome, Ville de Helsinki, EPFL sud, Beijing Design Week, Beijing Triennale, Shanghai Art, Science & Technology Exhibition, SAST Award, Swiss Art Awards, EAC ‘Les Halles', Werkschau Architektur 2015).

 
Rencontre d'Architecture / Bellastock / 5 avril - amphi A

Rencontre d'Architecture / Bellastock / 5 avril - amphi A

La ville des Terres
Festival bellastock 2017
Mercredi 5 avril 2017 à 18H / Amphi A

Rencontre d'architecture avec :

Antoine Aubinais
Association Bellastock
Architecte DE / HMONP / en charge de l'organisation du festival.


Rencontre organisée pour le lancement du festival Bellastock 2017, avec l'association Vis-Là-Dans-Tout-ça et dans le cadre de la formation ANCA 2017 (Atelier National des collectifs d'architecture)

Bellastock est une association d'architecture expérimentale, oeuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs ressources. Travaillant sur des problématiques liées aux cycles de la matière et au réemploi, l'association engage la volonté de partager ses savoir-faire avec le grand public. Elle initie ainsi des projets innovants, écologiques et solidaires, et propose des alternatives à l'acte traditionnel de construire ; elle organise la matière, préfigure les transformations territoriales.

Pour en savoir +
http://www.bellastock.com/presentation/bellastock/




 

Soutenance de thèse / Oscar Gamez

N-sWArM - Un outil paramétrique-génératif d'aide à la conception de parois et enveloppes non-standards, en bois, à morphologies cellulaires régulières et irrégulières

Architecture Nancy

Vendredi 24 mars 2017 / 14h15

Soutenance de thèse / Oscar Gamez

N-sWArM /  Un outil paramétrique-génératif d'aide à la conception de parois et enveloppes non-standards, en bois, à morphologies cellulaires régulières et irrégulières


Oscar Gamez doctorant au laboratoire MAP-CRAI de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy soutiendra sa thèse vendredi 24 mars 2017 à 14h15 en salle Prouvé.

RÉSUMÉ :

L'intégration du langage informatique dans l'architecture et l'ingénierie a commencé dès les années 1960, mais a connu un réel essor dans les années 1990. Les outils de modélisation ont alors progressivement fait émerger une nouvelle architecture. Tout d'abord baptisée « architecture blob », on lui a ensuite attribué le nom de « blobisme » et ses dérivés sont aujourd'hui appelés « architecture non standard ».
Au cours de la dernière décennie, certains chercheurs comme Mario Carpo ou praticiens comme Patrick Schumacher ont introduit les termes de « paramétrisme », « customisation de masse », et « architecture non standard » pour définir ces nouvelles constructions complexes. Elles ne sont pas nécessairement savantes, mais ont été conçues grâce à des outils numériques et réalisées avec des méthodes de fabrication digitales.
Cette thèse prend appui sur le postulat qu'une approche non standard dans un projet est loin de se résumer à une démarche purement plastique ou fonctionnelle : elle est destinée à produire des objets constructibles.
Le domaine d'étude est celui des murs et enveloppes construites en bois et plus particulièrement les parois de type cellulaire.
Ce travail inclut donc un outil paramétrique d'aide à la conception (ACPT, Aided- Conception Parametric Tool) et à la fabrication qui peut accompagner les concepteurs dans l'exploration de solutions non-standards pour des problèmes architecturaux spécifiques.
Cet outil paramétrique et intégré s'appuie sur une modélisation géométrique et technique des parois murales et des différents dispositifs cellulaires qui les composent. L'approche paramétrique autorise le développement de nombreuses variantes morphologiques. Sa dimension intégrée permet la production et l'optimisation des données tant topologiques que constructives.
La production grandeur nature d'une paroi réalisée par un robot de coupe a servi de cadre expérimental pour démontrer les potentialités de notre approche mais aussi en identifier les difficultés.
Les améliorations effectuées ont conduit à produire une série de clusters (groupes de fonctions) pour Rhinoceros-Grasshopper (RGH) qui ont permis de mettre en oeuvre la première version opérationnelle de cet outil, baptisée N-sWArM.

COMPOSITION DU JURY :

Rapporteurs :
Mme Gabriela CELANI - Université de Sao Paulo (BRESIL)
M. Pierre LECLERCQ - LUCID Lab for User Cognition & Innovative Design. Université de Liège (BELGIQUE)

Examinateur :
Mme Nadia HOYET - LéaV Laboratoire de recherche de l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles

Directeur de thèse :
M. Jean-Claude BIGNON - CRAI Laboratoire de recherche de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy

Co-directeur de thèse :
M. Gilles DUCHANOIS - CRAI Laboratoire de recherche de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy