Conférences

programme complet

Conférences

Expositions

programme complet

Expositions

Journée nationale de l'architecture

ateliers jeunes public samedi 16 octobre

JNA2021Archinomade




Samedi 16 octobre 2021, à l'occasion des journées nationales de l'architecture, l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy accueillera le jeune public curieux d'architecture.
 

  • Ateliers d'expérimentation de l'architecture Archinomade (enfants et adultes) / 20 min par atelier

  • Atelier Linogravure Galerie MODULAB / 45 min

  • Visite du bâtiment de l'architecte Livio Vacchini et exposition de travaux et maquettes étudiants

  • Bourse aux maquettes avec l'association étudiante DECUP (à partir de 14h)

 

Inscriptions obligatoires

passe sanitaire pour les + de 12 ans
Entrée gratuite, places limitées et inscriptions obligatoires.
Horaires : 10h à 12h et 14h à 17h



 





Les 6 ateliers proposés

 

1. Atelier Architecture des Villes

Il s'agit de jouer à l'urbaniste et réorganiser les quartiers, les parcs et les rues d'une ville, d'un village ou un paysage sur une carte à grande échelle pour aborder de façon ludique les questions liées à la réhabilitation, l'aménagement du territoire, les modes de circulation, la transition écologique en architecture, sans oublier la place de l'homme, la qualité de vie et l'enjeux du vivre ensemble et des lieux partagés.

 

2. Architecture Empilée

L'objectif est d'orienter les étages d'un immeuble, organiser les espaces d'un habitat, le placement des fenêtres et des murs en fonction de l'orientation du bâtiment, des ses usages, de la lumière et de l'ensoleillement tout en conservant l'équilibre de l'ensemble. L'atelier s'accompagne de références architecturales des tours et des architectures évolutives s'adaptant à différents usages et contexte.

 

3. Architecture Textile

L'atelier fait découvrir et expérimenter le principe des structures tendues en architecture avec des éléments de différentes échelles. Il invite à construire des abris inspirés des peuples amérindiens et fait découvrir l'application des structures tendues dans l'architecture contemporaine.

 

4. Echelles d'architecture

Prendre conscience des différentes échelles de représentation, de la chambre à l'échelle urbaine, voilà l'enjeu de cet atelier qui propose d'utiliser des codes de comparaison facilement assimilables ainsi que des références et des fondamentaux des connaissances architecturales comme le Nombre d'or, le Modulor ou encore l'homme de Vitruve.

 

5. Quelle architecture suis-je

L'atelier propose d'enquêter sur des habitats du monde par le jeu en associant des photographies d'architectures, de plans, de matériaux, de localisation à la découverte de styles d'architectures, des modes constructifs et des mouvements architecturaux qui ont marqués leur temps.

 

6. Atelier Modulab

Cet atelier propose de composer de manière ludique un paysage urbain "tamponné" à partir de matrice en linogravure, conçu spécialement par la galerie Modulab. En partenariat avec la Maison de l'architecture de Lorraine.

www.modulab.fr
http://maisondelarchi-lorraine.com



Voir sur l'agenda national des JNA




En savoir plus sur les ateliers de médiation à l'architecture

Lors de cette journée, 5 ateliers d'expérimentation (ARCHINOMADE), adaptés à tout âge, seront déployés et animés par des étudiants et le Collectif Héruditatem (diplômés de l'école). 
L'école accueillera également la maison de l'architecture de Lorraine et l'atelier MODULAB.




Ces ateliers explorent des thématiques liées aux enjeux de notre société contemporaine et sous le signe du "vivre ensemble" : l'écologie et le réemploi, les formes innovantes d'habitat, la place de l'habitant ou de l'usager de l'architecture, la fonction du végétal dans l'aménagement du territoire, le devenir du patrimoine, l'histoire et les grandes figures de l'architecture. Toutes ces notions sont traitées par l'expérimentation, la construction, la découverte, le jeu.

Les modules Archinomade sont des ateliers mobiles de découverte de la culture architecturale de l'école nationale supérieure d'architecture de Nancy conçus avec le soutien du ministère de la Culture dans le cadre de son projet de refondation du pacte républicain par l'accès à la culture et le rayonnement national au profit de tous. Ces ateliers de médiation architecturale proposent la déclinaison nomade de plusieurs ateliers précédemment présentés au grand public lors des éditions de la Folle journée de l'architecture, événement créé par l'école d'architecture de Nancy. Archinomade est un dispositif qui peut être accueilli par les établissements scolaires et les collectivités locales des territoires de la région Grand Est dans le cadre de l'éducation artistique et culturelle en architecture.



en savoir plus sur les Journées Nationales de l'Architecture :
https://journeesarchitecture.culture.gouv.fr

Galeries photos

Galeries photos

Actualité école

EXPOSITION L'ECOLE REINTERROGEE

DU 13 JAN. AU 01 FEV.

enseignement Introduction à la recherche

EXPOSITION L'ECOLE REINTERROGEE

Exposition
L'école réinterrogée
DU 13 JAN. AU 01 FEV. / Hall d'exposition école d'architecture de Nancy

L'enseignement d'« Introduction à la recherche » encadré par Jade Berger propose aux étudiants de 1ère année de cycle Master de l'école d'architecture de Nancy de découvrir les différentes formes et pratiques de la recherche en architecture et ses enjeux contemporains.

Cette année, les étudiants ont pu explorer et expérimenter les principales étapes d'une démarche de recherche à travers la réalisation d'un poster en équipe. L'an passé, les étudiants ont pu explorer et expérimenter les principales étapes d'une démarche de recherche à travers la réalisation d'un poster. Ill a été proposé aux étudiants de la promotion 2021-22 de travailler en équipes autour d'une thématique de recherche commune sur le modèle de l'appel à communications afin de proposer un évènement scientifique dédié en fin de semestre : une exposition collective.

L'exposition « L'école réinterrogée » est donc le fruit des travaux de recherche des étudiants sur la thématique imposée de « l'école ». En effet, la proposition de l'équipe pédagogique s'est articulée avec le retour des étudiants  dans l'école signée par Livio Vacchini et leur réappropriation collective des locaux. Cette thématique est un axe de recherche fécond et d'actualité comme le montrent les récentes recherches nationales liées à l'histoire de l'enseignement (programme HEnsA20) ou celles relatives à l'impact de la Covid19 sur les espaces d'enseignement (recherche Résilience - LHAC).



La thématique de « l'école » est appréhendée ici dans toute sa complexité en multipliant les regards pluridisciplinaires. La diversité des contributions rassemblées laisse entrevoir la richesse de ce thème central. Cette exposition permet de retracer une recherche collective mais elle dévoile surtout la façon dont les jeunes architectes réinventent et interrogent ce sujet.

Il faut souligner la singularité de chaque approche : chaque équipe d'étudiants a traité un sujet inédit et donc construit un poster unique. Néanmoins, l'exposition est structurée en six séquences, identifiées par les étudiants comme des sujets de réflexion contemporains incontournables.

Thème 1 : Histoire de l'enseignement et expérimentations architecturales
Thème 2 : Adapter la conception à l'enfant
Thème 3 : L'école, une typologie au programme complexe
Thème 4 : Les espaces extérieurs, un nouvel enjeu ?
Thème 5 : Enjeux patrimoniaux de sauvegarde et de réhabilitation
Thème 6 : Les écoles de pensées, entre mouvements et références

Actualité école

Le réemploi en architecture

LE RÉEMPLOI EN ARCHITECTURE

MAR. 1 FÉV. / 18H Amphi A

Le réemploi en architecture

Conférence / 1 février 2022
18H - Amphithéâtre A

Le réemploi en architecture

Bellastock

Antoine Aubinais, architecte, co-directeur de Bellastock
Cécile Marzorati, architecte, chargée de projets

Passe sanitaire et port du masque obligatoires

Diffusion en ligne sur TEAMS lien à venir



La conférence proposée par Bellastock qui aura lieu à l'école d'architecture de Nancy, retrace 16 ans de travail autour de la matière qui ont abouti à une expertise sur le réemploi de matériaux. 

Bellastock est une coopérative oeuvrant pour la valorisation des territoires et de leurs ressources par la proposition d'alternatives à l'acte de construction, notamment par un travail sur le cycle de la matière, une attention écologique et sociale et une démarche de transmission par le faire. Antoine Aubinais (co-directeur) et Cécile Marzorati (chargée de projets) présenteront des projets où Bellastock a intégré du réemploi à l'échelle européenne, à l'échelle d'une agglomération ou d'un projet de bâtiment.

La deuxième partie de la conférence sera dédiée au projet CAAPP (Centre Art Architecture Paysage et Patrimoine) portée depuis deux ans par Bellastock, qui vise à offrir un lieu d'expérimentation à échelle 1 pour les jeunes architectes, paysagistes et artistes. Le festival Bellastock 2022 aura lieu sur place pour préfigurer cette école, et réfléchir à son outillage pour en faire un lieu de production. 

La conférence se concluera sur la présentation de l'ensemble des informations du projet, pour inviter un maximum d'étudiants Nancéiens à rejoindre l'aventure.


Antoine Aubinais est architecte, diplômé de l'ENSA Paris-Belleville (2010), co-fondateur et co-directeur de Bellastock, société coopérative d'intérêt collectif d'architecture expérimentale. Plus récemment, il a fondé le Centre Art Architecture Paysage Patrimoine (CAAPP, 2018) sous l'égide du ministère de la Culture, un lieu dans lequel les habitants d'Évry-Courcouronnes et de jeunes artistes, architectes, paysagistes, etc. peuvent explorer et expérimenter ensemble des systèmes constructifs pour penser la ville de demain.


Cécile Marzorati est chargée de projets et d'études aux pôles réemploi, urbanisme de Transition, études & recherches, et architecte diplômée d'état. Elle rejoint Bellastock en 2017 lors de son Diplôme de Spécialisation et d'Approfondissement (DSA) en architecture et Risques Majeurs à l'ENSA Paris-Belleville et après plusieurs missions bénévoles en lien avec la prévention et la gestion des risques. D'abord en charge de l'organisation du festival annuel («La Ville des Terres», sur la construction en terre crue) puis début 2018, au sein des pôles réemploi et études et recherche. Là, elle contribue à des études (Métabolisme urbain de Plaine Commune, la Fabrique du Clos à Stains), et prend part à des missions de diagnostic ressources, d'AMO économie circulaire et de MOE réemploi (ZAC Mellinet à Nantes, Les Canaux à Paris, Résilience à Stains…), avec un intérêt prononcé pour l'échelle territoriale et les stratégies de Transition. Diplômée « Pro-paille » en 2019, son intérêt pour la matière s'étend à l'ensemble des filières bio et géo sourcées. 

L'équipe Bellastock

Actualité école

Églises lorraines des Trente Glorieuses. En quête de modernité

Présentation et dédicace

Jeu. 20 Jan / 18H30 Librairie Didier NANCY

Églises lorraines des Trente Glorieuses. En quête de modernité





 
Églises lorraines des Trente Glorieuses.
En quête de modernité
éditions MetisPresses - 12/2021
Collection: vuesDensemble
Préface : Gilles Ragot

Lucile Pierron est docteure en architecture, maître de conférence en histoire et cultures architecturales et chercheure au Laboratoire d'histoire de l'architecture contemporaine (LHAC) de l'école d'architecture de Nancy. Ses recherches portent principalement sur l'architecture et l'urbanisme de la seconde moitié du XXe siècle. Elle vient de sortir cet ouvrage construit notamment sur les travaux de sa thèse.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un mouvement de renouveau de l'architecture religieuse et de l'art sacré émerge en France sous l'impulsion d'un clergé soucieux de repositionner l'Église au coeur de la création contemporaine. Centrée autour d'une liturgie refondée, la communauté religieuse s'engage dans l'édification de nouveaux lieux de culte, qui sont une occasion de mettre en oeuvre des formes audacieuses par l'emploi de techniques constructives innovantes.
 
Particulièrement meurtrie par la guerre, la Lorraine devient alors le site d'une modernité réinventée, un laboratoire riche d'expérimentations architecturales, formelles, constructives et typologiques, pour lesquelles les avant-gardes suisse et allemande de l'entre-deux-guerres servent de modèle. Plusieurs grands noms de l'architecture – Émile Aillaud, André Le Donné, Georges-Henri Pingusson, Jean et Henri Prouvé, parmi d'autres – participent à ces chantiers, tandis que les prêtres bâtisseurs sont à pied d'oeuvre pour fédérer de nouvelles «communautés vivantes».
 
Cet ouvrage dresse l'inventaire impressionnant de près de quatre cent cinquante lieux de culte catholiques lorrains érigés durant les Trente Glorieuses (1945-1975), et en décrit l'inscription dans le territoire. Le livre de Lucile Pierron invite ainsi à une réflexion sur les multiples enjeux liés au devenir de ce patrimoine, qui fait face aujourd'hui – dans des proportions inédites – à des mutations fonctionnelles et architecturales profondes

En savoir +

conférences 2021 2022

conférence matali crasset

TRANSMISSION ORGANIQUE

Mardi 08 mars 2022 / 18H Amphi A

conférence matali crasset

Conférence à l'école d'architecture de Nancy

MARDI 08 mars 2022 / 18H Amphi A



matali crasset Ludothèque / Ecole Normale Sociale, Paris / crédit photographique : Philipe Piron

TRANSMISSION ORGANIQUE
matali crasset

Designer industriel
Présidente du jury du concours "Les écosystèmes d'enseignement extérieurs"



crédit photo Julien Jouanjus


« Apporter quelque chose aux gens plutôt que faire du design »

matali crasset est une femme designer française de renommée internationale.
Depuis sa formation aux Ateliers-ENSCI dans les années 1990, elle défend un design à la croisée d'une pratique artistique, anthropologique et sociale.
Elle oeuvre pour un design de la création, du vivant et du quotidien : comment le design peut contribuer au vivre ensemble et nous accompagner dans le monde contemporain ? C'est à partir de ce postulat à la fois simple et engagé qu'elle pense et travaille « en mouvement ».
Depuis 30 ans, elle invente son parcours singulier, nourri des centaines de projets qu'elle a menés aussi bien en architecture qu'en scénographie, en conception d'objets, de mobilier, d'espaces publics et d'aménagement.
Ses oeuvres sont exposées dans les institutions culturelles en France et à l'étranger et comptent parmi les grandes collections de design des musées., du Moma de New York au centre Pompidou…
Son design sans frontière ni territoire est l'expression d'une conviction profonde, celle du processus créatif considéré comme projet humain, social et écologique. Car la finalité des projets ne repose pas sur leur seule et unique réalisation, mais sur le processus lui-même et la capacité à produire du lien, à créer un système d'échange et de réciprocité entre les individus et avec le milieu naturel. C'est ainsi que tout projet devient oeuvre commune.

« Dans ma tête comme des champs que je n'arrête pas de cultiver »

- Lire et découvrir
La première étape de tout projet reste l'analyse contextuelle et l'examen approfondi des principes de la commande afin d'en préciser les contours les attendus en matière d'apport social, d'ancrage local, de réflexion et de prospection et déterminer le curseur d'innovation du projet : innovation sociale, innovation artistique, innovation écologique…
matali travaille à la manière d'un chercheur qui se documente et opère un travail de déconstruction minutieuse. Elle aimer interroger les évidences pour mettre au jour les logiques les plus profondes des situations, révéler ainsi le potentiel créatif et audacieux de l'ordinaire.
Son approche documentaire est pluridisciplinaire et elle n'hésite jamais à se plonger à la fois dans l'histoire, dans la philosophie, dans l'anthropologie et la sociologie pour saisir le contexte et les enjeux que soulèvent le projet.

- A la rencontre des gens
matali privilégie les expériences et les aventures humaines. Elle établit à chaque fois une relation étroite avec ses commanditaires.
Pour chaque projet, elle développe une méthodologie sur-mesure et sans a-priori avec des outils adaptés à chacune des situations.
Elle considère avant tout les ressources du commanditaire ou de son écosystème. L'usage des talents locaux, le recours aux ateliers des municipalités, le participatif, l'intégration d'atelier de réinsertion ou la mise en place d'ateliers avec des établissements scolaires…, tous ces possibles s'élaborent dans les contraintes du projet, le délai et son exigence, faisant de chaque projet une aventure collective particulière et singulière.
Aux compétences du studio s'ajoute un réseau d'acteurs indépendants : artisans, artistes, informaticiens, codeurs, ethnologues, écologues, écrivains, critiques en théorie du design, éclairagistes, graphistes, photographes, réalisateurs, … qu'elle mobilise pour les besoins du projet.

- Un travail à taille humaine
Travaillant de manière artistique et artisanale, matali est directement présente sur tous les projets et à chacune de leur étape de conception et de création.
Elle maintient une conception du design à échelle humaine, loin des grandes structures qui modélisent leurs approches et appliquent le même programme à tous les projets.
La structure du studio, composée de matali accompagnée d'un designer modeleur  3D et d'un directeur de studio, constitue le socle de sa création et favorise une approche très individualisée
C'est ainsi une expérience de recherche, de création et de vie qui s'élabore à chaque fois.

« Il y a toujours de l'artistique dans ce que l'on fait » : le monde de matali

> Les objets
Dans le domaine du design elle collabore aussi bien avec des acteurs du monde industriel proposant un design accessible comme Carrefour, Ikea ou Thomson multimédia qu'avec des entreprises du patrimoine vivant, EPV comme la Manufacture de Sèvres, Maison Berger, Roger Pradier, Missègle, Tissage Moutet… autour d'un outil de fabrication et de savoir-faire made in France.

> Le design public des espaces
Elle milite pour des lieux vécus et en mouvement, conçus à partir de principes de modularité : des scénarios d'usage qu'elle développe en scénarios de vie.
 
  • Espaces publics urbains
matali crasset développe des projets pour l'espace urbain, qu'elle conçoit comme espace public. Elle défend un espace public dans lequel tout un chacun peut s'y sentir accueilli et acteur de ses pratiques, en rupture avec une conception de la ville qui exclue les femmes et oublie les enfants.
Ses projets urbains comme Stries et compagnie, comme l' ire de jeux place de la Nation mais aussi comme les kiosques de Paris témoignent de l'apport du design dans la fabrique de la ville.
 
  • Lieux de vie et de culture
matali a toujours conçu des lieux de vie comme profondément hospitaliers. Ses architectures en sont des expressions aussi bien dans le domaine de l'hôtellerie (les hôtels Hi à Nice, à Nefta en Tunisie, à Paris), que dans celui des maisons de particuliers qu'elle conçoit toujours, en lien étroit avec leurs habitants, comme des espaces dynamiques, ouverts sur l'extérieur, modulables. Et les maisons sylvestres qu'elle a conçus au coeur du centre d'art contemporain Le vent des forêts, en pleine nature, permettent de vivre des expériences de perception par leur capacité à relier un intérieur à un extérieur.
Lieux de culture proprement dits, les espaces créées pour le Asia culture center à Gwangju en Corée du Sud, pour le Common Stove à Košice en Slovénie dans le cadre de la Biennale BIO25, pour la Librairie des Presses du Réel au Consortium à Dijon puis celle du Power Station of Art à Shanghai, constituent des installations artistiques et participatives, des lieux pérennes qui engagent de nouvelles pratiques culturelles et prennent soin des personnels et des publics.
 
  • Le monde de l'enfance
matali est connue pour son goût des couleurs et des expériences ludiques qui lui font être souvent associée au monde de l'enfance. C'est pourtant en tant qu'elle revendique de prendre au sérieux le ludique comme catégorie de l'expérience qu'elle a acquis une véritable expertise sur les lieux pour enfants.
Elle a ainsi développé de nombreux projets qui mettent au centre le développement de l'enfant et de la relation enfants-parents. La maison des Petits, une maison verte pour le Cent Quatre à Paris en est un exemple emblématique. L'école Le Blé en herbe à Trébédan au coeur de la Bretagne est une école maternelle et primaire en milieu rural, conçue comme intergénérationnelle, ouverte sur le village, faisant des enfants des acteurs de leur environnement. L'atelier des enfants du Carré d'Art de Nîmes et du Mucem à Marseille sont aussi des références saluées.
 
  • Les espaces interstitiels
Le design a cette capacité à inventer aussi des lieux et des usages, à proposer de qualifier des espaces auparavant sans qualité, à donner une dimension humaine et artistique à des lieux peu investis. matali intervient sur les espaces interstitiels des institutions et des villes, à l'image des projets développés au CHU d'Angers, pour Aéro végétal à Rennes.
 
  • Les espaces de médiation
Le studio a réalisé plusieurs projets mobiles majeurs de médiation culturelle : le MUMO 2, musée mobile d'art contemporain initié par Ingrid Brochard, Saule et les Hooppies, un tour musical itinérant pour le centre Pompidou, la capsule pour le Frac Champagne Ardennes ou Hippomobile, un projet de médiation tractée par un cheval à l'initiative de la Fondation Luma à Arles.

> Les scénographies
matali développe des scénographies dans des contextes variés. Aussi bien des scénographies pour des expositions à l'image de l'iconique exposition « Velvet » à la Philharmonie de Paris que celle de Superwarhol de Germano Celant au Grimaldi Forum de Monaco.
Le studio a aussi travaillé des scénographies complètes d'espaces dans le cadre de salons internationaux comme elle l'a fait régulièrement pour Première Vision, ou plus récemment pour Séries Mania, Aware ou le spectacle de Pierre Lapointe.
Les expositions et commissariats d'exposition
Le travail de matali crasset a fait l'objet de plusieurs monographiques, au mudac de Lausanne “pas de côté, 1991/2002” en 2002, au Victoria and Albert museum de Londres matali crasset: unpacking design” en 2003, au Grand Hornu en Belgique matali crasset: homemade”, au Cooper Hewitt Museum à New York matali crasset : soundscapes” 2006, springtherapy”  au SM's de Bois le Bus aux Pays Bas (musée dont elle avait conçu l'aménagement intérieur) notamment  et de nombreuses cartes blanches dans des musées de l'Art institute de Chicago,
En tant que commissaire d'expositions, on peut noter “Cristal palace” au château de la Motte Tilly en 2005, “Cohabitations” à la Biennale du Design à Saint Etienne en 2006, Liberty, egality, fraternity en 2012 au Wolfswonian, Miami avec M/M Pariset Alexandra Midal, et  “Reinventare un mondo commune” au pavillon Unicredit, Milan, 2016.

> L'enseignement et la transmission
matali crasset conçoit son métier de designer dans la transmission. Elle a donné plus de deux cents conférences à travers le monde, elle enseigne à la Head de Genève depuis 2010 et intervient dans de nombreux colloques et jurys.
Quelques exemples : professeur à l'ENS Paris-Saclay de 2017 à 2019 pour le projet L'Atelier des communs, workshop NID à Ahmedbabad, Inde…

Où voir, où lire, où comprendre le travail de matali
Les éditions Rizzoli ont publié une monographie en 2012 retraçant son parcours (en français aux éditions Norma). Récemment les éditions des presses du Réel ont publié « TITRE », un ouvrage de dessins réalisés pendant le confinement du printemps 2020.

France Culture a réalisé plusieurs émissions dont une suite de cinq enregistrements pour A voix nue par Camille Juza en 2018 et une master classe animée par Arnaud Laporte, 2017.
 
Un film documentaire de 52 minutes a été réalisé en 2019 par Rémy Batteault produit par Cocottes minute et coproduit par le centre Pompidou pour France 5.

http://www.matalicrasset.com

Quelques commanditaires
Alessi
Atelier Luma, Arles
Asia culture Center, Gwangju, Corée du Sud
Cent Quatre, Paris
Centre Pompidou, Paris
Consortium Museum, Dijon
CHU Angers,
Cité des Sciences et de l'industrie, Paris
Crous
ENS Paris Saclay
Fondation Martell, Cognac
Frac Champagne Ardennes, Reims
Hermès
Ikea
Maison Berger
Manufacture de Sèvres
Médiakiosk / Jean-Claude Decaux
Musée des arts décoratifs, Paris
National Museum of Singapore
Power station of art, Shanghai
Philarmonie de Paris
Ville de Dijon
Ville d'Istres
Ville de Paris / Pavillon de l'Arsenal
Ville de Rennes
Ville de Genève

Actualité école

Experimentation DomusLab au laboratoire Lumière

à l'ENSA Strasbourg

Experimentation DomusLab au laboratoire Lumière

DOMUSLAB 2021/2022

Atelier de projet à Colombey-les-Belles
En savoir +
Suivre DomusLab sur instagram

Dans le cadre de l'atelier Domus lab « Habiter et vieillir » / domaine ATC de l'école d'architecture de Nancy, les étudiants en 2e année de cycle Master encadrés par Nadège Bagard, maître de conférences ont testé leurs maquettes dans le laboratoire Lumière de l'école nationale supérieure d'architecture de Strasbourg. Sous un ciel et un soleil artificiels, l'observation de la qualité de la lumière naturelle aux différentes saisons était destinée à faire évoluer leurs projets vers une meilleure conception bioclimatique.

L'ENSAS a développé un laboratoire de simulation de lumière naturelle pour expérimenter et étudier les ambiances lumineuses dans l'architecture et l'urbanisme. Le Laboratoire lumière est constitué de deux dispositifs de haute technicité : une Mirror box et une unité composée d'un soleil mécanique et d'un ciel artificiel.

Actualité école

Lauréat prix d'architecture de l'académie de stanislas 2021

Lauréat 2021 André Gonzalo Morales Sotomayor

Lauréat prix d'architecture de l'académie de stanislas 2021

Lundi 29 novembre a eu lieu le jury pour le Prix d'architecture 2021 de l'académie de Stanislas, édition organisée en partenariat avec mmH.


Le Lauréat de cette édition 2021 est :
André Gonzalo Morales Sotomayor

prix de l académie de stanislas André Gonzalo Morales Sotomayor Pour son projet « Comment intervenir sur une résidence Crous des années 60 à l'ère post-covid ? Le cas de la résidence Saurupt à Nancy »


Pour son projet :

« Comment intervenir sur une résidence Crous des années 60 à l'ère post-covid ? Le cas de la résidence Saurupt à Nancy »

Atelier Architecture Théorie Critique (ATC) / Mutation face aux réalités contemporaines / Enseignants :Emeline Curien, Mathias Rollot

Les projets des diplômés (maquettes et A0) sont exposés ainsi que l'ensemble des PFE 2021, consultables sur écrans. Exposition présentée jusqu'au 6 janvier 2022


Comment intervenir sur une résidence Crous des années 60 à l'ère post-covid ? Le cas de la résidence Saurupt à Nancy
Ayant habité dans deux résidences étudiantes gérées par le CROUS pendant la pandémie, André Gonzalo Morales Sotomayor s'est intéressé aux défauts inhérents du type architectural des années 60. Il a décidé de travailler sur le cas de la résidence Saurupt qui lui a mis à disposition les plans du bâtiment. Comment intervenir sur une résidence Crous des années 60 à l'ère post-covid ? Dans le but de répondre à cette question, il étudie d'abord le contexte pandémique et architectural, analyse divers aspects de la résidence Saurupt et enfin développe les principes sur lesquels il s'appuie pour son projet d'architecture.

Actualité école

Prix de l'Académie de Stanislas

Jury 2021

LUN. 29 NOV.

Prix de l'Académie de Stanislas

Depuis de nombreuses années, l'Académie de Stanislas décerne le prix d'architecture à l'un des meilleurs projets de fin d'étude de l'école. Cette année, le jury est organisé lundi 29 novembre à l'école d'architecture de Nancy.
Cette édition est organisée en partenariat avec mmH.



Sont nommés au titre de 2020-2021 :

Candidate n° 1 : Emeline Lajony / Création d'un édifice culturel sur le site du Rectorat à Nancy
(ATC - Lucien Colin, Mario Ferrari, Romain Crozetière)

Candidat n°2 : Artashes Avetisyan / Bâtir une Culture d'Innovation - Médiathèque et Centre d'Innovation en tant qu'une source de redynamisation du Plateau de Haye
( AIE - Manon Kern et Manuela Franzen)

Candidate n°3 : Chloé Fort / Un centre d'interprétation pour révéler l'architecture et le patrimoine du Prieuré La Charité-sur-Loire
(AHP - Jennifer Didelon, Pierre Maurer, Vianney Leheup)

Candidat n°4 : André Gonzalo Morales Sotomayor / Comment intervenir sur une résidence Crous des années 60 à l'ère post-covid ? Le cas de la résidence Saurupt à Nancy
(ATC - Emeline Curien, Mathias Rollot - Mutations face aux réalités contemporaines)

Candidate n°5 : Clara Tournier / Pour une nouvelle offre de logements sur le site «Notre Dame» pour Bar-le -Duc
(AIE - Sébastien Rinckel et Rémi Rouyer)

Candidats n°6 : Marie-Aline Lamoureux, Carlos Aguilar, Florian Royer / Travail commun dans le cadre de la démarche sur l'approche prospective à la frontière franco-luxembourgeoise
(AVT -  Alain Guez et Agnès Hausermann)

En savoir + sur les projets

Conférences

Brèves histoires d'architecture en bois

Jean-Claude Bignon

MAR. 7 DEC / 18H Amphi A

Brèves histoires d'architecture en bois

Conférence / 7 décembre 2021
18H - Amphithéâtre A

Retransmission sur Teams (lien ici)

Brèves histoires d'architecture en bois

Jean-Claude Bignon
Architecte et technologue
Professeur émérite à l'École d'architecture de Nancy

Passe sanitaire et port du masque obligatoires

Jean-Claude Bignon dédicacera son ouvrage « L'architecture en bois en 80 bâtiments remarquables » édition Le Moniteur, après sa conférence, en partenariat avec la Librairie Didier de Nancy



La conférence est programmée à l'occasion de la sortie de son livre  "L'architecture en bois en 80 bâtiments remarquables". L'ouvrage raconte des histoires d'architectures en bois à travers les routes du monde explorées par Jean-Claude Bignon. Il livre à l'observation 80 bâtiments qui célèbrent la multiplicité des techniques du bois,les savoir-faire des hommes et la richesse des usages.


Jean-Claude Bignon est architecte et technologue, chercheur au MAP-CRAI (Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie). Il est professeur émérite à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy où il a enseigné les sciences et techniques pour l'architecture depuis le milieu des années 1970. Il est par ailleurs diplômé d'honneur de l'Ecole Nationale Supérieure des Technologies du Bois (ENSTIB-Université de Lorraine) pour ses enseignements et actions avec cette école d'ingénieurs du bois depuis les années 1980.

Il a assuré un enseignement sur l'architecture et la construction en bois à près de 5000 étudiants architectes ou ingénieurs et a été fait chevalier dans l'ordre des Palmes Académiques en 2016.
Il a été cofondateur avec l'ENSTIB du premier DESS ouvert en France à des architectes et des ingénieurs sur le matériau bois dans l'architecture et la construction. Il a également été responsable des spécialités de master (cohabilitées entre l'ENSA-Nancy et l'Université de Lorraine) « Architecture, bois, construction » et « Architecture, modélisation, environnement ».

A l'initiative en 2005 des « Défis du bois », avec Pascal Triboulot (ENSTIB) et Gilles Duchanois (ENSAN), il en a été le responsable pédagogique pendant dix ans.

En partenariat avec le CNDB (Comité National pour le Développement du Bois), il a rédigé les premiers cours de technologie du bois destinés à la formation permanente des professionnels du bois en France (architectes, ingénieurs, entreprises).
Titulaire d'une HDR (habilitation à diriger les recherches) de l'Université de Lorraine, il est chercheur associé au Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie (CRAI) au sein de l'UMR MAP (CNRS-MCC). Il est auteur de plus de 200 articles, publications et conférences qui lui ont valu de recevoir la médaille d'argent de l'Académie d'architecture (2015).

Il a été invité en tant que professeur dans de nombreux établissements, en France et à l'étranger (Chine, Canada, Belgique, Etats-Unis, Liban, Luxembourg, Maroc, Suisse, Tunisie…) et a reçu les « hommages » du Forum International Bois Construction en 2015.

Curieux, passionné et voyageur, il bénéficie d'une connaissance des architectures vernaculaires comme des architectures contemporaines en bois dans la plupart des régions du monde où ce matériau est utilisé. Intéressé par l'histoire autant que par les nouvelles technologies, il se plait à dire qu'il a porté son regard d'architecte du rabot au robot.

Télécharger l'affiche


Conférences

Matière(s)

Atelier PNG - Equerre d'Argent 2021

MAR. 30 NOV. / 18H Amphi A

Matière(s)

Conférence / 30 novembre 2021
18H - Amphithéâtre A

Matière(s)

Atelier PNG
Antoine (Pedro) Petit, Nicolas Debicki, Grichka Martinetti

Diffusion en ligne sur TEAMS : cliquer ici


Bravo à l'Atelier PNG !
Lundi 22 novembre, les équipements de services publics à Neuvecelle (Haute-Savoie), conçus par Atelier PNG associé à l'Atelier Julien Boidot et Emilien Robin architecte, avec les paysagistes de l'Atelier des Cairns, remportent le prix de l'Équerre d'argent 2021. En savoir +


Passe sanitaire et port du masque obligatoires



Chaque projet est une histoire de voyage, de rencontres, une continuité. Avant nous, il y a ceux qui exploitent, qui transforment, qui produisent. Avec nous, il y a ceux qui désirent, qui réalisent, qui mettent en oeuvre. Après nous, il y a ceux qui habitent, qui entretiennent, qui utilisent. Bâtir par, avec et pour sont les conditions de la création. Chaque coproduction occasionne le rapprochement d'une idée et du faire, le partage d'hommes de mains et d'esprits, qui transforment un acte concret et nécessaire en acte social et culturel, le long d'une aventure humaine avec un enrichissement mutuel. Chaque installation est à la recherche d'une existence sensorielle, temporelle et matérielle qui soit le reflet d'une attention au lieu, à la vie et à la matière et d'une intention de la révéler, la valoriser et la sublimer en en faisant une présence concrète et architecturée pour l'occasion.

PNG est un atelier d'architecture créé en 2007 par trois architectes dplg: Antoine (Pedro) Petit, Nicolas Debicki, Grichka Martinetti. P, N et G travaillent entre deux sites : à Paris (75) où ils ont installé un atelier au coeur de la cité et à Voiron (38), aux portes du massif de la Chartreuse, où ils ont étendu leur atelier en zone rurale. Cette double implantation traduit leur vision : une continuité de l'ouvrage au paysage, une attention particulière à l'existant et toujours la valorisation des ressources locales.

Télécharger l'affiche

conférences 2021 2022

Un métier se réinvente : de nouvelles pratiques, de nouveaux engagements

CONFÉRENCE DE CLÔTURE // COLLOQUE "PROFESSION ? ARCHITECTES"

VÉRONIQUE BIAU // JEU. 25 NOV. 17H

Un métier se réinvente : de nouvelles pratiques, de nouveaux engagements

Conférence de clôture
dans le cadre du colloque « Profession ? Architectes »

Informations et inscription au colloque et aux conférences
 
un mÉtier se rÉinvente : de nouvelles pratiques, de nouveaux engagements
JEU. 25 NOV 2021. 17h / Amphithéâtre A
Conférence diffusée en direct via TEAMS, accessible sur ce lien.
Passe sanitaire et port du masque obligatoire

 

 
Véronique BIAU
Architecte-urbaniste en chef de l'État, Habilitée à diriger des Recherches en aménagement-urbanisme (HDR), chercheur au Laboratoire Espaces Travail (LET) CNRS-LAVUE et l'École nationale supérieure d'architecture de Paris La Villette, HESAM Université


 
Au cours de l'hiver 2020-2021, une série d'articles parue dans la presse (Le Monde, les Echos) a focalisé l'attention du grand public et le débat au sein de l'enseignement et de la profession architecturale sur les désillusions des jeunes diplômés entrant dans l'exercice comme salariés : sous-qualification des tâches, salaires médiocres, surmenage,etc. Ces propos pointent la distance entre la représentation canonique de l'architecte, très présente chez les étudiants, et les valeurs, les situations de projet, les dynamiques d'acteurs auxquels ils sont confrontés dès leur arrivée dans l'exercice. Nous essaierons de dessiner les principaux traits de ce qui a recomposé le paysage de la pratique architecturale au gré des divers « tournants » que l'on a pu observer au cours des 20 dernières années : tournant néolibéral, tournant participatif, tournant environnemental,
tournant numérique. Puis nous évoquerons les alternatives qui se dessinent dans les pratiques et les valeurs liées au métier, notamment chez les jeunes diplômés : l'intérêt pour les espaces non métropolitains, la continuité conception-réalisation matérielle, l'architecture ordinaire, les pratiques collaboratives, le déjà-là, etc.

Télécharger la fiche en présentation en pdf

conférences 2021 2022

Les agences d'architecture sont-elles de nouveaux lieux de recherche(s) ?

TABLE RONDE // COLLOQUE "PROFESSION ? ARCHITECTES"

FANNY DELAUNAY, LOÏSE LENNE, CLAUDE VALENTIN // 24 NOV. 19h00

Les agences d'architecture sont-elles de nouveaux lieux de recherche(s) ?


Table ronde
dans le cadre du colloque « Profession ? Architectes »

Informations et inscription au colloque et aux conférences
 
Les agences d'architecture sont-elles de nouveaux lieux de recherche(s) ?
 
MER. 24 NOV 2021. 19h / Amphithéâtre A
Conférence diffusée en direct via TEAMS, accessible sur ce lien.
Passe sanitaire et port du masque obligatoire


 
Fanny DELAUNAY
Docteure en urbanisme, Urbaniste praticienne au sein de la SCOP Atelier 15, Maître de conférences associée à l'ENSA Paris Val de Seine, rattachée au Centre de Recherche et de l'Habitat et au laboratoire LAVUE (UMR 7218)





Loïse LENNE
Architecte HMONP, Docteure en architecture de l'Université Paris-Est, Directrice générale de l'atelier Même des Lieux à Habiter, Maîtresse de Conférences TPCAU à l'ENSA de Bretagne









 
Claude VALENTIN
Architecte DPLG, Dirigeant fondateur de l'agence HAHA, Maître de conférence chercheur à l'ENSA Nancy




 

conférences 2021 2022

La condition internationale des architectes

Conférence d'ouverture // Colloque Profession ? Architectes

Laura Brown // MAR. 24 NOV. 9h30

La condition internationale des architectes

Conférence d'ouverture
dans le cadre du colloque « Profession ? Architectes »

Informations et inscription au colloque et aux conférences
 
La condition  internationale des architectes
MER. 24 NOV 2021. 9h / Amphithéâtre A
Conférence diffusée en direct via TEAMS, accessible sur ce lien.
Passe sanitaire et port du masque obligatoire


Laura BROWN
Enseignante-chercheuse à l'École Supérieure des Professions Immobilières de Bordeaux (ESPI), chercheure associée à l'ESPI Research and Real Estate (ESPI2R) et au laboratoire Profession Architecture Ville Environnement (PAVE) de l'ENSA Bordeaux et au Centre Emile Durkheim de l'Université de Bordeaux.


 
La conférence présente une recherche menée sur les conditions d'internationalisation des architectes contemporains. Après avoir défini les contours d'un groupe professionnel établi et montré son internationalisation, il s'agira d'exposer des explications sociologiques du phénomène. L'internationalisation repose d'abord sur des représentations favorables à la circulation des expertises et des individus, et un système de formation ouvert aux partenariats multilatéraux. Ensuite, sur des ensembles de pratiques professionnelles, segments, qui se détachent ou reproduisent à l'étranger un modèle d'activités de maîtrise d'oeuvre, traditionnel. Enfin, l'internationalisation se fonde sur la structure sociale du groupe professionnel. Tous les architectes ne s'internationalisent pas, mais des socialisations différenciées révèlent des profils types, enclins à internationaliser leurs parcours. Finalement, l'internationalisation des diplômés en architecture questionne l'avenir du groupe professionnel : qui est architecte et qui ne l'est pas ? Comment accompagner les jeunes diplômés dans leur insertion, quelle qu'elle soit ?
Télécharger la fiche en présentation en pdf

Actualités architecture

ENSAECO

Prochaines rencontres du réseau à l'ENSA Paris-Malaquais

DU 25 AU 27 NOVEMBRE 2021

ENSAECO

ENSAECO
l'enseignement de la transition écologique en école d'architecture

Le réseau de l'enseignement de la transition écologique dans les ENSA
« ENSAECO », a été fondé en novembre 2016. L'impulsion de la COP 21 y avait contribué car celle-ci avait donné lieu à l'ENSA Paris-Belleville à plusieurs manifestations labellisées, dont la journée de rencontres et d'état de l'art sur la transition écologique dans les ENSA organisée par l'ENSA Paris-Belleville le 26 novembre 2015.

Le Réseau ENSA ECO tire ses origines d'une série de rencontres ayant eu lieu entre 2006 et 2009.

En effet, la première rencontre d'enseignants portant sur la thématique de l'enseignement de l'architecture et de l'urbanisme à l'ère du développement durable a eu lieu en 2006, à l'école d'architecture de Nancy. Il s'agissait d'une rencontre pédagogique à l'initiative de certains enseignants engagés, ayant permis de créer une première forme de réseau informel sur cette thématique. Celui-ci va permettre d'initier une succession de rencontres, toutes portant sur l'enseignement du développement durable dans les écoles d'architecture. Ainsi, des rencontres ont lieu à Lyon en 2007, à Grenoble en 2008 et à Versailles en 2009.

En savoir+

En 2015, l'idée de reformer un réseau officiel renait. Elle est issue des livrables du séminaire pédagogique inter-écoles portant sur « l'enseignement de la transition écologique dans les ENSA » qui a eu lieu le 26 novembre 2015, à l'ENSA Paris-Belleville. Ce séminaire faisait partie des actions lancées par le Ministère de la Culture et de la Communication, dans le cadre de la COP 21.
Ayant obtenu la labellisation « COP 21 », le séminaire  a regroupé 16 contributions d'enseignants venant de toutes les ENSA de France, ainsi que des interventions du CEREQ, du CNOA et du Ministère de la Culture. Il a marqué l'engagement et le soutien du Ministère de la Culture sur l'enseignement de la transition écologique dans les ENSA et a permis d'initier les réflexions pour la création d'un Réseau.

Télécharger le Livre Vert ENSAECO
Ce livre récapitule l'Appel de Lyon (2017), les « 20 mesures basculantes » de Nancy (2018) et il a été publié́ lors des rencontres de Montpellier (2019) centrées sur le changement climatique. Les trois premières rencontres du réseau, à Lyon, à Nancy et à Montpellier, ont permis de fédérer les membres de nla communauté́ enseignante et étudiante par une production et des décisions partagées.

conférences 2021 2022

Ciné débat

PROJECTION DU FILM "ANTHROPOCÈNE : L'ÉPOQUE HUMAINE"

INTERVENTION DE NATHANAËL WALLENHORST

LUN. 22 NOV. / 18H AMPHITHÉÂTRE A

Ciné débat



Mois du film documentaire
projection de :
 
« Anthropocène : l'époque humaine »

de Jennifer Baichwal, Edward Burtynsky, Nicholas "Nick" de Pencier
(2018 - 87 min)

La projection sera suivie de l'intervention de Nathanaël Wallenhorst, maître de conférences HDR à l'Université catholique de l'Ouest (UCO).

LUNDI 22 NOV. 2021 à 18H
Amphithéâtre A de l'école d'architecture de Nancy


Dans le cadre du mois du film documentaire, l'école d'architecture de Nancy propose la projection du film « Anthropocène : l'époque humaine » suivie d'une rencontre en visioconférence avec le chercheur Nathanaël Wallenhorst spécialiste de l'anthropocène *.
* Terme proposé pour désigner l'ère géologique actuelle, où les êtres humains représentent la principale cause des changements permanents à l'échelle planétaire.

Le ciné-débat est lié aux enseignements d'Emeline Curien (M2 Mutations) et de Mathias Rollot (L2) dont les étudiants sont déjà pré-inscrits.

Entrée gratuite et ouverte à toutes et tous sur inscription jusqu'au 19 novembre :
Masque et "pass sanitaire" obligatoires
 


Résumé du film :
Les activités humaines laissent une empreinte profonde et quasi-irréversible dans l'histoire géologique et climatique de notre planète. Les réalisateurs du film ont parcouru le monde pour récolter les preuves de cette domination. En s'appuyant sur des techniques photographiques de très haute définition, "Anthropocène : L'Epoque Humaine" témoigne de ce moment critique de l'humanité. Au croisement brillant de l'art et de la science, ce film est une expérience fascinante et provocatrice de l'impact de notre espèce détruisant la Terre.

Bande-annonce

Présentation de Nathanaël Wallenhorst :
Nathanaël Wallenhorst est maître de conférences HDR à l'Université catholique de l'Ouest (UCO).
Il est docteur en sciences de l'environnement de l'Université de Lausanne, en science politique de l'Université de Rennes 1 (2020) et en sciences de l'éducation de l'Université Paris 13 (2008). Il est également Doktor der Philosophie de l'Université libre de Berlin (2008).
Ses recherches portent sur les incidences éducatives et politiques de l'entrée dans l'Anthropocène, sciences de l'éducation, anthropologie politique, sciences de l'environnement.
Auteur de plusieurs ouvrages, il est directeur de collections au Pommier et dirige la collection "En Anthropocène" aux Éditions du Bord de l'eau.

Conférences

Maquettes

Anne-Françoise Jumeau

conférence mardi 16 nov 2021 / 18H

Maquettes



MAQUETTES
Anne-Françoise Jumeau
Agence Jumeau Architectes
Paris

Mardi 16 novembre 2021
18H / Amphithéâtre A

Passe sanitaire et port du masque obligatoires

______________

Partager l'architecture
Tribune libre parue dans Archistorm en avril 2021 et signée par Anne-Françoise Jumeau notamment
[...] Étroitement associée à la profession d'architecte, la maquette constitue l'un de ses attributs symboliques, au même titre que le fil à plomb ou l'équerre. Si ces derniers sont tombés en désuétude, la maquette, elle, est toujours pratiquée. Elle demeure le royaume de l'architecte, celui où il exerce en parfait démiurge, en créateur omnipotent. La maquette projette un monde en miniature, où les rues s'enjambent et les toits se sautent. Chez Anne-Françoise Jumeau, qui a développé un goût très personnel pour la maquette qu'elle fait intervenir très tôt dans l'élaboration de ses projets, la pratique du modèle réduit est extensive, centrale, physique.
Lieu du « faire », elle concentre toute la force de l'indicible pensée en action. Sensible, transactionnelle, choyée autant que malmenée, la maquette est un totem paré de vertus magiques : non seulement capable de réduction lilliputienne, elle anticipe et matérialise une vision
[...]
A lire ici



Anne-Françoise JUMEAU ARCHITECTES / AFJA sarl d'Architecture
En savoir + sur son agence et sa pratique


Anne-Françoise Jumeau est l'architecte de L'autre Canal à Nancy.
En savoir +
 
  • 1987 Architecte DPLG, Paris – Villemin
  • 1989-2002 Création et agence avec Louis Paillard
  • 1992 Albums de la Jeune Architecture
  • 1994 Mentionnée au concours EUROPAN 3
  • 1995 Création de Périphériques Architectes avec L.Paillard, D.Trottin, E.Marin, D.Jakob et B.MacFarlane, architectes.
  • 1996 CESP, certificat d'études paysagère de l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.
  • 2002 Agence en son nom propre : Anne-Françoise JUMEAU ARCHITECTES
  • 2007 membre fondateur de l'Association French Touch.
  • 2011 Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres
  • 2013 Création et direction de progress gallery
  • Architecte consultant pour la MIQCP de 2012 à 2016
  • Enseignement à l'Ecole d'Art Américaine de Fontainebleau depuis 2013
  • Enseignement à l'Ecole d'Architecture de Versailles 2009-2011,
  • Expert pour la création du Joint Master of Architecture des BFH-AHB+EIA-FR+EIG, Burgdorf, Lausanne, Fribourg / Suisse
  • Depuis 2006, plusieurs distinctions/prix, pour exemple: Mention spéciale Equerre d'Argent 2006, Geste d'argent
  • 2017 Prix Bachelard des Quatre Eléments / Geste d'argent 2019 Grand Prix Architecture Urbanisme et Société /
  • Duo@Work 2017 et 2018 / 1er prix Housing AIT AWARD 2018.

Actualité école

Façades adaptatives

Colloque

9 novembre 2021 / 14H / amphi A

Façades adaptatives



Colloque

Façades adaptatives


9 novembre 2021 à 14H / amphi A
ecole d'architecture de Nancy

2 rue Bastien-Lepage Nancy

Organisé par l'école d'architecture de Nancy et la HTW Saarbrücken

Inscription au colloque (merci de remplir le formulaire)
Passe sanitaire obligatoire




Dans le cadre du séminaire « Réhabiliter l'existant » l'école d'architecture de Nancy et la HTW-Saarbrücken organisent un colloque pour les étudiants de Master 2 sur le thème des « façades adaptatives » avec comme objet d'étude l'ancienne ambassade de France construite par Georges-Henry Pingusson en 1951 à Saarbrücken. Au cours de ce colloque, quatre chercheurs présenteront leurs travaux dans les domaines des « Façades Adaptatives » et du « Réemploi-Restructuration ».

Enseignants :
Manon Kern / école d'architecture de Nancy
Pascal Breda / école d'architecture de Nancy
Matthias Michel / HTW-Saar
Klaus Koehler / HTW-Saar

Intervenants invités
Ulrich Knaack / TU Darmstadt - Allemagne
Christina Eisenbarth / ILEK Stuttgart – Allemagne
Philippe Hannequart / ARCORA Paris - France
Benoît Carrié / LEAV Versailles - France

télécharger l'affiche (pdf)
 

Diffusion sur teams

Lien Teams pour suivre le colloque à distance

 

Programme


14h00 - 14h30
accueil et présentation par Manon Kern et Matthias Michel

14h30 - 15h15
Ulrich Knaack (30+15mn échanges) / Anglais

15h15 - 16h00
Christina Eisenbarth (30+15mn échanges) / Français

Pause 15mn

16h15 - 17h00
Philippe Hannequart (30+15mn échanges) / Français

17h00 - 17h45
Benoit Carrié / AM:HAUS Versailles) / Français

17h45 -18h00
Conclusion et fin des travaux

télécharger le programme
 

Présentation des intervenants


Benoît Carrié
LEAV de l'école d'architecture de Versailles

Actualité des modernismes - histoire, architecture, urbanisme, sociétés


Diplômé de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich en 1973 et titulaire d'un DEA en Histoire de l'Architecture Contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne consacré à l'oeuvre de l'architecte autrichien Adolf Loos en France.
Enseigne dans le champ Théorie et Pratique du Projet Architectural de 1989 à 2019 principalement à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bretagne et à
l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles. Son enseignement se concentre sur la sauvegarde de l'architecture du siècle au travers d'ateliers de projet, de séminaires de mémoire, de voyages d'étude et de séminaires  internationaux de relevé et de projet. Dans le cadre de l'agence Benoit Carrié Architecture Urbanisme nombreux projets dans le domaine du logement, des équipements publics et études urbaines. En particulier plusieurs restaurations, restructurations et extensions d'édifices du 1 8e au 20e siècle.
Etudes sur le patrimoine du siècle pour le PUCA, le Ministère de la Culture, les
DRAC de Bretagne et de Bourgogne, les villes de Rochefort-sur-Mer et de Saint Nazaire, l'Université d'Angers.
En savoir+
 

  Ulrich Knaack
Professeur Dr. Ing. Ulrich Knaack (1964) a été formé en tant qu'architecte au RWTH Aachen / Allemagne. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé à l'université en tant que chercheur dans le domaine de l'utilisation structurelle du verre et a terminé ses études avec un doctorat.

Dans sa carrière professionnelle, Knaack a travaillé comme architecte et planificateur général à Düsseldorf / Allemagne, remportant des concours nationaux et internationaux. Ses projets comprennent des immeubles de grande hauteur et de bureaux, des bâtiments commerciaux et des stades.

Au cours de sa carrière universitaire, Knaack a été professeur de design et de construction à la Hochschule OWL / Allemagne. Il a également été et est toujours nommé professeur de conception de la construction à l'Université de technologie de Delft / Faculté d'architecture, aux Pays-Bas, où il a développé le Façade Research Group. En parallèle, il est professeur de technologie des façades à la TU Darmstadt / Faculté de génie civil / Allemagne où il participe à l'Institut de mécanique des structures + conception.

Il organise des ateliers de conception interdisciplinaires et des colloques dans le domaine des façades et est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence, articles et conférences bien connus.
En savoir+

Christina Eisenbarth
Institute for Lightweight Structures and Conceptual Design (ILEK)
University of Stuttgart

Parcours et Formation :
Christina Eisenbarth est diplômée avec distinction en architecture et en urbanisme de l'université de Stuttgart, avec une spécialisation dans la construction légère et l'énergie. Pendant ses études d'architecture et d'urbanisme, Christina Eisenbarth s'est particulièrement intéressée à l'élaboration de stratégies architecturales au regard des enjeux climatiques globaux. Depuis 2017, elle est assistante de recherche à l'ILEK de l'Université de Stuttgart. Elle y effectue notamment des recherches et des enseignements sur la conception et la construction des façades innovantes. D'une manière interdisciplinaire elle offre des cours théoriques et pratiques dont deux ateliers avec la HTW Sarre et l'ENSA de Nancy. Se concentrant sur les façades textiles adaptatives elle est involvée aux trois projets de recherche suivants : "Façades à membrane adaptables" (BBSR), "FoilTex" (ZiM), "C01: Facades adaptables au micro-clima" du Centre de recherche collaborative 1244. En outre, elle est actuellement responsable de la conception et de la réalisation des façades du D1244, le premier gratte-ciel adaptatif au monde, qui a été développé dans le cadre du centre de recherche collaborative 1244.

Travaux et recherches :
Tout en combinant ses expertises dans le domaine des façades textiles, Christina Eisenbarth a développé l'idée du « HydroSKIN », un élément de façade hydro-actif permettant une adaptation au climat. Avec le soutien de Walter Haase autant que des professeurs Sobek et Blandini, elle a initié la recherche et le développement de ce concept dans le cadre du CRC1244. En tant que candidate au doctorat, elle est actuellement impliquée dans la recherche et l'évaluation des matériaux textiles, le développement et la conception du système ainsi que la réalisation des prototypes au gratte-ciel D1244.
En savoir +

 

Philippe Hannequart
Philippe Hannequart est ingénieur en charge de la Recherche & Développement chez Arcora, bureau d'études façades, enveloppe et structures légères (groupe Ingérop) basé à Paris. Il travaille sur différents projets comme la végétalisation des toitures, les matériaux intelligents en façade, ou encore la résistance des façades aux explosions.

Parcours : Philippe Hannequart est ingénieur en charge de la Recherche & Développement chez Arcora, bureau d'études façades, enveloppe et structures légères (groupe Ingérop) basé à Paris. Il travaille sur différents projets comme la végétalisation des toitures, les matériaux intelligents en façade, ou encore la résistance des façades aux explosions.

Formation : Après une formation d'ingénieur en Génie Civil à l'Ecole des Ponts ParisTech ainsi qu'à l'Université de São Paulo, Philippe Hannequart s'engage dans une thèse de doctorat au laboratoire Navier (Ecole des Ponts ParisTech) dans le domaine de la science des matériaux et des structures. Il soutient en 2018 cette thèse effectuée dans le cadre d'un financement CIFRE avec la société Arcora. 

Travaux et Recherche : Les travaux de Philippe Hannequart portent sur la caractérisation et la modélisation de l'alliage à mémoire de forme (AMF), un matériau intelligent capable de réagir à des sollicitations thermiques, pour une application dans la mise en mouvement d'éléments de façade. Il développe actuellement Héméra, un système de brise-soleil mobile non motorisé avec des fils AMF, et a pu mener le projet depuis les étapes de recherche jusqu'à un développement pré-industriel.
En savoir

conférences 2021 2022

Construire, Transformer, Restaurer

Claudia Deveaux

28 octobre à Belfort

Construire, Transformer, Restaurer


Conférence à Belfrot / 28 octobre 2021

Construire, transformer, restaurer

Claudia DEVAUX
Agence Devaux & Devaux architectes (Paris)

Claudia Devaux, diplômée de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et de l'Ecole de Chaillot rejoint l'agence DDA architectes, fondée à Paris par David Devaux, en 2007 après avoir travaillé 5 ans à Berlin sur des projets de restauration du patrimoine moderne, en particulier sur le site du Bauhaus à Dessau.

Une cellule spécialisée en patrimoine dirigée par Claudia Devaux traite des projets en relation avec le bâti ancien, en particulier sur les Monuments Historiques classés sur lesquels elle est habilitée à intervenir. Après avoir réalisé les espaces d'accueil du public tel que l'Arc-de-Triomphe, le Mont-Saint-Michel ou Carcassonne dans le cadre du concours lauréat du Centre des Monuments Nationaux, l'agence DDA travaille notamment à la restauration du site « Eileen Gray – Etoile de mer – Le Corbusier ».

La démarche de l'agence s'appuie sur une analyse fine des lieux, de leur histoire et de leur évolution, afin d'en comprendre les raisons d'être et d'en évaluer le potentiel à l'aune des enjeux contemporains. Chaque projet est pensé dans sa relation au déjà-là naturel et culturel ainsi que dans le dialogue qui s'instaure avec lui.
En savoir +

Actualité LHAC

Bibliothèque « Genre & Architecture »

Travaux de Jeanne Thiriat

dans le cadre d'un stage au LHAC

Bibliothèque « Genre & Architecture »


Durant l'été 2021, Jeanne Thiriat, étudiante à l'ENSA de Nancy a réalisé un stage au LHAC. Elle a poursuivi un projet amorcé par Gaëlle Mauchauffée, étudiante en stage au LHAC avant elle, sous la direction de Catherine Deschamps.

Ce projet a consisté au recensement des travaux sur le genre menés dans les écoles d'architecture francophones, que ce soit les travaux étudiants, les publications d'enseignant·e·s/chercheur·euse·s ou les enseignements. Toutes ces références ont été réunies dans un site internet pour permettre aux étudiant·e·s ou à toute autre personne s'intéressant au genre et à l'architecture d'accéder à une bibliothèque en ligne, permettant de consulter des documents, d'identifier des personnes ressources, etc. 

N'hésitez pas à visiter le site qui continuera d'être enrichi.
Pour accéder au site, cliquez ici : https://genrearchitecture.wixsite.com/my-site

Actualité école

Retour sur le programme scientifique et universitaire de Restaurons Notre-Dame

Intervention de Franck Besançon

VIDEO

Retour sur le programme scientifique et universitaire de Restaurons Notre-Dame

Retour sur le programme scientifique
et universitaire de Restaurons Notre-Dame
Intervention de Franck Besançon

A l'occasion du 10e Forum Bois construction qui s'est déroulé au Grand Palais éphémère à Paris en juillet dernier, Franck Besançon, maître de conférence à l'école d'architecture de Nancy, directeur de la chaire partenariale Architecture et construction bois : du patrimoine au numérique et président de la commission de Coopération scientifique, technique et universitaire de Restaurons Notre-Dame (rND), a présenté l'intégralité du programme universitaire porté par rND et ses résultats.

 


Toutes les informations sur le projet en cliquant ici

conférences 2021 2022

QUAND L’ALIMENTATION DESSINE LA VILLE

Table ronde

Mardi 26 octobre 18h amphi A

QUAND L’ALIMENTATION DESSINE LA VILLE






Lien TEAMS pour suivre la table ronde en ligne : Quand l'alimentation dessine la ville

Mardi 26 octobre 18h amphi A

QUAND L'ALIMENTATION DESSINE LA VILLE

Franck DIEDLER vice-président de la communauté de communes Seille et Mauchère Grand Couronné.
Céline TANGUAY paysagiste-urbaniste à Tours
Véronique VERDELET agricultrice Bio à Eulmont
Marc VERDIER architecte-urbaniste à Nancy
Dominique FAUCHEUR Président de Terre de Liens Lorraine


Grand Témoin Dominique POTIER, député de Meurthe & Moselle

Cette table ronde sera animée par des étudiants de Master 2 du domaine Villes et Territoires de l'école d'architecture de Nancy.


La crise sanitaire de la COVID-19 corrélée au contexte social et environnemental de l'urgence climatique a mise en exergue les enjeux alimentaires de sécurité
et de santé publique dans les villes industrialisées européennes : l'attrait pour le local amène de plus en plus d'exploitations agricoles à proposer
leurs productions en circuits court, de la vente à la ferme aux drives paysans. Pour autant, celles-ci ne représentent qu'une part minime de la consommation
de biens alimentaires des ménages et nombre de villes ont une population trop importante pour se nourrir essentiellement à partir d'une agriculture de proximité.
L'enjeu ne peut donc pas se limiter à relocaliser la production en ville, il est aussi d'inventer de nouvelles relations ville-campagne.

Quel projet de territoire pour organiser une filière alimentaire locale garantissant sécurité et santé ?
Comment la ville peut-elle renouer une proximité perdue avec les lieux de productions agricoles ?
Le projet urbain permet-il de créer des nouvelles aménités environnementales et sociales par le biais du projet alimentaire ?

Lorsque l'architecture rencontre l'agriculture, deux mondes qu'aujourd'hui tout oppose doivent dessiner ensemble nos territoires de subsistance pour demain.
 
Passe sanitaire et port du masque obligatoires
École nationale supérieure d'architecture de Nancy
2 rue Bastien-Lepage / Nancy
Voir +