Journée internationale d'étude - Patrimoine mondial UNESCO

17 mai 2018 Site Boffrand Inscriptions

Journée internationale d'étude - Patrimoine mondial UNESCO

L'inscription sur la liste du patrimoine mondial : quelles connaissances scientifiques et compétences professionnelles afin d'oeuvrer  au repérage, au projet et à la gestion des biens patrimoniaux ?

Journée internationale d'étude
Patrimoine mondial UNESCO

17 mai 2018 / NANCY

Site Boffrand / (1 rue Boffrand à Nancy)
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy (France)



 

 Programme détaillé


Le patrimoine mondial, un contexte national et international en évolution

La récente loi Liberté de la création, architecture et patrimoine du 7 juillet 2016 témoigne d'une nouvelle ambition concernant les biens français inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Avec l'obligation de la mise en oeuvre d'un plan de gestion du bien et le nouveau dispositif des Sites patrimoniaux remarquables, la loi offre aux territoires concernés de nouvelles perspectives de gouvernances, d'animation et de gestion.
Par ailleurs, dans le monde, le nombre de candidatures à une inscription sur la liste du patrimoine mondial continue d'augmenter. Les États parties de l'UNESCO, qui reçoivent ces candidatures émanant de leurs territoires, tiennent à jour une liste indicative de biens qu'ils ont l'intention de proposer à l'inscription dans les années à venir. Ces candidatures posent, de façon critique, la question de la définition de la valeur universelle exceptionnelle du bien considéré.

De la définition à la gestion d'un bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial, quelles sont les nouvelles pratiques mais aussi les évolutions des compétences professionnelles impliquées ? De nouveaux champs d'activités économiques et d'expertise semblent de fait émerger, impliquant des compétences et des savoir-faire nouveaux, notamment en matière d'architecture, d'urbanisme et de paysage.

Aussi, le Laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine, installé au sein de l'École nationale supérieure d'architecture de Nancy, propose d'ouvrir un espace d'échanges et de recherche afin d'explorer l'ensemble de ces questionnements. Fondé sur le partage d'expériences entre acteurs académiques, économiques et politiques, il vise à dresser un état des connaissances scientifiques et des compétences professionnelles impliquées dans ces processus. Cet état de l'art et sa mise en perspective critique pourront alimenter utilement de futures pistes de recherches et d'enseignements pour des formations professionnelles visant à répondre aux enjeux du patrimoine mondial. 

Au cours de cette première journée d'étude sur le patrimoine mondial, qui s'inscrit dans le contexte de l'année européenne du patrimoine culturel, seront présentées huit communications retenues par un comité scientifique ad hoc. Développant des approches monographiques ou comparative de biens inscrits ou de projet d'inscription au patrimoine mondial, ces communications s'organisent autour des trois sessions thématiques traitant successivement des outils de protection réglementaires, des plans de gestion et de la valeur universelle exceptionnelle. Imaginaires collectifs et limites du patrimoine mondial seront débattus lors d'une table ronde conclusive qui nous éclairera sur les enjeux à prendre en compte pour la formation au patrimoine mondial.

 

Joseph Abram

Lorenzo Diez

Pierre Maurer




 


Une journée d'étude proposée par le Laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine 
EA7490 LHAC

en partenariat avec
Le ministere de la Culture
la DRAC Grand Est
la région Grand Est
la métropole du Grand Nancy
l'Association des biens français du patrimoine mondial  
L'inventaire

 

Comité scientifique :

Joseph Abram (ENSA Nancy), Gauthier Bolle (ENSAP Bordeaux), Mireille-Bénédicte Bouvet (Région Grand Est – Service de l'inventaire), Mickaël Colin (GRAHAL sarl), Catherine Coutant (Association des biens français du Patrimoine mondial), Lorenzo Diez (ENSA Nancy ; École de Chaillot), Sophie Eberhardt (École polytechnique de Prague ; Lépac), Maria Garvari-Barbas (Université Paris I – Panthéon Sorbonne), Pierre Maurer (ENSA Nancy), Eva Mendgen (Historienne de l'art allemande), Andrea Rumpf (directrice du Luxembourg center for architecture), Jonathan Truilllet (DRAC Grand Est - CRMH), Hélène Vacher (ENSA Nancy).

 

Comité d'organisation :

Lorenzo Diez, Pierre Maurer, Christophe Huon, Fiona Zingarelli (École nationale supérieure d'architecture de Nancy)

 

Documentation à télécharger

Vidéos

Interview / Lorenzo Diez

journée d'étude UNESCO patrimoine mondial

Interview / Lorenzo Diez

Lorenzo Diez, enseignant et directeur de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy
co-organisateur de la journée d'étude Patrimoine mondial UNESCO.

Si la vidéo n'apparait pas, cliquer ici

Vidéos

Interview / Pierre Maurer

co-organisateur de la journée d'étude Patrimoine mondial UNESCO

Interview / Pierre Maurer

Interview de Pierre Maurer, doctorant au Laboratoire d'Histoire de l'Architecture Contemporaine (LHAC)
co-organisateur de la journée d'étude Patrimoine mondial UNESCO



Si la vidéo ne s'affiche pas, cliquer ici