Conférences

programme complet

Conférences

Expositions

programme complet

Expositions

Actualité école

Préprogramme « Profession ? Architectes »

Cycle de conférences et table ronde préalable au colloque, prochainement en 2021

Laboratoires : LHAC / AMUP / 2L2S

Préprogramme « Profession ? Architectes »

Les laboratoires LHAC (ENSA-Nancy), AMUP (ENSA-Strasbourg et INSA département Architecture Strasbourg) et 2L2S (Université de Lorraine) co-organisent le projet « Profession ? Architectes ». Il a pour objet d'analyser dans une perspective interdisciplinaire les pratiques des architectes en interrogeant leurs relations interprofessionnelles, « intraprofessionnelles » et pédagogiques. 



 

Programme

version pdf, via ce lien.

Cycle de conférences et Table ronde préalable au colloque

Les informations de connexion aux différents évènements seront communiquées prochainement et seront disponibles sur le site de l'ENSA Nancy

Mardi 2 février 2021 à 18h00 / Conférence I
Maxime Decommer
Maxime Decommer, diplômé d'Etat en architecture, docteur en architecture, maître de conférences en sciences humaines et sociales à l'ENSA de Bretagne et chercheur à l'UMR AUSser
La conférence portera sur l'institutionnalisation de la profession d'architecte (1795-1940).

Jeudi 18 février 2021 / Conférence II - Table ronde
Alexandra Arênes, Marie-Claire Pierret, Florence Rudolf, Sébastien Soubiran
Alexandra Arênes, architecte, doctorante à l'Université de Manchester et co-fondatrice de l'atelier d'expérimentation SOC autour de la production de cartographies alternatives

Marie-Claire Pierret, docteure en sciences, enseignante-chercheuse à l'Université de Strasbourg et responsable de l'Observatoire Hydro-Géochimique de l'Environnement (LHyGeS)

Florence Rudolf, docteure en sociologie, professeure des universités en urbanisme à l'INSA Strasbourg, HDR et directrice du laboratoire AMUP (ENSAS et INSA Strasbourg)

Sébastien Soubiran, historien des sciences, docteur en lettres et ingénieur de recherches au Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg

La table ronde aura pour thèmes le langage architectural, les «critical zones» et les humanités environnementales.


Mardi 16 mars 2021 à 18h00
Conférence III
Olivier Chadoin
Olivier Chadoin, docteur en sociologie, maître de conférence en sciences humaines et sociales à l'ENSA de Bordeaux et directeur du laboratoire PAVE
Les activités de recherche d'Olivier Chadoin portent sur la profession d'architecte, la ville et les métiers qui la font, les rapports entre disciplines (sociologie et architecture) et sur les liens entre ville culture.

Mercredi 21 et jeudi 22 avril 2021
Colloque pluridisciplinaire
21 avril - Laura Brown
Conférence d'ouverture réalisée par Laura Brown, docteure en sociologie, enseignante-chercheuse en urbanisme et aménagement du territoire à l'Ecole supérieure des professions immobilières
Laura Brown a réalisé sa thèse sur la condition internationale des architectes.


22 avril - Véronique Biau
Conférence de clôture réalisée par Véronique Biau, architecte DPLG, docteure en sociologie, HDR, Architecte-Urbaniste en chef de l'Etat
Véronique Biau est l'auteure de l'ouvrage Les architectes au défi de la ville néolibérale paru aux éditions Parenthèses en 2020.
 


 

Actualité école

Concours dessin Erasmus

Dessiner les échanges Erasmus+

Du 6 janvier au 1 février

Concours dessin Erasmus

L'école d'architecture de Nancy organise un concours réservé aux étudiants de l'école. Le but de ce concours est de dessiner un visuel promouvant les échanges Erasmus+ dans le cadre des études d'architecture. L'étudiant lauréat de ce concours verra son visuel imprimé sur différents supports et recevra un bon d'achat pour du matériel de dessin.

Inscription au concours par mail :
perrine.gabriel@nancy.archi.fr

RÈGLES DU CONCOURS
Le visuel devra être réalisé en noir sur fond blanc, numérique ou dessin scanné sur un format max A4 (300 dpi).

Le logo ERASMUS+ et le logo de l'école d'architecture de Nancy devront être intégrés à ce visuel. Les logos sont disponible à ce lien.

PRIX DU CONCOURS
Un jury composé de représentants de toutes les communautés de l'école se réunira en février pour désigner le visuel lauréat.
Le visuel gagnant sera diffusé avec le nom de l'étudiant lauréat qui remportera un bon d'achat pour du matériel de dessin.

DATES DU CONCOURS
  • 6 janvier : lancement du concours via PARVIS
  • 24 janvier : date limite pour l'inscription (ouverte à tou(te)s les étudiant(e)s de l'école).
  • 1 février 2021 : envoi du visuel par mail à Perrine Gabriel (perrine.gabriel@nancy.archi.fr)



Télécharger l'affiche du concours

Actualité Recherche

LeMoniteur.fr : Expérimentation sur le réemploi des bois

menée par la Chaire partenariale d'enseignement et de recherche Architecture et construction bois

A lire dans Le Moniteur

LeMoniteur.fr : Expérimentation sur le réemploi des bois

Un chantier de déconstruction sélective dans les Vosges sur le site Bragard, ancienne friche textile installée en bordure de Moselle, fait l'objet d'une expérimentation engagée en partenariat avec la chaire partenariale d'enseignement et de recherche « Architecture et construction bois – du patrimoine au numérique».   Cette collaboration doit permettre la création d'un guide méthodologique de réemploi voué à paraître en 2022.

Trois laboratoires vont également accompagner cette déconstruction qui sera opérée à partir de septembre 2020 pour évaluer de nouveaux usages :
- le centre de recherche MAP-CRAI de l'école d'architecture de Nancy pour la planification millimétrée des tâches, 
- le Laboratoire d'étude et de recherche sur le matériau bois (LERMAB) de l'université de Lorraine pour l'analyse du comportement mécanique des poutres et des pannes
- le Centre de ressources de la filière, le CRITT Bois d'Epinal pourles essais de traitements insecticide et fongicide.

A lire l'article complet ( réservé aux abonnés) sur Le Moniteur publié, le 27 mars 2020,
https://www.lemoniteur.fr/article/suivez-le-guide.2082191 

+ d'infos sur la Chaire

Actualité école

Séminaire Agropaysage 2020

Retour sur la 9ème édition du Séminaire

Thème 2020 : Terres agropaysagères

Séminaire Agropaysage 2020

Séminaire Agropaysage 2020 – 9ème édition:

Les étudiants de l'Ecole d'agronomie de Nancy (ENSAIA), de l'Ecole Nationale Supérieure de paysage de Versailles et de l'Ecole d'architecture de Nancy (ENSA-N) se sont retrouvés à la Bergerie de Villarceaux, à l'occasion de la 9ème édition du séminaire Agropaysage, qui s'est déroulée du 11 au 16 octobre 2020.

Les étudiants ont été encadrés par des professeurs de ces établissements, parmi lesquels Gwenaëlle Zunino, maître de conférences associée à l'Ecole d'architecture de Nancy dans le domaine Ville et Territoires et co-responsable scientifique de la Chaire Nouvelles Ruralités "Architecture et Milieux Vivants".

Les participants du séminaire ont pu réalisé leurs études sur le site des anciennes carrières de Hodent-Charmont, celui de Brueil-en-Vexin et de Flicourt.

Cette année, les étudiants, principalement issus des filières agronomes et paysagistes, ont concentré leur réflexion sur l'écologie des déplacements de terres, les leviers de l'agriculture et de la construction, avec comme fil rouge, les notions de terre, sol et sous-sol. De là, sont ressorties deux thématiques distinctes: celles des carrières dont les terres donnent des matériaux exportables des sous-sols ruraux pour construire le milieu urbain et les infrastructures; et celles des remblais, terres issues des chantiers de la ville, déposées et importées, qu'on épand sur les sols agricoles en milieu rural.

Les objectifs du séminaire étaient d'envisager les projets agropaysagers adaptés pour des sites d'anciennes carrières ou de dépôts de remblais sur des terres agricoles. Il s'agissait également de questionner le positionnement et les liens de l'agriculture dans le milieu du bâtiment et des travaux publics, dans un contexte de changement climatique et de transition du secteur de la construction.

Ce séminaire a permis de créer un temps d'échange entre agronomes et paysagistes, dans leurs savoirs et pratiques réciproques. Des groupes de discussions mixtes ont pu discuté autour des définitions de termes agroécologiques à travers la participation à un jeu concours lancé par Agreenium.

L'enjeu principal de cette rencontre était de développer une approche territoriale et pluridisciplinaire d'intégration agronomique, architecturale et paysagère de nouvelles filières de matériaux pour la construction, afin que les participants acquièrent les rudiments de base.

Ce séminaire a été réalisé en partenariat avec le parc naturel régional du Vexin français, la communauté d'agglo Grand Paris Seine et Oise, l'association Vexinoise de lutte contre les carrières cimentières, l'agence des espaces verts et la Chaire Terres et paysage de l'École nationale supérieure de paysage de Versailles.

Actualité école

Lauréats Prix d'architecture de l'Académie de Stanislas

Édition 2020

Lauréats Prix d'architecture de l'Académie de Stanislas

Vendredi 4 décembre a eu lieu le jury pour le Prix d'architecture 2020 de l'académie de Stanislas, édition organisée en partenariat avec mmH.

Les Lauréats de cette édition 2020 sont :

1er prix de l'Académie de Stanislas - mmH : Camille Hiolin 
"Faire avec les ressources humaines et matérielles : reconversion du 18 rue du Croissant à Paris" - atelier ATC

Son projet est initié par la volonté de traiter la question du mal-logement en France au travers de l'analyse et la reconversion d'un immeuble de bureau situé dans le 2e arrondissement à Paris. Cette reconversion s'appuie sur une étude de cas concrète, grâce à l'observation et au diagnostic du "squat" d'une quarantaine de familles sans-logis portée par l'association DAL. C'est au travers de l'analyse de l'usage informel que s'enclenche un processus d'intervention inscrit sur le long terme. En effet, le projet se développe autour d'un phasage composé de trois phases qui visent à inscrire le projet dans une intervention durable. Ainsi, la reconversion humaine et matérielle de cet ancien poste de police a pour but d'accompagner le changement d'usage en proposant une préfiguration programmatique, des dispositifs architecturaux et constructifs modulables, ainsi qu'une mise aux normes thermique étalée sur le temps long afin d'inscrire pleinement le projet dans son territoire social, urbain, économique et politique.



Prix spécial de l'Académie de Stanislas - mmH : Thibaut Dartevelle 
"De la route nationale à la voie métropolitaine : habitabilité et riveraineté de la RD932 en Seine-Saint-Denis" - atelier AVT


Traitant d'une portion de la route départementale 932 en Seine-Saint-Denis entre la porte de la Villette et l'aéroport du Bourget, ce travail de PFE a pour objectif d'établir une stratégie de mutation d'un axe à vocation uniquement routière afin de l'intégrer à un système urbain et métropolitain. Loin d'être une réflexion utopiste dans laquelle la route est totalement effacée, la démarche ici proposée s'attache à concilier un réseau de mobilités efficace et équilibré avec les pratiques quotidiennes des habitants du site. À travers le réemploi et l'intensification de structures et de patrimoines existants à plusieurs échelles, le but est de montrer qu'il est possible de faire coexister les notions de mobilité, de riveraineté et d'habitabilité autour d'une ancienne voie nationale en périphérie parisienne.



 

Actualité école

Journée Bois & Architecture

9 décembre 2020

UCSF (Argentine) / école d'architecture de Nancy (France) / Alliance française Rosario (Argentine)

Journée Bois & Architecture

JOURNÉE « BOIS ET ARCHITECTURE » // JORNADA “MADERA Y ARQUITECTURA”

mercredi 9 décembre, de 13h30 à 17h (heure française) en visio conférence sur Zoom
Traduction en simultané français / espagnol


La Chaire partenariale "Architecture et Construction bois: du patrimoine au numérique" de l'école d'architecture de Nancy, l'école de l'UCSF en Argentine et et l'Alliance française de Rosari organisent conjointement une journée Bois et Architecture.
Elle vise à renforcer les activités internationales et constitue un espace pour discuter de l'état de l'architecture et de la construction en bois, tant en France qu'en Argentine, ouvrant également un espace de réflexion pour les architectes sur les possibilités à répondre aux nouvelles demandes sociales d'espace et d'habitant après la crise sanitaire.

Découvrir le programme de l'événement

S'inscrire



Actualité école

« Petites lignes » ferroviaires, des infrastructures recyclables

Une exploration

« Petites lignes » ferroviaires, des infrastructures recyclables


Ouvrage dirigé par Alain Guez

Les « petites lignes » ferroviaires sont aujourd'hui une des voies pour penser
les pratiques et la vie dans les territoires. C'est cette possibilité qui est explorée ici à travers des travaux prospectifs et rétrospectifs ancrés dans le présent.


Différentes propositions de recyclage de ces infrastructures ont été testées dans le cadre d'ateliers de projet. Des situations contrastées ont été mises en perspective, toujours en lien avec un milieu, dans une approche articulant systématiquement différentes échelles d'espace et de temps. Des propositions concrètes et les réflexions qui les discutent sont réunies dans ce livre afin d'alimenter un débat nécessaire sur cet héritage actualisable dans un nouveau cycle ferroviaire et territorial.

Contributions de Karen Bowie, Vincent Bradel, Pierre Desriscourt de Lanux, Alain Guez, Dominique Laousse, Mathias Rollot, Marc Verdier et les étudiants de Master 2 des années universitaires 2018-2020 du Domaine d'études Architecture, Villes, Territoires de l'Ens d'architecture de Nancy.

Présentation de l'ouvrage

architecture / urbanisme / sciences humaines
23, impasse Mousset • 75012 Paris • tél. 01 44 74 04 01 •
editions-recherches@wanadoo.fr
www.editions-recherches.com
 

 

Actualité école

Fraiseuse numérique

Nouveau matériel Plateforme SMLXL

Fraiseuse numérique

La plateforme SMLXL de l'école d'architecture de Nancy, outil pédagogique et infrastructure de RDI (Recherche, Développement et Innovation), est aujourd'hui dotée d'une fraiseuse numérique provenant de la structure de recherche du CIRTES.


 
Financée par la Métropole du Grand-Nancy, cette fraiseuse numérique complète le parc d'outillage de la plateforme et permettra le développement de prototypes allant de l'échelle du 1/500ème (S) à l'échelle 1 (XL) et le procédé de Stratoconception®
 
Ce nouvel outil sera utilisé dans le projet de thèse de Victor Fréchard à partir de janvier 2021, concernant l'application du procédé de Stratoconception® comme méthode de conception-fabrication pour l'architecture en bois. Cette thèse est soutenue financièrement par le ministère de la Culture à hauteur de 50 % et par la Chaire Bois via ses partenaires industriels pour l'autre moitié.
Merci à Raphaëlle, chargée de mission atelier SMLXL, pour la présentation de ce matériel.
 

Actualité école

Prix de l'académie de Stanislas

VEN. 4 DEC. 2020

Prix de l'académie de Stanislas

Depuis de nombreuses années, l'Académie de Stanislas décerne le prix d'architecture à l'un des meilleurs projets de fin d'étude de l'école. Cette année, le jury est organisé vendredi 4 décembre en visio-conférence.
Cette édition est organisée en partenariat avec mmH.




Sont nommés au titre de 2019-2020 :

Candidate n°1: Marie Desmartin / Projet Un coeur d'îlot frughalle
(ATC - PFE décalé - Nicolas Depoutot, Romain Crozetière, Virginie Derveaux
Espaces, Individus et Sociétés)

Candidat n° 2 : Julian Barbiero / Projet Un Parc des Sports des Loisirs et de la Culture à Nanc y (ATC - Lucien Colin, Mario Ferrari, Romain Crozetière)

Candidate n°3 : Camille Hiolin /  Projet Faire avec, les ressources humaines et matérielles : Reconversions du 18 rue du croissant, Paris
(ATC - Enseignants :Emeline Curien, Claude Valentin, Christian Vincent, Hervé Gaff, Christelle Chalumeaux,  Cécile  Fries  Païola - Mutations face aux réalités contemporaines)

Candidats n°4 : Paul Corre, Sarah Eyermann, Lucas Rietsch / Projet La Bouteillerie - Reconversion des ateliers municipaux barisiens
(AIE - Sébastien Rinckel et Rémi Rouyer)

Candidats n°5 : Julien Bello et Erwan Mathieu / Projet Redynamisation du centre-ville de Châlons-en-Champagne :
Modulab', un pôle socio-culturel flexible et durable
Colab', un lieu durable et innovant pour le co-working

( AIE - Manon Kern et Manuela Franzen)

Candidat n°6 : Thibaut Dartevelle / Projet De la route nationale à la voie métropolitaine : habitabilité et riveraineté de la RD932 en Seine-Saint-Denis
(AVT -  Alain Guez et Agnès Hausermann)

Candidat n°7 : Anthony Underwood / Projet Pôle régional de l'économie créative de l'audiovisuel et de la photographie
(AHP - Jennifer Didelon, Pierre Maurer, Vianney Leheup)

En savoir + sur les PFE

Actualité école

Prix IMPACT édition 2019-2020

Prix Grand-Est remporté par des étudiants de l'école

Prix IMPACT édition 2019-2020

Les étudiants de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy ont remporté le prix Grand-Est du concours !MPACT, réalisé dans le cadre de leur atelier de Master.
Ce concours vise la promotion d'un bâtiment frugal, intégrant des matériaux biosourcés et géosourcés.


Les étudiants de l'école d'architecture de Nancy, Edgar Dolmaire et Florian Royer, ont fait équipe avec deux étudiants de l'école d'architecture de Strasbourg, Flavio Higelin et Xavier Muller autour du projet de la ferme du Kertoff.

Ce projet présente la requalification d'une ferme auberge dans les Vosges. Vers une refonte de la saisonnalité pour les stations touristiques de moyenne montagne.

Le tourisme est un levier économique contributif à l'équilibre d'un territoire. Aujourd'hui, cette activité́ économique peut se montrer sous deux visages. Le premier reste celui de l'opportunité́ financière. A l'inverse, il n'existe uniquement que par le déplacement de voyageurs, et contribue de fait à alourdir le bilan carbone des activités humaines. Néanmoins, la pandémie de la Covid19 qui s'est abattue sur le monde semble orienter vers un tourisme de proximité́. Ainsi, il reste cette formidable promotion du patrimoine national et régional qui accélère de manière significative l'attractivité́ de nos territoires. Mais comment soutenir les stations de moyennes montagnes qui souffrent du dérèglement climatique et de la raréfaction croissante des chutes de neiges ?
 
Ce projet de réhabilitation et d'extension d'une ferme auberge à Gérardmer mené par une équipe mixte (école d'architecture de Nancy et  de Strasbourg), en dehors d'encadrements de projet, vise une nouvelle temporalité pour plus de durabilité des stations de moyennes montagne.

Télécharger le résumé du projet

Depuis 2015, l'entreprise Karibati porte cet important concours d'étudiants !MPACT. Initialement nommé “Bâtiments Biosourcés”, il couvre désormais une approche « sobre et engagée » de l'architecture, en lien avec des matières « frugales » comme les bioressources, la terre crue ou encore la pierre. Il s'inspire par ailleurs du Manifeste pour une Frugalité Heureuse et Créative, qui encourage les acteurs du bâtiment à une démarche frugale, en énergie, en matière, en technicité et pour le territoire.



Les étudiants remercient l'équipe Karibati et ses partenaires pour l'organisation de ce concours étudiant proposant une approche « sobre et engagée » de l'architecture, les enseignants, Pr. Emmanuel DUFRASNES (école d'architecture de Strasbourg) et Brice Chapon (école d'architecture de Strasbourg) qui ont accepté de les suivre dans cette aventure. Ils remercient également Christophe HUON, enseignant (école d'architecture de Nancy) ainsi que Fréderic Goltl via le CAUE des Vosges pour leurs précieux conseils et l'intérêt qu'ils ont porté pour notre démarche.

Conférences

Conférence Hervé Saillet

UN PROJET CONCERTÉ C'EST QUOI ?

MAR. 1 DEC. / 18H30 - Visioconférence

Conférence Hervé Saillet

UN PROJET CONCERTÉ C'EST QUOI ?
HERVÉ SAILLET

Architecte / Expert Concertation urbanisme et architecture

MAR. 1 DEC. 2020 / 18H30 - Visioconférence

Conférence à suivre sur GoToMeeting :

https://www.gotomeet.me/pascalbreda/hmonp-conf%C3%A9rence-herve-saillet



Depuis plus de 20 ans, les projets d'urbanisme, d'aménagement et les démarches de concertation ne cessent de se développer dans l'hexagone. Mais pour autant, ces démarches progressent-elles et participent-elles à l'amélioration de la qualité des projets, et si oui comment ?
Les premières initiatives étaient militantes, mais depuis la commande publique contribue-t-elle également à cette mouvance ?

Hervé Saillet, architecte-expert en concertation d'urbanisme et d'architecture, va s'appuyer sur ses propres retours d'expériences pour nous apporter des éléments de réponse, avec des projets de taille variable et des démarches pionnières qui sont devenues la norme depuis quelques années.

Hervé Saillet est diplômé de l'école d'architecture de Lyon et diplômé en urbanisme de l'institut d'urbanisme de Genève. Il exerce le métier de « facilitateur » depuis plus de 20 ans en tant qu'Assistant à Maîtrise d'Usage (AMU). Il est le co-fondateur de l'association Robins des Villes, créé à Lyon en 1997 avec l'ambition d'accompagner la société civile pour une meilleure prise en compte de l'expertise d'usage des citoyens qui souhaitent s'impliquer pour leur cadre de ville.


En 2006, avec la professionnalisation et l'augmentation des missions de concertation, Hervé Saillet décide de créer CUADD Conseil (Concertation en Urbanisme et en Architecture pour un Développement Durable), un bureau d'ingénierie spécialisé.

Depuis 2009, il a mené plusieurs expériences d'habitat participatif avec plusieurs projets, pour le compte de groupes d'habitants ou pour le compte de collectivités comme la Ville de Nanterre ou la Ville de Paris. Depuis 2014, Hervé Saillet expérimente d'autres formes d'accompagnement avec des initiatives portées directement par des bailleurs sociaux, qui s'engagent pour une meilleure participation et implication des habitants-locataires.

À ce titre, il a organisé, pour Paris Habitat et Aquitanis à Bordeaux, plusieurs démarches de concertation dans le cadre d'opérations de réhabilitation et de rénovation urbaine de grande envergure. En 2017, 2018, et 2019, Hervé Saillet a eu l'occasion d'innover avec la mise en place du Budget Participatif au sein de 35 résidences de Paris Habitat. Ces missions les plus récentes conduisent à s'engager dans des projets d'urbanisme tactique avec des aménagements transitoires où l'éphémère devient un moyen d'interroger, voire de remettre en cause le pérenne.



 

Actualité école

1 jour 1 dessin

dessiner son confinement

1 jour 1 dessin

1 jour 1 dessin

L'école d'architecture de Nancy et la Maison de l'Architecture de Lorraine propose, dans le cadre de leur partenariat, et pendant ce second confinement, un jeu interne à l'école illustrant son confinement : "1 jour 1 dessin".

Les règles de ce jeu sont simples : Les participants devront réaliser un dessin par jour « confiné », sur un support correspondant aux consignes ci-dessous et qui devra rester le même jusqu'à la fin. Ces dessins rassemblés constitueront un carnet réalisé selon les directives suivantes.

Format :
pages au format A6 (ce peut être une feuille A4 pliée en 4, ou un carnet déjà existant...)
limitation des outils graphiques (à la manière des protocoles que se donnent l'architecte liégeois Pierre Hebbelinck (voir son ouvrage "Méthodes"), par exemple uniquement du crayon 2B, ou uniquement 4 crayons de couleur, ou uniquement un stylo Bic bleu...
annoter la date du jour sur chaque page, en bas au milieu.
-
minimum 1 semaine illustrée, soit 7 illustrations datées (ou plus selon affinités). Vous pouvez commencer au jour que vous voulez (mercredi à mercredi, dimanche à dimanche...)



Thématique et sujet :
A chacun de décider de ce qu'il veut représenter dans son « dessin du jour » et de s'imposer, ou non, d'autres consignes à tenir sur une durée minimum d'une semaine (ou de ce confinement. Chaque dessin pourra éventuellement être accompagné d'un titre, de quelques mots et/ou de quelques lignes...
Ce jeu s'adresse à tous les acteurs de notre école, qu'il soit étudiant(e), enseignant(e) ou agent administratif.
 

Inscription dès maintenant au service Valorisation de l'école valorisation@nancy.archi.fr

nom prénom, statut, période choisie.

Actualité école

Rencontre autour d'un film

"L'étrange histoire d'une expérience urbaine" (2015, 54')
Sophie RICARD, architecte
Julien DONADA, réalisateur

LUN. 14 DÉC. / 19H - VISIOCONFÉRENCE

Rencontre autour d'un film

"L'étrange histoire
d'une expériENCE urbaine" (2015, 54')

SOPHIE RICARD
Architecte
JULIEN DONADA
Réalisateur

 

LUN. 14 DÉC. 2020 / 19H - En visioconférence sur gotomeeting

La médiathèque de l'école d'architecture de Nancy propose la diffusion en streaming du film « L'étrange histoire d'une expérience urbaine » de Julien Donada (2015 - 54 min) suivie d'une rencontre en visioconférence le lundi 14 décembre à 19h, avec le réalisateur et l'architecte, Sophie Ricard, dont le projet de l'Université Foraine à Rennes est présenté dans le documentaire.
La rencontre sera animée par les étudiants du Master 2 "Mutations" encadrés par Émeline Curien et tous les participants auront la possibilité d'interagir avec les invités.

L'échange avec Julien Donada et Sophie Ricard aura lieu le lundi 14 décembre à 19h sur gotomeeting.

https://global.gotomeeting.com/join/458498389
Code d'accès: 458-498-389
Pour les personnes qui n'ont jamais utilisé gotomeeting, il faut télécharger l'application ici : https://global.gotomeeting.com/install/458498389

Pour obtenir de l'aide en cas de soucis +33 170 950 594


Le visionnage du film en streaming est possible à partir du lundi 7 décembre.

Accès : https://imagesdelaculture.cnc.fr/web/guest/visionneuse 
> identifiants disponibles en intranet dans "outils étudiants / enseignants" > "Bases de données médiathèque" > "Visionneuse du CNC"

Il est aussi possible d'emprunter le DVD à la médiathèque via le service du "prêt à emporter" (un lecteur DVD externe peut être prêté au besoin).

Résumé :
Le film de Julien Donada retrace l'expérimentation autour du bâtiment Pasteur à Rennes, vaste lieu désaffecté, dans lequel Patrick Bouchain et Sophie Ricard, les architectes à l'origine du projet de "l'Université Foraine", ont réfléchit à une nouvelle manière de répondre aux besoins de la ville et de ses habitants. Ils ont provoqué et coordonné une multitude d'activités initiées par les citoyens, pour les citoyens, faisant surgir besoins et désirs.
Entre soutiens et oppositions, doutes et interrogations, une étrange histoire commence…
Bande-annonce du film
 

Présentation des invité.e.s :

Sophie RICARD est architecte diplômée d'état depuis 2009, elle est formée à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles ainsi qu'à la Faculté La Sapienza de Rome. Après de nombreux questionnements liés à l'enseignement reçu en école d'architecture, elle décide d'apprendre à construire auprès de ceux qui ont décidé de faire autrement et de s'engager. Elle intègre l'agence Construire auprès de Patrick Bouchain et Loic Julienne. Pensant que l'architecture est l'affaire de tous et non une affaire réservée aux techniciens experts de la ville, elle travaille sur des projets incluant la capacité d'agir de chacun. Architecte de terrain, et, après avoir expérimenté la permanence architecturale durant trois années à Boulogne-sur-Mer dans le cadre de la réhabilitation de 60 foyers de promotion familiale en site occupé, elle s'est occupée de la permanence architecturale du projet de l'Université Foraine à Rennes initié par Patrick Bouchain.


Julien DONADA est réalisateur, scénariste, et photographe. Le point commun entre ses films de fiction, ses documentaires et ses photographies : l'architecture, l'urbanisme, et la ville.
Réalisateur de plusieurs documentaires sur l'architecture, il montre souvent de manière décalée une ville : Soudain la Grande Motte (2008), un bâtiment spectaculaire : A Propos du Bunker (1998) ; Le musée Guggenheim de Bilbao (2004), ou encore raconte une histoire de l'architecture radicale en Europe : Les Visionnaires (2013). Son dernier film : Divine Victorine (2019) parle des studios de Cinéma à Nice, comme architecture réelle et terrain d'une mémoire.

Pour aller + loin, voir la programmation de la médiathèque "À la rencontre de Julien Donada", qui propose de regarder en streaming certains de ses films.

Actualité école

Atelier !MPACT

Présentation à la commune d'Ubexy

Atelier !MPACT

Les étudiants de première année de Master de l'école d'architecture de Nancy, Laurna Fleury, Valentin Mairot et Mathilde Noblot ont présenté leur projet dans le cadre de l'atelier !MPACT à la commune d'Ubexy.
 
Cette présentation a été réalisée en présence de Monsieur le Maire M.Colin, de Madame Florence Maire de la Communauté d'Agglomération d'Epinal, de Monsieur Bouillon architecte en charge de l'étude faisabilité et des habitants de la commune.
C'est avec beaucoup d'émotion que le projet a été accueilli, pour le maire d'Ubexy, c'est une page vers l'avenir de la commune qui s'ouvre avec ce projet ambitieux qui fait le lien avec les études en cours.
 
Bravo aux étudiants qui, malgré les conditions difficiles de cette année, ont mené jusqu'au bout leur travail. Merci également à Julie Hosdez, de la communauté d'agglomération d'Epinal, pour son soutien et son enthousiasme.



Actualité école

Conférence Henri Chaumont

Espace, structure et expérimentations

MAR. 13 OCT. / 18H - Site Boffrand

Conférence Henri Chaumont


Espace, structure et expérimentations
 
HENRI CHAUMONT

Architecte-enseignant
Bureau d'architectes Henri Chaumont

MAR. 13 OCT. 2020 / 18H - Site Boffrand


Inscription obligatoire pour assister à la conférence en présentiel

(réservée aux étudiants et personnels de l'école d'architecture de Nancy)



Henri Chaumont est diplômé de l'Institut Supérieure d'Architecture de la Ville de Liège en 1981, il suit également une formation à la menuiserie de père en fils.
Architecte indépendant depuis 1981, Henri Chaumont enseigne également à l'Institut Supérieur d'Architecture Lambert Lombard de Liège depuis 1982, maintenant faculté d'architecture de l'Uliége. Il est titulaire de deux ateliers en master 1 et en master 2 :
  • Espace, structure et expérimentations
  • Site, exploration et pratiques sensibles
Henri Chaumont partage deux valeurs liées à l'architecture et l'espace que sont
"la liberté de l'artisan" et "la forme vivante" :

Liberté de l'artisan

L'architecture s'élabore sans prescriptions dans le cadre d'une exigence centrale, celle de l'exploration artistique sans préjugés et dans un détachement le plus prononcé possible par rapport aux courants stylistiques ou idéologiques.
Le projet d'architecture est une puissance synthétique, il fait agir sans préséance la pensée, l'intuition, l'imagination, la sensibilité, la rigueur de la précision, le savoir-faire technique. Il n'y a pas d'un côté l'instinct qui serait au départ de toute production artistique et ensuite canalisé rationnellement vers un produit fini ou une seule analyse pointue à l'origine du projet qui devrait immanquablement se nourrir d'un regard spontané. Dans tous les cas la forme serait désincarnée soit dans une rigueur pragmatique ou dans un épuisement formaliste.
Nous agissons tout entier, non fragmenté. Le projet est une action globale et volontaire par lequel l'architecte fait part de ses facultés de proposition.
Un cheminement se dessine et met progressivement en évidence une démarche personnelle, une liberté d'approche et une sincérité accrue.

S'opère alors tout au long de ces années une recherche continue et approfondie en grande dimension: celle des constructeurs.


La forme vivante

La composition de l'espace s'appuie sur différentes impulsions, variées et nombreuses: une relation particulièrement riche avec le maître de l'ouvrage ,la connaissance approfondie d'un programme, l'attirance pour une matière, le désir particulier d'une structure, une intuition d'espace, un souvenir de fragment de nature,la lecture inattendue  du projet à travers le trait spontané, le rapport physique à l'espace. Le projet existe surtout au delà de la réponse simplement adéquate  aux contingences matérielles et objectives.
Le travail approfondi- par le trait - sur la forme et son caractère conduit le dessinateur là où il ne soupçonnait pas nécessairement se rendre.
Le projet d'architecture est une transcription sentimentale, une manifestation de ce qui retient son souffle, de ce qui s'est fondu dans les relations spatiales complexes, les surfaces et volumes qui commencent à s'exprimer sous le trait.





 

Actualité école

Conférence Djuric-Tardio

DENSIFICATION ÉCO-MAITRISÉES

MAR. 20 OCT. / 18H - Site Boffrand

Conférence Djuric-Tardio

DENSIFICATION ÉCO-MAITRISÉES
LES MUTATIONS URBAINES ET RURALES
PAR DES MÉTHODES CONTEXTUELLES
 
CAROLINE DJURIC - MIRCO TARDIO

Architectes / Djuric-Tardio Architecture

MAR. 20 OCT. 2020 / 18H - Site Boffrand

 

Inscription obligatoire pour assister à la conférence en présentiel

(réservée aux étudiants et personnels de l'école d'architecture de Nancy)





Caroline Djuric et Mirco Tardio s'associent en 2004 pour créer l'agence Djuric-Tardio Architectes, en privilégiant deux axes de recherche : l'architecture éco-durable et la densification urbaine et périurbaine.

Au fil de ses projets, l'agence Djuric-Tardio Architectes développe une «charte» de principes pour développer l'habitat sur des bases sociales, durables et bas carbone. Un objectif qui s'illustre à l'échelle individuelle avec leurs maisons urbaines : denses en surface, performantes en énergie, évolutives dans le temps et l'usage et dont la compacité n'interdit pas l'impression d'un certain déploiement.

Actuellement, l'agence développe différents projets de réhabilitations : bureaux en zone industrielle ; programmes de logements et commerces; crèches modulaires et temporaires en zones urbaines et rurales ainsi que des projets neufs et des réhabilitations pour des bailleurs sociaux parisiens et pour la Ville de Paris. L'agence a livré cette année un bâtiment complètement démontable en modules bois, se trouvant actuellement dans le Jardin du Luxembourg pour un programme de crèche. La logique était de pousser la préfabrication dans la construction pour concilier coût et construction biosourcée tout en rendant les bâtiments extrêmement réversibles et reconfigurables.

Mirco Tardio enseigne la théorie de l'architecture et du projet en Master à l'École d'Architecture de Paris-Belleville, son approche concerne particulièrement les sujets bas carbone et bioclimatiques.

L'agence Djuric-Tardio Architectes est lauréate de plusieurs prix et distinctions :
  • Lauréat de l'Europan 7 - 2004
  • Lauriers du Bois 2012 - catégorie Maison en ville
  • Mention spéciale du jury concours Futurs Possibles - 2014
  • Prix spécial INNOVATION cdCLAB-Caisse des dépôts - 2016
  • Prix régionnal de la Construction Bois 2020, section "bâtiments modulaire démontables" (projet Jardin du Luxembourg)
  • Projet bibliothèque pour la ville de Helsinki exposé au MOMA de New York
  • Concept de crèche modulaire et temporaire Sticks exposée ua Musée MAXXI à Rome (2014)

 

Actualité école

Conférence Guillaume Lefèvre

Rebâtir après l'incendie. Modernité versus patrimoine.

MAR. 06 OCT / 18H - Site Boffrand

Conférence Guillaume Lefèvre



Rebâtir après l'incendie.
Modernité versus patrimoine.
LE CAS DE LA CATHÉDRALE DE METZ À LA FIN DU XIXe SIÈCLE
 
GUILLAUME LEFÈVRE

Architecte des bâtiments de France
Conservateur de la cathédrale de Metz

MAR. 06 OCT. 2020 / 18H - Site Boffrand



Inscription obligatoire (réservée aux étudiants et personnels de l'école d'architecture de Nancy)




 


Diplômé de l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville en 2005 et de l'école de Chaillot depuis 2009, Guillaume Lefèvre est architecte des bâtiments de France et conservateur de la cathédrale de Metz.
Guillaume Lefèvre a commencé à travailler en tant qu'architecte du patrimoine, collaborateur de Bruno Decaris, architecte en chef des monuments historiques.

Lauréat du concours d'architecte et urbaniste de l'État dans la spécialité patrimoine, il intègre la fonction publique en tant qu'architecte des bâtiments de France, adjoint au chef de service de l'unité départementale de l'architecture et du patrimoine (UDAP) du Val-de-Marne.

Il rejoint ensuite durant cinq ans le Centre des Monuments Nationaux en tant que conservateur des monuments nationaux où il assure en autre la conservation d'édifices prestigieux tel que le Panthéon, l'Arc-de-Triomphe, les remparts de Carcassonne ou l'abbaye du Thoronet.

Depuis 2016, Guillaume Lefèvre dirige l'UDAP de la Moselle au sein de la direction régionale des affaires culturelles du Grand Est.

En tant que conservateur de la cathédrale de Metz, il publie plusieurs articles sur la cathédrale :
  • « Restaurer, créer, aménager : La restauration de la cathédrale par l'Etat de   1945 à nos jours », « L'incendie de la cathédrale de Metz en 1877 »
  • Metz, la grâce d'une cathédrale, éditions de la Nuée Bleue - 2019
  • « Metz-Paris Une histoire croisée entre les cathédrales de Saint-Etienne de Metz et Notre-Dame de Paris » revue l'Austrasie - mars 2020




 

 




 

     

    Actualité école

    Habiter et vieillir 3

    Domus Lab

    2020/2021

    Habiter et vieillir 3




    Pour cette nouvelle édition du DomusLab, les étudiants de l'école d'architecture de Nancy s'installent dans un quartier des 30 Glorieuses à  Essey-lès-Nancy (54) pour explorer les champs possibles de l'habitat collectif à travers les questions du vieillissement


    Pendant plusieurs mois, 8 étudiants en 2e année de cycle Master implantent leur atelier de projet dans un appartement d'un ensemble des 30 glorieuses mis à disposition par le bailleur départemental mmH (Meurthe-et-Moselle Habitat)  Rencontres, échanges avec les habitants seront au coeur du dispositif.

    Pour suivre l'avancée de l'atelier, rendez-vous sur instagram : domus_lab_

    Lundi 28 septembre 2020, le lancement de ce dispositif a été organisé en présence de :
    Valérie Beausert-Leick, présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
    Michel Breuille, maire d'Essey-lès-Nancy,
    Lionel Mahuet, directeur général de Meurthe-et-Moselle Habitat (mmH),
    Gaëlle Perraudin, directrice de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy,
    Nadège Bagard, maître de conférence en charge de l'étude,
    et les étudiants en architecture de Master 2

    Reportage sur RCF - émission près de chez Vous - 29/09/2020


    Ce projet est réalisé dans le cadre de la convention triennale de partenariat signée entre l'école d'architecture de Nancy et le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2018 qui encadre des actions liées notamment à l'adaptation du cadre de vie et de la prise en compte des problématiques de notre société.

    « HABITER ET VIEILLIR #3 - Architecture et vieillissement, entre permanences et adaptations » est un atelier de l'expérimentation Domus Lab.
    En savoir + sur le Domus Lab









     

    Actualité école

    Grand prix Paris Match 2020

    Deux étudiantes de l'école récompensées

    Grand prix Paris Match 2020

     
    Charlotte Vincent et Eline Vollmer, deux étudiantes de l'école d'architecture de Nancy ont été selectionnés parmis 70 000 dossiers pour faire partit des 13 finalistes.

    Les photoreportages qu'elles ont présentée sont issues d'une sélection de leurs travaux réalisés en 2019 dans le cadre du cours de reportage photo de Licence 2 encadré par l'enseignante Ethel Buisson.
     
    • Charlotte Vincent a remporté le prix du public avec son photoreportage intitulé "T10L2".
    Retrouvez son photoreportage à ce lien


     
    • Eline Vollmer a remporté une médaille pour sa position de finaliste avec son photoreportage intitulé "cyclodanse".
    Retrouvez son photoreportage à ce lien


     

    Actualité école

    Nouvelle direction // Laboratoire MAP-CRAI

    Arrivée de la nouvelle direction scientifique du laboratoire.

    depuis le 1er août 2020.

    Nouvelle direction // Laboratoire MAP-CRAI



    Cet été, après la départ de Gilles Halin à la direction scientifique du laboratoire MAP-CRAI, une nouvelle équipe de direction a été élue.
    Désormais, ce sont Julien Meyer et Tommy Messaoudi, tous deux enseignants-chercheurs à l'ENSA-Nancy, qui occupent les fonctions de directeur et directeur adjoint du laboratoire.
    Ils ont pris officiellement leurs nouvelles fonctions le 1er août 2020.

     

    Les actualités du laboratoire MAP-CRAI sont à retrouver à cette adresse:

    http://fujiyama.crai.archi.fr/wp-crai/

    Voir +