pavillon temporaire luneville

pavillon temporaire luneville

Pavillon temporaire d'été 
au parc du Château de Lunéville

Visitez une action pédagogique
d'architecture
 

Accueil du public par les étudiants architectes 
dans le pavillon
le 15 juin 2018 de 14h à 18h
et du 16 au 19 juin 2018 de 9h à 18h





 

Le pavillon temporaire d'été bâti dans le parc du Château des Lumières à Lunéville s'inscrit dans la tradition des «  folies  » du XVIIIe siècle. Il a été élaboré et réalisé par les étudiants en deuxième année de Master à l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy dans le cadre d'un chantier école. Parmi les références étudiées par les élèves architectes pour ce projet, on peut citer les ouvrages d'Emmanuel Héré ainsi que les constructions du XVIIIe qui jalonnaient le parc du château telles que le Trèfle, le Kiosque, les Chartreuses...

Ce pavillon contemporain s'inscrit également dans la continuité de la gloriette dans le parc du Château. Il apporte un espace supplémentaire, lieu de convivialité, d'exposition qui accueillera les visiteurs ou les promeneurs profitant du parc.

Pour sa réalisation, les étudiants de l'école d'architecture de Nancy ont développé des processus expérimentaux intégrant différents systèmes constructifs (serres horticoles, membranes végétalisables, résilles en polycarbonate..). Ces procédures de conception ont été manipulées en maquettes, en modélisations numériques et sous forme de prototypes à l'échelle 1.




 

En partenariat avec le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, la mise en oeuvre de ce pavillon temporaire pour le parc du Château des Lumières à Lunéville a été rendue possible grâce à un soutien de compétences d'Acrotir et France Lanord et Bichaton, et avec l'aide de Loraplast et Covestro.
 

Responsable pédagogique :
Sébastien Rinckel
architecte enseignant
à l'Ecole Nationale Supérieure
d'Architecture de Nancy.

 

Actualités Etudes

du prototype au paysage / atelier S. Rinckel

du prototype au paysage / atelier S. Rinckel

Du prototype au paysage

Technique, environnement, architecture dispositif
parc du Château de Lunéville


Du « prototype au paysage » Parc du Château de Lunéville

Description du projet
Le projet veut combiner deux échelles complémentaires : le « prototype » et « le paysage ». Il cherche à donner une part prépondérante à l'invention technique avec cette idée que le dispositif construit produit grâce aux « espacements » des qualités spatiales. Le paysage est quant à lui traité comme un environnement spécifique en prenant en compte un territoire, considéré comme un support, un socle, une entité physique, matérielle et climatique. Cette nature et ces paysages font écho aux « forces historiques » du pittoresque du XVIIIè siècle et se mélangent aux architectures que l'on appelait les « folies » placées dans les parcs du château de Lunéville.

Prototype et expérimentation
Il s'agit de construire des «dispositifs architecturaux » via la maquette, ou l'échelle 1. Ces prototypes sont abordés sous forme « d'éléments construits », ce que Jean Prouvé appelait des « pièces détachées ». Ils sont élaborés à l'épreuve immédiate de la matière et des techniques de fabrications. L'expérimentation sur des dispositifs architecturaux permet l'exploitation des capacités physiques de la matière. Elle nous informe sur la résistance des diverses sollicitations des modèles en y intégrant le couple structure et enveloppe.

 

1ere partie




Équipe :
Château et Parc de Lunéville
Conseil Général Meurthe-et-Moselle

Sébastien Rinckel
architecte enseignant
Champ disciplinaire : Théorie et pratique de la conception architecturale et urbaine / ATC - Architecture Théorie et Critique / MASTER

étudiants : Elodie HOCHSCHEID, Maximilian LE ROUX, Hubert BOKOBZA, Marc RIBEREAU-GAYON, 5Lynda FERNANE, Tess PHOK, Arnaud DANGIN, Yannick ROMMING, Raphael THOMAS, Claire MUSSET, Charles SARRAZIN, Arthur CLEMENT, Camille DANG, Lucien MEDOT, Michelle TRABACH

 

2e partie
 

La mise en oeuvre d'un Pavillon temporaire pour le Parc du Château des Lumières à Lunéville est en cours de montage depuis octobre 2017. Cette architecture construite dans la continuité de la gloriette apportera un espace supplémentaire, servira de lieu de convivialité et d'exposition et permettra d'accueillir les visiteurs ou les promeneurs.
Un travail pédagogique a été mené depuis plusieurs années par des étudiants en Masters 2 (domaine AIE) encadrés par Sébastien Rinckel architecte enseignant. Une démarche spécifique de projet a consisté à mettre en valeur les folies du XVIIIème siècle qui, sous le règne de Stanislas, ornaient le Parc du Château des Lumières. Un partenariat entre le Conseil Départemental, l'ENSA Nancy et des entreprises mécènes réside dans un travail d'expérimentation sur un site réel avec la réalisation d'un « démonstrateur » sous forme de « chantier école ».





technique, environnement, architecture dispositif
parc du Château de Lunéville
oct 2014 / juin 2015
 

Vidéos

Interview / Sebastien Rinckel

Enseignant projet pavillon temporaire

Interview / Sebastien Rinckel

Sébastien Rinckel, architecte et enseignant à l'école d'architecture de Nancy nous parle du projet de pavillon temporaire au parc du château de Lunéville. 
 

Si la vidéo ne charge pas cliquez ici