ANCA Atelier National des Collectifs d'Architecture / pré-inscriptions 2019

ANCA Atelier National des Collectifs d'Architecture / pré-inscriptions 2019

ANCA ATELIER NATIONAL DES COLLECTIFS D'ARCHITECTURE
PRE-INSCRIPTIONS 2019

Former les professionnels de l'architecture au travail en collectif et développer un modèle de pratique architecturale contemporaine


- La formation se développera en 5 cycles de 4 jours (mercredi, jeudi, vendredi, samedi) par mois à compter de mars 2019 jusqu'à juillet 2019,
- les cycles aborderont les thèmes suivants : histoire de la pratique et références en collectifs, structurer son entreprise, sa forme et se protéger, gérer le collectif et ses acteurs, communiquer et crédibiliser son projet, comprendre la circulation des budgets publics et le lobbying,
- des cycles de conférences des collectifs les plus représentatifs complètent l'enseignement,
- le cycle de formation sera clôturé par un chantier participatif, et la mise en place d'un événement d'inauguration 

Responsable pédagogique :
En cours de recrutement

Contact : anca@nancy.archi.fr

Télécharger le Dossier Pédagogique ANCA 2017 (à titre d'information)
 

Pré-inscription ANCA 2019

Conditions : être étudiants ou diplômés en architecture ou dans un domaine en lien avec l'architecture.


Calendrier des inscriptions

ouverture des inscriptions : décembre 2018
Date limite de remise des dossiers d'inscriptions : 4 mars 2019
Jury de délibération pour les candidats : (à définir)
Début de la formation : fin mars 2019

 
Tarifs de la Formation ANCA
La pré-inscription est gratuite

 
La formation ANCA bénéficie d'une subvention du Ministère de la culture et de la communication qui permet de proposer un tarif subventionné.

Tarif subventionné : 2200€ - 110€/jour
(Tarif plein : 6600€ - 330€/jour)

Tarif jeune diplômé* : 500€ (25€/jour)

*diplômé depuis moins de 3 ans


Modalités d'inscriptions

L'organisme de formation adressera une facture au stagiaire pour procéder au règlement par chèque ou par virement, l'inscription sera prise en compte à réception du règlement et un contrat de formation sera établi.

L'organisme de formation se réserve la possibilité, en cas d'insuffisance de participants ou d'indisponibilité du formateur, d'annuler la formation. Dans ce cas, il informe le stagiaire dans les plus brefs délais et rembourse intégralement les sommes perçues.

Toute demande de désistement du stagiaire reçue par courrier électronique ou courrier postal moins de 7 jours avant le début de la formation entraine l'encaissement de frais d'un montant égal à 30% du tarif de la formation.

L'organisme de formation se réserve le droit de demander au stagiaire de préciser son projet personnel, notamment en cas de sureffectif. Il informe le stagiaire non retenu, dans les plus brefs délais, et rembourse intégralement les sommes perçues.


Formulaire d'inscription



Pour toutes informations sur cette formation, vous pouvez d'ores et déjà vous renseigner par mail à anca@nancy.archi.fr
 
Informations complémentaires :
L'ANCA est un projet lauréat de l'ENSarchitecture de Nancy proposé pour l'appel à projet annoncé par la ministre de la Culture et de la Communication en juin 2015 pour le "Soutien à la professionnalisation et à la création d'activités".

+ d'information : communiqué de presse Assise de la jeune création
page web culture communication  

Documentation à télécharger

ANCA 2018

Présentation complète de la formation

ANCA 2018

ANCA 2018


Former les professionnels de l'architecture au travail en collectif et développer un modèle de pratique architecturale contemporaine

Après avoir été lauréate de l'appel à projet «soutien à la professionnalisation et à la création d'activités» lancé par le ministère de la culture, l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy a créé un atelier à l'ambition nationale. Cet atelier est engendré par la nécessité du travail en collectif et par l'ampleur que cette pratique architecturale prend dans le paysage de la profession sous l'effet de la crise économique et la raréfaction de la commande publique.

Cette forme de travail est émergente aujourd'hui chez les architectes et se traduit en diverses formes : associations, espaces de « co-working », alliances pour les marchés publics, soit de manière physique, avec le partage de locaux et de moyens, soit de manière dématérialisée autorisée aujourd'hui par le télétravail et les moyens de communication. Ces formes ont en commun une vision collective et participative de l'architecture et de l'urbanisme, et souvent une culture de l'architecte facteur de son oeuvre.

Qu'ils soient théoriques ou pratiques, ces collectifs se créent souvent autour d'une idée, d'une éthique et de manière spontanée, sans formation réelle et bien souvent en autodidactes ; ils apprennent par eux-mêmes à travailler ensemble, à collaborer, à démarcher mais aussi à se forger une méthode au fur et à mesure des expériences vécues. Cette épreuve rebute et est souvent un obstacle majeur à la concrétisation de leur projet. De plus, une fois formés, ces collectifs souffrent d'un manque de centralisation et peinent à trouver, à travers des recherches chronophages, un modèle de pratique efficient.

L'ANCA va permettre de cadrer ces diverses pratiques collectives, de centraliser les méthodes engagées par les collectifs existants, d'étudier en constituant l'historique de la création et de la vie de ces structures. L'atelier va permettre également de développer une recherche sur le fonctionnement des collectifs, et de constituer ainsi une base solide pour la création, l'émergence et la pérennité de futurs collectifs.

Les axes de formation sont multiples et cherchent à aborder les problèmes majeurs pouvant être rencontrés dans le cadre d'un collectif, mais aussi à sensibiliser les diplômés à l'environnement professionnel contemporain.

Les différents axes seront abordés à travers un projet commun, fil conducteur de l'atelier qui permet d'aborder l'ensemble des thèmes de la formation. Ce projet constituera une véritable maquette physique de professionnalisation en temps réel. La nécessité de concevoir un objet commun à travers un collectif met en lumière les difficultés du travail en commun ; certains intervenants se serviront de cette expérience pour nourrir leur enseignement.

Le projet sera choisi par les participants au cours du premier cycle et développé au sein du collectif ANCA tout au long de la formation. Les négociations avec les collectivités, la fabrication, l'organisation d'un chantier participatif seront également gérées au sein du collectif ANCA afin d'avoir une vision complète du processus de montage de ce type de projet.
 

LA FORMATION


- La formation se développera en 5 cycles de 4 jours (mercredi, jeudi, vendredi, samedi) par mois de mars 2018 à juillet 2018,
- les cycles aborderont les thèmes suivants : histoire de la pratique et références en collectifs, structurer son entreprise, sa forme et se protéger, gérer le collectif et ses acteurs, communiquer et crédibiliser son projet, comprendre la circulation des budgets publics et le lobbying,
- des cycles de conférences des collectifs les plus représentatifs complètent l'enseignement,
- le cycle de formation sera clôturé par la participation à un événement d'envergure pour acquérir de nouvlles expériences
 

LES AXES GENERAUX


D'un point de vue historique, l'analyse des collectifs va permettre de situer la pratique dans un contexte contemporain, de découvrir si les collectifs sont réellement un mode de production de l'architecture émergent ou une résurgence «soixantuitarde» d'un modèle utopique portant d'autres noms. Cette analyse  conduit à une question peu abordée à ce jour qui est le devenir des collectifs. Ont-ils tous intégré la notion d'innovation, quelle expérience doit-on tirer des échecs, peut-on les éviter ?

D'un point de vue entrepreneurial, la formation étudie, en se basant sur des cas réels de collectifs en fonction, le moyen le plus approprié de développer son activité,  selon le type de collectif visé. Les statuts sont nombreux et adaptés à tous les types d'entreprises. Il sera important de les maîtriser, afin de faire le choix le plus pertinent selon ses objectifs. La communication jouant un rôle non négligeable dans la santé de l'activité économique, il est important de la maîtriser, elle peut être motrice d'une orientation vertueuse.

D'un point de vue pratique, un projet de jardin collectif partagé va permettre sur un cas concret de conceptualisation et de fabrication, de se confronter aux sujets réels abordés par un collectif en activité. Il sera l'occasion de faire face aux situations rencontrées grâce à plusieurs acteurs qui interviendront sur les questions d'analyse et d'amélioration des ambiances de travail en groupe et sur son efficacité et sa rentabilité. La notion de gestion et de choix d'une équipe de travail fera une différence importante de la pérennité du collectif.

D'un point de vue théorique, la plupart des collectifs n'étant pas voués à traiter de micro-architecture, ou de pratique participative, des axes de développement divers seront étudiés. Ils peuvent être des voies ouvertes à des évolutions du collectif et une perpective d'avenir innovante dans le domaine de l'architecture.

 

Recherche, prototype et réalisation d'un pavillon ANCA - Galerie photo

Recherche, prototype et réalisation d'un pavillon ANCA - Galerie photo

Facebook ANCA

Facebook ANCA

Vidéo - Conférences de la formation 2015 - 2016

Vidéo - Conférences de la formation 2015 - 2016