Conférences

programme complet

Conférences

Expositions

programme complet

Expositions

Actualité école

Actions de sensibilisation à l'architecture

Education artistique et culturelle

avec les étudiants architectes de Nancy

Actions de sensibilisation à l'architecture

Actions de Sensibilisation 2020-2021

Chaque année, en partenariat avec la DRAC Grand Est et le Rectorat de l'Académie de Nancy-Metz, l'école d'architecture de Nancy propose aux étudiants de l'école, dans le cadre de sa mission d'éducation artistique et culturelle, d'intervenir dans les écoles primaires (en lien avec la DSDEN), dans les collèges et les lycées (en lien avec la DAAC) pour sensibiliser les élèves à l'architecture.

Au cours de l'année universitaire 2020-2021, malgré un contexte sanitaire et un calendrier difficiles, plusieurs projets ont pu être menés dans les classes et des étudiants en cycles Licence et Master se sont mobilisés pour accompagner les enseignants dans l'apprentissage des notions architecturales ou dans l'expérimentation et la construction de maquettes.




Les projets :

Ecole d'application élémentaire Europe Nation - Vandoeuvre-les-Nancy (54)  - élèves du CP au CM2 -  aménagements dans la cour de récréation afin d'améliorer le climat scolaire
•    mener une réflexion sur la conception de différents espaces pour se détendre, lire, échanger, planter, jouer et s'interroger sur la faisabilité des idées proposées.  
•    réaliser des plans, croquis, maquettes des différents espaces,
•    constructions de différents modules
étudiantes et étudiants : Mohamed BENJELLOUN, Louise CATTIAUX, Eda-Gloria DINGER, Emilia PHANHSY, Héloïse ROY

Lycée Chopin Nancy (54) - élèves CPES-CAAP - Scénographier l'espace
•    comment scénographier un lieu ? Un espace
•    comment créer un dispositif spatial qui conditionne la réception d'une ou de plusieurs productions
•    quelle différence entre scénographier et accrocher une production
•    pratique plastique + culture artistique (histoire de l'architecture, lieux d'exposition, musées…
•    esthétique : art, espace et intentions
étudiante : Amandine Roxard

Collège Guynemer Nancy (54) - élèves de 3e - Mosaïques et pavages à travers le monde
Mathématiques, Arts Plastiques, Espagnol
Construction de polygones réguliers, transformations géométriques (translation, symétrie, rotation), passage de la forme géométrique à des formes figuratives
travail plastique sur différents supports en utilisant différentes matières, la matérialité de l'oeuvre, l'expérience sensible de l'espace de l'oeuvre
étudiantes : Marine COLOM  et Aurane KROLIKOWSKI

Collège de la Bièvre Harzviller (57) - élèves de 3e - aménager un espace ombrage
Technologie, arts plastiques, documentation
•    Comment protéger les élèves des intempéries
•    Comment favoriser l'usage du vélo
•    Comment réaliser une maquette d'urbanisme
•    Construction d'une maquette du collège et de son environnement urbain
•    Construction de maquettes d'espaces ombragés et d'abris à vélo
étudiant : Hoang-Nam VU

Collège Louis Armand Golbey (88) - réalisation d'une passerelle
élèves de 5G1 et 5G2 (52 élèves)
•    Faire découvrir aux élèves le métier d'architecte, dessinateur, maitre d'ouvrage…
•    ouverture culturelle : architecture, réalisations existantes, production de maquettes, éveiller la curiosité, élargir la culture générale
étudiant : Paul BOILEAU

Actualité Recherche

Expérimentations sur l'outil 4D Collab

MAP-CRAI / ENSA Nancy Laboratoire PERSÉE / UL

juin 2021

Expérimentations sur l'outil 4D Collab


Dans le cadre du projet « 4DCollab », des membres de l'école d'architecture de Nancy et du laboratoire MAP-CRAI ont participé à des expérimentations menées par Hugo Carvalho, doctorant en ergonomie à l'Université de Lorraine et membre du laboratoire PErSEUs.
Pour ces expérimentations, Hugo Carvalho effectue un test auprès de plusieurs usagers afin de connaître la perception de l'utilisateur face à l'outil « 4D Collab » développé notamment par des membres du laboratoire MAP-CRAI. Il avait déjà effectué plusieurs expérimentations à l'école d'architecture.
Il réalise une évaluation de l'interfaçage et des interactions du prototype «4D Collab -Tool». Cet outil permet de visualiser le modèle 3D ainsi que le planning du chantier et de gérer de façon interactive la simulation 3D.

En savoir + sur le projet

Actualité Recherche

Visite centre historique de Bar-le-duc

Projet « Action Logement » Revalorisation du patrimoine bâti

juin 2021

Visite centre historique de Bar-le-duc

L'équipe du projet « Action logement » s'est rendue à Bar-le-Duc le mardi 1er juin, pour une visite des bâtiments du centre historique.
A cette occasion, ils ont réalisé un relevé de l'existant grâce à des techniques de laser scan et de photogrammétrie, dans le but de recréer un modèle 3D à partir de l'état actuel des bâtiments.
Ces relevés permettent d'avoir des mesures plus justes pour ensuite proposer des typologies visant à revaloriser le patrimoine existant de Bar-le-Duc.
Ils ont également testé les lunettes à réalité mixte "Hololens" permettant de simuler des hologrammes qui se superposent à la vision de l'utilisateur. Cette technologie améliorera la conception du modèle 3D destiné à la valorisation du patrimoine bâti de Bar-le-Duc.
En savoir +

Le scanner laser permet d'avoir un relevé plus juste du bâtiment.
En plus de cette expérimentation, l'équipe du projet a également testé sur place les lunettes à réalité mixte « Hololens »  pour améliorer la conception du modèle 3D.


Les données relevées lors de cette visite permettront de créer le modèle 3D du patrimoine à valoriser dans le centre historique de Bar-le-Duc.

Actualité école

Visite chantier Notre-Dame

Visite chantier Notre-Dame




Quelques mois après la restitution du projet d'études sur la restauration de la charpente de Notre-Dame engagé à l'école, les enseignants chercheurs de l'école d'architecture de Nancy, Franck Besançon et Gilles Duchanois ont pu visiter le chantier de la cathédrale de Notre-Dame, mercredi 2 juin 2021.

Préalablement à la visite, ils ont reçu une formation et suivi un protocole très strict concernant l'exposition au plomb. A l'occasion de cette visite, ils ont rencontré les membres de l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris (EPRNDP) et évoqué avec eux les actions menées par l'association "Restaurons Notre Dame"(rND) créée au lendemain de l'incendie. Pour rappel, Franck Besançon pilote la Commission de coopération scientifique, technique et universitaire de cette association.

L'objectif de cette rencontre était également de nouer un partenariat entre la Chaire partenariale d'enseignement et de recherche "Architecture et construction bois : du patrimoine au numérique", labellisée par le ministère de la Culture en 2016, rattachée et associée au MAP-CRAI (Centre de recherche en architecture et ingénierie) et au LHAC (Laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine). et l'EPRNDP, notamment pour proposer des stages sur l'étude de Notre Dame et l'assemblage de sa flèche.

En savoir plus sur le projet Restaurons notre-Dame


Actualité LHAC

Conférence Sophie Houdart

LA RECONSTRUCTION, CE QUI RESTE, CE QUI S'ABIME / Séminaire du LHAC

LUN.7 JUIN / 17H /VIISOCONFERENCE

Conférence Sophie Houdart


 

« La reconstruction. ce qui reste, ce qui s'ABîme »
 
SOPHIE HOUDART

Anthropologue
Dans le cadre du séminaire du LHAC



LUNDI 7 JUIN 2021 / 17h à 19h - Visioconférence
Conférence à suivre sur Microsoft Teams à ce lien






 

Depuis 2012, Sophie Houdart mène une recherche ethnographique dans la région du nord-est du Japon, le Tôhoku, qui porte sur l'organisation de la vie après la grande catastrophe du 11 mars 2011. Chaque année, elle s'est rendue à Tôwa-chô, petite ville sise à une cinquantaine kilomètres de la centrale de Fukushima Daiichi, dans une exploitation agricole qui oeuvre activement au processus de réparation et de revitalisation de la région.
Au-delà de la question de ce qui reste et de ce qui s'abîme depuis la catastrophe, la question de ce qu'il importe de reconstruire et comment persistent partout dans la société. Ce sont ces questions qui sont mises à l'honneur dans la célébration – retardée, fragilisée – des Jeux Olympiques de Tôkyô, éloquemment appelés « Jeux olympiques de la reconstruction » : prévus l'année dernière, reportés à cet été, vertement critiqués depuis des années, ils sont conçus pour marquer symboliquement le moment à partir duquel on pourrait dire que l'événement catastrophique a été surmonté, que la page peut à présent être tournée. Il s'agira ici de réfléchir au thème de la reconstruction à ces différentes échelles.

Actualité LHAC

Exposition « La beauté d'une ville »

du 26 mai 2021 au 26 septembre 2021 (entrée libre)

Pavillon de l'Arsenal / Paris

Exposition « La beauté d'une ville »


 


Une exposition sur « la beauté de la ville » ouvre ce mercredi 26 mai 2021 au Pavillon de l'Arsenal à Paris. Elle a été réalisée en collaboration avec 56 scientifiques parmi lesquels des historiens, des sociologues, des architectes ou photographes qui ont étudié ce qui fait la beauté de Paris. Toutes les contributions ont été réunies dans un livre portant le nom de l'exposition. Mathias Rollot, enseignant à l'ENSA Nancy et chercheur au LHAC a notamment contribué à cet ouvrage.

Pour plus d'informations : site du Pavillon de l'Arsenal.

Actualité LHAC

Le Parlement des liens - Centre Pompidou

du 4 au 6 juin 2021

Centre Pompidou à Paris

Le Parlement des liens - Centre Pompidou


Le Parlement des liens réunit 53 éminents scientifiques, philosophes, économistes, juristes, anthropologues, médecins et écrivains pour un programme pluridisciplinaire qui mettra en lumière l'interdépendance et les liens de nos connaissances afin de  tenter de répondre aux grands défis sociétaux contemporains. Mathias Rollot, enseignant à l'ENSA Nancy et chercheur au LHAC est l'un des parlementaires de cet évènement. Il apportera sa contribution à la « constitution » en lien avec l'évènement. Durant trois jours, plus de 42 temps de rencontres et d'échanges seront proposés au centre Pompidou.

Plus de détails sur le Parlement

Informations sur l'évènement
 

 

 

 

 

Actualité école

Les défis Bois 3.0

DU 25 MAI AU 1ER JUIN

C'est parti !

Les défis Bois 3.0






16e édition /  du 25 mai au 1er juin 2021


http://www.defisbois.fr
 
Après une année blanche pour raison sanitaire, la 16e édition des Défis du Bois organisée par l'école d'architecture de Nancy et l'ENSTIB d'Epinal rassemble 10 équipes de défiboiseurs composées notamment d'étudiants de l'école d'architecture de Nancy, d'étudiants ingénieurs de l'ENSTIB d'Epinal, de compagnons du Devoir qui ont  8 jours pour réaliser  leurs projets.

Le sujet a été révélé ce mardi 25 mai lors de la présentation des équipes. Il s'agit de construire un bivouac durable pour les FRANCAS des Vosges. Les équipes planchent depuis janvier encadrés par Gilles Duchanois et Franck Besançon, enseignants-chercheurs à l'école d'architecture de Nancy. A eux maintenant de matérialiser les projets qu'ils ont imaginés, planifiés...

Le parrain de cette édition est Vincent Munier, photographe animalier, lui même originaire d'Epinal.

En savoir +

J 1 - Présentation des projets en plénière

Actualités architecture

Paulo Mendès da Rocha

Hommage à un architecte citoyen

Paulo Mendès da Rocha


Musée de la sculpture. Décembre 2005. Photographie L.Colin
 
Paulo Mendes da Rocha
[25 octobre 1928 - 23 mai 2021]

Architecte brésilien, lauréat 2006 du prix Pritzker, Praemium Imperiale 2016, médaille d'or du Royal Institute of British Architects 2017


A l'architecte si humble et si brillant, à l'homme si généreux et tellement bienveillant...

Après Luigi Snozzi avec qui il partageait beaucoup de convictions, l'architecte Paulo Mendes da Rocha vient, lui aussi, de nous quitter ce 23 mai 2021 à l'âge de quatre-vingt douze ans.
Disciple et ami de Jao Batista Vilanova Artigas, il l'a accompagné dans la création de la Faculté d'Architecture de Sao Paulo où il a enseigné longtemps l'urbanisme et le projet d'architecture. Sa passion pour la pédagogie et la transmission de ses connaissances à ses étudiants ou à l'"homme de la rue" constitue un pan entier de sa vie d'architecte et de citoyen.

Son oeuvre immense reconnue et saluée à plusieurs reprises ( Prix Pritzker en 2006 par exemple) ainsi que sa posture militante témoignent d'un engagement hors pair, sans concession, permanent et continu pour la diffusion de l'architecture comme base d'un cadre de vie digne pour tous. Son oeuvre continuera, au-delà de ce moment tragique, de susciter passion et débat et d'être à travers le monde pour celles et ceux qui la lisent, la visitent, la commentent , l'interrogent, une source inépuisable de matière à penser l'architecture au service de l'homme comme socle théorique et construit, fondamental à l'articulation des différentes strates qui composent la ville, le paysage, le sol, la structure et ses efforts, la lumière, ….

Un jour, si vous faites un détour par cette ville, Sao Paulo, je vous souhaite de vivre les émotions que ses édifices construits suscitent. Sous le portique d'acier suspendu de la Place du Patriarche, sous celui de béton du musée de la sculpture, dans les maisons et bâtiments d'habitation, dans la rampe et sur le toit du SESC 24 de Maio, …,  partout une époustouflante commotion vous gagnera. Pour la comprendre, il n'est pas inutile d'aller chercher patiemment dans ses maquettes ou dessins et dans la lecture de ses textes les germes et sources de ces inventions modernes brésiliennes si bouleversantes ; ceci pourra vous faire aussi rêver à ce qu'auraient été ses nombreux autres projets non construits.

Nancy, le 24 mai 2021

Lucien Colin
Maître de conférence associé
Théories et Pratiques Conception Architecturale
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy


Ressources documentaires

Article Archdaily Brasil / 24 mai 2021

Da Rocha / Snozzi :
Une complicité à découvrir dans ce court hommage à l'architecte tessinois écrit en 2013
25 Aphorismen zur Architektur / Luigi Snozzi, Maximilian Rimmel
Saudação [salutations], Paulo Mendes da Rocha, p. 28-29
LIVRE 72.01.1 SNOZ

Sur l'oeuvre globale de l'architecte :
Paulo Mendes da Rocha : Works and project / Annette Spiro
LIVRE 72 MEND 2002

Paulo Mendes da Rocha : complete works / Daniele Pisani
LIVRE 72 MEND 2013

Da Rocha, Prix Pritzker 2006
Le prix Pritzker 2006 attribué à Paulo Mendes da Rocha / Maria Beatriz de Castro, in L'architecture d'Aujourd'hui, n° 365, juillet-août 2006 p. 16-17
ARTICLE DE REVUE

Prix, expositions / Richard Scoffier, in D'Architectures n° 155, mai 2006, p. 14-23
ARTICLE DE REVUE

Une conversation avec l'architecte
Combats singuliers [Texte imprimé] : entretien avec Paulo Mendes da Rocha / Richard Scoffier, in D'architectures, 2019, octobre, no 275, p. 24-29
ARTICLE DE REVUE

Paulo Mendes da Rocha à travers ses projets :
CIVITAS - São Paulo / João Carmo Simões, préface de Paulo Mendes da Rocha
LIVRE 711.4(BRA) SAO 2018
Parmi des architectures contemporaines iconiques de São Paulo, on retrouve les projets suivants de Paulo Mendes da Rocha :
- Maison Butantã, 1964-1966, p; 52-69
- Musée brésilien de la sculpture, 1986-1995, p. 90-109
- Praça do Patriarca, 1992-2002, p. 152-163
- Maison Masetti, 1969-1970, p. 164-177
- Immeuble Guaimbê, 1964-1966, p. 178-193
- École Roosevelt, 1968,  p. 212-227
- Immeuble Keralla Sarhan, 1984-1988, p. 228-239
- Maison Millán, 1970-1974, p. 240-259

SESC 24 de Maio, São Paulo
SESC 24 de Maio, San Paulo, Brasile / in Domus, n°1017, octobre 2017, p. 44-61
ARTICLE DE REVUE

Possiamo impilare = We can stack / Florencia Rodriguez, in Domus, n° 1037, juillet-août 2019, p. 774-779
ARTICLE DE REVUE

Maison Millán, São Paulo
Maisons cultes / Dominic Bradbury, p. 198-201
LIVRE 728.3 BRAD

Proposition d'aménagement de la baie de Montevideo :
Von der Bucht zum Stadtraum : ein Entwurf von Paulo Mendes da Rocha für Montevideo = de la baie à l'espace urbain. Un projet de Paulo Mendes da Rocha pour la baie de Montevideo / Annette Spiro, in Werk, bauen + wohnen, 2002, mai, no 5
ARTICLE DE REVUE

Chapelle Nossa Senhora da Conceição, Récife :
Jenseits von Zeit und Ort im Altag verankert : die Kapelle Nossa Senhora da Conceiçao in Recife von Paulo Mendes da Rocha = Au-delà du temps et du lieu - ancré dans le quotidien. La chapelle Nossa Senhora da Conceiçao de Paulo Mendes da Rocha à Recife / Annette Spiro, in Werk, bauen + wohnen, juin 2002, n° 5
ARTICLE DE REVUE

Nouveau musée d'Art de São Paulo
in Arquitectura latinoamericana : una nueva generacion / 2G n°8, p. 62-69
ARTICLE DE REVUE

Musée brésilien de la sculpture, São Paulo
in World architecture 1900-2000 : a critical mosaic . Volume 2 , Latin America / Kenneth Frampton,Jorge Glusberg, p. 206 - 207
LIVRE



A l'ombre du portique suspendu de la Place du Patriarche.  Décembre 2005. Photographie L.Colin

Conférences

Conférence Hiéronyme Lacroix

Figures construites

MER. 19 MAI / 18H Visioconférence

Conférence Hiéronyme Lacroix

FIGURES CONSTRUITES
HIÉRONYME LACROIX

Bureau Lacroix-Chessex Architectes (Genève)
Professeur de projet à la HEIA de Fribourg


MER. 19 MAI 2021 / 18H - Visioconférence
CYCLE LOGEMENT

Conférence à suivre sur Microsoft Teams à ce lien


La figure comme forme simplifiée d'un projet ou d'une de ses parties. Cette simplification est nécessaire à la compréhension. Par sa silhouette ou son plan masse, le projet cherche un impact aussi fort que sa figure est lisible donc simple.

Construite, la figure doit composer avec le réel, avec le faisable, avec le concret. Comment la figure abstraite guide-t-elle l'acte constructif sans le rendre absurde ? Comment s'en nourrit-elle ? Comment conjuguer cette volonté de simplicité issue d'une réalité plus complexe que le schéma d'une figure abstraite ?

L'architecte Hiéronyme Lacroix, associé de l'agence genevoise Lacroix Chessex,  explorera ces questions au travers de 6 projets construits, apparemment très différents, mais qui révéleront cependant quelques thèmes récurrents et inconscients.

Actualité Recherche

Soutenance de thèse d'Elodie Hochscheid

MARDI 20 AVRIL 2021 / 15H

Diffusion, adoption et implémentation du BIM dans les agences d'architecture en France 

Soutenance de thèse d'Elodie Hochscheid

Soutenance de thèse

Elodie HOCHSCHEID

Doctorante au laboratoire MAP-CRAI de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy 
 

Diffusion, adoption et implémentation du BIM dans les agences d'architecture en France 





MARDI 20 AVRIL 2021 / 15H / VISIOCONFERENCE


Soutenance ouverte au public, à suivre via ce lien sur Microsoft Teams

Résumé

Le Building Information Modeling (BIM) est une technologie innovante qui regroupe un ensemble de méthodes, procédés et outils de travail permettant d'alimenter et d'exploiter une base de données contenant des informations d'un un ouvrage tout au long de son cycle de vie. Il permet d'améliorer la performance des ouvrages et la manière dont on les conçoit, construit et gère. Sa diffusion est encouragée en France et à travers le monde car il porte un important potentiel à la fois pour le secteur de la construction dans son ensemble et pour le gestionnaire de patrimoine qu'est l'Etat. 

Le BIM nécessite cependant la mise en place d'un cadre technique, règlementaire et humain conséquent. Sa diffusion est lente et il suscite des réactions assez contrastées chez les professionnels, et en particulier les architectes. Ces derniers, par la place importante qu'ils tiennent dans l'équipe de maîtrise d'oeuvre, sont un acteur incontournable de la transition de l'ensemble du secteur vers des pratiques BIM. Bien qu'il s'agisse d'une innovation collaborative, l'adoption de pratiques BIM impacte chacune des entreprises qui le met en place à titre individuel. Cet impact est très peu connu et étudié pour l'instant, tant au niveau organisationnel qu'à l'échelle du secteur.

Dans ce travail de recherche, nous proposons des modèles permettant d'appréhender la diffusion et l'adoption du BIM au sein des organisations. Nous avons également référencé les facteurs qui influencent les organisations à adopter des pratiques BIM et ceux qui influencent le succès de l'implémentation. Ces modèles nous ont permis de réaliser une enquête auprès des agences en pour cartographier l'état du secteur de l'architecture, l'avancement de la diffusion des pratiques BIM au sein des agences, et la manière dont elles les implémentent. L'enquête a mis en évidence certaines contradictions entre la culture professionnelle des architectes et la nature du BIM. Le fait que les agences aient commencé à déployer des pratiques BIM malgré ces nombreuses contradictions peut être le marqueur d'un changement culturel important pour la profession d'architecte.

Notre immersion au sein de plusieurs agences nous a permis d'étudier les mécanismes à l'oeuvre au cours de l'implémentation d'outils et de pratiques BIM. Cette phase de changement souvent radical pour une agence est difficile à mener. Nous nous sommes enfin appuyés sur l'ensemble de nos résultats pour proposer des recommandations et une feuille de route à destination des agences qui souhaitent implémenter des pratiques BIM.

Mots clés : BIM, Building Information Modeling, Modélisation des Informations du Bâtiment, Diffusion, adoption, implémentation, agences d'architecture, changement, feuille de route, enquête, recherche-action

 

COMPOSITION DU JURY

Rapporteurs  :

  • Mme Sylvie JANCART, Chargée de cours, Université de Liège, Belgique
  • M. Erik POIRIER, Professeur, Ecole de Technologie Supérieure de Montréal, Canada

Examinateurs :

  • M. Mohamad KASSEM, Professeur, Université de Northombria, Newcastle, Grande-Bretagne
  • M. Florent CHAMPY, Directeur de recherche au CNRS, Université de Toulouse

Directeur de thèse :

M. Gilles HALIN, maître de conférences, HDR, directeur adjoint de l'UMR MAP, Université de Lorraine

 
Livret de présentation de la soutenance d'Elodie Hochscheid : à télécharger via ce lien.

Actualité Recherche

Chaire de recherche Nouvelles Ruralités

Ruralités en transitions, des pratiques et des métiers en question.

Chaire de recherche Nouvelles Ruralités

RURALITÉS EN TRANSITIONS
des pratiques et des métiers en question
MARC BENOÎT

Agronome, directeur de recherche à l'INRAE,enseignant associé à l'ENSAIA

MARIEKE BLONDET

Anthropologue sociale, responsable du Forest Inn Lab, enseignante-chercheuse à AgroParisTech Nancy

MARC VERDIER

Architecte-urbaniste, maître de conférences à l'Ecole d'architecture de Nancy, directeur du CAUE 54

Conférence proposée par la Chaire de recherche Nouvelles Ruralités - Architecture et milieux vivants

 

Face à l'urgence climatique, cette conversation réunit trois professionnels d'horizons différents pour penser autrement l'aménagement du territoire, adapter les pratiques, voire réinventer des métiers. Un an après l'arrivée du Coronavirus, l'attrait du territoire rural est de plus en plus grand, la question de la sécurité alimentaire est primordiale, les fondamentaux de chacun évoluent. Mais est-ce que tout cela va dans le bon sens ? Comment, en tant que professionnels, s'inscrire dans ces transitions climatiques, mais aussi sociétales.

Actualité école

Recrutement enseignants-chercheurs 2021

Concours

Recrutement enseignants-chercheurs 2021

Les différents postes d'enseignants-chercheurs pour la rentrée 2021 sont accessibles depuis le 15 mars et jusqu'au 11 avril 23h59 sur la place de l'emploi publique.  
Les candidatures se font uniquement sur le site démarches simplifiées : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/recrutement-ensa-2021

L'ENSA de Nancy propose 3 postes :

Poste HCA MCF catégorie 1
Poste STA MCF catégorie 2
Poste TPCAU catégorie 2

RI CDS HCA_MCF 2021
RI CDS STA_MCF 2021
RI CDS TPCAU_MCF 2021

Décision de composition HCA_MCF 2021
Décision de composition STA_MCF 2021
Décision de composition TPCAU_MCF 2021

Conférences

Conférence Charles-Henri Tachon

Plus d'espace que de surface

MER. 14 AVRIL / 18H visioconférence

Conférence Charles-Henri Tachon

Plus d'espace que de surface
CHARLES-HENRI TACHON

Lauréat du prix de l'équerre d'argent 2019

MER. 14 AVRIL 2021 / 18H

Conférence à suivre à ce lien sur Microsoft Teams



Créée en 1999, l'agence Charles-Henri Tachon, architecture & paysage partage son activité entre Paris et Mercurey, en Bourgogne.

La démarche de l'agence est fondée sur l'idée que l'homme est au coeur du processus de projet et qu'il existe un lien indicible et pourtant tangible entre l'espace et la construction, entre l'espace et la structure. L'architecture est une expérience dont l'émotion naît de la pratique de l'espace, c'est-à-dire de la rencontre d'un volume et de la lumière dans le mouvement.
Elle ne peut se limiter à une idée ou une image.

En 2019 le projet "Trait d'union", à la fois centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Coeur à Paris XIVe remporte en le Prix de l'Équerre d'argent, et est lauréat du Trophée Béton ainsi que du Prix du Public.

"Trait d'union, signé Charles-Henri Tachon, une entité unique et insécable"
Chronique d'architecture


Avec près de 20 années de pratique, l'agence propose une expertise plurielle : de l'intimité domestique au paysage.
La diversité des expériences de l'agence démontre son aptitude à appréhender chaque nouveau programme dans sa spécificité tout en maintenant l'idée que l'architecture est un acte responsable parce qu'elle définit le cadre de notre quotidien.

 

Actualités architecture

Frugalité créative

EXPOSITION

jusqu'au 23 avril - Stuttgart

Frugalité créative



DU 15 MARS AU 23 AVRIL 2021
Exposition au Wechselraum BDA à Stuttgart


L'exposition (au Wechselraum BDA Stuttgart du 15 mars au 23 avril 2021) présente des exemples d'architectures s'inscrivant dans le «Manifeste pour une frugalité heureuse et créative dans l'architecture et l'aménagement des territoires urbains et ruraux» : 20 dans le Grand Est, région très engagée, et 15 en zone alémanique (Bade-Wurtemberg, Suisse et Vorarlberg).

Des architectes enseignants de l'école y présentent leurs réalisations: Christophe Aubertin, Nadège Bagard, Marie José Canonica, Barbara Fischer, Matthieu Fucks,Caroline Leloup, Maryline Piquemil, et Claude Valentin.
Découvrir les réalisations en cliquant ici

Pour la partie Grand-Est, l'exposition est dirigée par Dominique Gauzin-Muller, Christophe Aubertin et Matthieu Fucks.

En septembre dernier,  l'école a accueilli Philippe Madec, parrain de la promotion 2020/2021 et l'un des pionniers du Manifeste. Revoir sa conférence inaugurale en cliquant ici 

Conférences

Conférence Kees Kaan

Le quotidien

MAR. 6 AVRIL / 18H Visioconférence

Conférence Kees Kaan

Le QUOTIDIEN
KEES KAAN

Associé fondateur - KAAN Architecten

MAR. 6 AVRIL 2021 / 18H - Visioconférence

Conférence à suivre à ce lien sur Microsoft Teams



L'architecture doit aspirer à - et atteindre - ce qu'il y a de mieux ; cela ne fait aucun doute dans mon esprit. La société change en permanence, cela se reflète dans l'environnement bâti et, par conséquent, dans l'architecture. En ce sens, nous pouvons dire que l'architecture joue un role fondamental dans le changement. Toutefois, cela pose la question suivante : l'architecture est-elle un produit du changement ou bien son moteur ? L'origine d'un projet est souvent une initiative provoquée par l'esprit du temps. Et pourtant, elle se réalise des années plus tard, comme l'écho retentissant de l'étincelle qu'il l'a allumée. L'architecture est, par nature, un processus lent ; plutôt qu'être acteur du changement, elle en est souvent le témoin après-coup.



Le démarrage d'un projet est lié à une raison qui lui est propre. Elle s'articule souvent avec une question pour laquelle une réponse est attendue. Cette question est expliquée dans des notices qui contiennent les conditions urbaines, les prescriptions et autres spécifications. Cependant, une fois que le projet est fini, l'origine singulière qui l'avait initié semble avoir disparu. Les projets d'architecture ont tendance à répondre aux questions du passé. Le résultat est que les architectes ont tendance à répondre aux mauvaises questions. Alors comment pouvons-nous trouver la bonne réponse ?

Chaque jour nous travaillons sur des projets du quotidien. Les réalisations que nous avons conçues deviennent des outils pour une multitude d'activités. Le pouvoir de l'architecture est de générer ces outils qui favorisent un quotidien remarquable et réjouissant, confortable et émancipé. Comme un bon plat, un superbe roman, ou n'importe quelle production artistique. L'architecture ne peut pas changer la vie, mais elle peut améliorer la qualité du quotidien. Cela ne se fait pas en étant extravagant ou extraordinaire, mais en étant approprié et sensible, fonctionnel et beau, généreux et durable.

Que ce soit dans un contexte urbain ou rural, que le projet soit petit ou grand, l'architecture navigue toujours aux limites de divers domaines, du très privé au très public. L'architecture a le potentiel de mettre ces domaines en perspective, de « construire » des relations. C'est le véritable objectif de l'architecture.
L'innovation architecturale n'a pas de sens tant que la balance entre les intérêts privés et les valeurs communes n'est pas équilibrée. Avec cette conférence, je vais porter un regard critique sur le récit contextuel comme ligne de route du concept architectural, celui qui génère une relation évidente entre la ville, le bâtiment, sa construction et ses détails, ainsi qu'entre les intérêts – ou plaisirs - individuels et partagés. La question de la beauté nous conduira dans l'exploration de ce point de vue.



 

Conférences

Conférence Chaire de recherche Nouvelles ruralités

RURALITÉS EN TRANSITIONS : des pratiques et des métiers en question

MAR. 30 MARS 2021 / 18H - Visioconférence

Conférence Chaire de recherche Nouvelles ruralités

RURALITÉS EN TRANSITIONS
des pratiques et des métiers en question
MARC BENOÎT

Agronome, directeur de recherche à l'INRAE,enseignant associé à l'ENSAIA

MARIEKE BLONDET

Anthropologue sociale, responsable du Forest Inn Lab, enseignante-chercheuse à AgroParisTech Nancy

MARC VERDIER

Architecte-urbaniste, maître de conférences à l'Ecole d'architecture de Nancy, directeur du CAUE 54


MAR. 30 MARS 2021 / 18H - Visioconférence
Conférence proposée par la Chaire de recherche Nouvelles ruralités - Architecture et milieux vivants et associée au colloque Profession ? architectes
 

Participez à la réunion depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.
https://global.gotomeeting.com/join/710837757

Vous pouvez aussi appeler à l'aide de votre téléphone.
France: +33 170 950 594

Code d'accès: 710-837-757

Vous n'utilisez pas encore GoToMeeting ?
Téléchargez l'application dès maintenant et soyez prêt pour votre première réunion :
https://global.gotomeeting.com/install/710837757




Face à l'urgence climatique, cette conversation réunit trois professionnels d'horizons différents pour penser autrement l'aménagement du territoire, adapter les pratiques, voire réinventer des métiers.
Un an après l'arrivée du Coronavirus, l'attrait du territoire rural est de plus en plus grand, la question de la sécurité alimentaire est primordiale, les fondamentaux de chacun évoluent. Mais est-ce que tout cela va dans le bon sens ? Comment, en tant que professionnels, s'inscrire dans ces transitions climatiques, mais aussi sociétales

Mieux connaître la Chaire Nouvelles Ruralités - Architecture et milieux vivants de l'école d'architecture de Nancy

Télécharger l'affiche

Concours

LA FABRIQUE - Édition #4 RÉSIDENCES GRAND EST

LA FABRIQUE - Édition #4 RÉSIDENCES GRAND EST

LA FABRIQUE - Édition #4 RÉSIDENCES GRAND EST

LA FABRIQUE - Édition #4 RÉSIDENCES GRAND EST
Résidences d'artistes et de professionnel.le.s de la culture, du livre et de la communication issu.e.s des écoles d'enseignements supérieures du Grand Est
Appel à candidature 2021-2022
 
Présentation & objectifs

Pour la quatrième année consécutive, la Direction régionale des affaires culturelles Grand Est, les trois académies du Grand Est et les départements engagés ont convenu de renouveler le dispositif La Fabrique - résidences Grand Est. Ce dispositif bénéficie d'un accompagnement de l'association Caranusca (www.caranusca.eu), spécialisée dans la direction et le suivi de résidences de création.

Cette quatrième édition reprend les objectifs des précédentes :
● Soutenir l'insertion professionnelle des jeunes diplômé.e.s de la région Grand Est issus des filières de l'enseignement supérieur de la culture, du livre et de la communication.
● Contribuer à la priorité nationale de généralisation de l'éducation artistique et culturelle (EAC), dans tous les domaines, y compris ceux liés à l'éducation aux médias et à l'information (EMI).
● Réduire les inégalités en matière d'accès à l'art et à la culture, en particulier en milieu rural, en zones périurbaines et en zones d'éducation prioritaires.
● Soutenir la création d'oeuvres et de projets pensés en lien avec ces territoires et leurs habitants.

1- LE DISPOSITIF 2021-2022

La Fabrique - Résidence Grand Est concerne des projets portés par des professionnels de la culture (artistes, architectes, journalistes) soutenus pour un temps de recherche, d'expérimentation et de création de plusieurs mois entre janvier et juillet. Les projets artistiques, culturels, littéraires ou journalistiques comportent un volet de transmission auprès d'élèves de collèges dans les territoires les plus éloignés de l'offre culturelle (zones rurales et périurbaines). L'articulation et la porosité entre acte de création, partage et transmission sont au coeur du programme et donc des critères de sélection des projets.

Le dispositif s'élabore en partenariat avec les conseils départementaux, les communautés de communes volontaires, ainsi qu'avec les écoles supérieures d'art, des métiers du livre, du spectacle vivant, de journalisme ou d'architecture du Grand Est. Il participe à la mise en oeuvre du parcours d'éducation artistique et culturelle et contribue à une politique ambitieuse de généralisation visant à toucher 100 % des élèves du territoire.

La période de résidence exige une présence d'au moins 66 jours sur le territoire, consécutifs ou fractionnés entre janvier et juillet 2022, et inclut un temps de partage de l'acte de création et de transmission d'au moins 20 jours (consécutifs ou non). Ce temps de partage se construit en priorité en interaction avec les élèves d'un ou plusieurs collèges du territoire, mais peut tout à fait s'étendre aux écoles, lycées, structures culturelles et socioculturelles du territoire, en accord avec l'ensemble des partenaires.

2- MODALITÉS DE MISE EN OEUVRE

La résidence doit donner lieu à une concertation entre l'équipe pédagogique, les partenaires locaux et le professionnel de la culture intervenant. Le dispositif met en avant la dimension expérimentale du travail, qui peut être amené à évoluer, et dont le rendu final n'est pas nécessairement connu dès le départ.

Le temps de transmission doit permettre aux élèves/aux publics de s'approprier le projet et de comprendre ainsi les moteurs de la création, dans le domaine artistique, culturel ou médiatique. Il s'adresse de manière privilégiée à au moins trois classes de l'établissement tout en rayonnant, plus largement, sur l'ensemble de l'établissement. Il peut également, à travers notamment des temps de médiation et/ou de restitution, intégrer un groupe d'élèves volontaires et rayonner sur l'ensemble du territoire pour toucher d'autres publics hors temps scolaire.

NB : Le calendrier et les modalités de mise en oeuvre des résidences La Fabrique Grand Est sont susceptibles de modifications et d'adaptations en fonction de l'évolution de la situation sanitaire liée à l'épidémie de Covid19.

Restitution

Les résidences conduiront à une présentation d'un état du travail, finalisé ou non, produit par le professionnel de la culture et, le cas échéant avec les élèves, auprès de la communauté éducative, des parents d'élèves et plus largement du public.

La Fabrique - Résidences Grand Est porte une attention particulière à l'insertion professionnelle des résidents et à leur accès à des réseaux artistiques et culturels du territoire leur permettant d'inscrire leur création ou leur projet dans une démarche pérenne.

Temporalité des projets

La période de septembre à décembre 2021 visera à la préparation commune de la résidence, dont la mise en oeuvre effective se déroulera entre janvier et juillet 2022. La présence du professionnel sur le territoire est de 66 jours, ce afin de développer ou poursuivre un projet personnel en lien avec son lieu d'installation et en parallèle du projet développé avec les élèves.

Sa présence au sein de l'école ou de l'établissement scolaire ne peut être inférieure à 20 jours de mise en oeuvre effective du projet auprès des élèves. Elle pourra s'organiser selon les modalités définies au préalable par les partenaires en fonction du projet.

Le professionnel de la culture propose, au moment de sa candidature, une articulation entre son travail de recherche personnelle d'une part, et les temps de transmission et de projet d'autre part.

Ces temps de transmission peuvent se décliner de multiples façons et ne sont pas nécessairement des temps « d'intervention en classe » au sens classique du terme : ils peuvent être des temps d'échanges, des ateliers, des sorties, le fait d'assister à un spectacle, à une répétition, à une conférence de rédaction ou de presse, à une visite de locaux de médias, à une visite de chantier, etc.

Suivi de résidence

Le professionnel de la culture résident est invité, sur toute la durée de sa résidence, à tenir un journal de bord (courts textes ou articles accompagnés d'images et/ou de vidéos) servant à documenter le déroulé du projet développé avec les élèves. Ce journal fera part des recherches engagées et de l'évolution globale de la résidence, afin de laisser une trace ; il sera utilisé comme un moyen de communication accessible au plus grand nombre.

D'autres outils de communication (page Facebook La Fabrique & site internet www.caranusca.eu) sont également mis à disposition des résidents par l'association Caranusca, pour diffuser et assurer le suivi régulier de leur travail.

Qui peut candidater ?

La Fabrique - Résidences Grand Est est un appel à candidatures ouvert aux professionnels de la culture émergents, diplômés depuis 2010 des établissements de l'enseignement supérieur relevant du ministère de la Culture et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dans la région Grand Est.

L'appel à candidatures est également ouvert aux professionnels des métiers du livre et de l'illustration (éditeurs, poètes, auteur.e.s et illustrateur.ice.s en littérature et en bande dessinée), diplômés des écoles d'art ou de filières des métiers du livre ou titulaires d'un master de création littéraire ou enfin sur recommandation d'associations professionnelles du secteur.

Enfin, il est ouvert à toute personne pouvant témoigner d'un parcours sur le territoire Grand Est d'au moins trois ans après le bac (et de moins de 10 ans), reconnu par le milieu professionnel.

Pour cette édition, 7 dossiers de candidature seront sélectionnés pour le dispositif La Fabrique - Résidences Grand Est ainsi que 3 dossiers pour le dispositif La Fabrique - Résidences d'Europe, soit un total de 10 résidences déployées sur l'ensemble du territoire pour la période 2021-2022.

Les projets en binôme

La candidature est portée par un jeune professionnel de la culture qui peut associer à son projet un.e autre professionnel.le afin de former un binôme. Les projets déposés lors de l'appel à candidatures doivent faire apparaître les deux dimensions : création et recherche, transmission, et l'articulation entre les deux. Les projets sont retenus selon plusieurs critères :
● Le parcours artistique, de formation et d'apprentissage
● Le travail de recherche et du projet artistique/culturel développé
● Les intentions en termes de transmission, de partage de la création, de dialogue et de participation lors du temps passé au sein de l'école

En conséquence, les projets relatifs à de simples ateliers de sensibilisation ou d'initiation à une pratique artistique ou culturelle ne sont pas recevables.

Comment candidater ?

Les candidats complètent le formulaire de candidature disponible sur le site www.caranusca.eu avant le lundi 10 mai minuit.

Allocation de résidence

La DRAC attribue une somme de 11 000 euros (budget global) pour financer le projet des professionnels de la culture en résidence. Les moyens dédiés sont versés par la DRAC à la structure culturelle porteuse partenaire du dispositif, à savoir l'association Caranusca.

Cette aide comprend la rémunération du résident et la totalité des frais afférents à la résidence (hébergement, repas, frais de préparation/production, déplacements, restitution).

Le budget alloué comprend l'ensemble des dimensions du projet, tant pour la partie recherche que pour les temps de transmission à l'école. Les intervenants ne pourront solliciter un apport financier complémentaire de la part de l'établissement scolaire partenaire. Une éventuelle participation financière ne pourra se faire qu'à l'initiative de ce dernier, dans le cas par exemple où il souhaiterait prolonger le projet à travers des sorties, ou des actions pédagogiques complémentaires.

Par ailleurs, les professionnels de la culture étant sélectionnés à travers un appel à candidatures régional, et répartis ensuite sur l'ensemble du Grand Est, ne résident pas nécessairement à proximité de l'établissement. Les établissements scolaires, ainsi que les interlocuteurs de l'éducation nationale sur le territoire, les départements ou les collectivités partenaires pourront faciliter, chaque fois que cela sera possible, les conditions d'accès et d'hébergement au sein de la commune, à travers des conseils, des indications, ou le cas échéant, à travers la mise à disposition, gratuite ou à des tarifs préférentiels, de locaux d'habitation dont ils disposeraient.

De plus, dans une démarche d'accompagnement visant à réduire les frais du professionnel de la culture pendant toute la durée de sa résidence, les établissements sont invités, dans la mesure du possible, à proposer des tarifs préférentiels ou la gratuité des frais de restauration (cantine, restaurant scolaire) lors des journées d'intervention auprès des élèves.

3- ACCOMPAGNEMENT À L'ENTRÉE DE RÉSIDENCE

Dans le cadre de l'appui à l'insertion professionnelle des résidents, une rencontre sera organisée avec les partenaires et les candidats sélectionnés dès juin 2021. Ce temps de travail permettra aux artistes-auteurs/journalistes d'échanger sur les différentes questions qu'ils peuvent se poser, d'acquérir ou renforcer un socle de compétences favorables au bon déroulement de leur résidence et de constituer un réseau artistique et professionnel.

4- CALENDRIER GÉNÉRAL PRÉVISIONNEL
● 15 mars 2021 : Ouverture de l'appel à candidature sur le site de l'association Caranusca, porteuse du projet : www.caranusca.eu
● 10 mai 2021 minuit : Clôture de l'appel à candidature
● Courant mai 2021 : Sélection et annonce de la promotion 2021-2022
● De Juin à octobre 2021 : Mise en place d'une réunion de lancement par académie au cours de laquelle auteurs/artistes/journalistes, établissements scolaires, équipes pédagogiques et partenaires des territoires engagés, co-construiront chaque résidence
● D'octobre 2021 à janvier 2022 : Accompagnement et suivi de la préparation et de la mise en place de chaque résidence par l'association Caranusca
● De janvier à juillet 2022 : Déploiement des résidents sur les territoires et mise en oeuvre des projets, qui se solderont par des journées de restitution en fin d'année scolaire



http://www.caranusca.eu/la-fabrique-appels-a-candidatures-2021-22/

Concours

LA FABRIQUE D’EUROPE - Édition #2 Résidences d’artistes européens

LA FABRIQUE D’EUROPE - Édition #2 Résidences d’artistes européens

LA FABRIQUE D'EUROPE - Édition #2 Résidences d'artistes européens
Résidences d'artistes et de professionnel.le.s de la culture, du livre et de la communication issu.e.s des écoles d'enseignements supérieures d'Europe

Appel à candidature 2021-2022
 
Initié par le Ministère de la culture/Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est (DRAC), la Fabrique d'Europe est un dispositif de résidence d'artistes européens à destination des élèves de collèges et lycées du Grand Est (France).

LES OBJECTIFS
● Favoriser la rencontre des élèves avec la diversité des cultures européennes et de leurs langages artistiques
● Soutenir l'insertion professionnelle des jeunes diplômés issus des filières artistiques et culturelles en Europe et contribuer ainsi à la mobilité européenne des jeunes artistes
● Contribuer à la priorité nationale en France de généralisation de l'éducation artistique et culturelle (EAC), dans tous les domaines y compris dans le domaine de l'éducation aux médias et à l'information (EMI).
● Réduire les inégalités en matière d'accès à l'art et à la culture en particulier en milieu rural, en zones périurbaines et en zones d'éducation prioritaires.
● Soutenir la création d'oeuvres et de projets pensés en lien avec ces territoires et leurs habitants.

LA RÉGION GRAND EST

La région Grand Est, avec 10 départements, une superficie de 57 400 km², 5.5 millions d'habitants, présente une importante diversité territoriale avec de vastes zones rurales et des espaces métropolitains (Strasbourg, Reims, Metz, Nancy notamment) et de fortes identités héritées du passé. Cette région, voisine de 4 pays avec lesquels les échanges économiques et la mobilité des personnes sont considérables, se distingue par sa dimension transfrontalière.

LE DISPOSITIF 2021-2022

La Fabrique d'Europe est un dispositif de résidences pour un temps de recherche, d'expérimentation et de création de 10 semaines entre janvier et juillet 2022 et inclut un temps de partage de l'acte de création et de transmission d'au moins 20 jours (consécutifs ou non).

Les projets artistiques ou culturels comportent un volet de transmission auprès d'élèves de collèges ou lycées dans les territoires les plus éloignés de l'offre culturelle (zones rurales et périurbaines). L'articulation et la porosité entre acte de création, partage et transmission sont au coeur du programme et donc des critères de sélection des projets.

Le projet proposé pourra porter sur l'une ou l'autre des thématiques suivantes :

● « Ici, ailleurs », projet autour de l'appropriation par les habitants d'une dimension patrimoniale de leur territoire rural ;
● « Une, deux, trois frontières », projet autour de la dimension transfrontalière réelle, ressentie et quotidienne, telle que l'expérimentent les habitants des territoires transfrontaliers ;
● « Périurbain », projet autour du paysage intérieur des habitants et des singularités des territoires intermédiaires entre zones urbaine et rurale.

Ces thématiques sont avant tout des suggestions et peuvent aider à orienter les résidents sélectionnés sur un territoire adapté à leur projet.

QUI PEUT CANDIDATER ?

Professionnels émergents diplômés depuis 2010 d'un établissement d'enseignement supérieur Culture (arts, architecture, spectacle vivant, journalisme) en Europe (LMD) justifiant d'une connaissance de la langue française (niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).

Une attention particulière sera accordée aux dossiers des candidats germanophones.

ALLOCATION DE RÉSIDENCES

La DRAC Grand Est attribue une somme de 11 000 euros pour financer le projet des résidents. Les moyens dédiés sont versés par la DRAC Grand Est à la structure culturelle porteuse partenaire du dispositif : l'association Caranusca.

Cette aide comprend la rémunération du résident et la plupart des frais afférents à la résidence (transports, hébergement, repas, frais de préparation).

Le budget alloué comprend l'ensemble des dimensions du projet, tant pour la partie recherche que pour les temps de transmission à l'école. Les intervenants ne pourront solliciter un apport financier complémentaire de la part de l'établissement scolaire partenaire. Une éventuelle participation financière ne pourra se faire qu'à l'initiative de cedernier, dans le cas par exemple où il souhaiterait prolonger le projet à travers des sorties, ou des actions pédagogiques complémentaires.

COMMENT CANDIDATER ?

Les candidats complètent le formulaire de candidature en ligne avant le 10 mai 2021 à minuit sur le site www.caranusca.eu

CALENDRIER GÉNÉRAL PRÉVISIONNEL

● 15 mars 2021 : Ouverture de l'appel à candidature sur le site de l'association Caranusca, porteuse du projet : www.caranusca.eu
● 10 mai 2021 minuit : Clôture de l'appel à candidature
● Courant mai 2021 : Sélection et annonce de la promotion 2021-2022
● De juin à octobre 2021 : Mise en place d'une réunion de lancement par académie au cours de laquelle artistes, établissements scolaires, équipes pédagogiques et partenaires des territoires engagés, co-construiront chaque résidence
● D'octobre 2021 à janvier 2022 : Accompagnement et suivi de la préparation et de la mise en place de chaque résidence par l'association Caranusca
● De janvier à juillet 2022 : Déploiement des résidents sur les territoires et mise en oeuvre des projets, qui se solderont par des journées de restitution en fin d'année scolaire


http://www.caranusca.eu/la-fabrique-appels-a-candidatures-2021-22/

Actualité école

Rêves d'architecture

Exposition

Grilles de l'école d'architecture de Nancy jusqu'au 15 avril

Rêves d'architecture

Rêves d'architecture
Exposition en plein air
Sur les grilles de l'école d'architecture de Nancy
1, avenue Boffrand – 54000 Nancy

Du 15 mars au 15 avril 2021


Pendant quelques semaines l'école d'architecture de Nancy présente une exposition en plein air sur ses grilles de l'avenue Boffrand à Nancy, destinée aux passants curieux d'architectures ; l'occasion d'aller à la rencontre du public et de faire connaître quelques enseignants de l'école, architectes praticiens, théoriciens, chercheurs, diplômés de l'école à travers leur rêve d'architecture,

A l'initiative de Nicolas Depoutot, maître de conférence à l'école d'architecture de Nancy, plus d'une dizaine d'enseignants de l'école partagent un rêve d'architecture à travers l'exposition en plein air présentée jusqu'au 15 avril sur les grilles de l'école avenue Boffrand.

Monuments historiques, architectures remarquables, architectures à vivre ou à travailler, sites naturels, ensembles et espaces urbains, en France, en Europe ou dans le Monde…
chaque architecture présentée s'inscrit dans un territoire, dans une démarche, dans un usage. Les rêves d'architecture permettent de comprendre ce que chaque oeuvre dévoile. Accompagnés d'une ou plusieurs photos, les enseignants expriment  les raisons de leur choix, sensibles, théoriques ou critiques.

Au delà du rêve, c'est l'école qui, privée de son public, offre aux curieux d'architecture le loisir d'en d'appréhender quelques exemples choisis. C'est aussi pour le public une façon de faire connaissance avec les enseignants de l'école d'architecture de Nancy à travers leur sensibilité et leur analyse architecturale.

Les rêves d'architecture sont présentés par :

Nadège Bagard, Pascal Breda, Lucien Colin, Cécile Demange, Nicolas Depoutot, Florian Descamps, Jennifer Didelon, Manuela Franzen, Béatrice Laville, Caroline Leloup, Pierre Maurer, Maryline Piquemil, Mathias Rollot, Marc Verdier, Jean-Claude Vigato.

Voir +