Recherche

Recherche

La recherche architecturale et urbaine, une histoire de 40 ans

Le Bureau de la recherche architecturale urbaine et paysagère favorise depuis les années 1970 avec le soutien de l'Etat la structuration d'une communauté scientifique pluridisciplinaire et le renforcement des liens entre recherche, pratiques professionnelles et formation.
Elle s'est développée grâce à une politique incitative, par la création d'équipes et de laboratoires de recherche dans les écoles d'architecture puis par l'affirmation de l'importance de la recherche avec la mise en place de la réforme Licence Master Doctorat.
La recherche architecturale et urbaine se caractérise par un grand nombre de thématiques qui reflétent la richesse des savoirs constitutifs de cette discipline et le champ étendu des questions qui construisent ses objets.
Le doctorat en architecture est en particulier une formation a et par la recherche.

La recherche architecturale et urbaine, une histoire de 40 ans

Le Bureau de la recherche architecturale urbaine et paysagère favorise depuis les années 1970 avec le soutien de l'Etat la structuration d'une communauté scientifique pluridisciplinaire et le renforcement des liens entre recherche, pratiques professionnelles et formation.
Elle s'est développée grâce à une politique incitative, par la création d'équipes et de  laboratoires de recherche dans les écoles d'architecture puis par l'affirmation de l'importance de la recherche avec la mise en place de la réforme Licence Master Doctorat.
La recherche architecturale et urbaine se caractérise par un grand nombre de thématiques qui reflétent la richesse des savoirs constitutifs de cette discipline et le champ étendu des questions qui construisent ses objets.
Le doctorat en architecture est en particulier une formation a et par la recherche.


L'école d'architecture de Nancy fonde sa pédagogie sur la recherche dès ses origines

La recherche a été encouragée dès la création de l'école d'architecture par son premier directeur, Claude Chambon et par Jean-Pierre Epron, directeur pédagogique, tous deux partageant une conception globale de l'enseignement et l'ambition de fonder la pédagogie sur la recherche.
Il s'agissait, dans un contexte international de théorisation des études en rupture avec l'ancien système des beaux-arts, de mettre en place des dispositifs de production des connaissances dignes d'un enseignement universitaire et de former conjointement des praticiens, des chercheurs et des enseignants. C'est ainsi qu'est né en France en 1969 un des premiers laboratoire de recherche en architecture  et urbanisme :le CEMPA (Centre d'études méthodologiques pour l'aménagement)

Aujourd'hui , la recherche est l'une des premières missions développées par l'école d'architecture de Nancy. Elle se développe dans deux laboratoires, le MAP-CRAI crée en 1988 et le LHAC. crée en 198 ?
En 2011, il a été décidé de porter un effort particulier sur le renforcement et le développement de la mission de recherche dans le cadre du projet stratégique de développement de l'établissement. Ceci s'est traduit par la mise en place d'un Comité scientifique qui contribue à élaborer la politique scientifique de l'école d'architecture, et d'un Fond d'aide à la recherche (FDRIP) qui soutient l'émergence de travaux de recherche sur de nouvelles thématiques.


La recherche à l'école d'architecture de Nancy se développe dans 2 laboratoires, le MAP CRAI et le LHAC

le MAP-CRAI est une unité mixte de recherche CNRS-ministère de la culture et de la communication. Il conduit des travaux de recherche dans les domaines des modèles, des méthodes et des outils numériques relatifs à la conception architecturale et l'étude du bâti patrimonial. Ces recherches ont pour caractéristique commune de s'appuyer sur des expérimentations concrètes et des applications au domaine du bâtiment et de l'architecture. Elles débouchent majoritairement sur la production et l'expérimentation de méthodes et le développement d'outils informatiques de simulation et d'assistance à la conception.

le LHAC s'est forgé une réputation dans le domaine de l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme du XXème. siècle. Au travers de projets de recherche, de publications, de conférences, d'expositions, mais aussi d'autres activités telles que des études appliquées (bilans, expertises, inventaires…), le LHAC s'implique dans de nombreux domaines, avec la volonté de faire progresser l'histoire de l'architecture en l'appréhendant en tant que champs de théories, de techniques constructives, de cultures professionnelles ou d'enseignements.


Le FDIRP soutient depuis 2012 des actions émergentes de recherche dans le domaine de la conception architecturale

Le Fonds de développement des initiatives « recherche et profession », participe à l'ambition de continuer à développer la recherche architecturale et urbaine à l'échelle de l'établissement.
Il concerne des thématiques de recherche peu ou pas présentes dans les projets scientifiques des laboratoires, avec comme objectif de favoriser l'engagement de tous les enseignants dans une activité de recherche.

Ecoles-doctorales / Université de Lorraine

Ecoles-doctorales / Université de Lorraine

DomusLab

DomusLab

DOMUS LAB 2017 - 2022

PLAN HABITAT ET TRANSITION DES ARCHITECTURES
POUR UNE INNOVATION ARCHITECTURALE PLURIDISCIPLINAIRE
AU SERVICE DES CULTURES D'HABITER, DE L'ÉCONOMIE
ET DE L'ATTRACTIVITÉ DU GRAND EST

 
Le DomusLab, un laboratoire mobile permanent, démonstrateur in situ  et catalyseur d'innovation pour l'habitat dans le Grand Est
• Capitaliser la méthode du Villemin Lab pour la faire fructifier dans d'autres villes du Grand Est.
• En faire un dispositif mobile permettant de fabriquer les conditions pour une recherche-innovation permanente afin de répondre à d'autres problématiques, d'autres lieux.
• Alimenter le DomusLab avec des questionnements inédits, consolider la méthode, tester des solutions et produits avec tous les partenaires de la filière de l'architecture.

Un groupement d'acteurs régionaux parties prenantes pour agir et développer plus vite et plus massivement l'architecture de la transformation
• Passer d'un partenariat bi-latéral à un groupement d'acteurs parties prenantes : bailleurs sociaux, promoteurs, collectivités, CDC, FFB, industriels, écoles d'architecture, laboratoires, ...
• Développer notre potentiel collectif d'innovation en cumulant nos intelligences d'agir autour de l'objet concret que constitue le démonstrateur in situ et répartir les investissements entre nous.

Un programme pluriannuel de recherche-action et de valorisation collective autour de l'habitat pour innover et apporter des solutions et méthodes réplicables
• Suivant nos ambitions et moyens, construire un programme de recherche-action pluriannuel pour accélérer les innovations et intégrer les nouveaux
produits et solutions de l'habitat d'aujourd'hui.
• Identifier collectivement les lieux et thématiques futures d'expérimentation dans le Grand Est.
• Valoriser nos résultats et communiquer notamment pour développer l'attractivité résidentielle du Grand Est.

Un plan régional de « permis d'innover » pour concrétiser les recherches du DomusLab au travers d'opérations de logement et optimiser le coût des normes
• Saisir rapidement l'opportunité qui s'ouvre à nous d'expérimenter concrètement par l'architecture sur les normes avec le « permis d'innover » (art. 88 de la récente Loi LCAP ).
• Identifier les futures opérations de construction, réhabilitation ou reconversion dans lesquelles l'innovation par l'architecture a le potentiel d'apporter des solutions d'usage augmenté et une meilleure efficience de l'investissement public allant au-delà du cumul des normes.
• Construire pour chaque « permis d'innover », un groupe d'action réunissant bailleurs / architectes / constructeurs / écoles chargé de construire le contrat d'innovation, de mener l'opération et de l'évaluer avec les parties prenantes.

A terme, une chaire de recherche partenariale orientée sur « Habitat et
transition des architectures »

Dans le cadre de la dynamique Région Architecture, cette chaire de recherche partenariale stimulera et développera les potentiels de recherche de nos territoires autour de ce thème fédérateur.
Elle permettra notamment de faire développer l'excellence et la compétitivité de nos formations et entreprises, de faire de la veille internationale sur le sujet, de valoriser nos résultats de nos recherches-actions et d'internationaliser nos diplômés et entreprises sur ces nouveaux marchés.


A titre d'exemple, quelques problématiques identifiées qui pourraient être explorées :
• l'espace domestique et sa qualification juridique : comment qualifier, autoriser, intégrer et financer des dispositifs « hors-normes » ?
• l'espace de l'habitation, la typologie et l'usage : quelles représentations portent les architectes sur l'habitation... comment enrichir leur regard, comment produire des images « sources de connaissance » sur l'architecture ?
• la filière bâtiment et les dispositifs innovants : comment intervenir en site patrimonial en étant performant techniquement, énergétiquement et économiquement, dans le cadre d'un chantier de logement ?
• la création de ressources en ligne et d'aide à la décision (sous forme de BIM) à destination de tous les acteurs de la réhabilitation et facilitant le travail partagé et collaboratif, adossé à une base de données.


La récente loi LCAP a mis en place le « permis d'innover » (art 88) ouvert uniquement aux bailleurs sociaux et aux collectivités, en lien avec les acteurs de la filières de l'architecture. Le «permis d'innover » offre un dispositif nouveau jusqu'en 2022 qui permet, dans le cadre d'une démarche d'innovation par et pour l'architecture, d'obtenir des  dérogations normatives et réglementaires contractualisées.

Actualité Recherche

Contrat post-doctoral en partenariat avec le collectif Studiolada

Contrat post-doctoral en partenariat avec le collectif Studiolada

Chaire de recherche Architecture-bois-construction

Contrat post-doctoral en partenariat avec le collectif Studiolada

année 2018
 

La Chaire de recherche nationale « Architecture-bois-construction, du patrimoine au numérique », hébergée par l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy, propose, en partenariat avec le collectif d'architectes Studiolada (AJAP2014), un contrat post-doctoral d'un an à de jeunes scientifiques francophone titulaires d'une thèse de doctorat et motivés par le développement et l'innovation dans le domaine de l'architecture et la construction bois.

 

Collectif STUDIOLADA, architectes (Nancy)
Laboratoire de recherche d'accueil : UMR-MAP CRAI



Informations et modalités de candidature à télécharger (pdf).

Actualité Recherche

Culture Numérique

Mohamed-Anis Gallas / Kevin Jacquot

Culture Numérique

Mohamed-Anis Gallas et Kévin Jacquot, tous deux docteurs en sciences de l'architecture de l'Université de Lorraine et ingénieurs de recherche au laboratoire MAP-CRAI de l'École d'architecture de Nancy ont été invités à inaugurer le cycle de conférences proposé par le laboratoire en culture numérique de la faculté d'architecture de l'Université de liège.
Vous retrouverez le programme de leur conférence intitulée Modèles numériques pour l'architecture et le patrimoine ici



 

Actualité Recherche

Ecoles doctorales

Ecoles doctorales

Les deux laboratoires de l'école d'architecture sont membres de deux écoles doctorales de l'Université de Lorraine.

Depuis 1996, le MAP-CRAI est membre de l'école doctorale IAEM Lorraine (Informatique, Automatique, Électronique-Électrotechnique et Mathématiques)


Le MAP-CRAI est à ce titre laboratoire d'accueil pour les doctorants qui s'inscrivent à l'Université de Lorraine, laquelle leur délivre le diplôme de docteur en sciences de l'architecture.
Le directeur d'IAEM Lorraine  siège au Comité scientifique de l'école d'architecture.

L'école Doctorale IAEM Lorraine organise la formation doctorale des différentes disciplines qui la constituent. Elle compte plus de 450 chercheurs, dont plus de 200 sont habilités à diriger des thèses. En 2011-2012, et gère près de 300 doctorants. 
 

Le LHAC est rattaché à l'école doctorale Fernand Braudel créée en 2013

Le LHAC est à ce titre depuis 2013 laboratoire d'accueil pour les doctorants qui s'inscrivent à l'Université de Lorraine.
La directrice de Fernand Braudel siège au Comité scientifique de l'école d'architecture.

L'école doctorale Fernand Braudel, ex-PIEMES réunit 8 laboratoires des UFR Lettres et Langues et Sciences humaines et Arts. Elle compte près de 80 HDR-encadrants, 300 doctorants inscrits et fait soutenir environ 35 thèses par an. L'axe majeur de la recherche et de la formation est l'étude des phénomènes d'interculturalité et de contacts entre les cultures envisagés sous tous leurs aspects. 

Actualité Recherche

Soutenance de thèse / Julien Meyer / Mercredi 6 septembre 2017

Soutenance de thèse / Julien Meyer / Mercredi 6 septembre 2017

Julien MEYER doctorant au laboratoire MAP-CRAI de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy soutiendra sa thèse mercredi 06 septembre 2017 à 14h30 dans la salle 0.09 du site Boffrand.

Proposition d'un modèle numérique pour la conception architecturale d'enveloppes structurales plissées.
Application à l'architecture en panneaux de bois.


Résumé : L'objectif de notre recherche consiste à caractériser le concept de plissage afin de proposer un modèle numérique permettant de concevoir des structures architecturales plissées en panneaux de bois. Dans ce contexte, nous ouvrons une perspective originale sur l'intégration de la dimension morpho-structurale comme facteur de modulation de l'architecture. Nous abordons également le plissage dans sa dimension numérique par une approche paramétrique. Cette dernière permet une modélisation adaptative dans le continuum conception-fabrication. Notre méthode, implémentée dans l'outil CARA(s)PACE (Conception of Architectural Research Algorithm for Structural Pleated Approaches and Creative Envelopes), permet de générer une géométrie de plissage à partir d'une surface de référence. Cet outil est composé d'un modeleur géométrique paramétrique couplé à des moteurs d'évaluation. Il guide le concepteur dans la recherche de formes fondées sur le plissage, sécurise les propositions et fournit les données numériques nécessaires pour une fabrication robotisée.



Composition du jury 
Rapporteurs : M. Philippe POTIÉ, École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles / M. Denis ZASTAVNI Université Catholique de Louvain 
Examinateurs : Mme Catherine ELSEN, Université de Liège / M. Laurent BLÉRON, École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois 
Directeur de thèse : M. Jean-Claude BIGNON - MAP-CRAI - École Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy
Co-Directeur de thèse : M. Gilles DUCHANOIS - MAP-CRAI - École Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy
 

Actualité Recherche

SOUTIEN A LA RECHERCHE ARCHITECTURALE ET URBAINE

Appel à Projet / FDIRP

SOUTIEN A LA RECHERCHE ARCHITECTURALE ET URBAINE

Afin de bénéficier du soutien du «Fonds de développement des initiatives recherche et profession» créé par le Conseil d'administration à la fin de l'année 2012 pour contribuer à développer une stratégie de recherche à l'échelle de l'établissement, les enseignants titulaires ou contractuels de l'école sont invités à proposer des actions de recherche sur des thématiques qui les intéressent, peu ou pas présentes dans les projets scientifiques de nos deux laboratoires.

Accueilli avec intérêt par les enseignants de l'école, le Fonds a un an d'existence, et a soutenu ou soutient 5 actions portées par nos enseignants.

Les actions sont accompagnées par les Comités scientifique et professionnel.

appel-projet-fdirp.pdf