Master (BAC+5)

Master (BAC+5)

Les études d'architecture respectent le cadre de l'harmonisation européenne des cursus de l'enseignement supérieur. Elles sont organisées en trois cycles sur la base du schéma LMD (licence, master, doctorat).

L'école propose dans ce cycle, outre le diplôme d'Etat d'architecte, une première année de master universitaire et plusieurs spécialités ouverts aux architectes de formation autant qu'aux candidats issus d'un parcours universitaire ou d'une école d'ingénieur.
Les études d'architecture respectent le cadre de l'harmonisation européenne des cursus de l'enseignement supérieur. Elles sont organisées en trois cycles sur la base du schéma LMD (licence, master, doctorat).

L'école propose dans ce cycle, outre le diplôme d'Etat d'architecte, une première année de master universitaire et plusieurs spécialités ouverts aux architectes de formation autant qu'aux candidats issus d'un parcours universitaire ou d'une école d'ingénieur.

La première année du master universitaire est accessible aux étudiants titulaires d'une licence. Le cycle menant au diplôme d'Etat d'architecte n'est ouvert de droit qu'aux titulaires du diplôme d'études en architecture. L'acceptation d'étudiants ayant obtenu d'autres diplômes, ou voulant faire valoir des équivalences au titre de l'expérience professionnelle, est soumise à l'avis d'une commission.

Les deux années du cycle master permettent d'acquérir la maîtrise des problématiques propres ou en lien avec l'architecture et de se préparer a différents modes d'exercices et domaines professionnels. Il permet d'accéder, aux métiers de la conception architecturale et urbaine et à des fonctions de conseil, d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, d'études techniques, d'urbanisme et d'aménagement.

Le temps de travail encadré est moins important qu'en licence et laisse plus de part au travail personnel étudiant. Ce temps préservé doit permettre aux étudiants à la fois d'enrichir leur culture et d'approfondir certaines problématiques.

Les modalités d'admission au niveau master diffèrent en fonction du type de formation, du niveau d'études et de la nationalité des candidats.
Année (ou semestre) de césure

Année (ou semestre) de césure

Définition

La période dite « de césure » s'étend sur une durée maximale représentant une année universitaire pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation d'enseignement supérieur, la suspend temporairement dans le but d'acquérir une expérience personnelle, soit de façon autonome, soit au sein d'un organisme d'accueil en France ou à l'étranger. Elle est effectuée sur la base d'un strict volontariat de l'étudiant qui s'y engage et ne peut être rendue nécessaire pour l'obtention du diplôme préparé avant et après cette suspension. Elle ne peut donc comporter un caractère obligatoire.

Caractéristiques

Tout projet de césure est soumis à l'approbation du chef de l'établissement d'inscription d'origine de l'étudiant au moyen d'une lettre de motivation en indiquant les modalités de réalisation.

La césure peut être effectuée dès le début de la première année de cursus mais ne peut l'être après la dernière année de cursus. Elle devra se dérouler selon des périodes indivisibles équivalant à au moins un semestre universitaire et débutant obligatoirement en même temps qu'un semestre universitaire. 

La césure peut également consister en une année universitaire effectuée dans le but de recevoir une formation dans un domaine autre que celui de la scolarité principale.

Droits et obligations de l'étudiant et de l'établissement

Quelles que soient la nature et les modalités de réalisation de la période de césure, l'étudiant devra maintenir un lien constant avec son établissement en le tenant régulièrement informé du déroulement de celle-ci et de sa situation.

L'établissement d'origine et, le cas échéant, le nouvel établissement d'accueil, signent avec l'étudiant qui suspend sa scolarité un accord lui garantissant sa réintégration ou son inscription au sein de la formation dans le semestre ou l'année suivant ceux validés par l'étudiant avant sa suspension.

Les ECTS délivrés au titre des compétences acquises lors de la période de césure peuvent faciliter, le cas échéant, la réorientation de l'étudiant vers un cursus de formation différent de celui qu'il entreprenait avant sa césure.

Caractérisation des étudiants en situation de césure

L'étudiant est inscrit au sein de son établissement pendant la durée de sa période de césure. Il se voit délivrer une carte afin de bénéficier du statut d'étudiant et de préserver ainsi son droit à la plupart des avantages liés à ce statut. Cette inscription n'entre pas dans le décompte du nombre total de droits à inscription ouverts à l'étudiant au titre de chaque cursus.

Lorsque la période de césure ne relève d'aucun dispositif d'accompagnement pédagogique de la part de l'établissement, une exonération totale des droits d'inscription est appliquée.

En revanche, si un accompagnement pédagogique est mis en oeuvre par l'établissement dans le cadre d'une césure en relation avec le projet pédagogique de l'étudiant, une partie des droits d'inscription sera perçue. 

L'étudiant effectuant une période de césure peut refuser de bénéficier des dispositifs d'accompagnement pédagogiques éventuellement mis en oeuvre au sein de son établissement.

Bourses et prestations sociales

Si la période de césure consiste en une formation, l'éligibilité de l'étudiant à la bourse est soumise aux conditions de droit commun attachées à la nature de sa formation. La formation doit notamment relever de la compétence du ministre chargé de l'enseignement supérieur conduisant à un diplôme national de l'enseignement supérieur ou être habilitée à recevoir des boursiers. Le maintien de la bourse est soumis aux conditions de progression, d'assiduité aux cours et de présence aux examens fixées dans le cadre du droit commun.

Dans les autres cas, le droit à bourse peut être maintenu sur décision de l'établissement, qui se prononce sur la dispense ou non de l'étudiant de son obligation à assiduité durant sa période de césure. La décision sera prise en fonction de la relation entre la thématique de la césure et la formation dispensée au sein de l'établissement.

Lorsque le droit à bourse est maintenu, celui-ci entre dans le décompte du nombre total de droits à bourse ouverts à l'étudiant au titre de chaque cursus.

Modalités pratiques

Pour demander à bénéficier d'une césure, vous devez déposer votre demande à l'accueil de l'école au moins un mois avant le début de la césure.


Télécharger le formulaire de demande de césure (pdf)
Après le diplôme d'Etat d'architecte

Après le diplôme d'Etat d'architecte

Après l'obtention du diplôme d'État d'architecte, il est possible d'entrer dans la vie active ou de compléter ses études d'architecte. Les missions confiées aux architectes et les pratiques professionnelles de l'architecture sont diverses, y compris dans leurs dimensions scientifiques et de recherche.
La plaquette téléchargeable ci-dessous donne des conseils pour bien articuler le passage du diplôme à la vie active, que cette transition soit courte ou qu'elle s'inscrive dans un parcours associant études post-diplôme et activité professionnelle sur plusieurs années.

télécharger la plaquette au format PDF

Architecture, Villes et Territoires - Publications

Ateliers Aménagement des Territoires

Marc Verdier

Publication Master

Architecture, Villes et Territoires - Publications

Enseignements de Master

Ateliers parcs / Marc Verdier

2016 Nouvelles ruralités : milieux vivants

2015 / Atelier Hors-les-Murs spécial 10 ans
Triple publication :

2015 Campagnes en projets / 2005 - 2015, 10 ans d'ateliers territoriaux
2015 Rencontres, Expériences, ouvertures
2015 Appréhender, Orienter, Projeter

2014  Arpenter, Observer, Projeter / Haut Jura 2014

2013 A la rencontre de Germaine

2012 Paysage rural - urbanisme soutenable ?

2009 Vers un Urbanisme durable...

2008 Regards croisés sur les Bauges et le Revermont

2007 (première partie) / 2007 (deuxième partie) Regards Portés sur le Massif des Bauges

2006 Projets d'extensions urbaines dans le massif des Bauges
du prototype au paysage / atelier S. Rinckel

du prototype au paysage / atelier S. Rinckel

Du prototype au paysage

technique, environnement, architecture dispositif
parc du Château de Lunéville
oct 2014 / juin 2015
1ere partie



Équipe :
Château et Parc de Lunéville
Conseil Général Meurthe-et-Moselle

Sébastien Rinckel
architecte enseignant
Champ disciplinaire : Théorie et pratique de la conception architecturale et urbaine / ATC - Architecture Théorie et Critique / MASTER

étudiants : Elodie HOCHSCHEID, Maximilian LE ROUX, Hubert BOKOBZA, Marc RIBEREAU-GAYON, 5Lynda FERNANE, Tess PHOK, Arnaud DANGIN, Yannick ROMMING, Raphael THOMAS, Claire MUSSET, Charles SARRAZIN, Arthur CLEMENT, Camille DANG, Lucien MEDOT, Michelle TRABACH

Du « prototype au paysage » Parc du Château de Lunéville

Description du projet
Le projet veut combiner deux échelles complémentaires : le « prototype » et « le paysage ». Il cherche à donner une part prépondérante à l’invention technique avec cette idée que le dispositif construit produit grâce aux « espacements » des qualités spatiales. Le paysage est quant à lui traité comme un environnement spécifique en prenant en compte un territoire, considéré comme un support, un socle, une entité physique, matérielle et climatique. Cette nature et ces paysages font écho aux « forces historiques » du pittoresque du XVIIIè siècle et se mélangent aux architectures que l’on appelait les « folies » placées dans les parcs du château de Lunéville.

Prototype et expérimentation
Il s’agit de construire des «dispositifs architecturaux » via la maquette, ou l’échelle 1. Ces prototypes sont abordés sous forme «d’éléments construits», ce que Jean Prouvé appelait des « pièces détachées ». Ils sont élaborés à l’épreuve immédiate de la matière et des techniques de fabrications. L’expérimentation sur des dispositifs architecturaux permet l’exploitation des capacités physiques de la matière. Elle nous informe sur la résistance des diverses sollicitations des modèles en y intégrant le couple structure et enveloppe.
 
information rentrée 2017 2018

information rentrée 2017 2018

Rentrée universitaire 2017 2018


téléchargez les 3 flyers d'information pour l'organisation de la rentrée et des enseignements de l'école d'architecture de Nancy.

flyer 1 - infos rentrée universitaire 2017 2018 sur le site Boffrand

flyer 2 - lieux d'enseignements pour la rentrée


flyer 3 - plan d'acces amphi fac de science

Présentation Générale du deuxième cycle

Présentation Générale du deuxième cycle

Le deuxième cycle

Contribuer à la diversification des pratiques professionnelles des architectes.

Le cycle menant au diplôme d'Etat d'architecte (Master) est ouvert de droit à tous les étudiants titulaires du diplôme d'étude en architecture. L'acceptation d'étudiants ayant obtenu d'autres licences, ou voulant faire valoir des équivalences au titre de l'expérience professionnelle, est soumise à l'avis d'une commission conformément aux textes en vigueur.

Le cycle Master poursuit, approfondit et spécialise les connaissances acquises durant le cycle licence. Il participe à la constitution de la discipline architecturale et forme aux différents métiers dans lesquels cette discipline s'exercera. Il a, à la fois, un caractère universitaire et professionnalisant. Les savoirs et savoir-faire acquis permettent aux étudiants d'orienter leurs connaissances et leurs compétences.

Après un premier semestre commun de consolidation des connaissances, le Master se poursuit sous la forme de parcours différenciés. Chaque parcours est organisé sur un thème privilégiant un aspect disciplinaire particulier et autour d'une équipe pédagogique.

Quatre parcours sont proposés par l'école de Nancy :
  •  Architecture, villes, territoires et sociétés ;
  •  Architecture, ingénierie et environnement ;
  •  Architecture, histoire et patrimoine ;
  •  Architecture, théorie et critique.

À l'intérieur d'un même parcours, des options peuvent être offertes (orientation «recherche» ou orientation «pratique appliquée»). Des modules d'enseignements peuvent être partagés entre plusieurs parcours.

Un enseignement supérieur se doit de préserver un temps « personnel » conséquent afin de permettre aux étudiants d'enrichir leur culture dans toute la diversité du terme et d'approfondir véritablement une ou deux problématiques. C'est pourquoi le temps de travail encadré est moins important et laisse plus de part au travail personnel étudiant.
 

PUBLICATIONS ATELIER RECONVERSION ARCHITECTURALE PATRIMOINE INDUSTRIEL

Master 1

PUBLICATIONS ATELIER RECONVERSION ARCHITECTURALE PATRIMOINE INDUSTRIEL



L'objectif de l'atelier concerne la thématique de la réhabilitation et reconversion urbaine en Europe. Elle est la concrétisation de la volonté de plusieurs établissements partenaires de mettre en oeuvre des échanges en termes d'expériences didactiques et culturelles sur le thème toujours fondamental et urgent de la recomposition et de la régénération des villes contemporaines.


Télécharger la version française

Télécharger la version anglaise

Publications séminaire international textile

Tensile architecture

Master

Note d'information (pdf)

Note d'information (pdf)

Reglement des études / Cycle Master (pdf)

Reglement des études / Cycle Master (pdf)

Guide de l'étudiant (pdf)

Guide de l'étudiant (pdf)

Défis du bois

Défis du bois

LES DEFIS DU BOIS 3.0
du samedi 29 avril au samedi 6 mai 2017
à l'ENSTIB, Campus Bois / Épinal

Pour la treizième année consécutive, l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy, l'école nationale supérieure des technologies et industries du bois et les compagnons du devoir organisent les Défis du Bois 3.0. 

Les Défis du Bois sont une expérience pédagogique originale comme en atteste les éditions précédentes et particulièrement l'édition 2013 qui a été lauréate des Alérions de la Jeunesse (catégorie projet étudiants-universités) délivrés par la Conseil Régional de Lorraine.

Ils réunissent chaque année, une cinquantaine d'étudiants architectes, ingénieurs et compagnons, qui sont séparés en 10 équipes, les équipes sont faites par un tirage au sort.

Les organisateurs prennent soin de proposer un sujet de réflexion mêlant technique et poésie, ingéniosité et créativité, pour le plus grand plaisir d'un public de spécialistes, mais aussi de visiteurs totalement conquis par l'ambiance et les créations présentées.
Le sujet est dévoilé le jour où commencent les défis du bois, cependant cette année nous savons que l'édition sera musicale sans plus de précision.

Les missions des Défis du Bois sont issues de la réflexion d'un groupe d'enseignants en architecture et en ingénierie partageant la passion du bois,  matériau de construction.  
Conscients que le travail collectif entre ingénieurs et architectes n'est pas aisé, ils ont créé les Défis, pour plonger les étudiants au coeur du travail collectif.
Ces Défis permettent à tous d'expérimenter et de vivre ce partage de savoir et de savoir-faire que les organisateurs de la manifestation souhaiteraient voir plus souvent dans leurs professions.

Cette 13ème édition sera parrainée par Jérôme MAYET, qui est le directeur général de SETEC bâtiment, société du groupe indépendant d'ingénierie SETEC.

Franck Besançon, et Gilles Duchanois, enseignants à Architecture Nancy, font  partie de l'équipe pédagogique de cette événement. 

Affiche Défis du Bois 3.0
Site Défis du Bois 3.0
Facebook Défis du Bois 3.0



 
Semaine internationale d'architecture

Semaine internationale d'architecture