Conférences

DES CHANTIERS DESSINÉS

FRÉDÉRIC CHAUME - DESSINATEUR / GRAVEUR

MARDI 24 SEPTEMBRE 2019 / 18H SITE BOFFRAND

DES CHANTIERS DESSINÉS

DES chantiers dessinés
FRÉDÉRIC CHAUME - ARTISTE DESSINATEUR / GRAVEUR
 



MARDI 24 SEPTEMBRE 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
Entrée libre



Artiste, dessinateur et graveur, Frédéric Chaume étudie l'apprentissage du dessin et de la peinture académique à l'École des Beaux-Arts de Troyes de 1982 à 1985, il entreprend ensuite jusqu'en 1995 des études d'architecture d'intérieur à l'École Camondo à Paris.
C'est en 1998 que Frédéric Chaume se lance dans des projets d'architecture et d'architecture d'intérieur en freelance à Paris.


Vingt ans plus tard, après de nombreux projets, voyages et expositions, Frédéric Chaume s'est spécialisé dans la valorisation des chantiers et des transformations urbaines par le dessin et la gravure.

Dans le cadre de sa conférence, Frédéric Chaume parlera de son projet baptisé Par la ville les chantiers, et de sa volonté de témoigner par le dessin de l'activité humaine sur les chantiers, une manière de s'impliquer, et de nous questionner sur notre relation à l'image, sur le temps nécessaire pour la compréhension d'un lieu et la représentation de l'architecture aujourd'hui.


Ce projet qui trouve son origine au printemps 2013 à Berlin avec la reconstitution du Berlinerschloss sur l'île aux Musées.
Après les gravures réalisées sur de grands chantiers tels que ceux du Tribunal et de la Philharmonie de Paris, réalisée entre 2014 et 2016, le projet s'enrichit depuis novembre 2017 avec la construction du futur siège du groupe Le Monde, situé le long de la gare d'Austerlitz.
Suivre sur la durée la naissance d'un bâtiment au coeur de la ville, se mêler aux constructeurs, raconter leur quotidien ou l'arrivée d'une pièce ... tel sont les motifs du travail qui débute en dessin sur le site, au moyen de différentes techniques (pierre noire, encre, aquarelle ...) et aboutit en atelier par la composition de gravure sur cuivre.

Ce projet offre l'occasion de restituer la beauté du travail préalable à l'émergence d'une architecture, et de rendre hommage aux ouvriers, bâtisseurs de nos villes.



Télécharger l'affiche



 

Actualité école

Semaine intensive de dessin d'architecture

Du 9 au 13 septembre 2019

Semaine intensive de dessin d'architecture

Les fondamentaux du dessin d'observation in situ

Dessiner c'est d'abord se situer dans l'espace, percevoir par les sens, ressentir.

La nouvelle promotion d'étudiants en 1ère année de cycle licence commence sa formation par une initiation au dessin d'observation in situ.

Chaque jour de la semaine au sein de la ville, les nouveaux étudiants appréhenderont plusieurs types de dessins enseignés à l'école d'architecture : appréhension des conditions spatiales, statiques ou dynamiques, représentation géométrale d'objets, dessins instinctifs, apprentissage des perspectives et des échelles, restitution de l'atmosphère d'un lieu.

A l'occasion de cette semaine pédagogique, les nancéiens qui croiseront les étudiants pourront découvrir leurs premiers travaux qui seront exposés chaque jour au sein de l'école.
Cette semaine pédagogique est organisée en partenariat avec Clairefontaine






 

Conférences

Bulle d'utopie

Le Muséumotel de Pascal Haüsermann à Raon l'Étape

SAMEDI 21 SEPTEMBRE / 18H / SENONES

Bulle d'utopie

 

Samedi 21 septembre à 18h
Grande bibliothèque de l'abbaye de Senones

Cécile Demange, architecte DPLG, enseignante à l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy et Alexandra Schlikling, architecte diplômée d'État et docteure en architecture présenteront leur travail de recherche sur le projet des années 1960/70, aujourd'hui en quête d'un nouveau souffle.

La maison-bulle, la maison Barbapapa, souvent décrite comme une tentative de créer une architecture totale, le Muséumhotel est aussi une douce utopie dont les formes font écho à un rêve d'architecte des années 70.
Alors maîtrise totale de l'espace ou espace ouvert et plein de possible ? L'ancien hôtel de Raon l'Etape mérite quelques éclairages. Concept, idées, mais aussi techniques et matériaux se combinent au service d'un bâtiment unique.

Conférence organisée par l'association Helicoop.

Actualité école

Atelier de projet in situ à Lunéville

Atelier de projet in situ à Lunéville

Cet été la ville de Lunéville a affiché au centre ville son partenariat avec l'école d'architecture de Nancy pour l'atelier de projet Architecture Ingérieurie Environnement (AIE) encadré par les enseignants Rémi Rouyer et Sébastien Rinckel. 
Pendant 2 ans les étudiants de l'école d'architecture ont travaillé in situ sur le devenir de l'habitat en coeur de ville.




L'école a réalisé un reportage en juin dernier dans l'atelier au centre historique de Lunéville pour présenter l'enseignement et les travaux des étudiants

Actualité école

Exposition Agence Cartignies-Canonica

Exposition Agence Cartignies-Canonica



Exposition "Agence Cartignies-Canonica : architectures proches, pour une culture de la conception" à la Maison du Parc, Lajoux (39) du 12 juillet au 18 août 2019

Le vernissage de l'exposition a lieu vendredi 12 juillet à 18H, suivi d'une conférence de Karine Thilleul, enseignante-chercheure du Laboratoire d'Histoire de l'Architecture Contemporaine (LHAC) de l'école d'architecture de Nancy et commissaire de l'exposition.

Entrer dans une agence d'architecture, mettre en lumière les processus de conception, pénétrer au coeur des logiques dont se nourrit le projet : tels sont les enjeux de cette exposition, qui propose une rétrospective sur le travail d'Alain Cartignies et Marie-José Canonica au travers de dix-sept édifices. Établis à Bruyères, dans les Vosges, depuis 1977, les deux architectes ont conçu au cours de leur carrière plus de deux cents projets, très souvent dans le cadre de concours publics ; une centaine d'entre eux ont été réalisés, dont nombre ont été récompensés par des prix et publiés.

Télécharger l'invitation

Actualité école

Résidence d'architecte

Appel à résidence d'architecte au collège Robert Géant de Vézelise

Résidence d'architecte



L'appel à candidature pour la résidence d'architecte est ouvert aux collectifs d'architectes ou titulaires du diplôme d'état d'architecte.
La résidence vise à diffuser la culture architecturale auprès d'un jeune public et de les sensibiliser à l'architecture, l'urbanisme et l'environnement.

Le cahier des charges est disponible sur demande par mail à valorisation@nancy.archi.fr jusqu'au 1er août 2019.

La date limite de dépôt des candidatures est le 7 septembre 2019.

Télécharger la présentation

Actualité école

Concours Acier 2019

Troisième ex aequo pour les étudiants de l'école d'architecture

Concours Acier 2019

Les étudiants de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy figurent au palmarès de l'édition 2019 du Concours Acier.
 
Face à 12 finalistes le 3 juin 2019, les élèves de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy ont dû faire preuve de créativité et de pertinence pour utiliser les techniques et esthétiques de l'acier afin d'imaginer et concevoir "une structure d'accueil en deux temps, trois mouvements" soit, concevoir une structure capable de répondre à un besoin d'usage temporaire, qui par sa flexibilité a vocation à s'inscrire dans la pérennité.

Les étudiants de M1 encadrés par Pascal Breda : Sarah Zwahlen, Adrien Simon et Hiba El Ghali ont remporté le troisième prix ex aequo avec leur projet : "Scales".


Présentation du projet SCales :
Dans un contexte de dérèglement climatique, avec une augmentation des sinistres dus à l'eau (inondations, montées des eaux, tempêtes), il est essentiel de construire en prenant en compte ces nouvelles contraintes. Le bidonville de Makoko, un bidonville de la ville de Lagos, installé sur l'eau abrite 150 000 habitants et est régulièrement sujet à des destructions dues aux importantes intempéries. Le but est de développer un système d'architecture flexible répondant aux enjeux climatiques, tant à court qu'à long terme.
Le premier élément du module est la barge flottante. Elle est construite sur place à base de bidons de stockage en acier récupéré dans les débris des différentes destructions. Vient ensuite l'ossature : une structure en accordéon constituée de portiques de tôle d'acier pliée. Ceux-ci prennent la forme de profilés en U. Les chevrons permettant de faire la charpente de la toiture sont réalisés également en profilés en U. Ils sont articulés afin de pouvoir pivoter et créer une ossature de plancher. De cette manière, il est ensuite possible de superposer un deuxième module sur la structure initiale.
Le couvrement est réalisé avec des cadres acier sur lesquels est soudé un grillage fin. Il sert de support pour venir fixer les écailles de couvrement réalisées sur site grâce aux plaques métalliques trouvées à proximité. Il s'agit une nouvelle fois de pouvoir valoriser la filière locale. Les modules s'agenceront entre eux et seront fixés les uns aux autres afin qu'ils puissent se stabiliser. Ces différents modules créeront une digue de protection en bordure du bidonville afin de briser les vagues. Ils peuvent accueillir du logement, mais aussi d'autres types de programmes tels des commerces, des services…








+ d'informations
Site Concours Acier 2019
 

Actualité école

Concours enseignants-chercheurs 2019

Listes des admissibles

Actualités diverses

Agenda été 2019

Une sélection d'événements Architecture dans le Grand Est et ailleurs...

Agenda été 2019

UNE SéLECTION D'événements architecture

/// Exposition / maquettes d'architecture
Musée départemental d'art ancien et contemporain – Epinal (88)
Du 5 juillet au 20 septembre

→ Jeudi 4 juillet / 18h30 / vernissage
Exposition proposée par la Maison de l'Architecture de Lorraine et l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy en partenariat avec le musée départemental d'art ancien et contemporain de la ville d'Épinal.
Les étudiants de 3e année de cycle Licence réalisent chaque année différentes maquettes d'un édifice construit au XXe ou au XXIe siècle, dans le cadre du cours Architecture contemporaine : critique et expérimentation encadré par Karine Thilleul. Après une phase de documentation et de visites, ils procèdent à la fabrication de maquettes dans un matériau imposé : le bois. Au-delà de la recherche d'une forme de réalisme, la maquette se présente comme un outil de lecture analytique et critique d'une oeuvre.
+ d'infos sur le musée
 
/// Exposition  /  20 ans ! Dans les coulisses du musée des Beaux-Arts de Nancy
Place Stanislas - Nancy (54)
Jusqu'au 18 août

Il y a 20 ans, le musée des Beaux-Arts de Nancy ouvrait à nouveau ses portes au public après 10 années de travaux. Derrière les ors rocailles de la façade bâtie par Emmanuel Héré et dans le prolongement de l'extension des frères André inaugurée à l'ère de l'Art déco, l'aile moderne conçue par l'architecte Laurent Beaudouin, ancien enseignant de l'école d'architecture de Nancy, venait enrichir cet édifice palimpseste. Doublement des espaces d'exposition, redéploiement des collections : le musée inaugurait en même temps une nouvelle page de son histoire.
+ d'infos
 
/// Exposition / Agence Cartignies-Canonica : architectures proches, pour une culture de la conception
Maison du Parc, Lajoux (39)
du 12 juillet au 18 août

→ Vendredi 12 juillet à 18h / Vernissage et Conférence de Karine Thilleul, enseignante-chercheure du Laboratoire d'Histoire de l'Architecture Contemporaine (LHAC) de l'école d'architecture de Nancy et commissaire de l'exposition.
Entrer dans une agence d'architecture, mettre en lumière les processus de conception, pénétrer au coeur des logiques dont se nourrit le projet : tels sont les enjeux de cette exposition, qui propose une rétrospective sur le travail d'Alain Cartignies et Marie-José Canonica au travers de dix-sept édifices. Établis à Bruyères, dans les Vosges, depuis 1977, les deux architectes ont conçu au cours de leur carrière plus de deux cents projets, très souvent dans le cadre de concours publics ; une centaine d'entre eux ont été réalisés, dont nombre ont été récompensés par des prix et publiés.
 
/// Exposition / Au pays des sept nervures de Laurent Gapaillard
Bibliothèque multimédia intercommunale Épinal (88)
jusqu'au 24 août

L'illustrateur Laurent Gapaillard présente dans les oeuvres exposées des paysages mêlant nature et architecture. La végétation est omniprésente, sauvage, immense et donne vie à des univers fantastiques et inimaginables. Ces toiles d'encre de chine et lavis font voyager dans un imaginaire où le monde n'est plus à l'échelle humaine mais à l'échelle des forces démesurées de la nature.
+ d'infos
 
/// Exposition / Chambord 1519-2019, l'utopie à l'oeuvre
Château de Chambord (41)
jusqu'au 1er septembre

L'école d'architecture de Nancy fait partie des 18 autres écoles sélectionnées aux quatre coins du monde par le jury présidé par Dominique Perrault, Grand prix national de l'architecture, dans le cadre du concours international Chambord inachevé. L'enjeu du concours, lancé par le Domaine national de Chambord, était d'imaginer autant de fictions architecturales à partir de l'oeuvre exceptionnelle de François Ier et Léonard de Vinci. Ces fictions sont présentées dans l'exposition L'utopie à l'oeuvre qui célèbre les 500 ans de la fondation du château. #TwinC est une fiction architecturale originale composée par une équipe de l'école, une aventure qui hybride quelques icônes internationales de l'architecture française pour propulser un « château dans le ciel ».
+ d'infos
 
/// Apéro-Conférences  / cycle l'Habitat des Vacances
→ La ville de l'an 2000: La Grande Motte de Jean Balladur
Présenté par Franck Kirch, artiste - photographe.

La Grande Motte, cité d'une civilisation ayant atteint le stade du progrès ultime, cité proclamant la fin d'une immense douleur millénaire. La douleur du travail effacée sous les douceurs d'un ensoleillement éternel..
Au Royal Royal, 22 rue Mon désert à Nancy(54) / Mardi 2 juillet à 19h15

→ La maison de vacances minimale, des premiers congés payés au développement des loisirs
Présenté par Karine Thilleul, Maître de conférences associée, chercheure au LHAC, école d'architecture de Nancy

1936 : le Front populaire instaure les congés payés pour tous les salariés.
Les vacances à la campagne ou en bord de mer, auparavant réservées aux classes aisées, se démocratisent. Dès lors, les architectes débutent de nombreuses réflexions autour de projets de maisons de vacances minimales.  
Au 7/7 Café , 7 bis rue Sainte Marie à Metz (57) / Jeudi 4 juillet à 19h30
Organisés par la Maison de l'architecture de Lorraine
Suivre la Maison de l'architecture de Lorraine sur Facebook
 
/// Visite / Maison Jean Prouvé
4-6 rue Augustin Hacquart, à Nancy (54)
sur réservation, jusque fin septembre

La maison de Jean Prouvé est une icône du XXe siècle pour les amateurs d'architecture et de design. Construite par lui en 1954, elle se trouve sur les hauteurs de la ville. Installée sur un terrain en pente jugé inaccessible, elle illustre l'ingéniosité des principes constructifs de Jean Prouvé : simplicité de la conception, légèreté des matériaux, rapidité de l'assemblage.
+ d'infos
 
/// Circuit / loges de vigne Architecture et Champagne
Territoires de Châlons-en-Champagne (51)
Au coeur des paysages de la champagne, inscrits au Patrimoine Unesco depuis 2015, les Universités d'été Architecture et Champagne organisées en juillet depuis 3 ans donnent l'occasion unique à des étudiants architectes de concevoir et fabriquer des micro-architectures qui réinventent les loges de vignes, un patrimoine viticole méconnu mais nécessaires aux vignerons. Déjà 14 loges sont à découvrir dans les communes de Champagne au gré de promenades. La prochaine édition des Universités d'été commencent le 12 juillet et rassembleront des étudiants pour de nouvelles conceptions.
Organisées par l'Agglomération de Châlons-en-Champagne, en partenariat avec l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy et la Maison de l'architecture de Champagne-Ardenne
Localiser, découvrir les loges de vignes et accéder au circuit

/// Découverte / micro-architectures Défis du Bois 3.0
Jardin botanique Jean-Marie Pelt de Villers-lès-Nancy (54)
10 micro-architectures, pavillons de contemplation, réalisées lors de la semaine intensive des Défis-du Bois 3.0 par des étudiants architectes, ingénieurs et compagnons du devoir en 2018 jalonnent le jardin botanique Jean-Marie Pelt de Villers-lès-Nancy.  Réalisés en une semaine, ces abris pérennes sont fidèles à l'éthique des Défis du bois : poétiques, humains et soutenables.
Découvrir les Défis du Bois
 
/// Exposition / Un paysage de l'excellence, trois figures de l'architecture française : Frédéric Borel, Marc Barani, Jean Marc Ibos & Myrto Vitart
Cité de l'architecture et du Patrimoine – Paris (75)
jusqu'au 16 septembre

Trois univers mis en scène tout au long de cette exposition rythmée par un enchaînement de séquences qui présentent trois figures qui se sont vu décerner le Grand Prix national de l'architecture et qui appartiennent à une même génération tout en se démarquant par la différence de leur approche. Dans la logique de cette époque charnière, au passage du siècle, les trois équipes ont été confrontées à la question de la transformation, avec notamment la mutation d'une usine en école d'architecture à Paris pour Borel, celle d'un tri postal en palais des congrès à Nancy pour Barani, celle d'un silo en médiathèque à Strasbourg pour Ibos & Vitart.
+ d'infos
 
/// Exposition / Habiter la couleur  de Florence Cosnefroy
association La Première Rue – Cité radieuse le Corbusier – Briey (54)
jusqu'au 26 septembre

Par la couleur, Florence Cosnefroy établit un trait d'union entre les différentes Unités d'Habitation Le Corbusier. L'artiste a rencontré les habitants de l'Unité d'Habitation Le Corbusier de Firminy en 2014, de la Cité radieuse de Marseille en 2016, de la Maison radieuse Le Corbusier de Rezé en 2017 et de la Corbusierhaus - Unité d'Habitation Le Corbusier de Berlin en 2018. Pour chaque site, Florence Cosnefroy a développé une installation colorée et une oeuvre participative avec les habitants, en lien avec la polychromie de Le Corbusier.
+ d'infos
 
/// Exposition  / Les hôtels particuliers langrois du XVIe au XIXe siècle
Maison Renaissance,  20 rue du cardinal Morlot - Langres (52)
jusqu'au 6 octobre

Langres compte un peu plus d'une centaine d'hôtels particuliers. Ces demeures d'exception, bâties et habitées par une élite locale, marquent au moins depuis le XVIe siècle le paysage urbain.
+ d'infos

A retenir à la rentrée :
Journée inaugurale de l'école d'architecture de Nancy – mardi 17 septembre
Journées européennes du patrimoine -  21 et 22 septembre
Journées nationales de l'architecture – du 18 au 20 octobre avec La Folle journée de l'architecture - samedi 19 octobre

Expositions

EXPOSITION MAQUETTES D'ARCHITECTURE

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE : CRITIQUE ET EXPÉRIMENTATION

EXPOSITION MAQUETTES D'ARCHITECTURE

EXPOSITION MAQUETTES D'ARCHITECTURE 
DU 5 JUILLET AU 20 SEPTEMBRE 
MUSÉE DÉPARTEMENTAL
D'ART ANCIEN ET CONTEMPORAIN - EPINAL

→ VERNISSAGE JEUDI 4 JUILLET 2019 / 18H30

Exposition proposée par la Maison de l'Architecture de Lorraine et l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy en partenariat avec le musée départemental d'art ancien et contemporain de la ville d'Épinal.
 
Les étudiants de Licence 3 réalisent chaque année différentes maquettes d'un édifice construit au XXe ou au XXIe siècle, dans le cadre du cours Architecture contemporaine : critique et expérimentation encadré par Nadège Bagard, Pierre Maurer et Karine Thilleul.
Après une phase de documentation et de visites, ils procèdent à la fabrication de maquettes dans un matériau imposé : le bois. Au-delà de la recherche d'une forme de réalisme, la maquette se présente comme un outil de lecture analytique et critique d'une oeuvre.


+ d'informations
Tarifs & horaires : www. museedepartemental.vosges.fr  
1 Place Lagarde, 88000 Épinal

Actualités architecture

appel a idées CAUE88

IDÉES D’HABITAT POUR UN IDÉAL HABITÉ

à l’intention des étudiants et jeunes diplômés en architecture, aux architectes...

appel a idées CAUE88

A l'occasion de son 40ème anniversaire, le CAUE des Vosges organise un appel à idées à l'intention des étudiants et jeunes diplômés en architecture, aux architectes ainsi qu'aux professionnels de l'aménagement du cadre de vie : paysagistes-concepteurs, urbanistes, architectes d'intérieur, designers, ingénieurs, thermiciens… IDÉES D'HABITAT POUR UN IDÉAL HABITÉ propose quatre sujets développant chacun une problématique, un lieu d'expérimentation, un récit de vie :

 

1 – Le patrimoine, une chance pour la campagne ? La ferme vosgienne à l'heure du défi écologique…

2 – Le PLUi : la fin du développement des villages ou l'opportunité d'un renouveau ?

3 – Retrouver une mixité : un enjeu de la revitalisation des bourgs-centres ?

4 – Quand le jardin faisait la ville… ou les cités ouvrières : un modèle pour les quartiers de demain ?

 

Les contributions feront l'objet d'une présentation publique et d'une publication. L'appel à idées désignera et primera un lauréat par sujet. >> Infos et inscriptions sur www.caue88.com


 

Conférences

Conférence inaugurale Corinne Vezzoni

TERRES RARES

Mardi 17 Sept. 2019 / 19H / Centre des congrès Prouvé

Conférence inaugurale Corinne Vezzoni

Conférence inaugurale : terres rares
CORINNE VEZZONI - AGENCE VEZZONI ET ASSOCIÉS (MARSEILLE)



MARDI 17 SEPTEMBRE 2019 19H / CENTRE DES CONGRÈS PROUVÉ / NANCY


 

Architecte talentueuse basée à Marseille, distinguée à maintes reprises, Corinne Vezzoni a répondu à l'invitation de l'école d'architecture de Nancy et sera la marraine de la nouvelle promotion d'étudiants de l'école 2019/2020.


Outre ses rencontres avec les jeunes diplômés et les étudiants de l'école d'architecture de Nancy, Corinne Vezzoni donnera une conférence publique au Centre Prouvé intitulée "Terres rares" où à travers la présentation de son travail, de ses valeurs, elle s'interrogera sur le devenir des territoires, l'expérimentation de nouvelles densités et l'organisation des villes au bénéfice de la qualité de vie.
 

L'urbanisation envahit l'équivalent d'un département français tous les sept ans. En France, tout est à priori constructible, sauf les zones classées. Et si cela devenait le contraire ?  Si tout devenait inconstructible Et si pour construire il fallait donner la preuve qu'il n'y a pas d'autre solution. Rendre inconstructible ce qui est encore naturel obligerait à voir la réalité autrement. Alors un autre regard serait porté sur le territoire.
Alors chacun découvrirait que la ville et surtout sa périphérie sont des gisements de densification urbaine et humaine. Chacun serait attentif aux mutations des “zones commerciales” qui défigurent les entrées de villes, attentif à la vacance des centres anciens privés de vie qui dépérissent dans les régions. Alors chacun saurait que l'extension sans fin des lotissements n'est pas inéluctable. 

Utopie, bien sur ! Pas vraiment, d'autres pays ont fait des choix différents, les grandes surfaces de périphérie n'existent pas et restent au coeur des villes. Il existe des exemples convaincants de mixité, de surfaces commerciales associées à des bureaux, des logements, ou des hôtels. La superposition évite l'étalement, libère le sol, préserve sa porosité, favorise la nature, promeut l'agriculture. Au terme de ce processus vertueux et économe c'est l'homme qui y trouve son compte.

Retour d'un processus du rapport respectueux des territoires qui accueillent les populations. Il faut imaginer autrement l'habitat, proposer des alternatives aux grappes de lotissements qui tissent les villes àperte de vue. Si les citadins continuent à fuir les villes pour retourner à la campagne, il existe d'autres moyens pour leur offrir un petit morceau de nature. Il faut éviter la dispersion de l'habitat, la transformation des espaces naturels en routes et parkings, bannir l'isolement amplificateur des déplacements en voiture.

Partout en Europe se multiplie les exemples de nouvelles densités. Au grignotage implacable des campagnes, la ville dense est la seule réponse. Pas une densité́ du portefeuille et des intérêts immédiats, mais une densité́pensée, organisée, comme ont pu l'être certaines révolutions urbaines des époques passées. Il est impératif que la ville dense, à travers sa beauté́retrouvée, puisse à nouveau porter l'émotion et le rêve. Il est impératif de mutualiser, d'économiser, de densifier pour dépenser au plus juste les surfaces naturelles proches du coeur des villes et ce pour le “bonheur” des hommes.

Télécharger l'affiche de la conférence

En savoir plus sur Corinne Vezzoni
Lauréate du prix Femme architecte 2015 et des Born Awards France 2018, Corrine Vezzoni exerce en tant qu'architecte associée au sein de l'agence Vezzoni et associés qu'elle à créee en 2000 avec Pascal Laporte et Maxime Claude.
Parallèlement, Corinne Vezzoni enseigne à l'Université de Provence en Master aménagement et urbanisme, elle est également invitée des écoles des Arts et Métiers et de Polytechnique Marseille Château-Gombert.

Elle s'est notamment fait connaître par plusieurs réalisations au coeur de Marseille en particulier le Centre de Conservation et de Ressources du MuCem. Nommée au Grand Prix national d'Architecture 2018,  elle se réfère volontiers au contexte paysager et urbain pour décrire son travail. Son agence a livré le Pôle judiciaire de Martigues au printemps 2018, l'emblématique The Camp, premier campus européen dédié aux technologies et aux nouveaux usages du futur, en septembre 2017 et le lycée Simone Veil, à Marseille. Ce dernier projet se caractérise par son architecture en restanques et a été conçu suivant les objectifs de la COP21 en matière d'énergie, d'économie du territoire, de construction, d'eau, de transformation du bâti et de sa pérennité.

https://www.vezzoni-associes.com/
 

Actualité école

Des étudiants d'Architecture Nancy primés au concours AQC

Des étudiants d'Architecture Nancy primés au concours AQC

Des étudiants d'Architecture Nancy primés au concours AQC
 
Pour la troisième année consécutive, l'école d'architecture de Nancy s'est distinguée lors du concours photo AQC 2019 "Les désordres dans le bâtiment, la preuve par l'image !".

Théo Dusang, étudiant en 3e année de cycle licence vient d'obtenir le 2e prix "Jeune regard décalé sur la pathologie" lors de l'édition 2019 du concours AQC.

A noter également, une photographie d'un autre étudiant de 3e année de cycle Licence, Alan Petit, sera diffusée dans la brochure officielle AQC.

Leur référent pédagogique dans ce projet est Christophe Huon, Maître de conférences associé à lécole d'architecture de Nancy.

Chaque année, l'Agence Qualité Construction organise un volet "Etudiant" pour son concours national spécialisé dans la prévention des désordres et l'amélioration de la qualité de la construction. Pour mémoire, Svetlana Prominskaïa (Premier prix 2017) et Alexandre Guérin (Prix spécial du jury 2018) avaient été précédemment récompensés.

Retour sur le palmarès

Plus d'informations sur les photographies
Fiche concours / Théo Dusang
Fiche concours / Alan Petit
 

Expositions

Exposition Horizons

Exposition du 14 au 26 juin

Vernissage le 13 juin à 18h30

Exposition Horizons

Exposition "Horizons" d'Audrey Macon
Du 14 au 26 juin 2019 à la Galerie Neuf, 9 rue Gustave Simon, Nancy


Dans le cadre de son cycle d'expositions Voir, faire et montrer, la Maison de l'Architecture de Lorraine propose, en partenariat avec l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy et la Ville de Nancy, de découvrir le travail d'Audrey Macon, étudiante en architecture.
Ce cycle a pour objectif de valoriser la production personnelle des étudiant(e)s ou jeunes diplômé(e)s de l'école d'architecture de Nancy, offrant un regard personnel sur l'architecture, la ville et le paysage.


L'exposition Horizons d'Audrey Macon, étudiante à l'école d'architecture de Nancy, a pour but de mettre en lumière des lignes fictives qui régissent la vision portée sur le monde.

Qu'elles soient courbes ou droites, interrompues ou continues, fines ou imposantes, toutes ces lignes composent l'Horizon. S'installe alors un jeu aléatoire propre à la nature où elles se croisent, se superposent, s'éloignent, se dilatent ou se fragmentent afin de composer les Horizons. C'est cette multitude de possibilités qui crée une richesse de paysages, tous plus uniques les uns que les autres. Au-delà de la forme, la ligne d'Horizon est une limite entre la terre et le ciel, entre un plein et un vide, entre ce qui mesurable et ce qui est immatériel.

Cette exposition est alors l'occasion d'interroger l'environnement ainsi que le regard porté mais également d'aborder un thème plus vaste et abstrait qu'est le paysage.



Télécharge l'affiche
 

Actualité école

Pourquoi bâtir encore ? Atelier d’architecture Eric Furnémont

Parution

Emeline Curien, chercheure au LHAC

Pourquoi bâtir encore ? Atelier d’architecture Eric Furnémont

 
Pourquoi bâtir encore ?
Atelier d'architecture Eric Furnémont
Emeline Curien,
chercheure au LHAC
Les éditions de la Province de Liège en partenariat avec la Fondation Bolly-Charlier

 
« Pourquoi bâtir encore? Parce que l'espace d'ici est le seul, et que l'espace nous manque. Respirer de l'Autre nous manque. »
Eric Furnémont

 

L'ouvrage d'Emeline Curien, enseignante à l'école d'architecture de Nancy, chercheure au laboratoire d'Histoire de l'architecture contemporaine (LHAC) interroge la nécessité d'ajouter à la masse des constructions existantes, signes de l'emprise de l'être humain sur la Terre, des architectures nouvelles. Mais c'est aussi et surtout une affirmation, la mise au jour de directions pour une action poétique, concrète et responsable dans le monde : mettre en oeuvre une écologie matérielle tout autant qu'une écologie spirituelle pour les communautés à venir, qui affronteront des catastrophes environnementales et sociales dont nous peinons à prendre la mesure.

Pour l'architecte Eric Furnémont, bâtir encore est un acte politique. C'est assumer que les rapports de forces sont inscrits dans l'espace, qu'ils sont aujourd'hui encore profondément inacceptables, et qu'il faut les modifier en profondeur en intervenant dans cet espace. Il faut bâtir encore, et autrement, pour forger d'autres relations avec ce qui nous entoure, faire de la place au désir et à la créativité comme forces de transformation du monde. Il s'agit de laisser exister l'ouvert, le plurivoque, le poétique, pour proposer des sentir autres et développer de nouveaux imaginaires, réinventer des structures économiques, sociales et politiques, des réseaux de solidarité et des savoir-faire artisanaux riches, des savoir-vivre pluriels. Construire donc, et ensemble, des maisons et des habitats groupés, des écoles à pédagogie alternative, des fermes ou des ateliers d'artistes… une architecture vivante et reliée.

Cet ouvrage s'accompagne d'un lien permettant de visionner le documentaire réalisé par Emilie Montagne « Organique. L'architecture d'Eric Furnémont. »

Ce livre est à découvrir à la médiathèque de l'école d'architecture de Nancy (2019, référence : 72 FURN, notice ArchiRès )

Il sort à l'occasion de l'exposition Pourquoi bâtir encore ? Atelier d'architecture Eric Furnémont présentée jusqu'au 30 juin à la Galerie Juvénal, Huy (Belgique)
Une exposition organisée par la Fondation Bolly-Charlier, en partenariat avec le Centre culturel de Huy

 

Conférences

Tolérance et rencontre, un regard sur la réhabilitation

FLORIAN GIROGUY - ARCHITECTE (AGENCE WILMOTTE)

MERCREDI 12 JUIN 2019 / 18H

Tolérance et rencontre, un regard sur la réhabilitation

Tolérance et rencontre, un regard sur la réhabilitation
FLORIAN GIROGUY - ARCHITECTE (AGENCE WILMOTTE)



MERCREDI 12 JUIN 2019 18H / SITE BOFFRAND / AMPHI 0.09
Entrée libre



 

Diplômé de l'école nationale supérieure de l'architecture et de paysage de Lille en 2007, Florian Giroguy oeuvre au sein de l'agence Wilmotte & Associés depuis 2013.

Dans son parcours professionnel Florian Giroguy s'applique à interroger le principe d'altérité et d'identité pour augmenter le sens et le contenu du projet architectural.
Evolutivité du lieu et des usages, expérience comme processus de conception, ou encore approche formelle, sont autant de champs qu'il explore à travers les différents projets menés actuellement au sein de l'agence Wilmotte & Associés.

Avec cette approche Florian Giroguy développe jusqu'à sa réalisation en 2017 le projet de reconversion de la Halle Freyssinet, une ancienne Halle de fret à Paris inscrite à l'inventaire des Monuments historiques devenue le grand incubateur de start-up au monde nommé STATION F.
Le modèle de l'incubateur STATION F préfigure la transformation de l'économie numérique et traduit l'évolution des modes de travail qui s'applique ici au cadre singulier d'un bâtiment classé monument historique.
De la rencontre de ces deux univers est né un dialogue qui a permis d'enrichir le contenu programmatique, les enjeux architecturaux et l'expression constructive.

La conférence de Florian Giroguy porte sur ce projet de transformation de la Halle Freyssinet en STATION F, qui marque l'aboutissement de trois années consacrées à un projet unique par sa programmation, son envergure et sa complexité.

Rencontre et tolérance.
Ces deux axiomes constitueront la ligne de conduite tenue par l'agence, de l'esquisse jusqu'au chantier, et permettront la réalisation d'un projet exemplaire récompensé par de nombreux prix.

Actualité école

Concours Escalier innovant

Parcours Design Numérique Architecture (DNA)

Restitution numérique des projets

Concours Escalier innovant

Création escalier innovant
Concours Stair design awards
 
Restitution numérique des projets
Parcours Design Numérique Architecture (DNA)
 


Dans le cadre du parcours Design Numérique Architecture (DNA) du master design, les étudiants ont participé au concours "Stair Design Awards" qui consiste à concevoir un escalier innovant en béton. Cet exercice a été réalisé dans le cadre du cours de modélisation paramétrique encadré par Elodie Hochscheid.

Les étudiants ont rendu compte de leurs projets directement en ligne, sur un site collaboratif. Chaque groupe a pu intégrer des vidéos, images animées, ou même directement des modèles 3D au sein d'une page du site pour ainsi rendre compte au mieux de l'aspect dynamique et évolutif de leur démarche de conception et de leur projet.

Découvir le site collaboratif et tous les projets des étudiants

Actualité école

Soutenance de thèse : Lucile Pierron

Architectures religieuses en Lorraine durant les Trente Glorieuses

ENSA Versailles

Soutenance de thèse : Lucile Pierron

Soutenance de Thèse
 
Lucile PierroN
enseignante, chercheure associée au LHAC

Architectures religieuses en Lorraine durant les Trente Glorieuses :
trois décennies d'expérimentations à l'épreuve de la modernité

Vendredi 7 juin 2019 à 14h30 | Salle des conseils
ENSA-Versailles 5, avenue de Sceaux // 78006 Versailles Cedex

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, émerge en France un mouvement de renouveau de l'architecture religieuse et de l'art sacré sous l'impulsion d'un clergé soucieux de repositionner l'Église au coeur de la création contemporaine. S'appuyant sur une liturgie réformée, la communauté religieuse s'engage dans l'édification de nouveaux lieux de culte, qui sont une occasion de mettre en oeuvre des formes audacieuses par l'emploi de techniques constructives innovantes. Particulièrement meurtrie par la guerre, la Lorraine devient le site d'une modernité réinventée, un territoire riche d'expérimentations architecturales, formelles, constructives et typologiques, pour lesquelles les réalisations de l'entre-deux-guerres en Suisse et en Allemagne font figure d'avant-garde.

Ce travail de thèse analyse les liens entre les aspirations de l'Église catholique, les contraintes imposées par le contexte de la Reconstruction et de l'urbanisation accélérée des territoires, et la réponse formelle et matérielle proposée par les concepteurs de l'époque.

Le corpus général concerne la production de cent dix-sept projets et réalisations conçus en Lorraine entre 1945 et 1975. Il se concentre sur les architectures les plus novatrices, tout en répondant à la volonté de proposer une palette d'objets diversifiés, tant du point de vue de leur histoire que de celui de leur matérialité. Les églises du corpus sont l'oeuvre d'architectes d'origines géographiques variées et à la notoriété multiple. En outre, ces réalisations, d'une envergure plus ou moins grande, s'inscrivent dans divers contextes géographiques : urbain, périurbain et rural. Croisant les approches quantitative et qualitative, ce travail s'articule autour de trois principaux champs de recherche : - les conditions de production de l'objet architectural : accès à la commande, financements, acteurs, etc. ; - les influences et la question de la réception, notamment au travers d'une étude des revues spécialisées et de la presse catholique ; - enfin, la matérialité de l'objet et sa réalité constructive.

Membres du jury
M. Paolo AMALDI, Professeur, École nationale supérieure d'architecture de Versailles, FRANCE - Directeur de thèse
Mme Catherine BRUANT, Chercheure titulaire, École nationale supérieure d'architecture de Versailles, FRANCE - CoDirectrice de thèse
M. Philippe DUFIEUX, Professeur, École nationale supérieure d'architecture de Lyon, FRANCE - Rapporteur
M. Gilles RAGOT, Professeur, Université Bordeaux Montaigne, FRANCE - Rapporteur
M. Gilles-Antoine LANGLOIS, Professeur, École nationale supérieure d'architecture de Paris Val-de-Seine, FRANCE - Examinateur
Mme Giulia MARINO, Architecte, École polytechnique fédérale de Lausanne, SUISSE - Examinatrice
M. Joseph ABRAM, Professeur, École nationale supérieure d'architecture de Nancy, FRANCE - Invité

Télécharger l'avis de soutenance
 

Actualité LHAC

Hors-série Patrimoine Mondial UNESCO des Cahiers du LHAC

Concepts, méthodes, outils et perspectives

En vente auprès du LHAC

Hors-série Patrimoine Mondial UNESCO des Cahiers du LHAC

Cahiers du LHAC / Hors-série
PATRIMOINE MONDIAL UNESCO
CONCEPTS, MÉTHODES, OUTILS ET PERSPECTIVES
Sous la direction de Lorenzo Diez et Pierre Maurer

18€

L'inscription sur la liste du patrimoine mondial : quelles connaissances scientifiques et compétences professionnelles afin d'oeuvrer au repérage des biens patrimoniaux, au projet et à la gestion qui les concernent ?

Ce numéro hors-série des Cahiers du LHAC constitue les actes de la journée d'étude internationale consacrée au Patrimoine mondial UNESCO, qui s'est tenue le 17 mai 2018 à Nancy. Cette rencontre a exploré des thématiques complexes, de la définition à la gestion d'un bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial.


 
Au sommaire de l'ouvrage :

Les outils de protections réglementaires : articulation, application et mise à jour,
Le plan de gestion : modèle de gouvernance et appropriation,
La valeur universelle exceptionnelle, une valeur à définir : enjeux et méthode,
Images collectives et limites du patrimoine mondial : former des experts pour qui ? Pourquoi ? Comment ?


Pour commander
Télécharger et renseigner le bon de commande à retourner par mail à

recherche-profession@nancy.archi.fr ou par courrier à :

Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy
Laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine (LHAC)
2 rue Bastien-Lepage
BP 40435
54001 Nancy Cedex 1

Actualité école

Interview - Camille Tourneux

université d'été Architecture et Champagne 2019

Interview - Camille Tourneux

Interview Camille Tourneux dans le cadre des universités d'été Architecture et Champagne from école d'architecture de Nancy on Vimeo.




Architecture et Champagne
université d'été

du 12 au 24 juillet 2019 à Châlon-en-Champagne


Pendant 10 jours en juillet aux universités d'été Architecture et Champagne, des étudiants de tous les coins du monde se retrouveront pour imaginer, échanger, concevoir et construire à l'échelle 1 des loges de vignes au sein d'un territoire marqué par le patrimoine viticole. Encadrés par des architectes et sous la coupe cette année de Pierre Louis Faloci (Grand prix national de l'architecture en 2018) qui parraine le workshop, ils réaliseront ces micro-architectures, lieux fonctionnels comme à l'origine, mais aussi lieux de réunion, de panorama vers le paysage et les vignes environnantes, de valorisation du terroir.  10 jours pour travailler en équipe, partager des rencontres avec les vignerons, visiter les sites champenois inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, participer à des dégustations… et contribuer à la construction d'un parcours architectural dans les vignes à proposer au public.
 

Inscriptions jusqu'au 30 juin 2019

www.architectureetchampagne.fr
Tarif 450 € (inscription + hébergement + repas)
Contact : summerschool@ma-ca.org


Les universités d'été Architecture et Champagne sont ouvertes en formation initiale ou continue.

À savoir : 3 ECTS sont attribués sur demande.

Université d'été organisée par l'Agglomération de Châlons-en-Champagne
en partenariat avec l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy
et la Maison de l'architecture de Champagne-Ardenne
 

Voir +